Little Milton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Little Milton

Description de cette image, également commentée ci-après

Little Milton à Jackson (Mississippi) en 2002

Informations générales
Nom de naissance James Milton Campbell, Jr.
Naissance 7 septembre 1934
Inverness, États-Unis
Décès 4 août 2005
Memphis
Genre musical Blues, R&B, soul, funk
Instruments Guitare, chant
Années actives 1953-2005
Site officiel http://www.littlemilton.com

James Milton Campbell, Jr. (7 septembre 1934 – 4 août 2005), plus connu sous le nom de scène Little Milton est un chanteur et guitariste américain de blues et de soul, célèbre notamment pour ses hits Grits Ain't Groceries et We're Gonna Make It.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Milton Campbell, Jr. naît à Inverness dans le Delta du Mississippi et est élevé à Greenville par un fermier et musicien local[1]. À l'âge de douze ans il apprend la guitare et devient musicien de rue principalement influencé par T-Bone Walker et ses contemporains[1]. En 1952 alors qu'il est toujours un adolescent qui joue dans les bars, il est remarqué par Ike Turner qui est à l'époque chasseur de têtes pour le label Sun Records de Sam Phillips. Il signe un contrat avec ce label et enregistre un certain nombre de singles. Néanmoins aucun d'entre eux ne perce à la radio ni ne se vend bien et Milton quitte Sun label en 1955[1].

Après avoir tenté sa chance sans succès avec plusieurs autres labels (dont Trumpet Records)[2], Milton s'engage avec le label de St Louis Bobbin Records qui passe un accord de distribution avec Chess Records de Leonard Chess[1]. En tant que producteur il aide à rendre célèbre des artistes tels que Albert King et Fontella Bass tout en rencontrant lui-même le succès pour la première fois[1]. Après plusieurs petits succès régionaux, son titre So Mean to Me entre dans le classement Hot R&B/Hip-Hop Songs de Billboard, atteignant même une 14e place.

Après une courte pause dans les tournées, passée notamment à enregistrer en studio, il revient en 1965 avec un nouveau son plus clair, similaire à celui de B. B. King. Après Blind Man plutôt mal reçu (R&B: #86), il sort coup sur coup deux hits. Le premier We're Gonna Make It, un blues influencé par la soul, atteint le sommet des R&B charts et entre dans le Top 40 radio, un format alors quasiment réservé aux artistes blancs. Il enchaîne avec Who's Cheating Who? (#4 R&B). Les trois chansons sont sur son album We're Gonna Make It, sorti à l'été 1965.

Durant la fin des années 1960 Little Milton sort plusieurs singles rencontrant un succès modéré mais n'enregistre pas de nouvel album avant 1969 et Grits Ain't Groceries, qui contient un titre à succès du même nom, ainsi que Just a Little Bit et Baby, I Love You. Avec la mort de Leonard Chess la même année, le distributeur de Milton, Checker Records, est désorganisé et il décide deux ans plus tard de rejoindre Stax[1]. Ajoutant de orchestrations complexes à ses compositions il rencontre de nouveau le succès avec That's What Love Will Make You Do et What It Is de son album en concert What It Is: Live at Montreux. Il apparaît également dans le documentaire Wattstax, qui sort en 1973[3]. En 1975, Stax, qui perd de l'argent depuis la fin de la décennie précédente, fait faillite[1].

Après son départ de Stax, Milton rejoint d'abord Evidence puis Mobile Fidelity Records (MCA), avant de trouver Malaco Records où il reste quasiment jusqu'à la fin de sa carrière[1]. Son dernier single Age Ain't Nothin' But a Number sort en 1983 dans l'album du même nom[1]. En 1988, Little Milton est admis au Blues Hall of Fame et reçoit un W.C. Handy Award[1]. Son ultime album, Think of Me, sort en mai 2005 sous la marque Telarc.

