Lloyd Cook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lloyd Cook

Photographie des Millionnaires de Vancouver en 1915

L'équipe 1914-1915 des Millionnaires de Vancouver remporte la Coupe Stanley (Cook est le troisième joueur assis en partant de la gauche)

Surnom(s) Farmer[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 21 mars 1890,
Lynden (Canada)
Mort le 9 octobre 1964,
Taber (Canada)
Joueur décédé
Position Défenseur
A joué pour Millionnaires de Vancouver (PCHA)
Maroons de Vancouver (PCHA)
Bruins de Boston (LNH)
Carrière pro. 1914 – 1932

Lloyd Cook dit « Farmer »(né le 21 mars 1890 à Lynden en Ontario au Canada et mort le 9 octobre 1964 à Taber, en Alberta Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il joue en tant que défenseur au début du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cook signe pour la saison 1914-1915, avec les Millionnaires de Vancouver de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique, également connue sous son nom anglais de Pacific Coast Hockey Association ou sous son sigle PCHA[1]. Avec trente-trois buts à la fin de la saison, Mickey MacKay, coéquipier de Cook, est le meilleur buteur de la PCHA et Cyclone Taylor, également joueur de Vancouver, est le meilleur pointeur de la saison avec un total de quarante-cinq points[2]. Avec treize victoires et quatre défaites, les Millionnaires de Vancouver sont la meilleure équipe de la PCHA ; ils lancent alors un défi aux Sénateurs d'Ottawa de l'Association nationale de hockey. Les matchs ont lieu à Vancouver, et malgré l'absence de Silas Griffis, le capitaine de l'équipe qui se casse la jambe lors du dernier match de la saison régulière, les Millionnaires deviennent la première équipe de la ville à remporter la Coupe Stanley. Ils remportent en effet les trois rencontres : 6-2, 8-3 et 12-3. Taylor est une nouvelle fois le meilleur pointeur de l'équipe, et de la finale, en inscrivant sept points en trois matchs[3].

L'effectif sacré champion est le suivant[4] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le poste de maraudeur, en anglais, est un poste de joueur sans position fixe, disparu au début du XXe siècle.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Lloyd Cook » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en) « Lloyd Cook, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 1er janvier 2012)
  2. Diamond 1998, p. 36
  3. Diamond 1998, p. 37
  4. NHL records 2010, p. 254

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998, 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
  • (en) Michael McKinley, Hockey: A People's History, McClelland & Stewart,‎ 2006, 384 p. (ISBN 0-7710-5769-5)
  • (en) National Hockey League, Official Guide & Record Book / 2010, Triumph books,‎ 2010, 664 p. (ISBN 978-1-60078-303-6)
  • (en) Jim Mancuso et Scott Petterson, Hockey in Portland, Arcadia Publishing,‎ 2007, 128 p. (ISBN 9780738548043)
  • (en) Charles Coleman, The Trail of the Stanley Cup vol. 1, 1893–1926 inc., Sherbrooke Daily Record Company Ltd., NHL,‎ 1964