Liste des satellites indiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Inde a lancé plus de 50 satellites de différents types depuis 1975. Ils ont été lancés par des lanceurs indiens mais aussi par des lanceurs américains (Delta), russes (Vostok), européens (Ariane) et par la navette spatiale américaine. L'organisation responsable des satellites indiens est l'Indian Space Research Organisation (ISRO).

Liste des satellites[modifier | modifier le code]

Satellite Date de lancement Lanceur Remarques
Aryabhata 19 avril 1975 Intercosmos Satellite utilisé par l'ISRO pour accroitre sa maitrise de la construction et l'exploitation d'un satellite[1].
Bhaskara-I 7 juin 1979 Intercosmos Premier satellite expérimental de télédétection indien. Emporte des caméras télé et fonctionnant en microondes[2].
Rohini Technology Payload 10 aout 1979 Satellite Launch Vehicle (SLV) Destiné à mesurer les performances du premier vol du lanceur SLV-3[3].
Rohini RS-1 18 juillet 1980 SLV-3 Destiné à mesurer les performances du second vol du lanceur SLV-3[4].
Rohini RS-D1 31 mai 1981 SLV-3 Utilisé pour mener des expériences sur la technologie des capteurs[5].
Ariane Passenger Payload Experiment 19 juin 1981 Ariane Premier satellite expérimental de télécommunications[6].
Bhaskara-II 20 novembre 1981 Intercosmos Second satellite de télédétection expérimental; identique à Bhaskara-1[7].
INSAT-1A 10 avril 1982 Delta launch vehicle Premier satellite de télécommunication et météorologique indien. Construit aux États-Unis. Ne fonctionna que 6 mois[8].
Rohini RS-D2 17 avril 1983 SLV-3 Identique à RS-D1. Lancé lors du second vol du lanceur SLV-3[9].
INSAT-1B 30 aout 1983 U.S. Space Shuttle Identique à INSAT-1A[10].
IRS-1A 17 mars 1988 Vostok Satellite d'observation de la Terre[11].
Stretched Rohini Satellite Series (SROSS-1) 24 mars 1988 Augmented Satellite Launch Vehicle (ASLV) Emporte une charge utile pour le suivi des performances du lanceur et pour l'astronomie gamma. Ne parvient pas à se mettre en orbite[12].
Stretched Rohini Satellite Series (SROSS-2) 13 juillet 1988 Augmented Satellite Launch Vehicle (ASLV) Emporte un satellite de télédétection allemand en plus du satellite d'astronomie gamma. Ne parvient pas à se mettre en orbite[13].
INSAT-1C 21 juillet 1988 Ariane Identique à INSAT-1A. A fonctionné pendant 1 an et demi[14].
INSAT-1D 12 juin 1990 Delta launch vehicle Identique à INSAT-1A. Toujours en service[15].
IRS-1B 29 aout 1991 Vostok Satellite d'observation de la Terre. Version améliorée de IRS-1A[16].
Stretched Rohini Satellite Series (SROSS-C) 20 mai 1992 Augmented Satellite Launch Vehicle (ASLV) Observatoire gamma et étude de l'atmosphère[17].
INSAT-2DT 26 février 1992 Ariane Au lancement il s'agit du satellite Arabsat 1C. Racheté à Arabsat en 1998[18].
INSAT-2A 10 juillet 1992 Ariane Premier satellite de la deuxième génération des satellites INSAT développés en Inde. Capacités accrues par rapport aux INSAT-1. Toujours en service[19].
INSAT-2B 23 juillet 1993 Ariane Deuxième satellite de la série INSAT-2. Identique à INSAT-2A. Toujours en service[20].
IRS-1E 20 septembre 1993 Polar Satellite Launch Vehicle D1 Satellite d'observation de la Terre. N'a pas pu se mettre en orbite[21].
Stretched Rohini Satellite Series (SROSS-C2) 4 mai 1994 Augmented Satellite Launch Vehicle (ASLV) Identique à SROSS-C. Toujours en service[22].
IRS-P2 15 octobre 1994 Polar Satellite Launch Vehicle D2 Satellite d'observation de la Terre. Mise en orbite par le deuxième tir du lanceur indien PSLV[23].
