Liste libre (Liechtenstein)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Freie Liste
Image illustrative de l'article Liste libre (Liechtenstein)
Logo officiel
Présentation
Président Wolfgang Marxer
Fondation 1985
Siège Schaan
Landtag du Liechtenstein
3 / 25
Idéologie social-démocrate, écologiste
Couleurs vert
Site web www.freieliste.li

La Freie Liste, sigle FL (Liste libre) est un parti politique du Liechtenstein.

Elle a été fondée en 1985 et se caractérise par une orientation sociale, démocratique et écologique. Selon le programme du parti, les thèmes principaux sont l'égalité entre les hommes et les femmes, la justice sociale et la solidarité, la protection de l'environnement, la politique des transports et l'intégration des étrangers. Elle s'engage pour l'introduction d'une monarchie représentative au Liechtenstein. Le parti a soutenu notamment le oui à l'intégration du pays au sein de l'EEE en 1995 et le oui lors du référendum concernant la reconnaissance des unions entre partenaires de même sexe en 2010 et 2011.

Force électorale[modifier | modifier le code]

  • En 1986, elle présente des candidats pour la première fois mais, avec 7,1 % des voix, n'obtient pas le quorum nécessaire pour obtenir des sièges.
  • En 1989, elle obtient 7,51 % des voix.
  • Elle atteint pour la première fois le quorum fixé à 8 % en 1993 et fait ainsi son entrée au Parlement avec 2 sièges lors des élections de février avec 10,4 % des voix. En octobre de la même année, elle obtient 1 siège lors d'élections anticipées avec 8,5 % des voix.
  • En 1997, elle obtient à nouveaux 2 sièges avec 11,6 % des voix.
  • En 2001, le parti évite de perdre tous ses sièges et n'en garde qu'un, celui de Paul Vogt[1] et 8,8 % des voix.
  • Lors des élections de 2005, elle obtient 13 % des voix et occupe désormais 3 des 25 sièges. Elle est représentée dans les conseils de six des onze communes de la principauté.
  • En 2009, elle obtient 8,9 % des voix et perd deux de ses trois sièges(en)[2].
  • En 2013, avec 11,1 % des voix, la Liste libre retrouve 3 sièges au Landtag[3].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de)“Chronologie der Freien Liste”
  2. (en)"Liechtenstein 2009" sur le site World Elections
  3. (en)"February 2013" sur rulers.org