Loi de Dollo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La loi de Dollo stipule qu'une spécialisation des espèces s'accompagne d'une diminution des mutations qui pourraient les faire évoluer, rendant improbable le retour des caractéristiques ou organes perdus par une espèce au cours de l'évolution.

Cette conjecture a été émise par le paléontologue Louis Dollo en 1893. Elle a été mise en avant par Stephen Jay Gould en 1970. Des exceptions à cette loi ont été découvertes au travers d'études de classification phylogénétiques et de tests de congruence informatisés.

Références[modifier | modifier le code]

  • Louis Dollo, Les lois de l'évolution, vol. VII, coll. « Bull. Soc. Belge Geol. Pal. Hydr »,‎ 1893 (lire en ligne), p. 164-166
  • Stephen Jay Gould, Dollo on Dollo's Law: Irreversibility and the Status of Evolutionary Laws, coll. « Journal of the History of Biology / 3, No.2:189-212 »,‎ 1970
  • Collin, Rachel et Cipriani, R., « Dollo's law and the re-evolution of shell coiling », Proceedings of the Royal Society, vol. B 270, no 1533,‎ 2003, p. 2551–2555 (PMID 14728776, DOI 10.1098/rspb.2003.2517)
  • Collin, Rachel et Maria Pia Miglietta, « Reversing opinions on Dollo's Law », Trends in Ecology & Evolution, vol. 23, no 11,‎ 602–609 (PMID 18814933, DOI 10.1016/j.tree.2008.06.013)
  • Michael Whiting, Sven Bradler et Taylor Maxwell, « Loss and recovery of wings in stick insects », Nature, vol. 421,‎ 2003, p. 264-267
  • John J. Wiens, « Re-evolution of lost mandibular teeth in frogs after more than 200 million years and re-evaluationg Dollo'slaw », Evolution, vol. 65, no 5,‎ 2011, p. 1283-1296
  • Vincent Lynch et Guenter Wagne, « Did egg-laying boas break Dollo's law phylogenetic evidence for reversal to oviparity in sand boas (Eryx boidae) », Evolution,‎ 2009
  • Ryan Kerney David Blackburn Hendrick Mueller James Hanken, « Do larval traits re-evolve ? Evidence from the embryogneeis of a direct developing salamander Plethodon cinereus », Evolution, vol. 66, no 1,‎ 2011, p. 252-262
  • Rui Diogo et Bernard Wood, « Violation of Dollo's law : evidence of muscle reversions in primate phylogeny and their implications for the understanding of the ontogeny evolution and atomical vairations of modern humans », Evolution, vol. 66, no 10,‎ 2012, p. 3267-3276
  • « Ré-évolution et Loi de Dollo », L'Ingénieur, revue de l'association des Centraliens de Lille, no 281,‎ janvier/février 2014, p. 3-4 (ISSN 03998304)

Voir aussi[modifier | modifier le code]