INSAT-2C 7 décembre 1995 Ariane Satellite de télécommunications. Toujours en service[24].
IRS-1C 28 décembre 1995 Molnya Satellite d'observation de la Terre. Lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour[25].
IRS-P3 21 mars 1996 Polar Satellite Launch Vehicle D3 Satellite d'observation de la Terre. Transporte également un observatoire astronomique gamma[26].
INSAT-2D 4 juin 1997 Ariane Identique à INSAT-2C. N'est plus en service depuis le 4 octobre 1997 à la suite d'une défaillance du circuit électrique[18].
IRS-1D 29 septembre 1997 Polar Satellite Launch Vehicle C1 Satellite d'observation de la Terre. Identique à IRS-1C[27].
INSAT-2E 3 avril 1999 Ariane Satellite de télécommunications et météorologique[28].
IRS-P4 OCEANSAT 26 mai 1999 Polar Satellite Launch Vehicle C2 Satellite d'observation de la Terre. Emporte les instruments Ocean Colour Monitor (OCM) et Multifrequency Scanning Microwave Radiometer (MSMR)[29].
INSAT-3B 22 mars 2000 Ariane Satellite de télécommunications[30].
GSAT-1 18 avril 2001 Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV) D1 Satellite expérimental lancé par le premier vol du lanceur Geosynchronous Satellite Launch Vehicle, GSLV-D1[31].
Technology Experiment Satellite (TES) 22 octobre 2001 Polar Satellite Launch Vehicle C3 Satellite d'expérimentation utilisé pour tester plusieurs technologies dont le contrôle d'attitude et les roues à réaction[32].
INSAT-3C 24 janvier 2002 Ariane Satellite avec des capacités accrues par rapport à ses prédécesseurs destiné à assurer la suite de INSAT-2C[33].
Kalpana-1 12 septembre 2002 Polar Satellite Launch Vehicle Premier satellite météorologique construit par l'ISRO. Appelé initialement METSAT. Renommé en l'honneur de l'astronaute indienne Kalpana Chawla qui a péri au cours de l'accident de la navette Columbia[34].
INSAT-3A 10 avril 2003 Ariane-5 Satellite de télécommunications et météorologique[35].
GSAT-2 8 mai 2003 Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV) Satellite expérimental lancé au cours du deuxième vol du lanceur Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV)[36].
INSAT-3E 28 septembre 2003 Ariane-5 Satellite de télécommunications[37].
RESOURCESAT-1 (IRS-P6) 17 octobre 2003 Polar Satellite Launch Vehicle C5 Satellite de télédétection destiné à remplacer les IRS-1C et IRS-1D[38].
EDUSAT 20 septembre 2003 Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV) Également nommé GSAT-3. Premier satellite indien réservé exclusivement à l'éducation[39].
HAMSAT 5 mai 2005 Polar Satellite Launch Vehicle Microsatellite (42.5 kilograms) fournissant des services radio amateurs pour la communauté indienne et internationale[40].
CARTOSAT-1 5 mai 2005 Polar Satellite Launch Vehicle C6 Satellite d'observation de la Terre. Fournit des images tridimensionnelles avec une résolution de 2,5 mètres[41].
INSAT-4A 22 décembre 2005 Ariane Satellite fournissant des services de télévision[42].
INSAT-4C 10 juillet 2006 Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV) Satellite géosynchrone de communications. N'a pas atteint son orbite[43].
CARTOSAT-2 10 janvier 2007 Polar Satellite Launch Vehicle C7 Satellite de télédétection disposant d'une caméra panchromatique qui prend des photos en noir et blanc en lumière visible[44].
Space Capsule Recovery Experiment (SRE-1) 10 janvier 2007 Polar Satellite Launch Vehicle C7 Satellite expérimental conçu pour démontrer l'utilisation de plateformes orbitales réalisant des expériences en conditions de microgravité. Lancé comme passager avec CARTOSAT-2. SRE-1 a été désorbité et récupéré 12 jours plus tard[45].
INSAT-4B 12 mars 2007 Ariane Identique à INSAT-4A. Fournit des services de télévision[46].
INSAT-4CR 2 septembre 2007 Geosynchronous Satellite Launch Vehicle (GSLV) F04 Identique à INSAT-4C. Fournit des services de télévision[47].