Milton meurt le 4 août 2005 des complications d'un accident vasculaire cérébral.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Little Milton à Bagneux en décembre 1982
Titre Année Label Classement dans les charts
We're Gonna Make It 1965 Chess R&B #3

U.S. #101

Sings Big Blues 1966 Checker
Grits Ain't Groceries 1969 Stax R&B #41 U.S. #159
If Walls Could Talk 1970 MCA/Chess R&B #23 U.S. #197
Waiting for Little Milton 1973 Stax R&B #39
What It Is: Live at Montreux 1973 Stax
Blues 'n' Soul 1974 Stax R&B #45
Tin Pan Alley 1975 Stax
Friend of Mine 1976 Glades R&B #50
Me For You, You For Me 1977 Glades
Walkin' the Back Streets 1981 Stax
The Blues Is Alright 1982 Evidence
Age Ain't Nothin' But a Number 1983 Mobile Fidelity R&B #53
Playing for Keeps 1984 Malaco R&B #55
I Will Survive 1985 Malaco
Annie Mae's Cafe 1986 Malaco
Movin' to the Country 1987 Malaco
Back to Back 1988 Malaco R&B #73
Too Much Pain 1990 Malaco R&B #40
Reality 1991 Malaco R&B #57
I Need Your Love So Bad 1991 Golden Ear
Strugglin' Lady 1992 Malaco R&B #63
I'm a Gambler 1994 Malaco
Live at Westville Prison 1995 Delmark
Cheatin' Habit 1996 Malaco Blues #14
For Real 1998 Malaco Blues #13
Welcome to Little Milton 1999 Malaco Blues #10
Feel It 2001 Malaco
Guitar Man 2002 Malaco Blues #8
The Blues Is Alright: Live at Kalamazoo 2004 Varèse Sarabande
Think of Me 2005 Telarc Blues #14
Live at the North Atlantic Blues Festival: His Last Concert 2006 Camil

Principaux singles[modifier | modifier le code]

Titre Année Classement dans les charts
So Mean to Me 1962 R&B #14
Blind Man 1965 R&B #86
We're Gonna Make It 1965 R&B #1 U.S. #25
Who's Cheating Who? 1965 R&B #4 U.S. #43
Man Loves Two 1966 R&B #45
We Got the Winning Hand 1966 U.S. #100
Feel So Bad 1967 R&B #7, U.S. #91
I'll Never Turn My Back on You 1967 R&B #31
Let Me Down Easy 1968 R&B #27
More and More 1968 R&B #45
Grits Ain't Groceries 1969 R&B #13, U.S. #73
Just a Little Bit 1969 R&B #13, U.S. #97
Baby, I Love You 1970 R&B #6, U.S. #82
If Walls Could Talk 1970 R&B #10, U.S. #71
Somebody's Changin' My Sweet Baby's Mind 1970 R&B #22
I Play Dirty 1971 R&B #37
If That Ain't a Reason 1971 R&B #41
That's What Love Will Make You Do 1972 R&B #9, U.S. #59
What It Is 1973 R&B #51
Behind Closed Doors 1974 R&B #31
Tin Pan Alley 1974 R&B #51
Let Me Back In 1974 R&B #38
If You Talk In Your Sleep 1975 R&B #34
Friend of Mine 1976 R&B #15
Baby, It Ain't No Way 1977 R&B #94
Loving You 1977 R&B #47
Just One Step 1977 R&B #59
Age Ain't Nothin' But a Number 1983 R&B #89

Participations[modifier | modifier le code]

  • Avec Jackie Ross : Take the Weight Off Me (Grapevine) ; cinq duo avec Ross.
  • Avec Albert King et Chico Hamilton : Montreux Festival (Stax 1974)
  • Vanthology: Tribute to Van Morrison (Evidence 2004) Milton reprend Tupelo Honey de Van Morrison.
  • Avec Jean-Jacques Milteau : Memphis (Sunnyside) ; Little Milton chante If You Love Someone Set Them Free de Sting.
  • Avec E. C. Scott : The Other Side of Me (Black Bud) ; il chante deux duo avec Scott.
  • Avec Gov't Mule : The Deep End Volume 1. ; Milton chante Soulshine avec Warren Haynes.
  • Avec Willie Dixon : The Chess Box set ; Milton joue I Can't Quit You Baby.
  • Avec Gov't Mule : album live Mulennium (triple CD, quadruple vinyl, 2010, Evil Teen) enregistré le 31 décembre 1999 au Roxy Theatre, Atlanta.

Citation[modifier | modifier le code]

« Any category they want to put me in is fine with me as long as they accept what I do[4]. »

— Little Milton

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Biography by Steve Huey », Allmusic.com (consulté le 29 mai 2009)
  2. (en) « Trumpet Records Diamonds on Farish Street » (consulté le 6 novembre 2006)
  3. (en) John Tobler, NME Rock 'N' Roll Years, London, Reed International Books Ltd,‎ 1992, p. 241
  4. (en) Tony Russell, The Blues - From Robert Johnson to Robert Cray, Dubai, Carlton Books Limited,‎ 1997 (ISBN 978-1-85868-255-6), p. 138–139

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]