Littérature singapourienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La littérature singapourienne est la littérature venant de la ville-État de Singapour. Les auteurs y écrivent dans les quatre langues officielles, de celle-ci: l'anglais, le chinois, le malais et le tamoul.

Les premières œuvres ont probablement été écrites vers les années 1830. Quand Singapour s'est transformé en république indépendante en 1965, une nouvelle ère a commencé. Depuis les années 1990, une génération de poètes a vu le jour; ils ont été publiés non seulement à Singapour mais dans le monde entier, particulièrement en Australie, en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Auteurs singapouriens[modifier | modifier le code]