Litanies de Rê

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Égypte antique
Époque : XVIIIe dynastie
Litanies de Rê
Genre Sagesse

Les litanies de Rê, appelées également « Litanies du Soleil », qui portent comme titre Livre de prier Rê à l'Occident, décrivent les soixante quinze formes de manifestation de la divinité solaire. On les trouve dans plusieurs tombes[1] de la vallée des rois.

Représentations[modifier | modifier le code]

Tombe de Thoutmôsis III[modifier | modifier le code]

La version la plus ancienne de ces litanies est celle de la tombe de Thoutmôsis III (KV34) sur les colonnes de la salle du sarcophage.

Tombe de Séthi Ier[modifier | modifier le code]

Dans la tombe de Séthi Ier (KV17), le texte des litanies de Rê est le premier texte visible à l'entrée de la tombe.

Tombes de Ramsès II à Ramsès IX[modifier | modifier le code]

Ces textes se retrouvent également dans les tombeaux de Ramsès II (KV7), Mérenptah (KV8), Séthi II (KV15), Ramsès III (KV11), Ramsès IV (KV2) et Ramsès IX (KV6).

Petit temple de Ramsès II à Abydos[modifier | modifier le code]

Dans le petit temple de Ramsès II à Abydos, dans la chapelle G, la litanie de Rê a été gravée en entier sur les bases des murs sud et nord avec en figure de titre le soleil figuré sous trois formes différentes : le disque, le scarabée et le dieu à tête de bélier. Selon Erik Hornung, le disque fait fuir les forces mauvaises, serpent ou crocodile ; selon une autre interprétation de Jean-Pierre Corteggiani en 2007, le serpent et le crocodile, émissaires du soleil, protégeraient le disque. Les litanies de Rê y sont complétées par des vignettes du livre des morts.

Note[modifier | modifier le code]