Livre d'Armagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une page de texte du Livre d’Armagh.

Le Livre d’Armagh, aussi connu sous le nom de Canon de Patrick ou Liber Ar(d)machanus, est un manuscrit irlandais du IXe siècle, composé vers la même époque que le Livre de Kells. L’ouvrage, conservé au Trinity College de Dublin sous la référence MS 52, contient quelques-uns des plus vieux textes connus en gaélique.

On a longtemps cru que le manuscrit avait appartenu à Patrick d'Irlande, ou même que ce dernier l’aurait écrit au moins en partie. Les chercheurs ont réussi à déterminer que le Livre d’Armagh était en réalité l’œuvre d’un moine appelé Ferdomnach d'Armagh (mort en 845 ou 846). Ferdomnach aurait achevé la première partie du livre dès 807 ou 808.

Le manuscrit compte 221 folios en vélin. Il mesure 19,4 cm sur 14,4. Le texte est rédigé en deux colonnes, en lettres minuscules très fines. Il contient également une miniature enluminée représentant les quatre symboles des évangélistes. Quelques caractères ont été coloriés en rouge, jaune, vert ou noir.