Ljubovija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ljubovija
Љубовија
Blason de Ljubovija
Héraldique
Vue de Ljubovija
Vue de Ljubovija
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Podrinje
Azbukovica
District Mačva
Municipalité Ljubovija
Code postal 15 320
Démographie
Population 3 946 hab. (2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 11′ 14″ N 19° 22′ 42″ E / 44.1872, 19.3783 ()44° 11′ 14″ Nord 19° 22′ 42″ Est / 44.1872, 19.3783 ()  
Altitude 174 m
Superficie 35 600 ha = 356 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Ljubovija

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Ljubovija
Municipalité de Ljubovija
Administration
Maire
Mandat
Miroslav Mićić
2012-2016
Démographie
Population 14 424 hab. (2011)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Superficie 35 600 ha = 356 km2
Liens
Site web Site de la municipalité

Ljubovija (en serbe cyrillique : Љубовија) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans le district de Mačva. Au recensement de 2011, la ville comptait 3 946 habitants et la municipalité dont elle est le centre 14 424[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ljubovija est située à l'ouest de la Serbie, dans la région d'Azbukovica, une sous-région du Podrinje serbe ; la ville est la capitale historique de cette sous-région. La rivière Drina sert de frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Serbie. La région, qui couvre une superficie de 356 km2, est constituée de collines et de montagnes, dont la plus importante est le mont Bobija qui culmine au pic de la Tornička Bobija (1 272 m)[2]. Les deux rivières les plus importantes du secteur sont la Trešnjica et la Ljuboviđa, deux affluents droits de la Drina ; la Trešnjica forme un canyon dans lequel nichent des vautours fauves (Gyps fulvus)[3],[4].

La municipalité de Ljubovija est entourée par celles de Mali Zvornik et Krupanj au nord, par celles d'Osečina et par le territoire de la Ville de Valjevo à l'est et par la municipalité de Bajina Bašta au sud ; elle est bordée par la frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Serbie à l'ouest[5] ; de l'autre côté de la frontière se trouvent les municipalités bosniennes de Srebrenica et de Bratunac, toutes deux situées dans la République serbe de Bosnie[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Ljubovija, comme celui des autres localités du district de Mačva, est mesuré par la station météorologique de Loznica, qui enregistre des données depuis 1901 (coordonnées 44° 33′ N 19° 14′ E / 44.55, 19.233 ())[6]. Ljubovija jouit d'un climat continental modéré.

La température maximale jamais enregistrée à la station a été de 42,3 °C le 24 juillet 2007 et la température la plus basse a été de -25,4 °C le 24 janvier 1963[6]. Le record de précipitations enregistré en une journée a été de 100,7 mm le 20 juin 1956. La couverture neigeuse la plus importante a été de 69 cm les 13 et 14 février 1984[6].

Pour la période de 1961 à 1990, les moyennes de température et de précipitations s'établissaient de la manière suivante[7] :

Nuvola apps kweather.png  Relevés à la station météorologique de Loznica (121 m)
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 3,8 6,9 12,1 17,5 22,4 25,3 27,4 27,4 23,9 18,3 11,3 5,6
16,8
Températures moyennes (°C) -0,2 2,3 6,5 11,4 16,1 19,2 20,7 20,1 16,5 11,3 6,2 1,8
11,0
Températures minimales moyennes (°C) -3,5 -1,4 1,8 6,0 10,4 13,6 14,8 14,3 11,2 6,6 2,5 -1,4
6,2
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 51,0 49,2 57,7 70,0 82,7 99,5 84,4 76,3 61,9 53,7 70,3 63,6
820,3

Histoire[modifier | modifier le code]

La région d'Azbukovica conserve des traces d'activités humaines remontant à l'Âge de la pierre et, notamment, au Néolithique ; trois sites miniers ont été mis au jour par les archéologues sur le territoire de la municipalité[8].

La région fut partiellement libérée de la présence turque en 1834 et les Ottomans quittèrent définitivement la forteresse de Soko Grad en 1862 ; le secteur devint alors une zone frontalière avec la Bosnie ottomane voisine. La ville actuelle de Ljubovija fut créée en 1837, « au milieu du poljé de Drabić », à partir du système de défense mis en place le long de la Drina et elle obtint le statut de « bourg » (en serbe : varošica) le 3 juillet 1871[8].

