Lo (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LO.
Lo
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Dixmude
Commune Lo-Reninge
Code postal 8647
Zone téléphonique 058
Démographie
Population 1 247 hab. (01/01/2006)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 58′ N 2° 44′ E / 50.967, 2.73350° 58′ Nord 2° 44′ Est / 50.967, 2.733  
Superficie 1 569 ha = 15,69 km2
Localisation
Localisation de Lo au sein de Lo-Reninge
Localisation de Lo au sein de Lo-Reninge

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale

Voir sur la carte administrative de Flandre-Occidentale
City locator 14.svg
Lo

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Lo

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Lo

Lo est une section de la ville belge de Lo-Reninge située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale. Elle est connue pour le Caesarsboom (« Arbre de César » en flamand occidental), un if classé monument historique dont on pense qu'il a plus de 2 000 ans.

Patrimone religieux[modifier | modifier le code]

  • Abbaye Saint-Pierre

Fondée vers 1200, elle eut une vie spirituelle et intellectuelle intense, au point de faire naître la dénomination « Lo la savante ». Les abbés, chanoines réguliers de saint Augustin, portèrent le titre de comte. Dévastée par les Gantois, les Anglais, les Gueux, les Espagnols, elle ne survécut pas à la révolution française.

  • Église Saint-Pierre

Avec sa façade tripartite et sa flèche octogonale à crochets, elle est du type halle-kerk. Elle témoigne de l'abbaye passée.

  • Colombier

Construit en 1070, c'est une relique monastique, où sont aménagées 1 132 niches.

  • Couvent des sœurs grises

Le musée installé dans le couvent contient notamment de précieux ornements sacerdotaux et des pièces d'orfèvrerie provenant de l'ancienne abbaye Saint-Pierre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, p. 32. Document utilisé pour la rédaction de l’article
Le Caesarsboom à l'entrée de la cité