Livre libanaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Livre.
Livre libanaise
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau du Liban Liban
Banque centrale Banque du Liban
Symbole local ل.ل
Code ISO 4217 LBP
Sous-unité 1 LBP = 100 piastres
Chronologie de la monnaie

La livre libanaise (LBP) est la monnaie officielle du Liban.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu’à la Première Guerre mondiale, la lire ottomane était utilisée au Liban. Après la chute de l’empire ottoman, en 1918, la livre égyptienne fut utilisée.

Sous le contrôle de la France, la monnaie devint la livre syrienne, qui était commune au Liban et à la Syrie, et liée au franc par un taux de change fixe.

Le Liban s’est mis à émettre ses propres pièces et billets en 1924 et 1925, puis sépara sa devise de celle de la Syrie en 1939. Cette devise était toujours liée au franc français (à part pendant la Seconde Guerre mondiale où elle fut indexée sur la livre sterling) et le fut jusqu’en 1949.

À la veille de la guerre de 1975-1990, un dollar américain valait seulement 3 livres libanaises. Et les libanais utilisaient des piastres comme monnaie de 1942 jusqu’à 1950.

Valeur[modifier | modifier le code]

La valeur de la livre libanaise est aujourd'hui ancrée à celle du dollar, au taux d'un dollar pour 1 507,5 livres. En août 2010, un euro valait donc près de 1 965 livres.

Usage[modifier | modifier le code]

La livre libanaise est la monnaie principalement utilisée au Liban, mais le dollar américain est très facilement échangé dans le pays, et considéré comme une deuxième monnaie.

Les valeurs faciales des billets sont : 1 000, 5 000, 10 000, 20 000, 50 000 et 100 000 LL.

Les valeurs faciales des pièces sont : 250 et 500 LL.

En novembre 2013 la Banque du Liban émet un billet de 50 000 livres comprenant plusieurs erreurs dont une virgule en lieu et place du point dans la valeur en chiffres (50,000 au lieu de 50.000) mais surtout une faute d'orthographe dans le mot "indépendance" écrit à l'anglaise (independence) par l'imprimerie britannique à laquelle était confiée l'impression des billets. La Banque du Liban a décidé de ne pas retirer ce billet fauté émis en seulement 50 000 exemplaires en commémoration des 70 ans de l'indépendance du pays.