Seigneurie de Beaujeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La seigneurie de Beaujeu, dont le Beaujolais tire son nom, est une ancienne seigneurie du Moyen Âge. Elle se situait au nord de la ville de Lyon et certains de ses seigneurs, originaires du Mâconnais[1], ont marqué de leur empreinte l'histoire de France.

Le titre de seigneur de Beaujeu fut en usage du Xe siècle au XVIIIe siècle.

Origine[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Beaujeu fut constituée et tenue à l'origine par les sires de Beaujeu qui figuraient parmi les principaux barons des pays de l'Ain.

Liste chronologique des seigneurs de Beaujeu[modifier | modifier le code]

La liste chronologique[2] présente les seigneurs, comtes et ducs qui ont détenu des droits sur les terres de Beaujeu, y compris la Dombes dès le début du XIIIe siècle[3],[4],[5],[6],[7].

Les dates sont celles de règne.

Famille de Beaujeu[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Famille de Beaujeu.
Blason ville fr Beaujeu (Rhône).svg

Maison d'Albon-Forez[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Famille d'Albon.

La seconde lignée des comtes de Forez prend ses racines dans la Maison d'Albon, Guigues-Raymond d'Albon ayant épousé Ide de Forez[22].

Cette famille hérite de la seigneurie de Beaujeu grâce au mariage entre Renaud de Forez, deuxième fils de Guigues IV de Forez et d'Isabelle de Beaujeu († 1297)[23], fille d'Humbert V de Beaujeu.

1265-1270[24] : Renaud de Forez († 1270), époux de la précédente

1270-1295[25] : Louis Ier de Beaujeu († 1295), deuxième fils des précédents, l'ainé Guigues VI de Forez ayant hérité du comté de Forez.

marié en 1270 à Éléonore de Savoie († 1296)

1295-1331 : Guichard VI († 1331), fils du précédent

marié en premières noces en 1300 à Jeanne de Genève († 1303)
marié en secondes noces en 1309 à Marie de Chatillon
marié en troisièmes noces en 1320 à Jeanne de Châteauvillain, dame de Semur

1331-1351 : Édouard Ier (1316 † 1351), fils du précédent

marié en 1333 à Marie de Thil († 1360)

1351-1374 : Antoine (1343 † 1374), fils du précédent[26],[27] Chevalier de l'ordre de l'Annonciade

marié en 1362 à Béatrice de Châlon, dame de Broyes

1374-1400 : Édouard II (1351 † 1400), cousin germain du précédent, fils de Guichard de Beaujeu et de Marguerite de Poitiers

marié en 1370 à Éléonore de Turenne. À cause de ses exactions, il est incarcéré au Châtelet à Paris et dépossédé de ses biens et de ses titres par Charles VI de France, qui les octroie à Louis de Bourbon.

Maison de Bourbon[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2011). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Armoiries de Louis II de Bourbon[28]

1400-1410 : Louis II de Bourbon (1381 † 1434), duc de Bourbon

marié en 1371 à Anne Dauphine d'Auvergne (1358 † 1417), comtesse de Forez

Louis (1388 † 1404), fils du précédent, titré sire de Beaujeu

1410-1434 : Jean Ier de Bourbon (1381 † 1434), fils de Louis II

marié en 1401 avec Marie de Berry (v. 1375 † 1434), duchesse d'Auvergne et comtesse de Montpensier

1434-1456 : Charles Ier de Bourbon (1401 † 1456), fils du précédent

marié en 1425 à Agnès de Bourgogne (1407-1476)

Philippe (v. 1430 † 1440), fils du précédent, titré seigneur de Beaujeu

Armoiries de Pierre de Beaujeu

1456-1503 : Pierre II de Bourbon (1438 † 1503), fils de Charles Ier

marié en 1473 à Anne de France dite Anne de Beaujeu (1461 † 1522), fille de Louis XI et régente de 1483 à 1491

1503-1505 : Suzanne de Bourbon (1491 † 1521), fille du précédent

1505-1521 : Charles III de Montpensier, le connétable de Bourbon (1490 † 1527), époux de la précédente en 1505

A la mort de sa femme, Louise de Savoie revendique les fiefs des Bourbons, en tant que petite-fille du duc Charles Ier de Bourbon, et obtient gain de cause.

1521-1531 : Louise de Savoie (1476 † 1531), petite-fille de Charles Ier

mariée à Charles d'Angoulême, mère de François Ier de France

1531 : À la mort de Louise de Savoie, Beaujeu est réuni au domaine royal.

Maison de Montpensier[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2011). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

En 1560, le roi François II rend le titre à Louis III de Montpensier, neveu du connétable de Bourbon.

1560-1582 : Louis III de Montpensier (1513-1582)

1582-1592 : François de Montpensier (1542-1592), fils du précédent

1592-1608 : Henri de Montpensier (1573-1608), fils du précédent

1608-1627 : Marie de Montpensier (1605-1627), fille du précédent

mariée en 1626 à Gaston de France (1608-1660)

1627-1693 : Anne-Marie-Louise d'Orléans dite Grande Mademoiselle (1627-1693), fille de la précédente

À sa mort, ses biens reviennent à la Couronne. Ses titres, dont celui de baron du Beaujolais, sont donnés à Monsieur, frère de Louis XIV.

