Lombres (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lombres
Auteur China Miéville
Genre Roman
Fantasy
Version originale
Titre original Un Lun Dun
Éditeur original Macmillan
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale
ISBN original 978-0230016279
Version française
Traducteur Christophe Rosson
Lieu de parution Vauvert
Éditeur Au Diable Vauvert
Collection Jeunesse
Date de parution
Type de média Livre papier
ISBN 978-2846262149

Lombres (titre original : Un Lun Dun) est un roman de fantasy écrit par China Miéville et publié en 2007. L'auteur a également réalisé les nombreuses illustrations qui parsèment le livre. Le titre de l'ouvrage se réfère au nom de la ville de fiction dans laquelle se déroule l'histoire.

Résumé[modifier | modifier le code]

Zanna et Deeba, deux jeunes adolescentes londoniennes, trouvent un passage menant à la ville de Lombres, une version alternative de Londres dans laquelle le Smog, une incarnation vivante du fameux brouillard londonien, menace la ville et tous ses habitants. Une très vieille prophétie annonce la venue de la Shwazzy, une jeune fille blonde dont la description correspond parfaitement à Zanna. Tous espèrent donc qu'elle va les délivrer de la menace du Smog. Mais ce dernier parvient contre toute attente à mettre Zanna hors d'état de lui nuire et se prépare à une attaque généralisée sur toute la ville.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Susanna « Zanna » Moon : une jeune adolescente londonienne, amie de Deeba et incarnation de la « Shwazzy ».
  • Deeba Resham : une jeune adolescente londonienne, amie de Zanna.
  • Hemi : un semi fantôme lombressien, issu de l'union d'un homme avec une fantôme.
  • Benjamin Hue Unstible : un ancien opposant lombressien au Smog.
  • Le Smog : une incarnation vivante d'un brouillard radioactif. Il s'est attaqué à Londres il y a longtemps mais a échoué et depuis, son plan est de prendre possession de Lombres.
  • Obaday Fing : un tailleur lombressien qui œuvre avec des pages de livres en guise de tissus.
  • Joseph « Joe » Jones : un contrôleur de bus lombressien.
  • Mortier : un proféçogur lombressien, réceptacle de la connaissance scientifique.
  • Lutrine : le pendant féminin de Mortier.
  • Grimoire : un grimoire vivant, réceptacle de la prophétie de la « Shwazzy ».
  • Brokkenbroll : le chef des barapluies, des parapluies doués de vie et modifiés pour résister aux attaques du Smog.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le Cafard cosmique décrit le roman comme « foisonnant et picaresque », affirmant qu'il « confirme le talent de créateur d’univers de China Miéville »[1]. Pour sa part, Philippe Boulier souligne dans la revue Bifrost que « le résultat est d'autant plus réussi que China Miéville a su trouver le ton juste qui convenait à cette histoire, un esprit bon enfant permanent qui parvient à dédramatiser les situations les plus sombres sans jamais verser dans la niaiserie »[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lombres a remporté le prix Locus du meilleur roman pour jeunes adultes 2008[3] ainsi que le prix Elbakin.net du meilleur roman étranger pour la jeunesse 2010[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lombres de China Miéville », Le Cafard cosmique (consulté le 13 février 2015)
  2. « Lombres de China Miéville critiqué dan Bifrost no 58 », Le Bélial' (consulté le 13 février 2015)
  3. (en) « Locus Awards 2008 » (consulté le 13 février 2015)
  4. « Les lauréats du prix littéraire Elbakin.net », Elbakin.net,‎ (consulté le 13 février 2015)