Livre de Vélès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La seule copie connue de la planche, qui fut nommé ainsi d'après ses premiers mots: "À Vélès ce livre est dédié..."

Le Livre de Vélès (ou, dans les langues slaves : Велесова книга, Велес книга, Книга Велеса, Дощечки Изенбека, Дощьки Изенбека) serait le plus ancien livre relatif à l'histoire et la religion slave, dont certains passages seraient relatifs au VIIe siècle av. J.-C., et pour les plus récents au IXe siècle de l'ère chrétienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce livre, prétendument découvert en 1919 près de Kharkiv (Ukraine) par un officier de l'Armée blanche, puis perdu en 1941, est considéré par les spécialistes des cultures slaves archaïques comme un faux, notamment en raison d'incohérences linguistiques.

Description[modifier | modifier le code]

Il est présenté comme un recueil de chroniques d'un groupe de prêtres païens datant d'avant l'arrivée des Varègues en Russie[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le néo-paganisme en Russie, par Christian Bouchet, Réfléchir & Agir, no 30, automne 2008, p. 46