Liste des seigneurs d'Harcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harcourt (homonymie).

Lorsque le chef viking Rollon obtient en 911, par le traité de Saint-Clair-sur-Epte, les territoires qui vont constituer la Normandie, il distribue lui-même des domaines à ses principaux fidèles.

La seigneurie d’Harcourt, près de Brionne, fut ainsi attribuée par Rollon à Bernard le Danois, un de ses parents, ancêtre des seigneurs d'Harcourt, qui reçut également le comté de Pont-Audemer.

Anquetil d'Harcourt est le premier à en prendre le nom au début du XIe siècle.

Seigneurs d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Maison d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Harcourt (Eure).svg

Comtes d'Harcourt[modifier | modifier le code]

La baronnie d'Harcourt fut érigée en comté d'Harcourt, conjointement avec les seigneuries de Lillebonne, Troispierres, La Saussaye et Elbeuf, par lettres de Philippe VI en mars 1338.

Maison d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Harcourt (Eure).svg

Son fils étant mort en 1424, Harcourt revint à sa seconde fille. Cependant sa fille aîné Marie, mariée à Antoine de Lorraine, comte de Vaudémont, revendiqua Harcourt, ainsi que leur fils Jean.

Maison de Rieux[modifier | modifier le code]

Blason famille fr Jean IV de Rieux.svg
mariée en 1555 à René de Lorraine (1536 † 1566), marquis d'Elbeuf (René II), descendant d'Antoine de Vaudémont et de Marie d'Harcourt
Harcourt passe alors à leurs descendants, du rameau d'Elbeuf de la branche de Guise de la Maison de Lorraine.

Maison de Lorraine-Elbeuf[modifier | modifier le code]

Armoiries Lorraine-Harcourt.svg
marié en 1645 à Anne d'Ornano († 1695)
Leurs descendants seront titrés prince d'Harcourt.

Indivision et vente[modifier | modifier le code]

En 1802 la terre et le château d'Harcourt sont vendus à l'agronome Louis-Gervais Delamarre (1766-1827), ancien procureur au Châtelet en 1791[2].

En théorie, le titre de comte d'Harcourt aurait pu se transmettre dans la maison de Noailles, branches de Poix puis de Mouchy, dont la descendance s'éteint en 1851.

Titres modernes[modifier | modifier le code]

Harcourt a été donné en titre à des descendants de branches cadettes de la famille d'Harcourt, sans qu'il y ait une continuité territoriale avec l'ancien comté médiéval d'Harcourt. Ces deux branches sont issues de Philippe d'Harcourt (1353 † 1403), seigneur de Bonnétable, fils de Jean V d'Harcourt

Ducs d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Le titre de duc d'Harcourt fut donné en 1700 par Louis XIV à Henry d'Harcourt (1654 † 1718), maréchal de France, de la branche de Beuvron, par l'érection des marquisats de La Motte et de Thury en duché, sous le nom d'Harcourt. À ce titre fut associée la pairie par lettres patentes de 1709.

Blason ville fr Harcourt (Eure).svg

Les héritiers actuels du titre est le comte Jean d'Harcourt (1930), frère du précédent, suivi de son cousin le comte Anne-François d'Harcourt (1928), aîné de la branche suivante.

Marquis d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Le titre de marquis d'Harcourt et pair de France fut donné en 1817 par Louis XVIII à Charles-Louis-Hector d'Harcourt (1743 † 1820), de la branche des marquis d'Olonde.

