Loi de chasteté (mormonisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Loi de Chasteté est un code moral défini par l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Selon l’Église, la chasteté signifie l'abstinence de toutes relations sexuelles avant le mariage et une fidélité et une loyauté totales à son conjoint pendant le mariage.

La loi de chasteté est enseignée aux membres de l'église de tous âges, de façon simple aux jeunes enfants, et plus particulièrement aux adolescents. Lors de l’entretien d’un membre avec l’Evêque pour sa recommandation pour le temple, la cinquième des quinze questions est formulée de manière simple et directe: « Vivez-vous la loi de chasteté[1]? »

Normes générales[modifier | modifier le code]

Au sein de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, la chasteté est plus que l'abstinence sexuelle. Cela signifie être moralement propre en « pensées, paroles et actions ». Cela signifie aussi que les relations sexuelles ne sont autorisées qu’entre un mari et femme[2]. L'Église enseigne à ses membres que « Dieu a ordonné que les pouvoirs sacrés de procréation ne doivent être employés qu'entre l'homme et la femme, mariés légalement en tant que mari et femme[3] ». Il leur est enseigné "à ne jamais rien faire en dehors du mariage pour éveiller les émotions puissantes qui ne doivent être exprimées que dans le mariage"[4].

Les saints des derniers jours croient que la sexualité entre l'homme et la femme légalement mariés est un commandement divin et a deux objectifs: "multiplier et remplir la terre » (Genèse 1 : 28) commandé par Dieu à Adam et Eve, et renforcer le lien entre l'homme et la femme afin de "devenir une seule chair » (Marc 10 : 8), pour une union physique et mentale solide, saine, heureuse. C'est aussi vu en le sens où les relations sexuelles ne sont pas seulement pour la procréation, mais est aussi perçu comme une expression d'amour entre le mari et la femme tout au long de leur vie, et considérant que la vie doit être gouvernée par des lois morales et non par l’instinct.

Enseignement de la jeunesse[modifier | modifier le code]

Les jeunes apprennent que :

« Les relations sexuelles entre mari et femme sont belles et sacrées. Elles sont voulues de Dieu pour la création d’enfants et pour l’expression de l’amour entre mari et femme. Dieu a commandé que les relations sexuelles soient réservées au mariage. En obéissant au commandement de Dieu d’être sexuellement pur, vous vous préparez à contracter des alliances sacrées dans le temple et à les respecter. Vous vous préparez à édifier un mariage fort et à faire venir au monde des enfants qui feront partie d’une famille aimante. Vous vous protégez des dégâts émotionnels qu’entraînent toujours les relations sexuelles en dehors du mariage…. Avant le mariage, ne faites rien pour susciter les émotions puissantes qui ne doivent s’exprimer que dans le mariage. Ne vous livrez pas à des baisers passionnés, ne vous couchez pas sur une autre personne et ne touchez pas les parties intimes et sacrées du corps d’une autre personne, que vous soyez habillé ou non. Ne permettez à personne de faire cela avec vous. Ne suscitez par ces émotions dans votre propre corps. Dans les cultures où les sorties à deux sont acceptables, traitez toujours la personne avec qui vous sortez avec respect, jamais comme l’objet de vos désirs voluptueux. »

La chasteté plus importante que tout[modifier | modifier le code]

L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours estime que « l'intimité physique entre le mari et la femme est belle et sacrée. Il est enseigné aux membres de l’Eglise que, quand ils gardent la loi de chasteté, leur amour, leur confiance et leur engagement grandissent ».

L’Église met en garde les membres contre la pornographie. Gordon B. Hinckley a enseigné : « la pornographie, avec ses ordures vulgaires balaie la terre comme une marée horrible qui engouffre tout. C’est du poison. Ne la regardez pas et ne la lisez pas. Si vous le faites, elle vous détruira. Elle vous ôtera votre respect de vous-même. Elle vous privera du sens des beautés de la vie. Elle vous brisera et vous entraînera dans un marécage de mauvaises pensées et peut-être de mauvaises actions. ..Soyez vertueux en pensées et en action »

L'Église enseigne également que le comportement homosexuel est une violation de la loi de chasteté,

Les dirigeants de l’Église accordent une grande importance à la chasteté. Le Président Spencer W. Kimball, dans son livre Le miracle du pardon, citant Heber J. Grant a dit :

« ...Il n’est de vrai Saint des derniers jours qui ne préférerait pas plutôt enterrer un fils ou une fille plus que de le voir perdre sa chasteté, réalisant que la chasteté est de plus grande valeur que toute autre chose au monde[5]. »

Toutefois, l’Église indique que toutes les déclarations d'un dirigeant de l'église LDS ne doivent pas être considérées comme doctrine de l'Église. " Une seule déclaration faite par un seul dirigeant lors d’une seule occasion représente souvent une opinion personnelle, bien que mûrement réfléchie, mais n'est pas destinée à être officiellement un engagement pour toute l'Eglise[6]."

