Loane (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loane.

Loane

Nom de naissance Loane Rathier
Naissance 30 mai 1978 (36 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Electropop
Instruments Piano
Labels Virgin EMI
Site officiel loane-lesite.fr

Loane est une auteur, compositrice, interprète française née à Paris le 30 mai 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pianiste dès son plus jeune âge, Loane fait ses armes au conservatoire pendant quelques années. Une jeunesse placée sous le signe de l’art puisque, outre la musique, les intérêts de la jeune pianiste se portent également vers la peinture et le théâtre. Elle suit un cursus universitaire en Information et Communication qui la pousse jusqu'au DEA.

Auteur compositrice influencée par des univers musicaux variés (pop, electro, chanson), Loane sort son premier disque “Jamais seule” chez Virgin/EMI (2008) entourée des réalisateurs Fabrice Dumont (Télépopmusik) et Frédéric Fortuny. Après avoir été révélée au Printemps de Bourges puis aux Francofolies 2008, lauréate de la sélection LE FAIR 2009, elle se produit sur de nombreuses scènes à travers toute la France. Son titre Danser la fait connaître du grand public, élu « live de l’année » de l’émission « Ce soir (ou jamais !) » sur France 3. En 2010, le groupe INXS l’invite à chanter le titre Mystify sur leur album hommage à Michael Hutchence.

Loane côtoie également le cinéma en composant pour les réalisateurs Olivier Dahan (série "Love Collection" pour Cartier, 2007), Sophie Letourneur ("Manue Bolonaise", 2005) et Gabriel Julien-Laferrière ("Neuilly sa Mère" 2009). Elle interprète et signe les arrangements du générique de fin du film "L'Ecume des Jours"(2013) pour Michel Gondry.

En 2011, Loane sort son deuxième album “Le Lendemain” (Virgin Records), un opus voyageant entre électronique, acoustique et chanson pop, défendu notamment par le titre Adieu tristes sourires dont le clip est diffusé en télé à partir de juin 2012. C’est entre les studios Third Side Records et La Frette qu’elle coréalise son disque avec David Sztanke (Tahiti boy & The Palmtree Family) et Yann Arnaud. Elle s’entoure de Lenny Kravitz qui chante avec elle la chanson Save us, ainsi que du chanteur Christophe qui vient prêter ses chœurs sur le dernier titre du disque L’impossible abîme. Leur collaboration se poursuit à l’occasion du festival littéraire Paris en Toutes Lettres où Loane est invitée par Christophe et Daniel Darc à interpréter avec eux le Bestiaire de Paris de Bernard Dimey à La Gaîté Lyrique. En novembre 2011, Loane et Christophe enregistrent une nouvelle version du titre Boby en duo, chanson rappelant Chacun Fait ce Qui lui Plait du groupe Chagrin D’amour, il y a 30 ans. Pour raconter “Boby”, femme oiseau de nuit, ils tournent ensemble dans un clip illustrant l’errance dans la vie nocturne.

En 2012, Loane collabore avec le musicien Olivier Schultheis, Benjamin Bohem, Rose, Mamfredos, Daprinski. Elle collabore avec le réalisateur Michel Gondry sur le court métrage d’animation “Haircut Mouse” dont ils composent ensemble la musique.

En 2013, elle crée le groupe Georges avec Jérome Plasseraud et Emmanuel Marée le temps d’un projet éphèmère et investit la salle parisienne des Trois Baudets pendant tout le mois de juillet. Georges propose une relecture totale et élégante des chansons phares des années 1950 & 60 dans un registre électro chic. Loane chante alors Barbara, Vian, Brel ou Ferré sur une orchestration contemporaine et singulière qui confère au projet une dimension intergénérationnelle.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2008, elle est une des révélations du Printemps de Bourges[1],[2],[3] et se fait connaître du grand public avec son titre Jamais seule. Elle se produit sur de nombreuses scènes à travers toute la France.

Album[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Bern, Loane, France Inter, 18 avril 2008.
  2. Emmanuelle Bobineau, Loane : une voix, un univers et une sincérité touchante, La Voix du Nord, 19 octobre 2008.
  3. Annie Grandjanin, Loane et Grace-La relève féminine, Le Figaro, 5 novembre 2008