Liste des Trésors nationaux du Japon (peintures)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
femmes assises sur le sol d'une maison avec des portes coulissantes.
Un rouleau illustré du Genji monogatari.

Le terme « trésor national » est utilisé au Japon depuis 1897 pour désigner les biens les plus précieux du patrimoine culturel du Japon[1] bien que la définition et les critères ont changé depuis. Les peintures référencées dans cette liste correspondent à la définition actuelle et ont été désignées « trésors nationaux » quand la loi pour la protection des biens culturels est entrée en vigueur le 9 juin 1951. En tant que tels, leurs déplacements sont soumis à des limitations et ils ne peuvent être exportés[2]. Les propriétaires sont tenus d'annoncer au trésor national toute modification survenue telle qu'un dommage ou une perte et doivent obtenir un permis pour un changement d'emplacement, un transfert de propriété ou des réparations envisagées[3]. Les pièces sont choisies par le ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie sur le fondement de leur « valeur artistique ou historique particulièrement élevée »[4],[5].

Cette liste présente cent cinquante-huit entrées pour des peintures provenant de l'époque de Nara classique au VIIIe siècle au début de l'époque d'Edo moderne du XIXe siècle. En fait, le nombre de tableaux présentés est supérieur à cent cinquante-huit parce que, dans certains cas, des groupes de peintures liées entre elles sont réunis pour former une seule entrée. Les peintures recensées montrent des thèmes bouddhistes, des paysages, des portraits et des scènes de cour. Quelques-unes de ces peintures sont importées directement de Chine. Les titres des œuvres sont de nature plus descriptive que ne le sont ceux des artistes et il est donc possible de trouver d'autres noms dans la littérature pour une œuvre donnée[5].

À partir du milieu du VIe siècle, quand le Bouddhisme arrive au Japon en provenance du royaume de Baekje, l'art religieux venant du continent est introduit dans la culture japonaise. Les premières peintures religieuses au Japon ont été copiés en utilisant des styles et des techniques continentale et sont semblables à celles produites dans la Chine de la dynastie Sui (581–618) ou de la fin des Seize Royaumes vers le début du Ve siècle. En font partie les plus anciennes peintures non primitives du Japon encore existantes. Au début du milieu de l'époque de Nara (ca. 750), les peintures japonaises montrent les influences de la Chine de la dynastie Tang (618–907) et au IXe siècle, le début de l'époque de Heian évolue vers le genre « Kara-e ». Les peintures murales du Kofun de Takamatsuzuka et le portrait de Kichijōten à Yakushi-ji illustrent le style Kara-e. En règle générale, les peintures de l'époque de Nara montrent des sujets religieux et les artistes ne sont pas connus. Pendant cette période, les sculptures sont plus fréquentes que les peintures[6].

Les mandalas deviennent prédominants dans les peintures du début de l'époque de Heian tandis que le Bouddhisme vajrayāna apparaît avec les sectes Shingon et Tendai aux VIIIe et IXe siècles. L'évolution du Bouddhisme de la Terre pure amène le raigō-zu à se développer en tant que genre dont la caractéristique est de représenter Amida accueillant les âmes des fidèles dans son Paradis de l'Ouest comme le montre une peinture de 1053 exposée dans le bâtiment du Phénix de Byōdō-in[7]. Au milieu de la période de Heian, la peinture chinoise du style kara-e est remplacée par le style japonais classique yamato-e, dans lequel les images sont peintes principalement sur des écrans coulissants et des paravents (byōbu)[8]. La pratique consistant à orner les rouleaux portatifs (emakimono) avec des peintures yamato-e prospère à la fin de la période Heian vers 1185. Les exemples de rouleaux portatifs illustrés comptent des romans tels que les « rouleaux illustrés du Dit du Genji », des récits historiques comme le « rouleau enluminé du grand conseiller Tomo no Yoshio » ou des œuvres religieuses telle que « le rouleau des esprits affamés »[9]. Ces genres continuent à être produits durant l'époque de Kamakura de 1185 à 1333. Comme pendant l'époque de Nara, la sculpture reste la forme d'art préférée de l'époque de Kamakura.

Influencée par les dynasties chinoises Song et Yuan, la peinture japonaise monochrome à l'encre appelée « suibokuga » remplace largement les rouleaux peint polychromes. À la fin du XIVe siècle, les peintures monochromes de paysages (« sansuiga ») deviennent le genre préféré des peintres zen, évoluant à partir des origines chinoises vers un genre japonais unique. Shūbun, qui a créé « Lecture dans un bosquet de bambous » (1446), et son élève Sesshū, auteur du « Paysage des quatre saisons », sont les prêtres peintres les plus connus de cette période. Comme avec la plupart des premières peintures japonaises, ces œuvres sont créées pour les temples bouddhistes. À la fin de l'époque de Muromachi vers 1573, la peinture à l'encre est sortie des monastères zen pour être pratiquée par les artistes de l'école Kanō[10].

Contrairement à la période précédente, les peintures de l'époque Azuchi Momoyama (1568–1603) se caractérisent par un style polychrome grandiose faisant largement appel à la feuille d'or ou d'argent. Les peintures à grande échelle sont commandées pour orner les châteaux et les palais des chefs militaires. L'école Kanō, patronnée par la classe dirigeante, est l'école la plus influente de la période et, avec trois cents ans de domination, occupe la plus longue période dans l'histoire de la peinture japonaise[11],[12]. Les tendances des grandes peintures polychromes se prolongent dans l'époque d'Edo (1603–1868). L'école Rimpa, dont les meilleurs représentants sont Tawaraya Sōtatsu et Ogata Kōrin, utilise des couleurs vives pour illustrer des thèmes classiques de la littérature japonaise et de la poésie de l'époque de Heian[13]. Au XVIIIe siècle, les peintures des peintres-érudit amateurs de la dynastie Yuan sont importées au Japon et imitées, entraînant l'apparition du style « Bunjin-ga » ou (« Nanga»). Deux des peintres les plus éminents de cette école sont Ike no Taiga et Yosa Buson[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Les cent cinquante-huit entrées de la liste comprennent les éléments suivants : quatre-vingt-dix sont des rouleaux suspendus; trente-huit des rouleaux portatifs ou emakimono; vingt et un des byōbu (paravent) ou peintures sur fusuma (portes coulissantes); quatre sont des peintures murales et trois sont des albums. Deux œuvres, le portrait de Kichijōten et la biographie illustrée du prince Shōtoku, n'entrent dans aucune de ces catégories. Les peintures sont conservées dans des musées, des temples bouddhistes, des sanctuaires shinto, des collections privées, une université et l'une se trouve dans une tombe (Kofun de Takamatsuzuka). Une grande partie des peintures est exposée dans les musées nationaux de Tokyo, Kyoto et Nara. La ville abritant le plus grand nombre de peintures désignées « Trésor national » est Kyoto avec cinquante d'entre elles, suivie de Tokyo où elles sont abritées au musée national de Tokyo qui est l'endroit où est réuni le plus grand nombre de peintures classées Trésor national.

Préfecture Ville Trésors nationaux
Aichi Nagoya 1
Tokoname 1
Fukuoka Dazaifu 1
Kurume 1
Gifu Ōno, Gifu 1
Hiroshima Hatsukaichi 1
Onomichi 1
Hyōgo Kasai 1
Kobe 1
Iwate Hiraizumi 1
Kanagawa Fujisawa 1
Kamakura 4
Yokohama 1
Kyoto Kyoto 50
Uji 1
Maizuru 1
Nara Asuka 1
Heguri, (Nara) 1
Nara 14
Uda 1
Okayama Kurashiki 2
Osaka Osaka 5
Shimamoto, (Osaka) 1
Shiga Hikone 1
Ōtsu 3
Shizuoka Atami 1
Tokyo Tokyo 46
Tottori Chizu, Tottori 1
Wakayama Kinokawa 1
Mont Kōya 8
Yamagata Yonezawa 1
Yamaguchi Hōfu 1
Yamanashi Kōshū 1
Minobu, Yamanashi 1
La plupart des Trésors nationaux se trouvent dans la région du Kansai et la région de Tokyo, bien que certains soient dans les villes du sud-ouest du Honshū, au nord de Honshū et à Kyushu.
Carte montrant l'emplacement des peintures enregistrées comme trésors nationaux au Japon
Époque Trésors nationaux
Dynastie Tang 1[nb 1].
Époque de Nara 5
Époque de Heian 52[nb 1]
Song du nord 3
Song du sud 16
Époque de Kamakura 41[nb 1]
Époque Nanboku-chō 3
Dynastie Yuan 6
Époque de Muromachi 14
Époque Azuchi Momoyama 6
Époque d'Edo 15
  1. a, b et c Les « Portraits des Sept Patriarches Shingon » (dynastie Tang et époque de Heian), les « Cinq Abhisambodhi » (dynastie Tang et époque de Heian), les rouleaux des « Animaux et humains gambadant » (époques Heian et Kamakura), l'« avènement du Bouddha Amida et des Saints de la Terre Pure » (époques Heian et Kamakura). Tous ces éléments sont comptés deux fois dans ce tableau. Le Trésor national « Portraits des Sept Patriarches Shingon » par exemple apparaît deux fois dans la liste : sous « dynastie Tang » et sous « époque de Heian »

Usage[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant donne un aperçu de ce qui est inclus dans la liste et comment sont classées les œuvres :

  • Nom : le nom tel qu'il est enregistré dans la base de données des Propriétés Culturelles Nationales[5].
  • Auteur : nom de l'artiste et - le cas échéant - nom de la personne qui a ajouté une inscription.
  • Remarque : informations sur l'emplacement, la provenance et autres remarques d'ordre général.
  • Date : époque et année; la colonne trie les entrées par année. Si une période seulement est connue, le tri se fait par l'année de début de cette période.
  • Format : principal type de peinture, de technique et dimensions; la colonne trie les entrées par le type principal et, dans certains cas, va plus loin en sous-catégories : album; byōbu (2 section → paire ou simple, 6 section → paire ou simple, 8 section → paire ou simple); rouleau portatif (emakimono ou autre); rouleau suspendu (mandala, portrait, déité, paysage, autre); peinture murale; autre.
  • Emplacement actuel : « nom de bâtiment temple/musée/nom de sanctuaire, nom de ville, nom de préfecture »; le tri des entrées de la colonne se fait par « nom de préfecture, nom de ville, nom de bâtiment (temple/musée/nom de sanctuaire) ».
  • Image : image de la peinture, ou d'une peinture caractéristique dans un groupe de peintures.

Trésors[modifier | modifier le code]

(Cette liste est complète au 30 septembre 2011)

Nom Auteur Remarques Date Format Emplacement actuel Image
Paradis bouddhique avec pagode en or (紺紙著色金光明最勝王経金字宝塔曼荼羅図, konshichakushoku konkōmyō saishō ōkyō kinji hōtō mandarazu?)[15],[16] 0794Époque de Heian hanging scroll mandalaDix rouleaux suspendus (mandalas), peinture dorée sur papier bleu indigo, 139,7 × 54,8 cm Iwate Hiraizumi ChusonjiChūson-ji, Hiraizumi, Iwate A painting in portrait format on blue background. The center is occupied by an 11 storied pagoda. An image of a buddha is seen in the lowest story. The pagoda is surrounded by images of people, deities and landscape.
Scènes dans et autour de la capitale (紙本金地著色洛中洛外図, shihonkinji chakushoku rakuchū rakugaizu?)[17] Kanō Eitoku 1568Époque Azuchi Momoyama, pas plus tard que 1574 byobu 6sect pUne paire de paravents (byōbu) à six panneaux, encre et couleur sur papier sur fond de feuille en or Yamagata Yonezawa Yonezawa Uesugi MuseumYonezawa Uesugi Museum (米沢市上杉博物館, Yonezawa-shi Uesugi hakubutsukan?), Yonezawa, préfecture de Yamagata A six section folding screen depicting a large number of buildings, people and trees on a gold background. The various elements are disconnected by the gold background which covers the scene like fog.

A six section folding screen depicting a large number of buildings, people and trees on a gold background. The various elements are disconnected by the gold background which covers the scene like fog.

