London Review of Books

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
London Review of Books
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Périodicité bimensuelle
Genre littéraire et politique
Diffusion 45 905[1] ex. (2007)
Date de fondation 1979

Rédacteur en chef Mary-Kay Wilmers
ISSN 0260-9592
Site web lrb.co.uk

La London Review of Books, abrégé par le sigle LRB, est un magazine littéraire et politique bimensuel britannique.

Elle a été fondée en 1979, au cours de la grève qui empêcha la parution du Times pendant 50 semaines, entre décembre 1978 et novembre 1979. Ses fondateurs étaient Karl Miller, alors professeur d'anglais à l'University College de Londres, Mary-Kay Wilmers, auparavant rédactrice au Times Literary Supplement, et Susannah Clapp, une ancienne rédactrice de la maison d'édition Jonathan Cape. La London Review of Books est d'abord parue, pendant les six premiers mois de son existence, en encart du magazine The New York Review of Books, avant de devenir une publication indépendante en mai 1980. Elle a fait de la critique systématique de la politique et des affaires sociales sa ligne éditoriale[2],[3].

À la différence du Times Literary Supplement, la majorité des articles qu'elle publie (environ quinze par numéro) sont des essais souvent longs ; néanmoins, dans chaque édition, un certain nombre d'entre eux ne sont pas des comptes-rendus de livres mais des articles plus courts traitant de films ou d'expositions.

En 1992, Mary-Kay Wilmers a succédé à Karl Miller au poste de rédactrice en chef.

Collaborateurs notoires[modifier | modifier le code]

  1. Tariq Ali
  2. Martin Amis
  3. John Mearsheimer
  4. Stephen Walt
  5. Benedict Anderson
  6. Perry Anderson
  7. John Ashbery
  8. Andrew Bacevich
  9. Julian Barnes
  10. Alan Bennett
  11. Tony Blair
  12. Anita Brookner
  13. Angela Carter
  14. Stanley Cavell
  15. Bruce Chatwin
  16. Terry Eagleton
  17. William Empson (en)
  18. Paul Farmer
  19. Jerry Fodor
  20. Martha Gellhorn
  21. Stephen Greenblatt
  22. Mark Greif (en)
  23. Christopher Hitchens
  24. Eric Hobsbawm
  25. Frank Kermode (en)
  26. Colin Kidd (en)
  27. India Knight (en)
  28. Tony Judt
  29. John Lanchester (en)
  30. Hilary Mantel
  31. Wyatt Mason (en)
  32. Tom Nairn (en)
  33. Andrew O'Hagan (en)
  34. Tom Paulin (en)
  35. Nicholas Penny (en)
  36. Adam Phillips (en)
  37. Lorna Sage (en)
  38. Edward Said
  39. Elaine Showalter
  40. Richard Rorty
  41. Jacqueline Rose
  42. Mark Rudman (en)
  43. Salman Rushdie
  44. Iain Sinclair
  45. Susan Sontag
  46. Ernest Sackville Turner (en)
  47. Marina Warner (en)
  48. James Wood
  49. Slavoj Žižek

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • 1981 : London Review of Books: Anthology One (préf. Karl Miller), Londres, Junction Books, 307 p. (ISBN 0-86245-045-4 et 0-86245-046-2)
  • 1985 : London Reviews: A Selection from the London Review of Books, 1983-1985 (préf. Karl Miller), Londres, Chatto & Windus, 222 p. (ISBN 0-7011-2988-3)
  • 1996 : London Review of Books: An Anthology (préf. Alan Bennett), Londres et New York, Verso,‎ 1996, 297 p. (ISBN 1-85984-860-5 et 1-85984-121-X)
  • 2006 : "They Call Me Naughty Lola": Personal Ads from the London Review of Books, New York, Scribner, 165 p. (ISBN 1-4165-4029-6) ; Profile Books, Londres (ISBN 1-86197-829-4)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LRB media information: Circulation », sur le site du magazine.
  2. (en) « The LRB has maintained a consistently radical stance on politics and social affair », Alan Bennett, préf. de London Review of Books: An Anthology, vii, juillet 1996.
  3. (en) « [...] we are not the sort of literary journal which prefers to be silent about public matters of this kind », Karl Miller, « The London Review of Books », The Yearbook of English Studies, vol. 16 « Literary Periodicals »,‎ 1986, p. 203–212 (ISSN 0306-2473).