Loïc Vadelorge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Loïc Vadelorge, né le 26 novembre 1964, est un historien français, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris-XIII après avoir été maître de conférences à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines de 1998 à 2009 et à l'Université de Rouen de 1992 à 1994.

Il a soutenu en 1996 une thèse de doctorat à l'Université Paris Sorbonne-Paris IV, sous la direction de Jean-Pierre Chaline sur le thème : « Pour une histoire culturelle du local. Rouen de 1919 à 1940 ». Membre du Centre de recherches Économies, Sociétés, Cultures, ses travaux portent sur l'histoire des politiques culturelles, l'histoire des villes nouvelles et l'histoire de l'Équipement. Il a dirigé des enquêtes collectives pour le Comité d'histoire du Ministère de la Culture et du Programme interministériel d’histoire et d’évaluation des villes nouvelles.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Rouen sous la IIIe République. Politiques et pratiques culturelles (préf. Jean-Pierre Chaline), Rennes, Presses universitaires de Rennes,‎ 2005, 441 p. (ISBN 2-7535-0035-5)
  • avec Philippe Poirrier (dir), Pour une histoire des politiques du patrimoine, Paris, La Documentation française / Ministère de la Culture, Comité d'Histoire, 2003
  • « La Mémoire des villes nouvelles », Ethnologie Française, 1, 2003
  • Éléments pour une histoire des villes nouvelles, Paris, Manuscrit.com, collection Manuscrit Université, 2004
  • Gouverner les villes nouvelles. L’État et les collectivités locales (1960-2005), Paris, Manuscrit.com, collection Manuscrit Université, 2005
  • L’Action culturelle dans les villes nouvelles, Paris, La Documentation française, Comité d’histoire du ministère de la Culture, Programme interministériel d’histoire et d’évaluation des villes nouvelles, 2005
  • Habiter les villes nouvelles, Paris, manuscrit.com, 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]