Liturgusidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liturgusidae est une petite famille d'insectes appartenant à l'ordre des Mantodea. On retrouve 65 espèces divisées en 17 genres[1]. Les espèces de cette famille se camouflent à merveille sur l'écorce des arbres. On retrouve les Liturgisidae en Australie, en Indonésie, en Amérique centrale, en Amérique du Sud[2] et dans le sud-est des États-Unis[3]


Description[modifier | modifier le code]

Chez les Liturgusidae, la tête est de forme triangulaire et les yeux sont nettement exorbités. Les antennes sont filiformes et relativement fines. Les pièces buccales sont de type broyeur et elles se retrouvent à l'avant de la tête[4].

Humbertiella simis camouflée sur l'écorce d'un arbre

Chez cette famille, le corps et les ailes antérieures sont de coloration brune à verte et imitent à merveille l'écorce d'un arbre.

Comme tous les représentants des Mantodea, ils possèdent des pattes ravisseuses ou raptoriales. Elles s'en servent pour capturer et maintenir leur proie. Chez ce groupe, l'épine antérieure du fémur est sensiblement semblable aux autres et il y a une fosse entre la première et la seconde épine externe.

Cycle de vie[modifier | modifier le code]

Comme tous les membres de l'ordre des Mantodea, ils ont un développement hémimétabole qui se compose en trois étapes principales : l'œuf, la nymphe et l'adulte. La nymphe est relativement similaire à l'adulte. Elle est cependant plus petite, ses ailes ne sont pas développées et ses organes sexuels ne sont pas encore à maturité. Dans certaines cas, elles ont une coloration différente des adultes. Au cours de sa croissance, la nymphe augmente en taille et mue entre cinq à 10 fois1. Elle ressemblera de plus en plus à l'adulte et c'est à la dernière mue, que les ailes finissent par se déployer complètement[4].

Comportements[modifier | modifier le code]

Liturgusidae présentent les mêmes comportements généraux que ceux décrient sur la page des Mantodea.

Article détaillé : Mantodea.

Camouflage[modifier | modifier le code]

Les Liturgusidae font usage de leur coloration pour se fondre dans leur environnement. Elles imitent à la perfection l'écorce d'un arbre.

Alimentation[modifier | modifier le code]

La plupart des mantes sont exclusivement des prédatrices généralistes. Elles se nourrissent d'autres insectes et la composition de leur régime alimentaire varie avec l'âge.

Systématique[modifier | modifier le code]

La famille des Liturgusidae a été décrite par l'entomologiste italien Ermanno Giglio-Tos en 1919.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sous-famille : Liturgusinae Giglio-Tos, 1915[5].

Liste des genres 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ehrmann, R. (2002). Mantodea Gottesanbeterinnen de Welt. Natur und Tier — Verlag, Munster.
  2. (en) « Distribution for family Liturgusidae », sur www.mantodea.speciesfile.org,‎ 2015 (consulté le 26 janvier 2015)
  3. (en) « Family Liturgusidae », sur www.bugguide.net,‎ (consulté le 26 janvier 2015)
  4. a et b Ramsay G. W., , New Zealand, Fauna of new Zealand no. 19, 1990
  5. Giglio-Tos. 1915. Bull. Soc. ent. Ital. 46:63

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]