Liste des rues de Vienne/Innere Stadt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ceci est une liste des rues et places du Ier arrondissement de Vienne en Autriche.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

  • In der Burg, 1919, d'après la cour intérieure de la Hofburg, de 1547 à 1819 Burgplatz, puis Innerer Burgplatz, 1846 Franzensplatz
  • Irisgasse, 1862, d'après le magasin Zur Irisblume, de 1600 à 1779 Hundsfottgässel, de 1786 à 1862 Glockengasse

J[modifier | modifier le code]

  • Jakobergasse, 1862, d'après le monastère St. Jakob auf der Hülben, en 1374 Hinter St. Jakob
  • Jasomirgottstraße, 1876, d'après Henri II
  • Jerusalem-Stiege, 1996, d'après le trimillénaire de Jérusalem
  • Jesuitengasse, 1862, d'après la communauté de jésuites, auparavant Kirchengasse
  • Johannesgasse, d'après l'église de l'ordre de Saint Jean « Zum hl. Johannes der Täufer », auparavant Johannesstrasse et St. Johannesstrasse
  • Jordangasse, 1786, d'après la maison « Zum kleinen Jordan, mentionnée dès 1421
  • Josef-Meinrad-Platz, 1997, d'après Josef Meinrad
  • Josefsplatz, 1780, d'après l'empereur Joseph II, en 1750 Ballplatz, ultérieurement Bibliotheksplatz.
  • Josefstädter Strasse, 1862, d'après l'ancienne commune de Josefstadt, de 1690 à 1778 Burggasse, Burgtorstrasse et Obere Burgtorgasse, de 1778 à 1862 Kaisergasse
  • Judengasse, 1863, d'après les commerçants juifs, au XVe siècle Am hohenmarkht am silberpuhel
  • Judenplatz
  • Julius-Raab-Platz, 1976 d'après Julius Raab, dès 1903 Aspernplatz
  • Jungferngasse, 1414 daz lückelin et das Luckel, mentionnée en 1701, nom officiel depuis 1862, d'après une légende d'un rendez-vous meurtrier d'un galant

K[modifier | modifier le code]

  • Kantgasse, 1865, d'après Immanuel Kant
  • Karlsplatz, 1899, d'après Charles VI
  • Kärntner Durchgang, d'après la Kärntner Strasse
  • Kärntner Ring, partie du Ring, d'après la Kärntner Strasse
  • Kärntner Strasse, 1257 strata Carinthianorum, route vers la Styrie, Carinthie jusqu'à Trieste et Venise
  • Katzensteig, menait au Katzensteigtor, la plus ancienne porte de l'enceinte viennoise
  • Kleeblattgasse, 1863, d'après la maison « Zum Kleeblatt », auparavant Ofenlochgasse, en 1350 Bei den Pfeilschnitzern, 1351 Pfeilerstraße, 1527 Unter den Pfeilschnitzern
  • Kohlmarkt, entre 1255 et 1304 Witmarkt, de 1314 à 1352 Kohlenmarkt, d'après le marché du charbon de bois
  • Köllnerhofgasse, 1394, d'après l'auberge des commerçants de Cologne
  • Körblergasse, 1862, d'après les fabricants de corbeilles
  • Kramergasse, au XVe siècle et XVIe siècle Am Lichtensteg, als man unter die Krem geht, 1514 Kramergässel, depuis 1786Kramergasse
  • Krugerstrasse, 1298 Chrugstrazze, 1547 Krugstrasse, depuis 1776 Krugerstrasse, d'après les potiers
  • Kühfussgasse, 1827, d'après l'enseigne Zum Kühfuss, en 1770 St. Peters Gässel.
  • Kumpfgasse, en 1302 Champluken, 1314 Champflucken, 1390 Kumpfgässl, dès 1827 Kumpfgasse, d'après le Kumpf, ustensil des manufacteurs du textile
  • Kurrentgasse, 1701 d'après les Kurrenten, ceux qui encaissent la dîme et autres taxes, auparavant Gässlein bei den weissen Brüdern, Judengasse, Currentengasse.

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

  • Naglergasse, 1642, d'après les cloutiers ((de) Nagler), 1432 Unter den Nadlern, 1547 Naglergasse, une partie de la rue s'appelle Hinter St. Pankraz jusqu'en 1642
  • Neubadgasse, 1862, d'après le Neubad (balneum ducis) mentionné en 1310
  • Neuer Markt, 1234 nuiwe market ou novum forum, deuxième plus ancien marché de Vienne, inofficiellement Mehlmarkt
  • Neutorgasse, 1870, d'après la nouvelle porte de la bastion construite en 1558
  • Nibelungengasse, 1865, d'après la légende des Nibelungen
  • Nikolaigasse, 1785, d'après le monastère Saint Nicolas (1274)

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

  • Wächtergasse, 1862, d'après la police municipale y établie entre 1650 et 1773
  • Walfischgasse, d'après l'auberge « Bey den Wallfisch » (vers 1700) et l'enseigne « Zum Jonas mit dem Walfisch »
  • Wallnerstrasse, 1848, d'après les ouvriers du textile, au XIVe siècle Walichstrasse
  • Weihburggasse, 1867, d'après la Weihenburg, partie de l'enceinte de Vienne
  • Weiskirchnerstrasse, 1932, d'après l'homme politique viennois Richard Weiskirchner, auparavant Wollzeile
  • Werdertorgasse, 1864, d'après le Werdertor, porte de l'ancienne enceinte de Vienne, mentionnée dès 1305
  • Wiesingerstrasse, 1902, d'après Albert Wiesinger
  • Wildpretmarkt, 1862, d'après les marchands de Wildpret (viande de sanglier, faisan, cerf etc.), au XIVe siècle Kammerhof, plus tard Neuer Kienmarkt
  • Windhaaggasse, 1894, d'après Joachim Enzmüller von Windhaag, à l'origine Stiftgasse, puis Sternwartgasse
  • Wipplingerstrasse, d'après une famille bourgeoise viennoise, 1272 Wildwerkaere Strazze, 1547 Bilpingerstrasse
  • Wolfengasse, 1862, d'après l'auberge Zum weißen Wolf (Au loup blanc)
  • Wollzeile, 1862, d'après les marchands de laine, 1158 Wollstrazze, 1261 Wollezeil

Z[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sites internet[modifier | modifier le code]