Biographie illustrée du prince Shōtoku (綾本著色聖徳太子絵伝, kenpon chakushoku shōtoku taishi eden?)[18] Hata no Chitei (秦致貞?) D'abord sur des portes fixes à Hōryū-ji, plus tard durant l'époque d'Edo sur des paravents mobiles et récemment remontés sur panneaux 1069Époque de Heian, 1069 otherDix panneaux (cinq paires), couleur sur soie à motif, 189.2–190.5 cm × 137.2–148.2 cm (74.5–75 × 54–58.3) Tokyo Tokyo Tokyo National MuseumMusée national de Tokyo, Tokyo A painting on two panels depicting people in courtly dress, buildings, mountains and trees. Part of the color has faded and the dominating colors are brown and green.
Portrait de Takami Senseki (絹本淡彩鷹見泉石像, kenpon tansai Takami Senseki zō?)[19] Watanabe Kazan 1837Époque d'Edo, 1837 hanging scroll portraitRouleau suspendu, légère couleur sur soie, 115,1 × 57,1 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Portrait of a man with a hat in three-quarter view on beige background. The man is dressed in light-blue garment wearing a sword.
Biographie illustrée du moine itinérant Ippen : Volume 7 (絹本著色一遍上人絵伝, kenpon chakushoku ippen shōnin eden?)[20],[21] En'i (円伊?) Aussi connu sous les noms Ippen Hijiri-e (一遍聖絵?) 1299Époque de Kamakura, 1299 handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur soie, 37,8 × 802,0 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo People of various stand, buildings, a wall and ox carts. An island in a lake is comopletely occupied by a canopy under which a large number of people are packed.
Kokūzō Bosatsu (Akasagarbha) (絹本著色虚空蔵菩薩像, kenpon chakushoku kokūzō bosatsuzō?)[22] Anciennement propriété de Mitsui Gomei Co. 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 132,0 × 84,4 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Frontal view of a deity seated on a pedestal in lotus position embellished with ornaments. The right arm is hanging down supported by the legs with the palm of the right hand facing forward. The left hand is placed in front of the body.
Kujaku Myoo (Mahamayuri) (絹本著色孔雀明王像, kenpon chakushoku kujaku myōōzō?)[23] Anciennement détenu par la famille Hara. 1100Époque de Heian, XIIe siècle rouleau suspendu deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 147,9 × 98,9 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Frontal view of a deity with four arms seated on a bird in lotus position embellished with ornaments.
Hibiscus rouges et blancs (絹本著色紅白芙蓉図, kenpon chakushoku kōhaku fuyōzu?)[24] Li Di 1197Dynastie Song du sud, 1197 hanging scroll landscapeJeu de deux rouleaux suspendus, couleur sur soie, 25,2 × 25,5 cm chacun Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Two pink hibiscus flowers and leaves on a dark-yellow background.Two white hibiscus flowers and leaves on a dark-yellow background.
Seize Arhats (絹本著色十六羅漢像, kenpon chakushoku jūroku rakanzō?)[25] Anciennement propriété du temple Shōjuraigō-ji. 1000Époque de Heian, XIe siècle hanging scroll deityJeu de seize rouleaux suspendus, couleur sur soie, 95.9–97.2 cm × 57.8–52.2 cm (37.8–38.3 cm × 22.8–20.6 cm) Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo A priest seated under a tree feeding a four-legged animal in the shape of a small horse.
Senju Kannon (Sahasrabhuja) (絹本著色千手観音像, kenpon chakushoku senjukannonzō?)[26] Anciennement propriété de la famille Kawasaki. 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 138,0 × 69,4 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Frontal view of a deity with a large number of arms. Small heads and figures are seen above the head of the main figure.
Pigeon sur une branche de pêcher (絹本著色桃鳩図, kenpon chakushoku momohatozu?)[27] Empereur Song Huizong 1108Dynastie Song du nord, 1108 ou 1109 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 28,5 × 26,1 cm Tokyo Tokyo PrivateCollection privée (Isao Setsu (瀬津勲?), (雅陶堂, Gatōdō?)), Tokyo Side view of a pigeon seated on a branch with buds and blossoms but without leaves. Seven Chinese characters are located on top of a square red stamp in the top right corner of the painting.
Cascade de Nachi (絹本著色那智滝図, kenpon chakushoku nachi no taki zu?)[28] 1300Époque de Kamakura, XIIIe et XIVe siècles hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 160,7 × 58,8 cm Tokyo TokyoMusée NezuMusée Nezu, Tokyo Représentation très haute et étroite d'une cascade. Il y a de grands arbres au bas de la chute et de petits arbres au sommet de la paroi rocheuse. Le Soleil (ou la Lune) est à moitié visible derrière le rocher.
Fugen Bosatsu (Samantabhadra) (絹本著色普賢菩薩像, kenpon chakushoku fugenbosatsuzō?)[29] 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 159,1 × 74,5 cm Tokyo Tokyo Tokyo National MuseumMusée national de Tokyo, Tokyo A deity seated cross-legged on a pedestal on top of a white elephant.
Pommiers en fleurs (絹本著色林檎花図, kenpon chakushoku ringo no hana zu?)[30],[31] Zhao ChangAttribué à Zhao Chang (趙昌, Chō Shō?) 1127Dynastie Song du sud, début du XIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 23,6 × 25,5 cm Tokyo Tokyo Musée des beaux-arts de HatakeyamaMusée des beaux-arts de Hatakeyama, Tokyo Blossoms and leaves on a branch painted on an oval background.
Caille (絹本著色鶉図, kenpon chakushoku uzura zu?)[32],[33] Li An ZhongAttribué à Li An-Zhong Marqué avec le sceau zakkeshitsu-in trouvés sur des peintures chinoises importées au Japon par les Ashikaga 1200Dynastie Song du sud, XIIe et XIIIe siècles hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 24,4 × 27,8 cm Tokyo Tokyo Musée NezuMusée Nezu, Tokyo A quail in three-quarter view and a shrub on an oval background.
Sakyamuni descend de la montagne après la période d’ascétisme (絹本墨画淡彩出山釈迦図, kenpon bokuga tansai shussan shuka zu?) (I), paysage neigeux (絹本墨画淡彩雪景山水図, kenpon bokuga tansai sekkei sansui zu?) (II) et paysage neigeux (絹本墨画淡彩雪景山水図, kenpon bokuga tansai sekkei sansui zu?) supposé de Liang Kai (III)[34],[35] Liang Kai « III » a plus tard été coupé pour faire des trois peintures une triade probablement du temps d'Ashikaga Yoshimitsu. Est passé au shogunat Ashikaga en tant que partie des trésors de la période Higashiyama. Marqué avec le sceau zakkeshitsu-in trouvé sur les peintures importées au Japon par les Ashikaga. D'abord désignés comme trois trésors nationaux distincts, ils sont désignés trésor national unique en 2007. 1200Dynastie Song du sud, XIIIe siècle hanging scroll landscapeTrois rouleaux suspendu, encre et légère couleur sur soie, 110,3 × 49,7 cm (I), 110,8 × 50,1 cm (II), 117,6 × 52,0 cm (III) Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Tall and narrow painting of a landscape with mountains and vegetation. In the bottom left there are two very small horsemen.
Vent et pluie, peinture de paysage (絹本墨画淡彩風雨山水図, kenpon bokuga tansai fuu sansui zu?)[36] Ma YuanAttribué à Ma Yuan 1200Dynastie Song du sud, XIIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur soie, 111,0 × 55,8 cm Tokyo Tokyo Musée d'art Seikadō BunkoMusée d'art Seikadō Bunko, Tokyo Landscape with mountains and trees.
Iris (紙本金地著色燕子花図, shihonkinji chakushoku kakitsubata zu?)[37],[38] Ogata Kōrin Anciennement conservé à Nishi-Hongan-ji, Kyoto. 1705Époque d'Edo, c. 1705 byobu 6sect pUne paire de paravents à six panneaux (byōbu), encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, faisant chacun 150,9 × 338,8 cm Tokyo Tokyo Musée NezuMusée Nezu, Tokyo Irises in blossom on a gold background covering the bottom left half of the screen.
Irises in blossom on a gold background covering more than half of the screen.
Peintures des chapitres Sekiya et Miotsukushi du Genji monogatari (紙本金地著色源氏物語関屋及澪標図, shihonkinji chakushoku genji monogatari sekiya oyobi miotsukushi zu?)[39] Tawaraya Sōtatsu 1603Époque d'Edo byobu 6sect pUne paire de paravents (byōbu) à six panneaux, encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, faisant chacun 152,3 × 355,6 cm Tokyo Tokyo Musée d'art Seikadō BunkoMusée d'art Seikadō Bunko, Tokyo Landscape with people in court attire with a cart, a tori, a boat and trees.
Landscape with people in court attire with an ox-drawn cart, another cart, a fence, a building and hills.
Peinture d'un cyprès (紙本金地著色桧図, shihonkinji chakushoku hinoki zu?)[40],[41] Kanō Eitoku 1568Époque Azuchi Momoyama byobu 8sect sParavent à huit panneaux (byōbu), encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, 170,0 × 461,0 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo The lower parts of a cypress on a gold background.
Paysage chinois (紙本金地著色楼閣山水図, shihonkinji chakushoku rōkakusan suizu?)[42] Ike no Taiga 1723Époque d'Edo, XVIIIe siècle byobu 6sect pUne paire de paravents (byōbu) à six panneaux, encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, chacun faisant 168,0 × 372,0 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Landscape with people, a bridge and a pavilion.

Coastal scene with boats, people and mountains.

Cavalerie de la garde impériale (紙本淡彩随身庭騎絵巻, shihontansai zuishin teiki emaki?)[43],[44] Fujiwara NobuzaneAttribué à Fujiwara Nobuzane 1247Époque de Kamakura, 1247 handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), légère couleur sur papier, 28,7 × 237,5 cm Tokyo Tokyo Okura Shukokan Museum of Fine ArtsMusée d'art d'Okura, Tokyo Horseman with a holster of arrows on his back seated on a shying horse.
Pins sous la neige (紙本淡彩雪松図, shihontansai yukimatsuzu?)[41] Maruyama Ōkyo 1773Époque d'Edo, 1773 byobu 6sect pUne paire de paravents (byōbu) à six panneaux, légère couleur sur papier, 155,5 × 362,0 cm Tokyo Tokyo Musée mémorial MitsuiMusée mémorial Mitsui, Tokyo Two paintings of pine trees covered with snow
Famille profitant de la fraîcheur du soir (紙本淡彩納涼図, shihontansai nōryōzu?)[45] Kusumi Morikage 1620Époque d'Edo, XVIIe siècle byobu 2sect sParavent à deux panneaux (byōbu), légère couleur sur papier, 149,7 × 166,2 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Man, woman and child lying and sitting under a pergola looking to the left.
Réjouissances sous un aronia en fleurs (紙本著色花下遊楽図, shihon chakushoku kaka yūraku?)[46] Kano Naganobu Les deux parties centrales du paravent droit ont été détruites par le feu lors du séisme de 1923 de Kantō. 1620Époque Azuchi Momoyama, XVIIe siècle byobu 6sect pUne paire de paravents (byōbu) à six panneaux, couleur sur papier, 148,8 × 357,7 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo People standing and sitting under a large tree with white blossoms.

People engaged in various activities next to a house with engawa and a tree.

Rouleaux des êtres affamés (紙本著色餓鬼草紙, shihon chakushoku gakisōshi?)[47] 1100Époque de Heian, XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,9 × 380,2 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo People in bright colors and skeletons with hair in dark colors.
Sūtra illustré des Causes et des Effets (紙本著色絵因果経, shihon chakushoku eingakyō?)[48] 0750Époque de Nara, seconde moitié du VIIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,5 × 1 100,5 cm Tokyo Tokyo Tokyo University of the ArtsUniversité des arts de Tokyo, Tokyo People seated around a Buddha statue and two heavenly beings descending from the sky. The lower part of the painting is covered by Chinese text.
Contemplateurs de l'érable (紙本著色観楓図, shihon chakushoku kanpūzu?)[49] Kano Hideyori 1500Époque de Muromachi, XVIe siècle byobu 6sect sParavent à six panneaux (byōbu), couleur sur papier, 150,2 × 365,5 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Landscape with trees with red leaves, a bridge and people engaged in various activities.
Rouleaux illustrés du Dit du Genji (紙本著色源氏物語絵巻, shihon chakushoku genji monogatari emaki?) ou le rouleau Le Dit du Genji[50],[51] Plus ancien rouleau monogatari existant et plus ancien rouleau non bouddhiste couvrant les chapitres 37 (Le grillon grelot (鈴虫, suzumushi?)), 38 (Le brouillard du soir (夕霧, yūgiri?)) et 39 (La loi du Bouddha (御法, minori?)) du roman. 1120Époque de Heian, début du XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono) coupé en quatre illustrations et neuf page de texte, couleur sur papier, 21,8 cm × (23.4–48.3) cm Tokyo Tokyo Musée GotohMusée Gotoh, Tokyo People seated in a house and on an engawa in three-quarter view. One person is playing a flute.

Three women and one man seated in a house and on an engawa. The man, inside the house, is keeping a flat object in his hand while a woman approaches him from behind. Two other women are seated just outside the room as if eavesdropping.

Rouleaux enluminés du journal intime de Murasaki Shikibu (紙本著色紫式部日記絵巻, shihon chakushoku Murasaki Shikibu nikki emaki?)[50],[51] Fujiwara NobuzaneAttribué à Fujiwara Nobuzane (illustrations) et Kujō Yoshitsune (calligraphie) 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (Emakimono) coupé en trois illustrations et trois pages de texte, couleur sur papier, 21,0 cm × (46.4–51.9) cm (8.3 in × (18.3–20.4)in) Tokyo Tokyo Musée GotohMusée Gotoh, Tokyo People seated on an engawa and in front of a house in three-quarter view.
Album en éventail papier du sūtra Hokekyō (紙本著色扇面法華経冊子, shihon chakushoku senmen hokekyō sasshi?) volume 8[52] 1100Époque de Heian, XIIe siècle albumÉventail en papier sous forme de livre pliable, 22 pages, couleur sur papier, longueur 25,5 cm, longueur de la membrure supérieure 26,2 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo People engaged in various activities covered by text in Chinese script in a fan-shaped album.
Rouleaux des enfers (紙本著色地獄草紙, shihon chakushoku jigoku sōshi?)[53] 1150Époque de Kamakura, fin du XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,9 × 249,3 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Naked people in a sea of fire and being tormented by burning rocks. To the right of the scene is Japanese handwritten text.
Le dit du Grand Ministe Ban (紙本著色伴大納言絵詞, shihon chakushoku ban dainagon ekotoba?) Tokiwa Mitsunaga de l'école Tosa 1185Époque de Kamakura, fin du XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 30,4 × 828,1 cm Tokyo Tokyo musée d'art IdemitsuMusée d'art Idemitsu, Tokyo A large group of people.
Rouleaux illustrés du Dit de Heiji (histoires illustrées relatives à la rébellion de Heiji) (紙本著色平治物語絵詞, shihon chakushoku Heiji monogatari ekotoba?) ou 平治物語絵巻 (Heiji monogatari emaki?), vol. de la Fuite de la famille impériale à Rokuhara (六波羅行幸巻, rokuhara gyōkō no maki?)[54] Sumiyoshi KeionAttribué à Sumiyoshi Keion 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 42,2 × 952,9 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo An ox-drawn cart surrounded by warriors in front of a gate as if departing. A priest standing in the gate is pointing at the cart.
Cloche du soir d'un temple enveloppé dans la brume (紙本墨画煙寺晩鐘図, shihon bokuga enji banshōzu?)[55] Muqi FachangAttribué à Muqi Fachang La scène représentée est une des Huit vues de Xiaoxiang. 1210Dynastie Song du sud hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur papier, 32,3 × 103,6 cm Tokyo Tokyo Musée des beaux-arts de HatakeyamaMusée des beaux-arts de Hatakeyama, Tokyo Fog-covered landscape.
Portrait de Kanzan (Hanshan) (紙本墨画寒山図, shihon bokuga kanzanzu?)[56] Kaō Ninga (可翁?) 1336Époque Nanboku-chō, XIVe siècle hanging scroll portraitRouleau suspendu, encre sur papier, 85,8 × 32,5 cm Tokyo Tokyo PrivateCollection privée, Tokyo Portrait d'un homme regardant vers la gauche avec ses bras sur le dossier.
Village de pêcheurs à la lueur du soir (紙本墨画漁村夕照図, shihon bokuga gyoson sekishōzu?)[57] Muqi FachangAttribué à Muqi Fachang La scène représentée est une des Huit vues de Xiaoxiang. 1210Dynastie Song du sud, XIIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur papier, 33,0 × 112,6 cm Tokyo TokyoMusée NezuMusée Nezu, Tokyo Landscape with mountains, trees and boats on the sea.
Paysage (紙本墨画山水図, shihon bokuga sansuizu?) ou paysage avec encre (破墨山水図, haboku sansuizu?)[58],[59] Sesshū Tōyō Avec des inscriptions de l'artiste et de six moines poètes des temples de Gozan Zen à Kyoto 1495Époque de Muromachi, 1495 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, éclaboussure d'encre (haboku) sur papier, 148,6 × 32,7 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Landscape with mountains and trees.
Paysages d’autombe et d’hiver (紙本墨画秋冬山水図, shihon bokuga shūtō sansuizu?)[60] Sesshū Tōyō 1420Époque de Muromachi, XVe siècle hanging scroll landscapeDeux rouleau suspendus, encre sur papier, 47,8 × 30,2 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Landscape with hills, trees and a house in the background.