Maison d'Orléans[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2011). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Philippe d'Orléans, Monsieur (1640-1701)

Philippe d'Orléans (1674-1723). Sa fille Philippine Élisabeth d'Orléans (1714–1734) est appelée Mademoiselle de Beaujolais.

Louis d'Orléans (1703-1752)

Louis-Philippe d'Orléans (1725-1785)

Louis-Philippe d'Orléans (1747-1793), dit Philippe Égalité sous la Révolution. Il donne le titre de comte de Beaujolais à son troisième fils Louis Charles.

Louis Charles d'Orléans, comte de Beaujolais (1779-1808). Dernier prince à avoir porté le titre, il est le frère cadet de Louis-Philippe, duc d'Orléans, futur roi des Français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Attention, la numérotation des Guichard et des Humbert diverge selon les sources...Celle qui est utilisée dans cet article reprend celle proposée par Marie-Claude Guigue en 1868. On note d'ailleurs que cet auteur en proposait une différente 10 ans auparavant mais qu'il l'a corrigé.
  • Dans les ouvrages d'Honoré Caille Du Fourny il y a un décalage vers le bas pour les Guichard à partir de Guichard Ier de Beaujeu qui correspond donc à Guichard II dans cet article.
  1. (en) Foundation for Medieval Genealogy, "Medieval Lands - Burgondy Nobility" :
  2. La bibliographie référencée dans cet article est ancienne : Entre 1730 (Père Anselme) et 1888 mais cohérente. Par contre elle ne cite pas de sources récentes et ne tient pas compte des progrès réalisés ces dernières années en prosopographie médiévale et dont une synthèse accessible sur internet est celle du projet "Medievial Lands" de la "Foundation for Medieval Genealogy" du "Centre for Medieval and Renaissance Studies, St Michael's Hall, Shoe Lane, Oxford, England". En particulier : (en) Foundation for Medieval Genealogy, "Medieval Lands - Burgondy Nobility" :
  3. Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France..., Tome VI : Généalogie des anciens seigneurs de Beaujeu. sur Google Livres, Anselme de Sainte-Marie & Honoré Caille Du Fourny, 1730, pages 82-87.
  4. Dictionnaire des dates, des faits, des lieux et des hommes historiques, Tome I. sur Google Livres, A.-L. d'Harmonville, 1842, pages 550-552.
  5. Tablettes historiques de l'Auvergne: comprenant les départements du Puy-de-Dome, du Cantal, de la Haute-Loire et de l'Allier. sur Google Livres, Jean-Baptiste Bouillet, Bibliothèque du Palais des Arts, 1840, pages 108-119.
  6. Mémoires pour servir a l’histoire de Dombes, Tome I. sur Google Livres, Marie-Claude Guigue, 1868, pages 200-573.
  7. Histoire du Beaujolais. sur Google Livres, Pierre Louvet (1664-1773/74), 1903 .
  8. a et b Dictionnaire des dates, des faits, des lieux et des hommes historiques, Tome I. sur Google Livres, A.-L. d'Harmonville, 1842, pages 550-552.
  9. Marie-Claude Guigue, Mémoires pour servir a l’histoire de Dombes, Tome I, Trévoux, J.-C. Damour, 1868, p. 214-217, disponible en ligne sur Google Livres.
  10. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 223-226
  11. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 227-248
  12. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 249-270
  13. Histoire du Beaujolais. sur Google Livres, page 184.
  14. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 271-315
  15. a et b Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 400-401
  16. a et b Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 316-439
  17. Testaments de Guichard III et d'Humbert IV de Beaujeu sur Google Livres,Marie-Claude Guigue, 1857, pages 1-7. (Il s'agit en fait de Guichard IV)
  18. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 405-439
  19. Testaments de Guichard III et d'Humbert IV de Beaujeu sur Google Livres,Marie-Claude Guigue, 1857, pages 7-14. (Il s'agit en fait d'Humbert V)
  20. Mémoires pour servir a l’histoire de Dombes, Tome I. sur Google Livres, pages 440-502.
  21. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 503-518
  22. Histoire des ducs de Bourbon et des comtes de Forez, Tome I. sur Google Livres, Jean Marie de La Mure, 1809, pages 140-147.
  23. Marie-Claude Guigue, op. cit., Tome I, p. 572
  24. Histoire des ducs de Bourbon et des comtes de Forez, Tome I. sur Google Livres, pages 256-277.
  25. Mémoires pour servir a l’histoire de Dombes, Tome II. sur Google Livres, Marie-Claude Guigue, 1868, page 54.
  26. Devise  : A tout venant Beau Jeu
  27. Les chevaliers de l'ordre de l'Annonciade
  28. Livre d'or de la noblesse européenne. sur Google Livres, Léon de Givodan, 1852, page 7.

Voir aussi[modifier | modifier le code]