Loge Lautaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Loge Lautaro (espagnol : Logia Lautaro) était une loge révolutionnaire d'Amérique du Sud, active sur le plan politique. Son nom est un hommage à Lautaro, du nom du chef Lautaro, amérindien mapuche du Chili qui, au XVIe siècle, avait résisté avec succès aux tentatives espagnoles de conquête.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loge passa longtemps pour avoir été fondée par Francisco de Miranda en 1797[1], mais c'est José de San Martín qui l'a fondée, peu après son initiation, aidé de Carlos María de Alvear, qui en sera plus tard le chef, et de José Matias Zapiola, homme politique argentin.
Le but principal de la loge était de confirmer les gouvernements indépendants dans l'Amérique du Sud colonisée. Bernardo O'Higgins en fit partie[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francisco de Miranda est fondateur d'une autre loge, la Loge des Chevaliers Rationnels Nº 2 10 ans plus tard à Cadiz en Espagne. Toutes deux seront des loges filiales de la loge d'initiation de Juan de San Martin, la Loge des Chevaliers Rationnels Nº 1 de Londres, qui regroupait principalement des Blancs nés en Amérique du Sud
  2. San Martín, José de: Liberator of Argentina par Jason A. Vandiver

Sources[modifier | modifier le code]