CARTOSAT-2A 28 avril 2007 Polar Satellite Launch Vehicle C9 Satellite d'observation de la Terre. Identique à CARTOSAT-2[48].
IMS-1 (Third World Satellite – TWsat) 28 avril 2008 Polar Satellite Launch Vehicle C9 Microsatellite d’observation à bas coût. Lancé comme co-passager avec CARTOSAT-2A[49].
Chandrayaan-1 22 octobre 2008 Polar Satellite Launch Vehicle C11 Sonde lunaire transportant 11 instruments scientifiques construits en Inde, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suède et en Bulgarie[50].
RISAT-2 20 avril 2009 Polar Satellite Launch Vehicle C12 Satellite d'imagerie radar utilisé pour contrôler les frontières de l'Inde dans le cadre de dispositifs anti-terroristes et anti-infiltrations[51].
ANUSAT 20 avril 2009 Polar Satellite Launch Vehicle C12 Microsatellite de recherche conçu à l'université d'Anne. Transporte du matériel radioamateur ainsi qu'un démonstrateur technologique[52].
Oceansat-2 (IRS-P4) 23 septembre 2009 Polar Satellite Launch Vehicle C14 Satellite collectant des données utilisées dans le domaine de l'océanographie, la gestion du littoral et l'étude de l'atmosphère. Suite de Oceansat-1[53].
GSAT-4 15 avril 2010 GSLV-D3 Démonstrateur technologique de satellite de communications. Échec de mise en orbite à cause de l'échec du GSLV-D3[54].
CARTOSAT-2B 12 juillet 2010 PSLV-C15 Satellite d'observation/télédétection de la Terre. Identique à CARTOSAT-2A[55].
GSAT-5P / INSAT-4D 25 décembre 2010 GSLV-F06 Satellite de communication en bande C, 24 répéteurs en bande C normale et 12 répéteurs en bande C étendue, avec une couverture plus large en liaison montante et descendante sur l'Asie, en Afrique et Europe de l'Est ainsi qu'une couverture de zone avec un minimum de 35 dBW EIRP. Durée de vie prévue de 12 ans.

Cependant, ce satellite a explosé en vol. Plusieurs séquences ont été montrés à la télévision. Un rapport détaillé doit encore être donné par l'ISRO[56].

RESOURCESAT-2 20 avril 2011 PSLV-C16 PSLV-C16 a placé trois satellites avec 1404 kg de charge utile totale - RESOURCESAT-2 pesant 1206 kg, le satellite indo-russe YOUTHSAT pesant 92 kg et X-SAT de Singapour pesant 106 kg -sur une orbite polaire héliosynchrone (SSO) de 822 km[57].
GSAT-8 / INSAT-4G 21 mai 2011 Ariane Satellite de communications transportant 24 répéteurs en bande Ku et 2 charges utiles de canaux GAGAN opérant en bande L1 et L5[58].
GSAT-12 15 juillet 2011 PSLV-C17 Satellite de communication GSAT-12 construit par l'ISRO, pesant environ 1410 kg au décollage. GSAT-12 est configuré pour transporter 12 répéteurs en bande C étendue pour satisfaire la demande croissante du pays pour les transpondeurs. Les 12 répéteurs en bande C étendue de GSAT-12 accroîtront la capacité du système INSAT pour les différents services de communication tels que le télé-enseignement, la télémédecine et des centres de ressources Village (VRC). Durée de la mission : environ 8 ans[59].
Megha-Tropiques 12 octobre 2011 PSLV-C18 Megha-Tropiques pèse environ 1000 kg au décollage, est développé conjointement par l'ISRO et le Centre national d'études spatiales (CNES). PSLV-C18 est configuré pour transporter quatre satellites parmi lesquels, un satellite, développé par l'Inde et France, permettra de suivre la météo, deux ont été développés par les établissements d'enseignement, et le quatrième provient du Luxembourg[60].
RISAT-1 26 avril 2012 PSLV-C19 RISAT-1, premier satellite indigène d'imagerie radar (RISAT), dont les images faciliteront l'agriculture et la gestion des catastrophes, pèse environ 1858 kg[61].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]