En 1896, Ljubovija connut d'importantes inondations qui amenèrent les habitants à déplacer la localité sur la colline de Jabučje, où elle se trouve encore aujourd'hui[8].

Localités de la municipalité de Ljubovija[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Ljubovija en Serbie

La municipalité de Ljubovija compte 27 localités :

Ljubovija est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
597 660 1 142 1 614 2 717 3 663 4 130[9] 3 946[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

Sur le plan religieux, la municipalité de Ljubovija est essentiellement peuplée de Serbes orthodoxes. La ville et sa région relèvent de l'éparchie de Šabac (en serbe cyrillique : Епархија шабачка), qui a son siège à Šabac.

Religion Nombre %
Orthodoxes 16 787 98,45
Protestants 12 0,07
Catholiques 5 0,03
Athées 5 0,03
Religions orientales 0 0,00
Musulmans 0 0,00
Juifs 0 0,00
Autres[13]

Politique[modifier | modifier le code]

Élections locales de 2004[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2004, les 36 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[14] :

Parti Sièges
Pour une Serbie européenne 12
Parti démocratique 8
Parti radical serbe 6
Mouvement Force de la Serbie 4
Parti démocratique de Serbie 3
Mouvement serbe du renouveau 3

Vidoje Jovanović, membre du Parti socialiste de Serbie (SPS), a été élu président (maire) de la municipalité de Ljubovija.

Élections locales de 2008[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 36 sièges de l'assemblée municipale de Ljubovija se répartissaient de la manière suivante[15] :

Parti Sièges
Parti démocratique de Serbie - Nouvelle Serbie 10
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie 10
Pour une Serbie européenne 8
Parti radical serbe 5
Mouvement Moja Ljubovija 3

Milovan Kovačević, membre du Parti socialiste de Serbie, a été élu président (maire) de la municipalité[16] ; Miroslav Nenadović, membre de la coalition Pour une Serbie européenne du président Boris Tadić, a été élu vice-président de la municipalité.

Culture[modifier | modifier le code]

La bibliothèque Milovan Glišić, fondée en 1939, est l'institution culturelle la plus importante de Ljubovija ; elle fonctionne sous nom depuis 1996[17] ; elle possède un fonds d'environ 33 000 ouvrages et dispose d'un petit musée et d'une salle de cinéma[18]. La bibliothèque gère aussi une bibliothèque numérique (en serbe : Дигитална библиотека Љубовија et , qui met à la disposition de ses adhérents plus de 270 000 ouvrages[19] ; le site met aussi en ligne de nombreuses photographies (histoire, patrimoine architectural etc.) et documents numérisés concernant la région de l'Azbukovica[20].

Ljubovija est également le siège du centre Azbukovica, créé en 1975 pour perpétuer les traditions culturelles de la région[19].

Éducation[modifier | modifier le code]

L'école élémentaire la plus ancienne de la municipalité de Ljubovija a été ouverte en 1836 à Gornja Trešnjica[21]. Aujourd'hui, la municipalité compte une école maternelle (en serbe : predškolska ustanova), l'école Proletarac, qui accueille environ 120 enfants, 22 écoles élémentaires (osnovne škole), deux établissements d'études secondaires (srednje škole), dont le lycée Vuk Karadžić (Gimnazija Vuk Karadžić)[21].

Sport[modifier | modifier le code]

Le club sportif le plus ancien de la ville est un club de football, le FK Drina Ljubovija fondé en 1928. Le territoire municipal, quant à lui, abrite 5 autres clubs de football : le FK Lonjin, le FK Vrhpolje, le FK Mladost à Uzovnica, le FK Bobija à Donja Orovica et le FK Donja Ljuboviđa. La ville possède également un club de football féminin, le ŽKK Ljubovija, créé en 1976, ainsi qu'un club de karaté[22].