Landscape with hills, trees and a house in the background.

Pins (紙本墨画松林図, shihon bokuga shōrinzu?)[61] Hasegawa Tōhaku 1539Époque Azuchi Momoyama, XVIe siècle byobu 6sect pUne paire de paravents (byōbu) à six panneaux, encre sur papier, faisant chacun 156,8 × 356,0 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Mist-covered pine trees.

Mist-covered pine trees.

Segment isolé des Actes des Maîtres Zen (紙本墨画禅機図断簡, shihon bokuga zenkizu dankan?): Hanshan et Shide (寒山拾得図, kanzan jittokuzu?)[62],[63] Indara (因陀羅?) (Yintuoluo) avec inscriptions de Chushi Fanqi 1300Dynastie Yuan, XIVe siècle handscroll otherRouleau portatif, encre sur papier, 35,0 × 49,5 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Painting separated in two parts by Chinese text running vertically through the centre. The left half is empty, there are two seated people under a tree in the right half.
Segment isolé des Actes des Maîtres Zen (紙本墨画禅機図断簡, shihon bokuga zenkizu dankan?): Tanka brûle des statues bouddhistes (丹霞焼仏図, tanka shōbutsuzu?)[64] Indara (因陀羅?) (Yintuoluo) 1300Dynastie Yuan, XIVe siècle handscroll otherRouleau portatif, encre sur papier, 35,0 × 36,8 cm Fukuoka Kurume Ishibashi Museum of ArtMusée d'art d'Ishibashi, Kurume, préfecture de Fukuoka Painting with Chinese text running vertically on the left. There is a person seated on an open fire and another person standing in the right half.
Segment isolé des Actes des Maîtres Zen (紙本墨画禅機図断簡, shihon bokuga zenkizu dankan?): Le prêtre Zhichang et le courtisan Libo (智常・李渤図, chijō ribotsuzu?)[65] Indara (因陀羅?) (Yintuoluo) 1300Dynastie Yuan, XIVe siècle handscroll otherRouleau portatif, encre sur papier, 35,3 × 45,1 cm Tokyo Tokyo Musée des beaux-arts de HatakeyamaMusée des beaux-arts de Hatakeyama, Tokyo Priest Zhichang and courtier Libo.jpg
Segment isolé des Actes des Maîtres Zen (紙本墨画禅機図断簡, shihon bokuga zenkizu dankan?): Le prêtre Zhichang (智常禅師図, chijō zenjizu?)[65],[66] Indara (因陀羅?) (Yintuoluo) 1300Dynastie Yuan, XIVe siècle handscroll otherRouleau portatif, encre sur papier, 35,3 × 48,3 cm Tokyo Tokyo Musée d'art Seikadō BunkoMusée d'art Seikadō Bunko, Tokyo Painting with Chinese text running vertically on the left. There is a person seated under a tree and another person standing in the right half.
Segment isolé des Actes des Maîtres Zen (紙本墨画禅機図断簡, shihon bokuga zenkizu dankan?): Budai (Hotei) (布袋図, hoteizu?)[65],[67] Indara (因陀羅?) (Yintuoluo) 1300Dynastie Yuan, XIVe siècle handscroll otherRouleau portatif, encre sur papier, 35,6 × 48,5 cm Tokyo TokyoMusée NezuMusée Nezu, Tokyo Painting with Chinese text running vertically on the right. There is a person seated under a tree and another person standing in the left half.
Zhou Dunyi (en) contemple les lotus (紙本墨画淡彩周茂叔愛蓮図, shihon bokuga tansai shū moshuku airenzu?)[68],[69] Kanō Masanobu 1400Époque de Muromachi, XVe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre et couleur légère sur papier, 84,5 × 33,0 cm Fukuoka Dazaifu Kyushu National MuseumMusée national de Kyūshū, Dazaifu, préfecture de Fukuoka Tall and narrow painting with a tree and a lake covered with lotus flowers in the lower half. A boat with a man is floating on the lake.
Lecture dans un bosquet de bambous (紙本墨画淡彩竹斎読書図, shihon bokuga tansai chikusaidokushozu?)[70],[71] ShūbunAttribué a Tenshō Shūbun, inscriptions par Jikuun Tōren et d’autres prêtres 1446Époque de Muromachi, 1446 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre et légère couleur sur papier, 136,7 × 33,7 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Landscape with mountains and trees. In the top left corner there is a Chinese text.
Le sixième patriarche Huineng portant un bâton sur l'épaule (紙本墨画六祖挟担図, shihon bokuga rokuso kyōtanzu?)[65] Zhiweng 1200Dynastie Song du sud, XIIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, encre sur papier, 93,0 × 36,4 cm Tokyo Tokyo Daitokyu Memorial LibraryDaitōkyū Memorial Library (大東急記念文庫, daitōkyū kinen bunko?) (Musée Gotoh), Tokyo Huineng with rod.jpg
Voyage imaginaire dans Xiao-xiang (紙本墨画瀟湘臥遊図, shihon bokuga shōshōgayūzu?)[72] Li (李氏?) 1127Dynastie Song du sud, XIIe siècle handscroll otherRouleau, encre sur papier, 30,3 × 400,4 cm Tokyo Tokyo Musée national de TokyoMusée national de Tokyo, Tokyo Coastal landscape with mountains and trees. To the right of the scene there is Chinese text. The scroll is covered by various stamps with red color.
Sutra Rishukyō (白描絵料紙理趣経, hakubyōeryōshi rishukyō?)[30],[73],[74] Rouleau de sūtra décoré d'une ligne sous les dessins. Cette pièce constitue le premier volume du sūtra Konkōmyōkyō en quatre volumes. Le troisième volume, Trésor national, est également entièrement préservé tandis que les deuxième et quatrième volumes n'existent plus qu'à l'état de fragments. 1193Époque de Kamakura, 1193 handscroll otherRouleau, style hakubyō (白描) sur papier, 25,0 × 450,5 cm Tokyo Tokyo Daitokyu Memorial LibraryDaitōkyū Memorial Library (大東急記念文庫, daitōkyū kinen bunko?) (Musée Gotoh), Tokyo Very faded drawings covered by prominent Chinese text.
Portrait de Lanxi Daolong (en) (Rankei Dōryū) (絹本淡彩蘭溪道隆像, kenpon tansai rankei dōryūzō?)[75] Lanxi DaolongL'inscription sur la partie supérieure de la spirale est de l'objet du portrait, Lanxi Daolong. 1271Époque de Kamakura, 1271 hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleur légère sur soie, 104,8 × 46,4 cm Kanagawa Kamakura Kamakura Museum of National TreasuresMusée des trésors nationaux de Kamakura, Kamakura, préfecture de Kanagawa. Propriété de Kenchō-ji, Kamakura, préfecture de Kanagawa Monk seated on a chair holding a stick-like object in his right hand in three-quarter view. Above the painting there is Chinese text.
Biographie illustrée du prêtre Ippen (絹本著色一遍上人絵伝, kenpon chakushoku ippen shōnin eden?)[41] En'i (円伊?) 1299Époque de Kamakura, 1299 handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur soie, douze rouleaux, 38,2 × 922,8 cm (#3), 38,2 × 1 094,8 cm (#5) Kanagawa Fujisawa ShojokojiShōjōkō-ji (清浄光寺?), Fujisawa, préfecture de Kanagawa Horsemen, people and buildings.
Portraits de Kanezawa Sanetoki, Hōjō Akitoki, Kanezawa Sadaaki, Kanezawa Sadayuki (絹本著色北条実時像, 絹本著色北条顕時像, 絹本著色金沢貞顕像, 絹本著色金沢貞将像?) Quatre portraits de membres du clan Hōjō. 1185Époque de Kamakura hanging scroll portraitQuatre rouleaux suspendus, couleur sur soie, 74,0 × 53,1 cm Kanagawa Yokohama ShomyojiShōmyō-ji (称名寺?), Yokohama, préfecture de Kanagawa Seated monk holding a rosary in three-quarter view.
Dix Avantages et Dix plaisirs de la vie de Campagne (紙本淡彩十便図, shihon tansai jubenzu?) et (紙本淡彩十宣図, shihon tansai jugizu?) ou Album des Dix convenances et des Dix Mérites[76],[77],[78] Ike no Taiga et Yosa Buson 1771Époque d'Edo, 1771 albumAlbum composé de dix peintures de Buson et dix peintures de Taiga, légère couleur sur papier, 17,7 × 17,7 cm Kanagawa Kamakura Kawabata Memorial HallKawabata Memorial Hall (川端康成記念会?), Kamakura, préfecture de Kanagawa Three people inside a house.

A person in the garden in front of a house.

Taima mandala engi (紙本著色当麻曼荼羅縁起, shihon chakushoku Taima mandara engi?)[79] 1193Époque de Kamakura handscroll emakiDeux rouleaux portatifs (emakimono), couleur sur papier, 51,5 × 796,7 cm et 51,5 × 689,8 cm Kanagawa Kamakura Kamakura Museum of National TreasuresMusée des trésors nationaux de Kamakura, Kamakura, préfecture de Kanagawa. Conservé au Kōmyō-ji, Kamakura, préfecture de Kanagawa People and horses outside a wall with a gate. Beyond the gate there is a house with people.

A deity with many attendants approaches a house with people.

Neige tamisée par des nuages congelés (紙本墨画凍雪篩雲図, shihon bokuga tōunshisetsuzu?)[76],[80] Uragami Gyokudō 1800Époque d'Edo, début du XIXe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur papier, 133,3 × 56,6 cm Kanagawa Kamakura Kawabata Memorial HallKawabata Memorial Hall (川端康成記念会?), Kamakura, préfecture de Kanagawa Landscape with mountains and trees.
Montagne en été (絹本著色夏景山水図, kenpon chakushoku kakei sansui-zu?)[65] Hu ZhifuAttribué à Hu Zhifu 1200Dynastie Song du sud, XIIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 118,5 × 52,7 cm Yamanashi Minobu Kuon-jiKuon-ji, Minobu, préfecture de Yamanashi Landscape with a mountain, tree and a person carrying a stick.
Daruma (絹本著色達磨図, kenpon chakushoku darumazu?)[81] Lanxi DaolongInscription de Lanxi Daolong (en) (Rankei Dōryū) 1260Époque de Kamakura, 1260s hanging scroll deityRouleau suspendu, encre sur papier, 123,3 × 61,2 cm Yamanashi Koshu KogakujiKogaku-ji, Kōshū, préfecture de Yamanashi A seated monk in a red robe.
Vidyaraja (絹本著色五大尊像, kenpon chakushoku godai sonzō?) 1088-10-10Époque de Heian, 10 octobre 1088 (Trilokavijaya), 1er juin 1090 (Kundali) hanging scroll deityCinq rouleaux suspendus, couleur sur soie, 140,8 × 88 cm (Yamantaka) et 138 × 88 cm (Acala, Gosanze, Kundali, Ucchusma) Gifu Ono KiburijiKiburi-ji (来振寺?),Ōno, Gifu, préfecture de Gifu A deity with many heads and arms surrounded by other smaller figures.
Pruniers en fleurs rouges et blancs (紙本金地著色紅白梅図, shihonkinjichakushoku kōhakubaizu?)[82] Ogata Kōrin 1700Époque d'Edo, XVIIIe siècle byobu 2sect pUne paire de paravents (byōbu) à deux panneaux, encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, faisant chacun 156,0 × 172,2 cm Shizuoka Atami Musée d'art MOAMusée d'art MOA, Atami, préfecture de Shizuoka. A tree branch with white blossoms and a river.
A tree branch with red blossoms and a river.
Rouleaux illustrés du Dit du Genji (紙本著色源氏物語絵巻, shihon chakushoku genji monogatari emaki?) ou le rouleau Le Dit du Genji 1120Époque de Heian, début du XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono) avec quinze illustrations et trente-huit pages de texte, couleur sur papier Aichi Nagoya Musée d'art TokugawaMusée d'art Tokugawa, Nagoya, préfecture d'Aichi Women and a man in courtly dress sitting.

