Liste des vice-rois d'Aragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vice-roi d'Aragon était le représentant de la monarchie en Aragon. La charge a été instituée en 1517 par Ferdinand II d'Aragon, appelé «le Catholique», dernier roi d'Aragon, lors de l'union des Couronnes de Castille et d'Aragon. Avec la création de l'État Moderne, les anciens royaumes de la Péninsule, tout en gardant une certaine indépendance politique et juridictionnelle, se sont transformés en vice-royautés, dont l'autorité était exercée par le vice-roi, représentant l'autorité suprême, celle du roi, à partir de Charles Quint, petit-fils de Ferdinand le Catholique. La vice-royauté d'Aragon a disparu avec la réforme de l'État menée à bien par la maison des Bourbons. Cette réforme est intervenue après la Guerre de Succession d'Espagne avec la promulgation des Décrets de Nueva Planta publiés le 29 juin 1707, une fois gagnée la bataille d'Almansa. Ces décrets ont concerné le Royaume d'Aragon et le Royaume de Valence. Ils ont aboli l'indépendance du vice-royaume d'Aragon et les Fors d'Aragon historiques.

Vice-rois d'Aragon[modifier | modifier le code]

Guidon et cheval revêtu avec l'emblème héraldique du Royaume d'Aragon lors des funérailles en 1558 de Charles Quint. Chalcographie en couleur. Jérôme Cock, dessin; Jean et Luc de Dovar; graveurs. La Magnifique, et sumptueuse pompe funèbre faite aus obceques, et funerailles du très grand, et très victorieus empereur Charles Cinquième, célébrées en la Ville de Bruxelles le XXIX. jour du mois de décembre M.D.LVIII par Philippes Roy Catholique d’Espaigne son fils, Anvers, Cristóbal Plantino, 1559, LÁM. 19.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]