Liste des rois de Sussex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste des rois de Sussex est parcellaire. Aucune généalogie ou liste de rois n'est connue pour le Sussex, contrairement à d'autres royaumes anglo-saxons comme le Kent ou l'Essex. Par conséquent, la liste doit être reconstruite à partir d'autres sources, principalement les chartes émises par les souverains de ce royaume ou les rares mentions dont ils font l'objet dans des textes comme la Chronique anglo-saxonne ou l'Histoire ecclésiastique du peuple anglais de Bède le Vénérable[1].

Les chartes du VIIIe siècle présentent souvent plusieurs individus portant le titre de « roi des Saxons du Sud ». Il est possible que le Sussex ait été divisé en plusieurs petits royaumes, à moins que tous les souverains ne règnent communément sur l'ensemble du territoire, l'un d'eux ayant peut-être la prééminence sur les autres. Les sources témoignent clairement de la nature fragmentée de la royauté du Sussex, mais il est impossible d'affirmer quoi que ce soit sur les modalités pratiques du partage du pouvoir[2].

Liste des rois de Sussex[modifier | modifier le code]

Dates Nom Sources Remarques
477 – ap. 491 Ælle ASC[3]
  • Fondateur semi-légendaire du royaume.
  • Connu par trois annales de la Chronique anglo-saxonne, qui retracent trois affrontements avec les Bretons en 477, 485 et 491 (les dates sont vraisemblablement apocryphes).
ap. 491 – ??? Cissa ASC
  • L'un des trois fils d'Ælle.
  • Il est le seul à être mentionné dans l'annale 491 de la Chronique anglo-saxonne, ce qui pourrait impliquer qu'il a succédé à leur père[4].
On ne connaît ensuite aucun roi avant le milieu du VIIe siècle.
fl. v. 660 – v. 685 Æthelwealh ASC, Bède, Wilf[5]
fl. 685 – 686 Berthun et Andhun Bède[6],[7]
  • Décrits par Bède comme des ealdormen, ils chassent Cædwalla et règnent ensemble sur le Sussex.
  • Lors d'une nouvelle invasion de Cædwalla, Berthun est tué et le royaume conquis au moins en partie par le Wessex.
fl. 692 – 714 ? Nothhelm ASC, S 42, 43*, 44, 45, 1173[8]
  • Également appelé Nunna, une forme hypocoristique de son nom.
  • Apparenté (par alliance ?) au roi Ine de Wessex, il combat les Bretons à ses côtés en 710.
  • Sa dernière charte est datée de 714, mais il semble s'agir d'une erreur pour 717 ou 722[9].
fl. 692 – av. 705 Watt S 43*, 45, 1173[10]
  • Apparaît comme témoin sur deux chartes de Nothhelm.
fl. v. 700 Bryni S 1173[11]
  • Un « Bruny dux Suthsax' » apparaît comme donateur d'une charte où témoignent les rois Nothhelm et Watt.
fl. 714 ? Æthelstan S 42[12]
  • Apparaît comme témoin sur la dernière charte de Nothhelm.
fl. 733 – 747 × 765 Æthelberht S 44, 46, 47*[13]
  • L'évêque Sigeferth de Selsey témoigne sur l'une de ses chartes, ce qui constitue le seul moyen de dater son règne[14].
fl. 760 – 770 × 772 Osmund S 44, 48, 49, 108[15]
  • Mentionné comme roi du Sussex en 760 dans la chronique de Jean de Worcester.
  • Aucun autre roi n'apparaît sur ses chartes, pour une raison inconnue[16].
fl. v. 760 – 786 × 796 Ealdwulf S 49, 50, 1178, 1183, 1184[17]
  • Apparaît comme témoin (en tant que dux) sur une charte d'Osmund.
  • L'un des quatre duces de Sussex témoignant sur une charte du roi Offa de Mercie en 772.
fl. v. 760 – 772 Ælfwald S 50, 108, 1184[18]
  • Apparaît comme témoin sur une charte d'Ealdwulf.
  • L'un des quatre duces de Sussex témoignant sur une charte du roi Offa de Mercie en 772.
fl. v. 760 – 780 Oslac S 50, 108, 1184[19]
  • Apparaît comme témoin sur une charte d'Ealdwulf (la même qu'Ælfwald).
  • L'un des quatre duces de Sussex témoignant sur une charte du roi Offa de Mercie en 772.
fl. 772 Oswald S 108[20]
  • L'un des quatre duces de Sussex témoignant sur une charte du roi Offa de Mercie en 772
  • Il s'agit peut-être d'un autre ex-roi du Sussex.

À partir des années 770, le Sussex est soumis au royaume de Mercie, puis au Wessex après 825.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kelly 1998, p. lxxiii.
  2. Kelly 1998, p. lxxiv-lxxvi.
  3. (en) « Ælle 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  4. Kelly 2004.
  5. (en) « Æthelwalh 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  6. (en) « Beorhthun 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  7. (en) « Andhun 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  8. (en) « Nothhelm 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  9. Kelly 1998, p. lxxix.
  10. (en) « Watt 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  11. (en) « Bryni 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  12. (en) « Æthelstan 1 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  13. « Æthelberht 6 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  14. Kelly 1998, p. 38-39.
  15. « Osmund 2 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  16. Kelly 1998, p. lxxx.
  17. « Ealdwulf 8 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  18. « Ælbwald (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  19. « Oslac 3 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).
  20. « Oswald 4 (Male) », sur Prosopography of Anglo-Saxon England (consulté le 5 mars 2014).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) S. E. Kelly, Charters of Selsey, Oxford University Press, coll. « Anglo-Saxon Charters » (no VI),‎ 1998 (ISBN 0-19-726175-2).
  • (en) S. E. Kelly, « Kings of the South Saxons (act. 477–772) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press,‎ 2004 (lire en ligne).