Sur le plan des installations sportives, la municipalité dispose entre autres de deux gymnases, d'un stade de football moderne, le Stadion pod Kikom, ainsi que de plusieurs terrains de jeu[22].

D'autres activités en liaison avec les ressources naturelles de la région sont également pratiquées dans le secteur, comme le rafting sur la Drina, à travers le Rafting klub Drinska regata[23], ou encore la chasse et la pêche sportive.

Économie[modifier | modifier le code]

Les deux entreprises les plus importantes de Ljubovija sont la société JP Ljubovija, qui travaille dans le domaine des travaux publics[24], et JKP Standard, qui travaille dans le secteur du bâtiment. La société Omega Plus, créée en 2004, fabrique toutes sortes de revêtements pour la maison (isolants, contreplaqus, parquets etc.) et pour l'ameublement[25]. La ville abrite des succursales de la Intesa banka, de l'Agrobanka et de la NLB banka[16].

Sur le plan agricole, la région est particulièrement renommée pour son apiculture, déjà mentionnée au XVe siècle[26].

Tourisme[modifier | modifier le code]

La Régate de la Drina, près de Ljubovija

Ljubovija, avec la rivière Drina et ses collines boisées, est propice au tourisme de nature ; en dehors de la Drina elle-même, le canyon de la rivière Trešnjica et le mont Bobija constituent les pôles d'attraction les plus importants du secteur[27]. La région est adaptée au tourisme rural, comme par exemple à l'ethno-village de Vrhpolje[28],[29]. Des sentiers de randonnée, balisés, permettent de découvrir la région d'Azbukovica, autour de Ljubovija[30]. La pêche sportive dans la Drina et la Trešnjica est encadrée par l'association Drina (en serbe : OOSR Drina), créée en 1951[31] ; les rivières sont riches en brochets, en barbeaux, en huchons ou en hotus[32]. La société de chasse Mileta Polić-Bata (en serbe : Lovačko udruženje Mileta Polić-Bata) gère un domaine de 34 911 ha, 30 775 ha dévolus à cette activité sportive ; on y trouve notamment des cerfs, des sangliers, des lièvres et des faisans[33].

Le rafting est une des activités sportives les plus importantes de la Drina et de ses gorges. Le Rafting klub Drinska regata de Ljubovija[23] organise chaque année plusieurs régates, dont la Régate du Nouvel An (en serbe : Novogodišnja regata)[34] et, en juillet, la Régate de la Drina (en serbe : Drinska regata)[35] ; en 2011, cette dernière manifestation a rassemblé près de 20 000 personnes[36]. D'autres manifestations sportives sont également organisées dans la municipalité, comme la course cycliste de la Biciklijada[37] ou le rallye automobile de la Džipijada, qui propose un parcours de 87 km dans la région de l'Azbukovica[38].