Blason ville fr Harcourt (Eure).svg
  • 1817-1820 : Charles Louis Hector (1743 † 1820), marquis d'Harcourt
    marié en 1767 à Anne Louise Catherine d'Harcourt (1750 † 1823), sœur de Marie-François, duc d'Harcourt
    Dans des minutes notariales, datées du 28 décembre 1814 et passées à Egreville (Seine-et-Marne) réf. A.D.S.M. cote 56E126 Charles-Louis-Hector d'Harcourt est déjà présenté comme Marquis d'Harcourt, Pair de France demeurant ordinairement à Paris ...
  • 1820-1831 : Amédée Louis Charles François (1771 † 1831), marquis d'Harcourt, fils du précédent
    marié en 1800 à Elisabeth Sophie d'Harcourt (1771 † 1846)
  • 1831-1846 : William Bernard (1801 † 1846), marquis d'Harcourt, fils du précédent
    marié en 1837 à Harriet Cavendish (1812 † 1898)
  • 1846-1883 : George (1808 † 1883), marquis d'Harcourt, frère du précédent
    marié en 1841 à Jeanne Paule de Beaupoil de Sainte-Aulaire (1817 † 1893)
  • 1883-1914 : Bernard Pierre Louis (1842 † 1914), marquis d'Harcourt, fils du précédent
    marié en 1871 à Marguerite Armande de Gontaut-Biron (1850 † 1953)
  • 1914-1970 : Étienne (1884 † 1970), marquis d'Harcourt, fils du précédent
    marié en 1914 à Marie de Curel (1892 † 1982)
  • 1970-1984 : Bernard (1919 † 1984), marquis d'Harcourt, fils du précédent
    marié en 1946 à Elizabeth Blanche de Caumont La Force (1927 † 2003)
  • 1984- : Jean (1952), fils du précédent
    marié en 1986 à Françoise Fabre (1954).

L'héritier actuel du titre est le comte Guillaume-Henri d'Harcourt (1955).

Comtes d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Tombeau d'Henri Claude d'Harcourt (1703-1769) par Jean-Baptiste Pigalle

Ce titre de courtoisie fut donné à des cadets des ducs d'Harcourt, et à certains cadets des marquis d'Harcourt :

  • Henri Claude (1703 † 1769), comte d'Harcourt, fils d'Henry, duc d'Harcourt
  • Jean (1813 † 1891), comte d'Harcourt, fils de François Eugène Gabriel, duc d'Harcourt
  • Charles Marie Pierre (1842 † 1921), comte d'Harcourt, fils d'Henri Marie Nicolas, duc d'Harcourt
  • Victor d'Amédée Constant (1848 † 1935), comte d'Harcourt, troisième fils d'Amédée Louis Charles François, marquis d'Harcourt
  • Louis (1856 † ?), comte d'Harcourt, quatrième fils d'Amédée Louis Charles François, marquis d'Harcourt
  • Charles Felix Marie (1870 † 1956), comte d'Harcourt, fils de Charles François Marie, duc d'Harcourt

Vicomtes d'Harcourt[modifier | modifier le code]

Le second fils d'un marquis d'Harcourt porte le titre de courtoisie de vicomte d'Harcourt :

  • Emanuel Claude, vicomte d'Harcourt, (1774 † 1840), fils de Charles Louis Hector, marquis d'Harcourt,
  • Emmanuel (1844 † 1928), vicomte d'Harcourt, fils de Georges Douglas (1808 † 1883), marquis d'Harcourt,
  • Amaury d'Harcourt (1925), vicomte d'Harcourt, fils d'Étienne, marquis d'Harcourt et de Marie de Curel. Organisateur des chasses présidentielles sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing. Condamné à huit ans de réclusion pour complicité de meurtre dans l'affaire Bissonnet en 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Extrait du rapport ou procès-verbal du voyage des commissaires de la commission administrative de la succession Delamarre du domaine d'Harcourt, au nom de la Société », Mémoires de la Société royale et centrale d'agriculture de France, vol. 1, 1828, p. 79,n .1.
  2. « Extrait du rapport ou procès-verbal du voyage des commissaires de la commission administrative de la succession Delamarre du domaine d'Harcourt, au nom de la Société », Mémoires de la Société royale et centrale d'agriculture de France, vol. 1, 1828, p. 79.