People in courtly dress sitting on the floor of a house.

Huike offre son bras à Bodhidharma (紙本墨画淡彩慧可断臂図, shihon bokuga tansai eka danpizu?)[83] Sesshū Tōyō 1496Époque de Muromachi, 1496 hanging scroll deityRouleau suspendu, encre et légère couleur sur papier, 199,9 × 113,6 cm Aichi Tokoname SainenjiSainen-ji (斉年寺?), Tokoname, préfecture d'Aichi One sitting priest and top half of one standing priest.
Fudō Myōō (Acala) (絹本著色不動明王像, kenpon chakushoku fudō myōōzō?) (Fudō jaune (黄不動, kifudōson?)) 0794Époque de Heian hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 178,2 × 72,1 cm Shiga Otsu MiideraMii-dera, Ōtsu, préfecture de Shiga Frontal portrait of a frightening deity dressed only in a skirt-like garment holding a sword in his right hand.
Les six destinées (絹本著色六道絵, kenpon chakushoku rokudōe?)[84],[85] 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle hanging scroll otherQuinze rouleaux portatifs, couleur sur soie, 155,6 × 68,8 cm Shiga Otsu Shoju RaigojiShōju Raigō-ji (聖衆来迎寺?), Ōtsu, préfecture de Shiga Figures within a sea of fire.
Scène de genre (紙本金地著色風俗図, shihonkinji chakushoku fūzokuzu?) ou Hikone Screen (彦根屏風, hikone byōbu?)[86] Anciennement en possession de la famille Ii 1603Époque d'Edo, première moitié du XVIIe siècle byobu 6sect sParavent à six panneaux (byōbu), couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, 94,5 × 278,8 cm Shiga Hikone Hikone Castle MuseumMusée du château de Hikone, Hikone, préfecture de Shiga People engaged in various activities: playing music, talking.
Les cinq Abhisambodhi (紙本墨画五部心観, shihonbokuga gobu shinkan?)[87],[88] Inconnu Apporté de Chine au Japon par Enchin. 0794Époque de Heian (rouleau incomplet); fin de la dynastie Tang, IXe siècle (rouleau complet) handscroll otherDeux rouleaux portatifs avec des dessins au trait iconographique, l'un complet et l'autre avec une partie de la première moitié manquante, encre sur papier, 30,0 × 1 796 cm Shiga Otsu MiideraMii-dera, Ōtsu, préfecture de Shiga A seated priest holding an incense burner.
Seated deities and religious symbols.
Raigo d'Amida (Amitābha) et vingt-cinq serviteurs (絹本著色阿弥陀二十五菩薩来迎図, kenpon chakushoku nijūgo bosatsu raigōzu?) (Rapid Descent)[89] 1300Époque de Kamakura, XIIIe et XIVe siècles hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 145,1 × 154,5 cm Kyoto Kyoto ChioninChion-in, Kyoto A deity with a large number of attendants descending over mountains towards a house.
Vidyaraja (絹本著色五大尊像, kenpon chakushoku godai sonzō?) 1185Époque de Kamakura hanging scroll deityCinq rouleaux suspendus, couleur sur soie, 193,9 × 126,2 cm Kyoto Kyoto DaigojiDaigo-ji, Kyoto A deity surrounded by fire and two other figures.
Vidyaraja (絹本著色五大尊像, kenpon chakushoku godai sonzō?) 0794Époque de Heian hanging scroll deityCinq rouleaux suspendus, couleur sur soie, 153,0 × 128,8 cm Kyoto Kyoto TojiTō-ji, Kyoto Dai Itoku Myoo Yamantaka Toji.JPG
Le paon Myōō (Mayura Vidyaraja) (絹本著色孔雀明王像, kenpon chakushoku kujaku myōōzō?)[90] 1000Dynastie Song du nord, XIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 167,1 × 102,6 cm Kyoto Kyoto NinnajiNinna-ji, Kyoto Frontal view of a deity with six arms seated on a peacock.
Amida (Amitābha) va dans la montagne (絹本著色山越阿弥陀図, kenpon chakushoku yamagoeamidazu?)[91] 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 120,6 × 80,3 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto Deity and six attendants coming over a mountain pass towards the viewer.
Descente d'Amitabha de la montagne (絹本著色山越阿弥陀図, kenpon chakushoku yamagoeamidazu?)[92],[93] 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 138,0 × 118,0 cm Kyoto Kyoto Eikando ZenrinjiEikan-dō Zenrin-ji, Kyoto Deity and attendants coming over a mountain pass towards the viewer.
Paravent paysage (絹本著色山水屏風, sansuibyōbu?)[94] 1200Début de l'Époque de Kamakura, XIIIe siècle byobu 6sect sParavent à six panneaux (byōbu), couleur sur soie, 110,8 × 37,5 cm Kyoto Kyoto JingojiJingo-ji, Kyoto Landscape screen Jingoji2.jpg

Landscape with buildings and mountains on a six-section paravent

Paravent paysage (絹本著色山水屏風, senzuibyōbu?)[95] Seule peinture de paravent existante de l'époque de Heian. Anciennement à Tō-ji 1000Époque de Heian, XIe siècle byobu 6sect sParavent à six panneaux (byōbu), couleur sur soie, 146,4 × 42,7 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto Six narrow and tall panels of a landscape with mountains, trees, horsemen and a hut. The painting is slightly faded.
Shaka (Shakyamuni) s'élevant du Cercueil d'Or (絹本著色釈迦金棺出現図, kenpon chakushoku shaka kinkan shutsugenzu?)[96] 1000Fin de l'époque de Heian, XIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 160,0 × 229,5 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto The Buddha surrounded by a halo and a large number of priests and other figures.
Shaka nyorai (Sakya Tathāgata) (絹本著色釈迦如来像, kenpon chakushoku shaka nyoraizō?) ou Shakyamuni rouge (赤釈迦, aka shaka?)[97] 1100Fin de l'époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 159,4 × 85,5 cm Kyoto Kyoto JingojiJingo-ji, Kyoto Frontal view of a deity seated cross-legged on a pedestal.
Paysages d'automne et d'hiver (絹本著色秋景冬景山水図, kenpon chakushoku shūkei tōkei sansuizu?)[98] Huizong of SongAttribué à l'empereur Song Huizong 1127Dynastie Song du sud, XIIe siècle hanging scroll landscapeDeux rouleaux suspendus, couleur sur soie, 128,2 × 55,2 cm chacun Kyoto Kyoto KonchiinKonchi-in (金地院?), Kyoto Landscape with a priest on a mountain road. Landscape with a priest on a mountain road.
Bœufs (絹本著色秋野牧牛図, kenpon chakushoku shūyabokugyūzu?)[99] Yan CipingAttribué à Yan Ciping (閻次平, en jihei?) 1175Dynastie Song du sud, fin du XIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 97,5 × 50,6 cm Kyoto Kyoto Sen-oku Hakuko KanSen-oku Hakuko Kan, Kyoto Two boys, an ox and a small ox under a tree.
Douze Devas (絹本著色十二天像, kenpon chakushoku jūnitenzō?)[100] Anciennement en possession de Tō-ji. 1127Fin de l'époque de Heian, 1127 hanging scroll deityDouze rouleaux suspendus, couleur sur soie, 144,0 × 127,0 cm chacun Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto Frontal view of a seated figure with halo flanked by two small figures.
Paravent aux douze Devas (絹本著色十二天像, kenpon chakushoku jūnitenzō?)[101] Takuma ShogaAttribué à Takuma Shōga (宅間勝賀?) 1191Fin de l'époque de Heian, 1191 byobu 6sect pPaire de paravents à six panneaux (byōbu), couleur sur papier, 130,0 × 42,1 cm chacun Kyoto Kyoto TojiTō-ji, Kyoto Four deities on four sections of a paravent. Two of them are female and dressed in robes. The other two are male and only sparely dressed. All four have halos with flames.
Seize Arhats (絹本著色十六羅漢像, kenpon chakushoku jūroku rakanzō?) 1100Dynastie Song du nord, XIIe siècle hanging scroll deitySeize rouleaux suspendus, couleur sur soie, 82,1 × 36,4 cm (Pindolabaradvāja) Kyoto Kyoto SeiryojiSeiryō-ji, Kyoto Sixteen Arhats Seiryoji - no 4.jpg
Portrait de Daitō Kokushi (Shūhō Myōchō) (絹本著色大燈国師像, kenpon chakushoku daitō kokushizō?) 1334Époque Nanboku-chō, 1334 hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleur sur soie, 115,5 × 56,5 cm Kyoto Kyoto DaitokujiDaitoku-ji, Kyoto Priest seated on a chair holding a stick-like object in his hand.
Trois portraits à Jingo-ji (絹本著色神護寺三像, kenpon chakushoku jingoji sanzō?) qui seraient ceux de Minamoto no Yoritomo (源賴朝?), Taira no Shigemori (平重盛?), Fujiwara no Mitsuyoshi (藤原光能?)[102],[103] Fujiwara TakanobuAttribué à Fujiwara Takanobu 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle hanging scroll portraitTrois rouleaux suspendus, couleur sur soie, 143,0 × 112,8 cm (Yoritomo), 143,0 × 111,2 cm (Shigemori) et 143,0 × 111,6 cm (Mitsuyoshi) Kyoto Kyoto JingojiJingo-ji, Kyoto Portrait in three-quarter view of a person seated on the floor in courtly attire carrying a stick like object.
Portrait in three-quarter view of a person seated on the floor in courtly attire carrying a stick like object.
Portrait in three-quarter view of a person seated on the floor in courtly attire carrying a stick like object.
Fudō Myōō (Acala) (絹本著色不動明王像, kenpon chakushoku fudō myōōzō?) (Fudō jaune (黄不動, kifudōson?))[94] 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 168,2 × 80,3 cm Kyoto Kyoto ManshuinManshu-in, Kyoto Frontal portrait of a frightening deity dressed only in a skirt-like garment holding a sword in his right hand.
Fudō Myōō (Acala) et deux serviteurs (絹本著色不動明王二童子像, kenpon chakushoku fudō myōō nidōjizō?) (Fudō bleu (青不動, aofudōson?)) 1050Époque de Heian, milieu du XIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 203,3 × 148,5 cm Kyoto Kyoto ShoreninShōren-in, Kyoto A deity with blue skin color seated on a pedestal and surrounded by flames. Two smaller figures are standing in the lower left and right corners.
Fugen Enmei (Samantabhadra) (絹本著色普賢延命像, kenpon chakushoku fugen enmeizō?)[104] 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 139,4 × 67,0 cm Kyoto Maizuru MatsunooderaMatsunoo-dera (松尾寺?), Maizuru, préfecture de Kyoto Frontal view of a deity seated on a three-headed white elephant.
Butsugen Butsumo (絹本著色仏眼仏母像, kenpon chakushoku butsugen butsumozō?)[105],[106],[107] 1185Début de l'époque de Kamakura, fin du XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 193,1 × 128,8 cm Kyoto Kyoto KozanjiKōzan-ji, Kyoto Frontal view of a deity seated on a pedestal.
Monju traverse la mer (絹本著色文殊渡海図, kenpon chakushoku monju tokaizu?) 1185Époque de Kamakura hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 143,0 × 106,4 cm Kyoto Kyoto DaigojiDaigo-ji, Kyoto A deity seated cross-legged on a pedestal located on top of a lion-shaped animal surrounded by other figures in priest and warrior robes. The whole group rests on clouds over water.
Portrait de Bujun Shiban (絹本著色無準師範像, kenpon chakushoku Bujun Shibanzō?)[65],[108] Inconnu Bujun Shiban (1177–1249) (autre lecture : Mujun Shihan, ch: Wuqun Shifan) est un prêtre Chinois zen. 1238Dynastie Song du sud, 1238 hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleur sur soie, 124,8 × 55,2 cm Kyoto Kyoto TofukujiTōfuku-ji, Kyoto Portrait of a priest sitting on a chair and holding a stick-like object. His shoes are placed on a small pedestal in front of him.
Le moine Myōe (絹本著色明恵上人像, kenpon chakushoku Myōe Shōninzō?)[107],[109] 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleur sur soie, 145,0 × 59,0 cm Kyoto Kyoto KozanjiKōzan-ji, Kyoto A priest seated on a branch of a pine tree in a pine tree forest.
Mandala des deux royaumes (絹本著色両界曼荼羅図, kenpon chakushoku ryōkaimandarazu?) ou Den shingon-in mandala (伝真言院曼荼羅?)[94] 0800Époque de Heian, IXe siècle hanging scroll mandalaDeux rouleaux suspendus (mandalas), couleur sur soie, 185,1 × 164,3 cm (Garbhadhātu) and 187,1 × 164,3 cm (Vajradhātu) Kyoto Kyoto TojiTō-ji, Kyoto 3x3 squares with depictions of deities. The center square in the top has one large deity. Those to either side in the top row have each about 10 deities of intermediate size. The remaining six squares have a large number of small deities arranged in geometric fashion.

Geometric arrangement of a large number of deities.