Le président de l’Église, Ezra Taft Benson, écrivit :

« Depuis le début des temps, le Seigneur a établi une norme claire et indubitable de la pureté sexuelle. Cela a toujours été, c'est maintenant, et il en sera toujours de même. Cette norme est la loi de la chasteté. Elle est la même pour tous les hommes et les femmes, jeunes et vieux, riches et pauvres. Dans le Livre de Mormon, le prophète Jacob nous dit que le Seigneur se complaît dans la chasteté de ses enfants (Jacob 2 : 28). Entendez-vous, mes frères et sœurs? Le Seigneur n'est pas seulement heureux quand on est pudique, il se complaît dans la chasteté. Mormon a enseigné la même chose à son fils, Moroni, quand il a écrit que la chasteté et la vertu sont ce qu’il y a de plus cher et précieux par dessus de tout » (Moroni 9:9)[7]. »

La loi de chasteté lors de la dotation[modifier | modifier le code]

La loi de chasteté est l'une des alliances faite au temple par les membres dignes qui promettent de la respecter lors de la cérémonie de dotation. Les participants sont tenus par serment d'obéir à cette loi, qui est « il ne doit y avoir de relation sexuelle qu’entre un homme et une femme légitimement mariés[8]". L’église a fait clairement savoir dans de nombreuses publications et par communiqués que « le mariage entre un homme et une femme est ordonné de Dieu ». Ne sont pas acceptées les relations sexuelles légalement sanctionnées dans les mariages entre même sexe ou polygames.

Impact sur le mariage[modifier | modifier le code]

La proscription contre tous types de relations sexuelles hors du mariage peuvent avoir un impact positif sur le taux de divorce au sein de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours[9].

" Une étude de 1993 publiée dans la Demography magazine a montré que les mormons se mariant au sein de leur église sont les moins susceptibles de tous les américains de divorcer. 13 % des couples mormons ont divorcé après cinq ans de mariage, contre 20 % pour les unions catholiques et protestantes et 27 % chez les Juifs. Cependant, quand un mormon se marie en dehors de sa confession, le taux de divorce s'élève à 40 %, second seulement après les mariages de foi mixtes impliquant un conjoint juif (42 %). "

Autres implications[modifier | modifier le code]

Les activités considérées comme une violation de la Loi de la chasteté ne comprennent pas seulement l’adultère et la fornication. Dans le cadre de la chasteté, l'Église enseigne également de s'abstenir de masturbation et d'éviter les pensées sexuelles inappropriées. Les attouchements et le cybersex sont aussi considérés comme des violations à cette loi.

Les victimes de viol, d’inceste et d’abus sexuels ne sont pas coupables de péché et ne sont pas considérés comme ayant enfreint la Loi de Chasteté. Selon l’Église, bien que la violation de la Loi de Chasteté soit considérée comme un péché grave devant Dieu, celui qui a enfreint cette loi, s’il se repent, peut encore être éligible au salut éternel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Préchez mon Evangile, p. 80
  • Les principes de l’Evangile, p. 239

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « New Mormon temple recommend questions »
  2. (en) « Gospel Library: Gospel Topics. Chastity »
  3. (en) « Strengthening the Family (renforcer la famille): The Sacred Powers of Procreation (les pouvoirs sacrés de la procréation) », Gospel Library: Magazines, Church of Jesus Christ of Latter-day Saints
  4. Chastity
  5. LDS Mormon Sex Abuse
  6. (en) Newsroom, « Approaching Mormon Doctrine », The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints,‎ May 4, 2007
  7. BYU Devotional by President Ezra Taft Benson, October 13, 1987, as published in the New Era, Jan. 1988, pages 4
  8. (en) « Living the Law of Chastity (vivre la loi de chasteté) », Church of Jesus Christ of Latter-day Saints
  9. (en) B.A. Robinson, « Divorce and the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints (Mormons) », Ontario Consultants on Religious Tolerance,‎ 2008-07-04 Citing Bob Mims, "Mormons: high conservativism, low divorce, big growth," « Salt Lake Tribune » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-13