Lobiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue lobi. Pour le peuple lobi, voir Lobi (peuple).
Lobiri
ʼlobiri
Parlée au Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Ghana
Nombre de locuteurs 442 000 (1993)
Classification par famille
Statut officiel
Régi par Sous commission du lobiri
Codes de langue
ISO 639-2 nic[1]
ISO 639-3 lob
IETF lob

Le lobiri, aussi appelé lobi ou miwa, est une langue gour parlée au Burkina Faso par près de 286 000 personnes en 1991 et en Côte d’Ivoire et Ghana par près de 156 000 en 1993.

Écriture[modifier | modifier le code]

L’alphabet latin est utilisé pour transcrire le lobiri.

Au Burkina Faso, l’alphabet est règlementé par la sous-commission du lobiri de l’Institut national d'alphabétisation du Burkina Faso. La lettre ‹ ’w › est remplacée par ‹ ⱳ › dans les dernières révisions de l’orthographe lobiri[2]. Le coup de glotte est transcrit avec l’apostrophe ‹ ʼ ›. La nasalisation est indiqué avec un tilde suscrit aux voyelles et les voyelles longues sont indiquées en doublant la voyelle.

Lettres de l’alphabet (Burkina Faso)
A B Ɓ C D E Ɛ Ǝ F G GB H I Ɩ J K KH KP L ’L M N NY O Ɔ P PH R S T TH U Ʋ V W ’W/Ⱳ Y Ƴ
a b ɓ c d e ɛ ǝ f g gb h i ɩ j k kh kp l ’l m n ny o ɔ p ph r s t th u ʋ v w ’w/ⱳ y ƴ

En Côte d’Ivoire, les règles de l’Orthographe pratique des langues ivoiriennes peuvent être utilisées pour transcrire le lobiri.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. code générique
  2. Priest et Constable 2005, pp. 10-11

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Becuwe, Eléments de phonologie et de grammaire du Lobiri (parler de Bouna-Côte d'Ivoire), Université Paris 3, 1982, 479 p. (thèse de 3e cycle d'Études africaines)
  • Jacques Becuwe, « Contribution à la génético-typologie des langues négro-africaines : Les constructions associatives en lobiri », in La locution et la périphrase du lexique à la grammaire, L'Harmattan, Paris, 2002, p. 171-182 (ISBN 9782296278332)
  • (lob) Direction générale de l’Institut national d’alphabétisation, ʼLobiri caca sɛbɛ, Ouagadougou, Direction Générale de l'Institut National d'Alphabétisation, 19XX (année non spécifiée), 60 p.
  • Fané Maïmouna le Men. Parlons lobiri : langue et culture des Lobis Burkina Faso, L’Harmattan, 2007, (ISBN 9782296032408)
  • Gudrun Miehe et Florian Tham, Lexique lobiri-français, Bayreuth : LS Afrikanistik 1, Univ, 2003.
  • (en) Lorna A. Priest, Peter G. Constable, Proposal to Encode Additional Latin Phonetic and Orthographic Characters, 2005, (http://std.dkuug.dk/JTC1/SC2/WG2/docs/n2945.pdf)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]