Liste de sols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des sols)
Aller à : navigation, rechercher
Profil théorique d'un sol

La liste des sols énumère le type de sols.

Sols non évolués[modifier | modifier le code]

Ce sont des sols bruts, la roche mère est peu ou pas altérée, les apports en matière organique sont quasi inexistants.

  • La végétation y est pauvre et très peu dense.
  • La roche-mère y est visible.
  • Les horizons n'y sont pas ou peu différenciés.
Profil du sol: (A)→C

On retrouve ces sols dans:

  • Les régions polaires:
Sols polygonaux
  • Les régions arides:
Ergs et regs

Sols peu évolués[modifier | modifier le code]

  • Sols à complexe désaturé

On remarque, ici encore, une importante influence de la roche-mère, le pH y est relativement acide, ~5, l'humus y est de type mor ou moder.

ex: les rankors.
  • Sols à complexe saturé

La roche-mère influence encore majoritairement ces sols, le profil de ces sols est de type AC voire A(B)C.

ex:

Les rendzines — On peut y observer un horizon A1 et un pH de 8. Les rendzines brunifiées — Avec un horizon d'accumulation (B), ce sol est intermédiaire entre une rendzine et un sol brun.

Ces sols sont riches en matière organique, présentent un complexe absorbant saturé, leur lessivage est faible et dû à un manque de précipitations. Ces sols, bien que peu évolués sont de nature fertile.

ex:

TchernozemTerre noire

Horizon A0 mince et A1 très épais et noir. Le pH y est neutre ou basique et dû à la saturation du complexe absorbant. Ce type de sol est très fertile bien que les précipitations ne s'élèvent qu'à 350 à 450 mm.

Brunizem

Ce sol présente un pH de 6 et se retrouve dans des climats plus humides que le tchernozem.

Sols évolués[modifier | modifier le code]

Ils disposent d'un profil complet, ABC, leurs horizons sont bien différenciés.

On observe des sols à mull

  • Les sols bruns forestiers, au lessivage modéré, l'horizon B est peu marqué d'où un profil A(B)C.
  • Les sols lessivés, au profil ABC.
  • Les sols isohumiques - chernozem

Des sols à mor

Les sols des climats chauds et humides — Marqués par la présence d'oxydes métalliques, de fer et d'aluminium notamment.

  • Les sols ferrugineux — Sols rouges : Il s'agit de sol de climat tropical.
  • Les sols ferralitiques — Ex: les latérites : Ces sols connaissent un lessivage important, ils sont présents en climat chaud et humide. Ce sont des mauvais sols agricoles, sachant que les graines sont vites lessivées, et les engrais également.

Sols spécifiques[modifier | modifier le code]

  • Sols calcimagnésiques : L'humidification de ces sols est très vite bloquée par des carbonates de calcium. Le complexe absorbant y est saturé. Ces sols connaissent un bon brassage, mais son très minces. Les arbres ne peuvent pas pousser, cependant on a la présence de nombreux arbustes.
  • Les Vertisol: Ces sols n'ont pas d'horizon B et comportent énormément d'argiles gonflantes. La matière organique est bloquée et le complexe absorbant saturé. Dans ces sols, on a une alternation entre phase d'hydromorphie (saturation en eau), et une phase de dessèchement intense. Les mouvements internes sont importants à cause de l'argile. Lors des phases d'assèchement le sol se fracture dans tous les sens. En Afrique, ces sols sont appelés "argile noir", en Inde "régur" et en Méditerranée "tir".
  • Les sols hydromorphes, liés à la présence d'une nappe phréatique
    • Les sols à pseudogleys — Présence d'une nappe temporaire
    • Les sols à gleys — Présence d'une nappe permanente
    • Les tourbières
  • Les sols halomorphes[1], liés à la présence de sel (NaCl)
    • Sols salins, au profil AC — Na/T < 15 %
    • Profil A(B)C
      • Sols à alcali — A(B)C, Na/T > 15 %
    • Profil ABC
      • Solonetz — à alcali lessivé, Na/T > 15 % en B
      • Soloth — Lessivage du fer

Autres sols non cités, en vrac[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classification des sols halomorphes par G.Aubert et Ph. Duchaufour, 1956.

AFES, 1995, Référentiel pédologique, techniques et pratiques, INRA éditions, 332p.

Liens externes[modifier | modifier le code]