Portraits des Sept patriarches Shingon (絹本著色真言七祖像, kenpon chakushoku shingon shichisozō?) Inscriptions attribuées à Kūkai et peut-être à l'empereur Saga[110] Cinq portraits sont rapportés par Kūkai de son voyage dans la Chine des Tang en 805. Deux portraits (de Ryūmō (竜猛?) et Ryūchi (竜智?)) sont ajoutés plus tard, en 821, au Japon. 0618-06-18Dynastie Tang et époque de Heian hanging scroll portraitSept rouleaux suspendus, couleur sur soie Kyoto Kyoto TojiTō-ji, Kyoto A priest seated on a pedestal in three-quarter view.
Kariteimo (絹本著色訶梨帝母像, kenpon chakushoku kariteimozō?) 1185Époque de Kamakura hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 124,3 × 77,9 cm Kyoto Kyoto DaigojiDaigo-ji, Kyoto A female deity.
Enmaten (絹本著色閻魔天像, kenpon chakushoku enmatenzō?) 1185Époque de Kamakura, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 129,1 × 65,4 cm Kyoto Kyoto DaigojiDaigo-ji, Kyoto A female deity.
Paysage (絹本墨画山水図, kenpon bokuga sansuizu?)[111] Ri Tō (李唐?) (Li Tang) 1127Dynastie Song du sud hanging scroll landscapeDeux rouleaux suspendus, encre sur soie, 98,1 × 43,4 cm Kyoto Kyoto KotoinKōtō-in, Kyoto Landscapes Kotoin.jpg
Guanyin, singes et grue (絹本墨画淡彩観音猿鶴図, kenpon bokuga tansai kannon enkakuzu?)[65],[112],[113] Muqi Fachang 1200Dynastie Song du sud, XIIIe siècle hanging scroll landscapeTrois rouleaux suspendus, encre et légère couleur sur soie, 172,4 × 98,8 cm (Kannon), 173,9 × 98,8 cm (singe et grue, chacun) Kyoto Kyoto DaitokujiDaitoku-ji, Kyoto Triptych with a crane on the left, a cross-legged seated deity in the middle and a pair of monkeys on a tree branch on the right.
Peintures dans une pagode à cinq étages (五重塔初重壁画, gojūnotō shojūhekiga?)[114] Les peintures couvrent toutes les surface intérieure du premier étage de la pagode. Environ la moitié des peintures originales demeure. Elles sont situées sur les piliers, volets, portes, boiserie et ainsi de suite. Les motifs comprennent des divinités du mandala des deux royaumes et les portraits de sept des huit patriarches Shingon (Zenmui (善無畏?) manque). 0951Époque de Heian, 951 muralPeintures, dix-huit panneaux, encre, couleur et or sur bois Kyoto Kyoto DaigojiPremier étage de la pagode à cinq niveaux de Daigo-ji, Kyoto Frontal view of a cross-legged seated deity.
Pin et plantes en fleurs (紙本金地著色松に草花図, shihon kinji chakushoku matsu ni kusabanazu?)[115] Hasegawa Tōhaku 1568Époque Azuchi Momoyama byobu 2sect pUne paire de paravents (byōbu) à deux panneaux, encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, faisant chacun 226,2 × 165,7 cm Kyoto Kyoto ChishakuinChishaku-in (智積院?), Kyoto Pine tree Flowering plants Chishakuin Tohaku.JPG
Images sur cloisons de séparation des pièces : (a) Pin et plantes en fleurs (松に草花図, matsu ni kusabanazu?), (b) Cerisier et érable (桜楓図?), (c) Pin et prunier (松に梅図, matsu ni ume zu?), (d) Pin, aibika et chrysanthème (松に黄蜀葵及菊図?) Hasegawa TohakuAttribué à Hasegawa Tōhaku et son fils fusumaPeintures murales et portes coulissantes de la grande salle de dessin (大書院, daishoin?) de Chishaku-in (智積院?). (a) quatre peintures en alcôve et deux peintures murales, (b) neuf peintures murales et deux peintures sur fusuma, (c) quatre peintures sur fusuma, (d) quatre peintures en alcôve. 1568Époque Azuchi Momoyama fusumaPeintures, encre et couleur sur papier sur fond de feuille d'or Kyoto Kyoto ChishakuinChishaku-in (智積院?), Kyoto Part of a tree with leaves, red blossoms and white blossoms.
Dieu du vent et dieu du tonnerre (紙本金地著色風神雷神図, shihon kinji chakushoku fūjin raijinzu?)[116] Tawaraya Sōtatsu Reproduites dans leurs œuvres par Sakai Hōitsu et Ogata Kōrin. 1603Époque d'Edo, XVIIe siècle byobu 2sect pUne paire de paravents (byōbu) à deux panneaux, encre et couleur sur papier sur fond de feuilles d'or, faisant chacun 169,8 × 154,5 cm Kyoto Kyoto KenninjiKennin-ji, Kyoto Two deities in the top left and right corners wearing a skirt-like garment. The one on the left has a white skin color, the one on the right is green.
Portrait de l'empereur Hanazono (紙本著色花園天皇像, shihon chakushoku Hanazono tennōzō?) Gōshin (豪信?) 1338Époque Nanboku-chō, 1338 Rouleau suspendu, couleur sur papier, 31,2 × 97,3 cm Kyoto Kyoto ChofukujiChōfuku-ji, Kyoto Three-quarter view of a seated man in a wide robe holding a stick like object. On the left there are three lines of text in Chinese script.
Rouleaux enluminés des fondateurs de la secte Kegon (紙本著色華厳宗祖師絵伝, shihon chakushoku Kegonshū soshi eden?) ou (華厳縁起, Kegon engi?)[107],[117] 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle handscroll emakiSix rouleaux portatifs (emakimono), couleur sur papier, largeur 31,5 cm chacun, longueur des vol. 1/2/3/4/5/6: 1583.0/1219.0/154.5/1420.0/1531.0/865.0 cm Kyoto Kyoto KozanjiKōzan-ji, Kyoto A sailing boat with people and a dragon in the sea.
Rouleau des êtres affamés (紙本著色餓鬼草紙, shihon chakushoku gakisōshi?)[118],[119] 1150Époque de Heian, fin du XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,8 × 538,4 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto People pouring water on a funerary marker surrounded by ghosts.
Sūtra illustré des Causes et des Effets (紙本著色絵因果経, shihon chakushoku eingakyō?)[94],[120] 0710Époque de Nara, VIIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,4 × 1 036,4 cm Kyoto Kyoto Joban RendaijiJōban Rendai-ji (上品蓮台寺?), Kyoto Three seated people shooting bows from a roofed platform and five bystanders. The lower half is covered with Chinese text.
Sūtra illustré des Causes et des Effets (紙本著色絵因果経, shihon chakushoku eingakyō?)[121] 0710Époque de Nara, VIIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,4 × 1 536,4 cm Kyoto Kyoto Daigoji HooninHōon-in, Daigo-ji, Kyoto E-ingakyo Daigoji.jpg
Rouleau des maladies (紙本著色病草紙, shihon chakushoku yamai no sōshi?)[122],[123] 1150Fin de l'époque de Heian, XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (Emakimono) coupe en dix parties, couleur sur papier, (25.9–26.0) cm × (25.3–49.3)cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto A man suffering from diarrhea squatting with a woman watching his back.
Biographie illustrée du révérend Hōnen (紙本著色法然上人絵伝?)[124] 1300Époque de Kamakura, XIVe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), biographies illustrées de prêtres renommés (高僧伝絵, kousōdene?), 48 volumes, couleur sur papier, ca. 33,0 × 1 100 cm Kyoto Kyoto ChioninChion-in, Kyoto People inside and outside of a house.

People seated on the floor of a house with paravents and a garden in the back.

Kitano Tenjin engi emaki (紙本著色北野天神縁起, shihon chakushoku kitano tenjin engi?)[125] Biographie et catalogue des miracles accomplis par Sugawara no Michizane, le fondateur de Kitano Tenman-gū. 1219Époque de Kamakura, 1219 handscroll emakiHuit grands rouleaux portatifs (emakimono), couleur sur papier, 52,2 cm × (842–1211) cm Kyoto Kyoto Kitano TenmanguKitano Tenman-gū, Kyoto Two paintings, upper shows people inside a house and in the garden in front of the house. The lower shows people inside a house and a deity surrounded by blue smoke.
Paysage : Keiin shōchiku (紙本墨画渓陰小築図, shihon bokuga keiin shōchikuzu?) ou « Chalet près d'un ruisseau de montagne »[41],[126] Kichizan MinchoAttribué à Kichizan Minchō (吉山明兆, Kitsusan Minchō?) avec des inscriptions de Taihaku Shingen et d'autres prêtres 1413Époque de Muromachi, 1413 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur papier, 101,5 × 34,5 cm Kyoto Kyoto KonchiinKonchi-in (金地院?), Kyoto Landscape with mountains, a stream, trees and a hut.
Portrait de Shinran Shōnin (紙本墨画親鸞聖人像, shihon bokuga Shinran Shōninzō?) ou portrait miroir[127] Portrait debout du fondateur de l'école Jodo Shinshu du bouddhisme de la Terre pure. 1262Époque de Kamakura, peut-être durant la dernière année de la vie de Shinran hanging scroll portraitRouleau suspendu, encre sur papier, 35,2 × 33 cm (seulement peinture -pas de texte-) Kyoto Kyoto Nishi-Hongan-jiNishi-Hongan-ji, Kyoto Shinran Shonin.jpg
Vue de Amanohashidate (紙本墨画淡彩天橋立図, shihon bokuga tansai ama no hashidatezu?)[128] Sesshū Tōyō Vue aérienne d'Amanohashidate. 1501Époque de Muromachi, 1501–1506 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre et couleur légère sur papier, 90,0 × 178,2 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto Coastal landscape with mountains, buildings and a very narrow strip of land which is covered by trees.
Pêche au poisson-chat avec un gourdin (紙本墨画淡彩瓢鮎図, shihon bokuga tansai hyōnenzu?)[129] Josetsu Commandée par le shogun Ashikaga Yoshimochi. En haut du rouleau se trouve une inscription par Gyokuen Bunpō (玉畹梵芳?) et trente autres prêtres. 1413Époque de Muromachi, 1413 paysage sur rouleau suspenduRouleau suspendu, encre et légère couleur sur papier, 111,5 × 75,8 cm Kyoto Kyoto Myoshinji TaizoinTaizō-in (Myōshin-ji), Kyoto Hyonen zu by Josetsu0.JPG

A man holding a gourd next to a river with a fish.

Caricatures d'animaux (紙本墨画鳥獣人物戯画, shihon bokuga chōjū-jinbutsu-giga?) ou rouleaux d'animaux gambadants (鳥獣戯画, chōjū-giga?) Toba SojoPeut-être Toba Sōjō Considérée comme la plus ancienne œuvre manga. 1150Époque de Heian et Époque de Kamakura, milieu du XIIe siècle (premier et deuxième rouleaux), XIIIe siècle (troisième et quatrième rouleaux) handscroll emakiQuatre rouleaux portatifs (emakimono), encre sur papier, jusqu'à 30 × 1 100 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto et Musée national de Tokyo, conservé à Kōzan-ji, Kyoto Four frogs and a rabbit in human shape frolicking.
Sauvagine dans l'étang à lotus (紙本墨画蓮池水禽図, shihon bokuga renchi suikinzu?)[130] Tawaraya Sōtatsu 1603Époque d'Edo, début du XVIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur papier, 116,0 × 50,0 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto Two birds swimming in a pond with lotus flowers.
Mandala des deux royaumes (紫綾金銀泥絵両界曼荼羅図, murasaki aya kingindei ryōkaimandarazu?) ou Takao mandala (高雄曼荼羅?)[131] Plus ancien exemple de Mandala des Deux Mondes au Japon, serait une copie fidèle des mandalas rapportés du Japon par Kūkai 0829Époque de Heian, 829–833 hanging scroll mandalaDeux rouleaux suspendus (mandalas), or et argent sur damas pourpre bleuâtre sombre, 411,0 × 366,5 cm Mandala (Kongōkai), 446,4 × 406,3 cm mandala (Taizōkai) Kyoto Kyoto JingojiJingo-ji, Kyoto Takao Mandala - Diamond Realm.jpg
Sūtra Konkōmyōkyō (白描絵料紙墨書金光明経, hakubyōeryōshi bokusho konkōmyōkyō?) vol. 3[132] Rouleau de sūtra décoré d'une ligne sous les dessins indiquant peut-être le Genji monogatari ou « séparation à l'aube » (Ariake no wakare). Avec le sūtra Rishukyō (Trésor national) cette œuvre fait partie du sūtra Konkōmyōkyō en quatre volumes. Il n'existe plus que des fragments des volumes deux et quatre. 1192Époque de Kamakura, 1192 handscroll otherRouleau portatif, couleur sur papier, hakubyō-style (白描), 25,0 × 827,0 cm Kyoto Kyoto Musée national de KyotoMusée national de Kyoto, Kyoto Text in Chinese script on lined paper with underlying drawings.
Peintures sur des cloisons de séparation des salles des quartiers de l'abbé (hōjō) (方丈障壁画, hōjō shōhekiga?): (a) oiseaux et fleurs des quatre saisons (紙本墨画花鳥図, shihon bokuga kachōzu?), (b) Quatre accomplissement de quatre passe-temps élégants : Musique, Go, Calligraphie et Peinture (紙本墨画淡彩琴棋書画図, shihon bokuga tansai kinki shogazu?), (c) Huit vues de Xiaoxiang (紙本墨画瀟湘八景図, shihon bokuga shōshō hakkeizu?), (d) (紙本墨画竹虎遊猿図, shihon bokuga chikko yūenzu?) Kanō Eitoku et son père Kanō Shōei (狩野松栄?) 1519Époque de Muromachi, XVIe siècle fusumaTrente-huit peintures sur fusuma et panneaux des quartiers de l'abbé (方丈, hōjō?) à Jukō-in, sous-temple du Daitoku-ji. (a) seize panneauxsur fusuma dans la salle des rituels (室中?), encre sur papier (b) huit panneaux sur fusuma dans la deuxième chambre supérieure (上二之間?), encre et légère couleur sur papier (c) huit panneaux de fusuma dans la deuxième chambre inférieure (下二之間?), encre sur papier (d) deux panneaux sur mur, quatre panneaux sur fusuma dans la première chambre supérieure (上一之間?), encre sur papier Kyoto Kyoto Daitokuji JukoinJukō-in (Daitoku-ji), Kyoto A stream with floating birds next to a flowering tree.
Peintures dans le bâtiment du Phénix (鳳凰堂中堂壁扉画, hōō-dō chū-dō hekihiga?): (a) Les neuf niveaux possibles de naissance au paradis d'Amida

(九品来迎図, kubon raigōzu?), (b) (日想観図?), (c) peinture murale (本尊後壁画, honzonkō hekiga?)[7]

1053Époque de Heian, 1053 muralQuatorze peintures, couleur sur bois : (a) huit anciennes peintures sur porte et trois peintures murales, (b) deux peintures sur porte, (c) une peinture sur le mur derrière la principale image de Bouddha Kyoto Uji Byodoin Phoenix HallSalle Phoenix (Byōdō-in), Uji, Kyoto Frontal view of a deity.

