Lobsang Nyandak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lobsang Nyandak Zayul
Lobsang Nyandak Zayul, 2011
Lobsang Nyandak Zayul, 2011
Fonctions
Représentant du Bureau du Tibet en Amérique
septembre 2008
Ministre de l'économie et des Affaires étrangères
Gouvernement tibétain en exil
mars 2005août 2006
Ministre de l'économie, et de la santé
Gouvernement tibétain en exil
septembre 2001mars 2005
Élection septembre 2001
Député
de la 12e Assemblée tibétaine
19962001
Élection
Biographie
Date de naissance 1965
Lieu de naissance Kalimpong, Drapeau de l'Inde Inde
Nationalité Tibétaine
Parti politique Parti démocratique national du Tibet
Résidence Dharamsala

Lobsang Nyandak
Liste des ministres de l'administration centrale tibétaine

Lobsang Nyandak tibétain : བློ་བཟང་སྙན་གྲགས, Wylie : blo bzang snyan grags (aussi appelé Lobsang Nyandak Zayul), né à Kalimpong en Inde en 1965, est un homme politique, député et ministre tibétain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1990 et 1995, il a été secrétaire du Congrès de la jeunesse tibétaine. Entre 1996 et 2002, Lobsang Nyandak a été le président du Centre tibétain pour les droits de l'homme et la démocratie (TCHRD). En 1996, au début de sa fonction au sein du TCHRD, il a été élu membre du Parlement tibétain en exil pour représenter la région tibétaine du Kham lors de la 12e Assemblée tibétaine. À ce titre, il a été député jusqu’en 2001. Entre 1996 et 2001, il a aussi été vice-président/secrétaire du Parti démocratique national du Tibet[1]. Il a été ministre du gouvernement tibétain en exil dans différents ministères (ministère de l'économie, ministère de l'information et des relations internationales, ministère des finances, ministère de la santé)

Il a été directeur du développement de l’association Tibet Fund avant d’être nommé représentant du Dalaï Lama pour les USA le 1er septembre 2008[2].

Depuis septembre 2008, il est le représentant du Bureau du Tibet en Amérique[3].

Il est candidat à l'élection du premier ministre du gouvernement tibétain en exil de 2011[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :