Littérature israélienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La littérature israélienne est la littérature écrite par des Israéliens.

Elle est en principalement écrite en hébreu et marque le renouvellement de cette langue comme langue vivante.

Depuis le milieu du XIXe siècle, la langue hébraïque a de plus en plus été utilisée aussi bien pour parler que pour écrire de la prose, de la poésie ou des pièces de théâtre.

Historique[modifier | modifier le code]

Si Avraham Mapou est le premier auteur en 1853 d'un roman à succès en hébreu, c'est à Eliézer Ben Yehoudah qu'on doit la renaissance de l'hébreu en tant que langue parlée et écrite à d'autres fins que les textes sacrés et l'étude de la Torah.

Les premiers textes en hébreu moderne furent écrits par des auteurs immigrants, comme :

Les années 1940 et 1950[modifier | modifier le code]

Les années 1940 et 1950 ont été la génération de la guerre d'indépendance. Les écrivains nés en Israël ont été confrontés à un conflit entre individualisme et respect de la société et de l'État. On peut qualifier leur écriture de "social réalisme".

Les années 1960[modifier | modifier le code]

Au début des années 1960, des écrivains ont délaissé l'idéologie pour écrire de manière plus individuelle : réalisme psychologique, allégorie et symbolisme.

Les années 1980 et 1990[modifier | modifier le code]

Pendant les années 1980 et 1990, une intense activité littéraire a eu pour but d'amener les lecteurs à se comprendre eux-mêmes.

Sur la Shoah[modifier | modifier le code]

La Shoah a été perçue dans de nouvelles perspectives par Appelfeld et Grossman ainsi que par :

Nouveaux thèmes[modifier | modifier le code]

De nouveaux thèmes sont apparus :

Femmes écrivains[modifier | modifier le code]

La jeune génération[modifier | modifier le code]

Quelques écrivains postmodernistes :

La fin des années 1990[modifier | modifier le code]

Auteur pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Furstenberg, Rochelle. "The State of the Arts: Israeli Literature." Israel Ministry of Foreign Affairs, 1998. (en) [1],
  • Israel Ministry of Foreign Affairs, "CULTURE- Literature", 2003. (en) [2]
  • Pivert, Benoît. "De Jérusalem à Berlin. La littérature israélienne en Allemagne" in "Allemagne d'aujourd'hui" n°182, octobre-décembre 2007. Paris.
  • Weill, Asher. "Culture in Israel- On the Cusp of the Millennium." Israel Ministry of Foreign Affairs, 2000. (en) [3].