Landscape with hills, trees and horses.

Réception Divinement inspirée des Deux Grands Sutras (絹本著色両部大経感得図, kenpon chakushoku ryōbutai kyōkantokuzu?): (a) (善無畏, zenmui?), (b) (龍猛, ryūmyō?)[133],[134] Fujiwara no MunehiroAttribué à Fujiwara no Munehiro (藤原宗弘?) 1136Époque de Heian, 1136 hanging scroll deityDeux rouleaux suspendus, couleur sur soie, 177,8 × 141,8 cm Osaka Osaka Musée d'art FujitaMusée d'art Fujita, Osaka A small pagoda with a monk at the entrance in a landscape.A five-storied pagoda in a landscape with hills and trees. Three people are sitting close to the pagoda on the ground.
Rouleau portatif illustré du moine Zuanzang (Genjō Sanzō) (紙本著色玄奘三蔵絵, shihon chakushoku Genjō Sanzōe?)[135] Fujiwara Takaaki 1185Époque de Kamakura, XIIe siècle handscroll emakiDouze rouleaux portatifs (emakimono), couleur sur papier, 40,3 cm × (1200–1920);cm (15.9 in × (472.4–755.9)in) Osaka Osaka Musée d'art FujitaMusée d'art Fujita, Osaka Horses laden with packages being led towards a gate. Their path is lined with monks.
Portrait de l'empereur Go-Toba (紙本著色後鳥羽天皇像, shihon chakushoku Go-Toba-tennōzō?) Fujiwara NobuzaneAttribué à Fujiwara Nobuzane 1221Époque de Kamakura, 1221 hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleur sur papier, 40,3 × 30,6 cm Osaka Shimamoto Sanctuaire MinaseSanctuaire Minase, Shimamoto, Osaka Portrait of a man in courtly dress seated on the floor in three-quarter view.
Rouleaux enluminés du journal intime de Murasaki Shikibu (紙本著色紫式部日記絵詞, shihon chakushoku Murasaki Shikibu nikki ekotoba?)[41] Inconnu 1200Époque de Kamakura, XIIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 21,0 × 434,0 cm Osaka Osaka Musée d'art FujitaMusée d'art Fujita, Osaka Parts of two carts, two people, a cow and a gate.
Album en forme d'éventail en papier du sutra Hokekyō (紙本著色扇面法華経冊子, shihon chakushoku senmenhokekyōsasshi?)[94] 1100Époque de Heian, XIIe siècle albumÉventail en papier en forme de livre pliable, 98 pages, couleur sur papier, hauteur : 25,6 cm (10,1 cm), largeur : 49,4 cm (19,4 cm) ou 19,0 cm (7,5 cm) (le long de l'arc supérieur / inférieur) Osaka Osaka ShitennojiShitennō-ji, Osaka Fan shaped paper with text in Chinese script over a painting of a man, a woman and plants.
Nouvelle Lune au-dessus de la porte des broussailles (紙本墨画柴門新月図, shihon bokuga saimon shingetsuzu?)[136] Au sommet du rouleau se trouve un recueil de poésie et de prose par dix-huit prêtres zen. 1405Époque de Muromachi, 1405 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre sur papier, 129,2 × 31 cm Osaka Osaka Musée d'art FujitaMusée d'art Fujita, Osaka Three people approaching a gate in a landscape with trees and a moon.
Prince Shōtoku en compagnie d'éminents prêtres Tendai (絹本著色聖徳太子,天台高僧像, kenpon chakushoku Shotoku Taishi, Tendai Kōsōzō?)[137] 0794Époque de Heian hanging scroll portraitDix rouleaux suspendus, couleur sur soie Hyogo Kasai IchijojiIchijō-ji, Kasai, préfecture de Hyōgo Portrait of a monk in three-quarter view seated cross-legged on a chair. His hands rest, palms up, on his lap in meditating pose.
Maisons enneigées dans la nuit (紙本墨画淡彩夜色楼台図, shihonbokuga tansai yashoku rōdaizu?)[138],[139] Yosa Buson 1778Époque d'Edo, vers 1778 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre et légère couleur sur papier, 27,9 × 130,0 cm Hyogo Kobe PrivateCollection privée ( (武藤治太, Mutō Haruta?)), Kobe, préfecture de Hyōgo Landscape with bright mountains, houses and a dark sky. There is an inscription and red stamp marks on the very right of the scroll.
Triade Amida avec jeune serviteur (絹本著色阿弥陀三尊及童子像, kenpon chakushoku amida sanson oyobi dōjizō?)[94] 1200Époque de Kamakura, XIIe et XIIIe siècles hanging scroll deityTrois rouleaux suspendus, couleur sur soie, 186,0 × 146,3 cm (Amida), 182,3 × 173,2 cm (Kannon et Seishi), 182,5 × 55,2 cm (jeune serviteur) Nara Nara HokkejiHokke-ji, Nara, préfecture de Nara Two seated deities and a canopy. Petals are raining from the sky.Frontal view of a cross-legged deity.Figure carrying a flag on a pole. Petals are raining from the sky.
Bœuf et bergers (絹本著色帰牧図, kenpon chakushoku kibokuzu?)[140] ou À dos de bœuf (騎牛, kigyū?) Ri Teki (李迪?) 1150Dynastie Song du sud, seconde moitié du XIIe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 24,2 × 23,8 cm Nara Nara Yamato BunkakanYamato Bunkakan, Nara, préfecture de Nara A boy riding an ox and a tree.
Kusha mandala (絹本著色倶舎曼荼羅図, kenpon chakushoku kusha mandarazu?)[94] 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll mandalaRouleau suspendu, couleur sur soie, 164,5 × 177,0 cm Nara Nara TodaijiTōdai-ji, Nara, préfecture de Nara A deity seated on a pedestal surrounded by five robed standing figures.
Portrait du prêtre Jion Daishi (Kuiji) (絹本著色慈恩大師像, kenpon chakushoku jion daishizō?)[94],[141] 1000Époque de Heian, XIe siècle hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleur sur soie, 161,2 × 129,2 cm Nara Nara YakushijiYakushi-ji, Nara, préfecture de Nara Priest seated cross-legged on a pedestal.
Guanyin (絹本著色十一面観音像, kenpon chakushoku jūichimen kannonzō?)[142],[143] Transmis au temple Hokki-ji 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 168,8 × 89,6 cm Nara Nara Musée national de NaraMusée national de Nara, Nara, préfecture de Nara Deity embellished with ornaments seated on a pedestal.
Douze déités (devas) (絹本著色十二天像, kenpon chakushoku jūnitenzō?)[144] 0794Époque de Heian hanging scroll deityDouze rouleaux suspendus, couleur sur soie, 160,0 × 134,5 cm Nara Nara SaidaijiSaidai-ji, Nara, préfecture de Nara A deity.
Fresques dans le Kofun de Takamatsuzuka (高松塚古墳壁画, takamatsuzuka kofun hekiga?) 0710Époque de Nara muralQuatre fresques, couleur Nara Asuka Takamatsuzuka TombKofun de Takamatsuzuka, Asuka, préfecture de Nara Faded figures in a procession.
Mandala des deux royaumes (紺綾地金銀泥絵両界曼荼羅図, konayajikingindeie ryōkaimandarazu?) ou Kojima mandala (子島曼荼羅, Kojima mandara?)[145],[146] Aussi connu sous les noms (飛曼荼羅, tobi mandara?) ou (飛行曼荼羅, hikō mandara?) et d'abord conservé à Kojimadera (子嶋寺?), Takatori, Nara. Selon la tradition, Shink (真興?), qui a restauré Kojimadera, reçoit les mandalas de l'empereur Ichijō durant l'ère Chōhō (999–1004). 1000Époque de Heian, début du XIe siècle hanging scroll mandalaDeux rouleaux suspendus, peinture d'or et d'argent sur soie de couleur bleu profond, 349,1 × 307,9 cm mandala (Taizōkai et mandala 351,3 × 297,0 cm (Kongōkai) Nara Nara Musée national de NaraMusée national de Nara, Nara, préfecture de Nara A large number of golden deities arranged in regular fashion on a dark-blue background. The deity in the center is surrounded by eight deities arranged like petals. These nine deities in flower-shape are surrounded by a square.3 times 3 squares decorated with deities in frontal view in various ways. The top center square contains a large deity. The top right square contains a pattern of 3 times 3 deities. The top left square contains a central deity surrounded by a square around which four large and four small deities are arranged in circular fashion. The remaining six squares are virtually identical and contain a large number of deities arranged around a central square with 3 times 3 deities.
(紙本金地著色風俗図, shihonkinji chakushoku fūzokuzu?) ou paravent Matsuura (松浦屏風, matsuura byōbu?)[147],[148] 1650Époque d'Edo, c. 1650 byobu 6sect pPaire de paravents à six panneaux (byōbu), couleur sur papier sur fond de feuille en or, 155,6 × 361,6 cm Nara Nara Yamato BunkakanYamato Bunkakan, Nara, préfecture de Nara Seven women and a girl dressed in kimonos. Two women are playing cards, one is cleaning her teeth while holding a mirror, another is holding a twig, one is writing. Two women are engaged with the girl.

Nine women and a girl dressed in kimonos. One woman is reading a sheet of paper, another is playing a shamisen. One woman is doing the hair of another woman.

Histoires illustrées du pèlerinage de Sudhanakumâra auprès des cinquante-quatre déités et saints (紙本著色華厳五十五所絵巻, shihon chakushoku kegon gojūgosho emaki?)[149] 1100Époque de Heian, XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 29,8 × 1 287,0 cm Nara Nara TodaijiTōdai-ji, Nara, préfecture de Nara People sitting in raised pavilions and other figures.
Rouleaux des légendes du mont Shigi (紙本著色信貴山縁起, shigisan engi?)[150] 1100Époque de Heian, début du XIIe siècle handscroll emakiTrois rouleaux portatifs (emakimono), couleur sur papier, 31,5 × 827 cm, 31,25 × 1 270,3 cm (exorcisme de l'empereur), 31,5 × 1 416 cm (histoire de la nonne) Nara Heguri ChogosonshijiChōgosonshi-ji (朝護孫子寺?), Heguri, préfecture de Nara People running along the coast looking at a golden bowl floating on the water.
Nezame Monogatari Emaki (紙本著色寝覚物語絵巻, shihon chakushoku nezame monogatari emaki?)[151] 1100Époque de Heian, début du XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26 × 533 cm Nara Nara Yamato BunkakanYamato Bunkakan, Nara, préfecture de Nara A house, trees with white blossoms and people.

Part of a house and garden.