La municipalité de Ljubovija abrite deux sites classés parmi les biens culturels de grande importance de la République de Serbie[39] : le vieux pont sur la Ljuboviđa, à Donja Orovica, qui remonte au XVIe siècle[40], et le mémorial de Mačkov kamen, consacré au souvenir de la Première Guerre mondiale[41]. Sur le territoire de Ljubovjija se trouvent aussi le monastère Saint-Nicolas de Soko et la forteresse de Soko grad, ainsi que deux autres monastères, ceux de la Sainte-Trinité de Bijele Vode[42] et de la Sainte-Trinité de Čitluk[43]. Donja Orovica conserve une église en bois[44] et le mont Boboja, une autre église en bois consacrée au Saint-Prince-Lazar[45] ; l'église en bois de Selenac a probablement été construite dans la première moitié du XIXe siècle[46]. L'église de la Transfiguration, à Ljubovija, située au centre ville, a été édifiée en 1932[45].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) « Planina Bobija », sur http://ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 5 juin 2011)
  3. (sr) « Kanjon Trešnjice », sur http://ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 5 juin 2011)
  4. a et b (sr) « O Ljuboviji », sur http://ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 5 juin 2011)
  5. (sr) « Site de la Conférence permanente des villes et des municipalités de Serbie » (consulté le 5 juin 2011)
  6. a, b et c (en) « Loznica (founded in 1901) », sur http://www.hidmet.gov.rs, Site de l'Office hyrdro-météorologique de la République de Serbie (consulté le 6 juin 2011)
  7. (sr) « Monthly and annual means, maximum and minimum values of meteorological elements for the period 1961 - 1990 », sur http://www.hidmet.gov.rs, Site de l'Office hydrométéorologique de la République de Serbie (consulté le 6 juin 2011)
  8. a, b et c (sr) « Istorija », sur http://ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 5 juin 2011)
  9. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  10. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  11. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  12. a et b (en)[PDF] « Population par nationalités ou groupes ethniques, par sexe et par âge dans les municipalités de la République de Serbie », Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade,‎ 24 décembre 2002 (consulté en 11 février 2010)
  13. (en)[PDF] « Langues et religions », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Office national de statistique de la République de Serbie (consulté le 6 juin 2011)
  14. (sr) Résultats des élections municipales de 2004 - Ljubovija - Indisponible au 5 juin 2011
  15. (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Ljubovija (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 6 juin 2011)
  16. a et b (sr) « Site de la municipalité de Ljubovija » (consulté le 6 juin 2011)
  17. (sr) « O nama », sur http://www.biblioteka-ljubovija.org.rs, Site de la bibliothèque Milovan Glišić (consulté le 6 juin 2011)
  18. (sr) « Fond », sur http://www.biblioteka-ljubovija.org.rs, Site de la bibliothèque Milovan Glišić (consulté le 6 juin 2011)
  19. a et b (sr) « Društvo », sur http://ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 5 juin 2011)
  20. (sr) « Digitalna bibioteka Ljubovija », sur http://www.biblioteka-ljubovija.org.rs, Site de la bibliothèque Milovan Glišić (consulté le 6 juin 2011)
  21. a et b (sr) « Društvo2 », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  22. a et b (sr) « Sport u Ljuboviji », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  23. a et b (sr) « Site du Rafting klub Drinska regata » (consulté le 7 juin 2011)
  24. (sr) « JP Ljubovija Ljubovija », sur http://www.ekapija.com, Site de eKapija (consulté le 7 juin 2011)
  25. (sr) « Site de Omega Plus » (consulté le 7 juin 2011)
  26. (sr) « Pčelarstvo », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  27. (sr) « Turistička ponuda », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  28. (sr) « Etno selo », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  29. (en) « Ethno village Vrhpolje », sur http://www.vekoltours.com (consulté le 7 juin 2011)
  30. (sr) « Planinarenje », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  31. (sr) « OOSR Drina Ljubovija », sur http://www.mladica.com (consulté le 7 juin 2011)
  32. (sr) « Lov skobalja », sur http://www.mladica.com (consulté le 7 juin 2011)
  33. (sr) « Ljubovija », sur http://www.ecolss.com, Site de l'Association des chasseurs de Serbie (consulté le 7 juin 2011)
  34. (sr) Jugoslav Trijić, « I za mir i za adrenalin », Reportaža, sur http://www.blic.rs, Blic,‎ 14 février 2008 (consulté le 7 juin 2011)
  35. (sr) « Site de la Drinska regata de Bajina Bašta » (consulté le 7 juin 2011)
  36. (sr) « Drinska regata », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  37. (sr) « Biciklijada », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  38. (sr) « Džipijada », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  39. (en) « Monuments de la municipalité de Ljubovija », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 7 mai 2011)
  40. (sr) « Stari most na reci Ljuboviđi, Donja Orovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 7 mai 2011)
  41. (sr) « Spomen kosturnica na Mačkovom kamenu, Ljubovija », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 7 mai 2011)
  42. (en) « Manastir Sv. Trojice, Bijele Vode », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  43. (sr) « Manastir Svete Trojice - Čitluk », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  44. (sr) « Crkva Brvnara, Donja Orovica », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  45. a et b (sr) « Crkva na Bobiji posvećena knezu Lazaru », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)
  46. (sr) « Ostale crkve u okolnim selima », sur http://www.ljubovija.org, Site non officiel de la municipalité de Ljubovija (consulté le 7 juin 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]