Rouleaux des enfers (紙本著色地獄草紙, shihon chakushoku jigoku sōshi?)[152] 1185Époque de Kamakura, XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 26,5 × 454,7 cm Nara Nara Musée national de NaraMusée national de Nara, Nara, préfecture de Nara Three naked persons burning books. A larger yellow monster with a third eye on the forehead is sitting close by.
Peintures pour chasser les démons (紙本著色辟邪絵, shihon chakushoku hekijae?)[153] 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll otherCinq rouleaux suspendus, couleur sur papier, 25.8–26.cm × 39.2–77 cm Nara Nara Musée national de NaraMusée national de Nara, Nara, préfecture de Nara A deity embellished with ornaments and four arms grabbing three much smaller persons in three of his hands and the lower body part of another in his fourth hand. To the right of the scene there is Japanese calligraphic text.
Paysage (紙本墨画淡彩山水図, shihon bokuga tansai sansuizu?) ou Teinte de l'eau, lumière sur les sommets (水色巒光図, suishoku rankōzu?)[154],[155],[156] ShūbunAttribué à Tenshō Shūbun, inscriptions par Kosei Ryuha, Shinchi Mintoku et Shinden Seiha 1445Époque de Muromachi, 1445 hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre et légère couleur sur papier, 108 × 32,7 cm Nara Nara Musée national de NaraMusée national de Nara, Nara, préfecture de Nara A gate in a landscape with trees and mountains.
Mandala Teishakuten (板絵著色伝帝釈天曼荼羅図(金堂来迎壁), itae chakushoku den Taishaku-ten mandara zu (kondō raikō kabe)?)[5] Actuellement situé au milieu de trois baies sur le mur derrière le principal objet de vénération dans le kondō (hall principal) du temple, mais n'a peut-être pas toujours été disposé à cet emplacement. Comme le temple était auparavant un temple shinto / bouddhiste associé au dieu dragon, il est possible que cette peinture ait été initialement conçue comme un mandala de dragon dieu, ou un mandala de prière pour la pluie. 0800Époque de Heian, IXe siècle muralPeinture murale, couleurs sur bois Nara Uda MurojiMurō-ji, Uda, préfecture de Nara Taishakuten mandala Muroji.JPG
Portrait de Kichijōten (麻布著色吉祥天像, asanuno chakushoku kichijōten zō?)[157] 0710Époque de Nara otherCouleurs sur chanvre, 53 × 31,7 cm Nara Nara YakushijiYakushi-ji, Nara, préfecture de Nara Portrait of a female deity dressed in a robe.
Trinité bouddhiste Amida (絹本著色阿弥陀三尊像, kenpon chakushoku amida sansonzō?)[30] 1185Époque de Kamakura hanging scroll deityRouleau suspendu, couleurs sur soie, 154,0 × 135,0 cm Wakayama Mount Koya ReihokanReihōkan, mont Kōya, préfecture de Wakayama Frontal view of a deity seated on a pedestal framed by two seated attendants.
La venue d'Amida Buddha et des saints de la Terre Pure (絹本著色阿弥陀聖衆来迎図, kenpon chakushoku amida shōju raikō zu?)[158] Représente Amida qui accueille les esprits des morts pour les accompagner dans la Terre Pure, entourée de saints Bouddhistes qui jouent des instruments de musique. 1192Époques Heian - Kamakura hanging scroll deityTrois rouleaux suspendus, couleurs sur soie, triptyque Wakayama Mount Koya ReihokanReihōkan, mont Kōya, préfecture de Wakayama A deity in frontal view surrounded by attendants floating on clouds.
Portrait du moine bouddhiste Gonsō (絹本著色勤操僧正像, kenpon chakushoku gonsō sōshō zō?)[159] L'inscription sur le dessus parle d'une sculpture en bois de Gonsō créé après sa mort par ses disciples priant pour la bonheur dans l'autre monde et louant l'enseignement et la vertu de Gonsō. 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll portraitRouleau suspendu, couleurs sur soie, 166,4 × 136,4 cm Wakayama Mount Koya FumoninFūmon-in (普門院?) (conservé à Reihōkan), mont Kōya, préfecture de Wakayama Gonso.jpg
Cinq grands Bodhisattvas de la force (絹本著色五大力菩薩像, kenpon chakushoku godairiki bosatsuzō?)[160] A l'origine cinq rouleaux dont deux sont détruits dans un incendie en 1888. Reste (金剛吼, Kongōku?), (龍王吼, Ryūōku?) et (無畏十力吼, Muijūrikiku?). 0794Époque de Heian hanging scroll deityTrois rouleaux suspendus, couleur sur soie, 322,8 × 179,5 cm (Kongōku), 237,6 × 179,5 cm (Ryūōku), 179,5 × 179,5 cm (Muijūrikiku) Wakayama Mount Koya Yushi Hachimanko Juhakkain有志八幡講十八箇院 (Yūshi Hachimankō Jūhakkain?), mont Kōya, préfecture de Wakayama Frontal view of a fierce looking black deity surrounded by flames.
Dragon roi Zennyo (絹本著色善女竜王像, kenpon chakushoku zennyo ryūōzō?)[161] Jōchi (定智?) 1145Époque de Heian, 1145 hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 163,6 × 111,2 cm Wakayama Mount Koya KongobujiKongōbu-ji, mont Kōya, préfecture de Wakayama A deity in three-quarter view dressed in a robe.
(絹本著色伝船中湧現観音像, kenpon chakushoku den senchū yūgen kannonzō?) 0794Époque de Heian hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie Wakayama Mount Koya RyukoinRyūkōin (龍光院?), mont Kōya, préfecture de Wakayama A deity in three-quarter view dressed in a robe.
Nirvana de Bouddha (絹本著色仏涅槃図, kenpon chakushoku butsunehanzu?)[162] 1086Époque de Heian, 1086 hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 267,6 × 271,2 cm Wakayama Mount Koya KongobujiKongōbu-ji, mont Kōya, préfecture de Wakayama Buddha lying on a platform surrounded by mourners.
(紙本著色山水人物図, shihon chakushoku sansui jinbutsuzu?) Ike no Taiga 1723Époque d'Edo, XVIIIe siècle fusumaDix peintures sur fusuma, couleur sur papier Wakayama Mount Koya KongobujiKongōbu-ji, mont Kōya, préfecture de Wakayama A pavilion with two people in a landscape
Les origines légendaires de Kokawadera (紙本著色粉河寺縁起, shihon chakushoku Kokawadera engi?)[163] 1185Début de l'époque de Kamakura, XIIe siècle handscroll emakiRouleau portatif (emakimono), couleur sur papier, 30,8 × 1 984,2 cm Wakayama Kinokawa KokawaderaKokawadera (粉河寺?), Kinokawa, préfecture de Wakayama A horse and a man sititng under a tree with people carrying items over a bridge towards a gate at which more people are seated.

House with people and two horses.

Fugen Bosatsu (Samantabhadra) (絹本著色普賢菩薩像, kenpon chakushoku fugen bosatsuzō?)[164] 1100Époque de Heian, XIIe siècle hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 102,4 × 52,1 cm Tottori Chizu BujojiBujō-ji (豊乗寺?), Chizu, Tottori, préfecture de Tottori Side view of a deity seated on a pedestal on top of a white elephant.
(絹本著色宮女図, Kenpon chakushoku kyūjozu?) ou (伝桓野王図, denkanyaōzu?)[165],[166] 1300Dynastie Yuan, XIVe siècle hanging scroll landscapeRouleau suspendu, couleur sur soie, 86,1 × 29,9 cm Okayama Kurashiki PrivateCollection privée (Ōhara Kenichirō (大原謙一郎?)), Kurashiki, préfecture d'Okayama Portrait of a woman in disguise of a man wearing a red round-necked robe of the nobility and a cap of black gauze. A yokobue transverse flute is tucked in her obi and she is watching the fingers of both of her hands.
Paysage (紙本墨画淡彩山水図, shihon bokuga tansai sansuizu?) Sesshū Tōyō 1420Époque de Muromachi hanging scroll landscapeRouleau suspendu, encre et légère couleur sur papier Okayama Kurashiki PrivateCollection privée (Ōhara Kenichirō (大原謙一郎?)), Kurashiki, préfecture d'Okayama Sesshu Landscape (Okayama).jpg
Fugen Enmei (Samantabhadra) (絹本著色普賢延命像, kenpon chakushoku fugen enmeizō?)[167] 1153Époque de Heian, 1153 hanging scroll deityRouleau suspendu, couleur sur soie, 149,3 × 86,6 cm Hiroshima Onomichi JikojiJikō-ji (持光寺?), Onomichi, préfecture de Hiroshima Deity with many arms seated on a pedestal on top of four white elephants.
(平家納経, Heike nōkyō?)[168] Taira no Kiyomori et trente-deux membres du clan Taira Trente rouleaux du Sūtra du Lotus, un rouleau du Sūtra Amitābha, un rouleau du Sūtra du Cœur et un rouleau de prières de la main de Taira no Kiyomori dédié au sanctuaire Itsukushima-jinja. 1164Époque de Heian, 1164 handscroll otherTrente-trois rouleaux portatifs de sūtra avec illustrations, encre sur papier décoré, 25,4 × 537,9 cm (Hōben-bon), 27,2 × 767,4 cm (Hiyu-bon), 24,9 × 270,7 cm (Hōshi-bon), 26,5 × 266,8 cm (Juryō-bon) Hiroshima Hatsukaichi sanctuaire Itsukushima-jinjaItsukushima-jinja, Hatsukaichi, préfecture de Hiroshima Priest praying in front of a woman et another priest praying facing the window. All three are in a house. A fourth person praying is under a pergola in the landscape or garden outside of the house.
Paysages des quatre saisons (紙本墨画淡彩四季山水図, shihon bokuga tansai?)[169] Sesshū Tōyō 1486Époque Muromachi, 1486 handscroll otherRouleau portatif, encre et légère couleur sur papier, 37,0 × 159 cm Yamaguchi Hofu Mori MuseumMusée de Mōri (毛利博物館?), Hōfu, préfecture de Yamaguchi Two houses in a landscape with trees et high mountains. A large number of people is on the path leading from one house to the other.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. William Howard Coaldrake, « Architecture and authority in Japan », London, New York, Routledge,‎ 2002 (ISBN 0-415-05754-X, consulté le 1 novembre 2009), p. 248
  2. Gibbon 2005, p. 333
  3. « Preservation and Utilization of Cultural Properties » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Administration of Cultural Affairs in Japan ― Fiscal 2009, Agence pour les affaires culturelles, 2009
  4. « Cultural Properties for Future Generations » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Agence pour les affaires culturelles, Cultural Properties Department, mars 2011. Consulté le 2011-05-08
  5. a, b, c et d (ja) Agence pour les affaires culturelles, « 国指定文化財 データベース », Database of National Cultural Properties,‎ 1 novembre 2008 (consulté le 16 avril 2009)
  6. « Early Japanese Visual Arts » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Washington State University, 1999. Consulté le 2009-11-01
  7. a et b « raigou-zu », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 1 novembre 2009)
  8. « kara-e », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 1 novembre 2009)
  9. « yamato-e », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 1 novembre 2009)
  10. « suibokuga », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 1 novembre 2009)
  11. « The Kano School of Painting », Metropolitan Museum of Art,‎ 2009 (consulté le 1 novembre 2009)
  12. « Kanou-ha », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 1 novembre 2009)
  13. « Rinpa Painting Style », Metropolitan Museum of Art,‎ 2009 (consulté le 1 novembre 2009)
  14. Paul Varley, « Japanese culture », University of Hawaii Press,‎ 2000 (ISBN 0-8248-2152-1, consulté le 7 novembre 2009) : « The leading Japanese bunjin artists of the eighteenth century were Ike no Taiga (1723–76) and Yosa Buson (1716–83). », p. 223
  15. (ja) « 国宝・重要文化財(美術工芸品)の指定等について », Ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie,‎ 2008 (consulté le 12 mai 2009)
  16. (ja) « Konshichakushoku-Konkomyo-Saisho-O-Kyo-Kinji-Hoto-Mandarazu (Buddhist Paradise with Golden Pagoda) », Iwate no Bunko, Préfecture d'Iwate (consulté le 12 mai 2009)
  17. (ja) « 洛中洛外図屏風 », Yonezawa City Uesugi Museum,‎ 2001 (consulté le 12 mai 2009)
  18. (ja) (zh) (ko) (en) (fr) « Illustrated Biography of Prince Shōtoku », National Treasures and Important Cultural Property of National Museum, Japan, musée national de Tokyo,‎ 2004 (lire en ligne)
  19. « Portrait of Takami Senseki », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  20. | langue = (ja) (zh) (ko) (en) (fr) « Illustrated Biography of the Priest Ippen: Volume 7 », National Treasures and Important Cultural Property of National Museum, Japan, Musée national de Tokyo,‎ 2004 (lire en ligne)
  21. « Ippen Shōnin E-den (biographical stories of the priest Ippen), Vol. 7 », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  22. « Kokuzo Bosatsu (Akasagarbha) », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  23. « Kujaku Myoo (Mahamayuri) », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  24. « Red and white hibiscuses », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  25. « Sixteen arhats », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  26. « Senju Kannon (Sahasrabhuja). », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  27. « 使用作品リスト », Museum of Modern Art, Shiga (consulté le 12 mars 2010)
  28. (ja) « 那智瀧図 », Musée Nezu,‎ 2009 (consulté le 7 octobre 2009)
  29. « Fugen Bosatsu (Samantabhadra). », Musée national de Tokyo,‎ 2009 (consulté le 19 mai 2009)
  30. a, b et c « 絵画‐古寺散策 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Rakugaki-an, 2009
  31. « sesshika », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 1 janvier 2010)
  32. « zakkeshitsu-in », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System) (consulté le 18 mai 2009)
  33. (ja) « 鶉図 », Musée Nezu,‎ 2009 (consulté le 7 octobre 2009)
  34. (ja) « Snowy Scenery, landscape painting », Details on the Collection, Musée national de Tokyo (consulté le 18 mai 2009)
  35. « Sakyamuni descending the mountain after asceticism/Snowy Landscape », Musée national de Tokyo (consulté le 3 octobre 2011)
  36. (ja) « National Treasure: Wind and Rain Landscape Painting », Introduction to Items in the Collection, Musée d'art Seikadō Bunko (consulté le 8 mai 2011)
  37. « Irises, main », université Columbia (consulté le 14 mai 2009)
  38. (ja) « 燕子花図 », Musée Nezu,‎ 2009 (consulté le 7 octobre 2009)
  39. (ja) « Tale of Genji Sekiya and Miotsukushi paravent », Introduction to Items in the Collection, Musée d'art Seikadō Bunko (consulté le 8 mai 2011)
  40. « Cypress tree », Musée national de Tokyo (consulté le 2 juin 2009)
  41. a, b, c, d et e Ohishi 1990, p. XI
  42. « Chinese landscape », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  43. (ja) « 大倉集古館 今月の展示 国宝「随身庭騎絵巻」と男の美術 », Okura Hotels Tokyo
  44. (ja) « ikm-art », Kuboso Memorial Museum of Arts, Izumi (consulté le 3 novembre 2009)
  45. « Family enjoying the evening cool », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  46. « Merry-making under aronia blossoms », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  47. « Scroll of hungry ghosts », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  48. (ja) « Illustrated sutra of past and present karma », The University Art Museum – Université des arts de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  49. « Maple viewers », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  50. a et b (ja) (ja) « The Gotoh Museum », Musée Gotoh (consulté le 30 avril 2009)
  51. a et b Guide du musée Gotoh, Musée Gotoh,‎ 2007-05
  52. « Fan-paper album of Hokekyō Sutra », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  53. « Jigoku Zoshi (Rouleaux des enfers) », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  54. « Heiji Monogatari Emaki (illustrated stories about Heiji Civil War). Vol. de la Fuite de la famille impériale à Rokuhara », Musée national de Tokyo (consulté le 20 mai 2009)
  55. « Returning Sails off a Distant Shore », Musée national de Kyoto (consulté le 1 janvier 2010)
  56. Akiyoshi Watanabe, Hiroshi Kanazawa, Paul Varley, Julia Plummer Henshaw et Cynthia Jo Fogliatti, Of water and ink: Muromachi-period paintings from Japan, 1392–1568, Founders Society, Detroit Institute of Arts,‎ 1986 (ISBN 0-89558-122-1, lire en ligne), p. 50
  57. (ja) « 漁村夕照図 », Musée Nezu,‎ 2009 (consulté le 7 octobre 2009)
  58. « Landscape, Inscription by the artist et al. », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  59. « 破墨山水図 », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 8 décembre 2009)
  60. « Landscapes of autumn and winter », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  61. « Pine Trees », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  62. « zenki-zu 禅機図 », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System),‎ 2001 (consulté le 21 mai 2009)
  63. « Han-shan and Shi-de », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  64. « Detached Segment of The Deeds of the Zen Masters, Tanka Burning Buddhist Statues », Ishibashi Museum of Art (consulté le 21 mai 2009)
  65. a, b, c, d, e, f et g Ohishi 1990, p. XII
  66. 智常禅師図, Musée d'art Seikadō Bunko
  67. (ja) « 布袋図 », Musée Nezu,‎ 2009 (consulté le 7 octobre 2009)
  68. « 収蔵品ギャラリ, 国宝・重要文化財 », Musée national de Kyūshū (consulté le 21 mai 2009)
  69. « 周茂叔愛蓮図 », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 21 mai 2009)
  70. « Reading in bamboo grove study », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  71. « Reading in a Bamboo Grove », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 21 mai 2009)
  72. « Imaginary tour through Xiao-xiang », Musée national de Tokyo (consulté le 19 mai 2009)
  73. (ja) « NHKアーカイブス 保存番組検索: 国宝探訪 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), NHK. Consulté le 2009-05-22
  74. « Special Exhibition: The sacred letters of early sutra », Musée national de Kyoto (consulté le 22 mai 2009)
  75. (ja) « 蘭溪道隆像 かまくら GreenNet » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Kamakura. Consulté le 2009-05-22
  76. a et b « サムネイル », Kawabata Kinenkai (consulté le 22 mai 2009)
  77. (ja) « 一枚の絵 », Kirin Art Gallery, TV Tokyo,‎ 2004 (consulté le 22 mai 2009)
  78. Charles S. Terry et Musée national de Tokyo, « Masterworks of Japanese art », C. E. Tuttle Co.,‎ 1956 (OCLC 904863, consulté le 1 janvier 2010), p. 116
  79. (ja) « 鎌倉国宝館 > 収蔵品紹介(絵画) ([[Musée des trésors nationaux de Kamakura]] > Aperçu des collections (peinture)) », ville de Kamakura (consulté le 2014-16-05)
  80. Seiroku Noma, « Late medieval to modern », The Arts of Japan, Kodansha International,‎ 2003 (ISBN 4-7700-2978-0, consulté le 31 décembre 2009), p. 172
  81. « Japan Society, New York – Awakenings: The Development of the Zen Figural Pantheon », Japan Society, New York (consulté le 22 mai 2009)
  82. « Red and White Plum Blossoms By Ogata Korin (1658–1716) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée d'art MOA. Consulté le 2009-10-08
  83. « Commemorating the Designation of National Treasure: Huike Offering His Arm to Bodhidharma by Sesshu », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 25 mai 2009)
  84. « Special Exhibition – Faith and Syncretism: Saicho and the treasures of Tendai », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  85. Takata et Taka 1974, p. 47
  86. « Hikone Screen », Kodansha International for the Ministère japonais des Affaires étrangères (consulté le 26 mai 2009)
  87. « gobu shinkan 五部心観 », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System),‎ 2001 (consulté le 26 mai 2009)
  88. David L. Snellgrove et Jean Jean Boisselier, « The Image of the Buddha », Tōto Shuppan,‎ 1978 (ISBN 0-87011-302-X, consulté le 1 janvier 2010), p. 418
  89. « Raigo of Amida (Amitabha) and Twenty-five Attendants », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  90. « Peacock Myo'o (Mayura Vidyaraja) », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  91. « Amida (Amitabha) Coming over the Mountain », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  92. « What's New », Eikan-dō Zenrin-ji (consulté le 26 mai 2009)
  93. « 絹本著色山越阿弥陀図 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Nara. Consulté le 2009-10-04
  94. a, b, c, d, e, f, g et h Ohishi 1990, p. X
  95. « 山水屏風 », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 26 mai 2009)
  96. « Shaka (Sakyamuni) Rising from the Gold Coffin » (consulté le 26 mai 2009)
  97. « Shaka Nyorai (Sakya Tathagata) », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  98. « Autumn and Winter Landscapes », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  99. « 秋野牧牛 », Artxun (consulté le 1 janvier 2010)
  100. « Twelve Devas », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 26 mai 2009)
  101. Musée national de Nara, « 平安仏画: 日本美の創成 : 奈良国立博物館, 昭和 61年 4 27日-6月 1日 », Nara, Japan, Musée national de Nara,‎ 1986 (OCLC 22791442, consulté le 1 janvier 2010), p. 226
  102. « Portraits of Minamoto Yoritomo », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 26 mai 2009)
  103. « Portraits of Taira-no-Shigemori », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 26 mai 2009)
  104. (ja) « 絹本著色普賢延命像 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Nara. Consulté le 2009-09-27
  105. (ja) « 高山寺の仏眼仏母像(国宝) », Musée national de Kyoto (consulté le 27 mai 2009)
  106. Takata et Taka 1974, p. 65
  107. a, b et c (ja) « 国宝 重要文化財 », Kōzan-ji (consulté le 11 mai 2011)
  108. (ja) « 絹本著色 無準師範像 », Tōfuku-ji (consulté le 27 mai 2009)
  109. (ja) « 絹本著色明恵上人像 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Nara. Consulté le 2009-09-19
  110. (ja) Nishimato Masahiro, « Restoration of the Portraits of the Five Patriarchs and Emperor Saga : Focusing on Kukai's Letter Addressed to the Left Chief of the Guards »,‎ 1 avril 2005 (ISSN 0287-8151, consulté le 27 mai 2009), p. A1–A23
  111. Robert E. Harrist Jr., "Watching Clouds Rise": A Tang Dynasty Couplet and Its Illustration in Song Painting, vol. 78, Cleveland Museum of Art,‎ novembre 1991, 301–323 p. (ISSN 0009-8841), chap. 7
  112. (ja) « DAITOKUJI TEMPLE No.3 », Leo Masuda Architectonic Research Office (consulté le 27 mai 2009)
  113. « Returning Sails off a Distant Shore Attributed to Muqi: Examining a Painting of the Eight Views of the Xiao and Xiang Rivers », Musée national de Kyoto (consulté le 27 mai 2009)
  114. Elizabeth ten Grotenhuis, « Japanese Mandalas: Representations of Sacred Geography », University of Hawaii Press,‎ 1999 (ISBN 0-8248-2081-9, consulté le 27 mai 2009), p. 87–89
  115. Musée national de Tokyo, « Tōkyō Kokuritsu Hakubutsukan », Pageant of Japanese art, Tōto Shuppan,‎ 1957–1958 (OCLC 213793230, consulté le 1 janvier 2010), p. 92
  116. « Wind God and Thunder God Screens », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  117. « Legends of the Kegon Sect », Musée national de Kyoto (consulté le 27 mai 2009)
  118. « Gaki-zoshi (Scroll of the Hungry Ghosts) », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  119. « Scroll of hungry ghosts », Emuseum, Musée national de Tokyo (consulté le 7 octobre 2009)
  120. « The Illustrated Sutra of Cause and Effect from Jobon Rendai-ji Temple in Kyoto », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  121. « Pageant of Japanese Art », Toto Shuppan,‎ 1957 (consulté le 1 janvier 2010), p. vii
  122. « Yamai no Soshi (Diseases and Deformities) », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  123. « KNM Gallery » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Kyoto, 2009. Consulté le 2009-11-04
  124. « The Illustrated Biography of Priest Honen », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  125. « Kitano tenjin engi », JAANUS – Japanese Architecture and Art Net Users System,‎ 2001 (consulté le 5 décembre 2009)
  126. (ja) « 渓陰小築図 », Asahi Shimbun (consulté le 27 mai 2009)
  127. « Shinran », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System) (consulté le 4 novembre 2009)
  128. « View of Ama-no-hashidate », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  129. (ja) (en) Taizo-in Temple, Taizō-in
  130. « Water Fowl in the Lotus Pond », Musée national de Kyoto,‎ 2009 (consulté le 27 mai 2009)
  131. Elizabeth ten Grotenhuis, « Japanese Mandalas: Representations of Sacred Geography », University of Hawaii Press,‎ 1999 (ISBN 0-8248-2081-9, consulté le 27 mai 2009), p. 80–84
  132. « Konkomyokyo Sutra on Paper Decorated with Line Drawings:Volume 3 », Musée national de Tokyo (consulté le 28 mai 2009)
  133. (ja) « 両部大経感得図 », Nippon-Kichi (consulté le 28 mai 2009)
  134. « 国宝 両部大経感得図 », Musée d'art Fujita (consulté le 8 octobre 2009)
  135. « 国宝 玄奘三蔵絵 », Musée d'art Fujita (consulté le 28 mai 2009)
  136. « 国宝 柴門新月図 », Musée d'art Fujita (consulté le 29 mai 2009)
  137. « Special Exhibition – Faith and Syncretism: Saicho and the treasures of Tendai », Musée national de Kyoto (consulté le 26 mai 2009)
  138. « 第91回文化審議会文化財分科会 議事要旨 », Agence pour les affaires culturelles,‎ 2009 (consulté le 30 novembre 2009)
  139. « 国宝・重要文化財の指定について », préfecture de Hyōgo Institute for Educational Research and In-Service Training,‎ 2009 (consulté le 30 novembre 2009)
  140. (ja) « 大和文華館|コレクション 絵画 ~中国~ », Yamato Bunkakan (consulté le 2 juin 2009)
  141. (ja) « 吉祥天女画像【国宝】慈恩大師【国宝】二天像-薬師寺公式サイト », Yakushi-ji (consulté le 2 juin 2009)
  142. (ja) « 十一面観音像 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Nara. Consulté le 2010-01-01
  143. « Jûichimen Kannon,Eleven-Headed Kannon », National Treasures and Important Cultural Properties of National Museums, Japan, Musée national de Tokyo (consulté le 30 septembre 2011)
  144. Musée national de Kyoto et Yomiuri Shimbun, « Koku hō, Kyōtō Kokuritsu Hakubutsukan » (OCLC 83735789, consulté le 31 décembre 2009)
  145. Elizabeth ten Grotenhuis, « Japanese Mandalas: Representations of Sacred Geography », University of Hawaii Press,‎ 1999 (ISBN 0-8248-2081-9, consulté le 27 mai 2009), p. 89–91
  146. « Kojima mandara », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System) (consulté le 4 novembre 2009)
  147. « 大和文華館|コレクション 絵画 ~ 日本 », Yamato Bunkakan (consulté le 2 juin 2009)
  148. H. Paul Varley, « Japanese culture », University of Hawaii Press,‎ 2000 (ISBN 0-8248-2152-1, consulté le 2 juin 2009)
  149. Japan. Bunkachō et Asia Society, « Emaki, narrative scrolls from Japan », Asia Society,‎ 1983 (ISBN 0-87848-060-9, consulté le 1 janvier 2010), p. 44
  150. (ja) « 国宝 紙本著色信貴山縁起 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Ville de Heguri. Consulté le 2009-06-02
  151. (ja) « 大和文華館/コレクション 絵画 ~ 日本 », Yamato Bunkakan (consulté le 2 juin 2009)
  152. « Rouleaux des enfers », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 9 septembre 2009)
  153. « Extermination of Evil », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 2 juin 2009)
  154. (ja) « 山水図(水色巒光図) », Musée national de Nara (consulté le 2 juin 2009)
  155. (ja) « 山水図 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Nara. Consulté le 2009-06-02
  156. « 山水図(水色巒光図) », Musée national de Tokyo,‎ 2004 (consulté le 3 octobre 2009)
  157. (ja) « 薬師寺国宝・重要文化財・指定文化財一覧 », Yakushi-ji,‎ 2005 (consulté le 20 mai 2009)
  158. (ja) « 高野山霊宝館【収蔵品紹介:絵画(仏画)】 », Mt. Kōya Reihōkan (consulté le 20 mai 2009)
  159. (ja) « 普門院縁起 », Fūmon-in (consulté le 24 septembre 2011)
  160. « godairiki bosatsu », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System) (consulté le 5 décembre 2009)
  161. « Zennyo ryuuou », JAANUS (Japanese Architecture and Art Net Users System) (consulté le 5 décembre 2009)
  162. (ja) « 絹本著色仏涅槃図 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Musée national de Nara. Consulté le 2009-09-19
  163. (ja) « Cultural Properties », Kokawadera (consulté le 19 septembre 2009)
  164. Musée Nezu 1996, p. 42
  165. (ja) « 絹本著色宮女図(伝桓野王図)/倉敷市 », Kurashiki, Okayama (consulté le 3 novembre 2009)
  166. (ja) « 宮女図 伝銭選筆 », Tokugawa Art Museum (consulté le 3 novembre 2009)
  167. Musée Nezu 1996, p. 36
  168. Ohishi 1990, p. XIII
  169. (ja) « 博物館概要・収蔵品一覧/毛利博物館 », Mōri Museum (consulté le 3 juin 2009)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :