Liste des rois d'Arménie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Histoire de l'Arménie
Image illustrative de l'article Liste des rois d'Arménie
Origines
Hayasa-Azzi • Nairi
Urartu
Armens
Royaume d'Arménie
Rois d'Arménie :
Orontides • Artaxiades • Arsacides
Histoire médiévale
Marzpanat
Arménie byzantine
Dynastie bagratide
Royaume de Vaspourakan
Arménie zakaride
Royaume arménien de Cilicie
Princes et rois arméniens de Cilicie
Domination étrangère
Domination ottomane
Domination perse
Domination russe
Génocide arménien
Chronologie du génocide arménien
Nombre de victimes du génocide arménien
Histoire moderne
Première république
Arménie soviétique
Séisme de 1988 en Arménie
Guerre du Haut-Karabagh
République d'Arménie
Autres
Chronologie de l'histoire de l'Arménie
Histoire militaire de l'Arménie
Histoire cartographique de l'Arménie

Cette liste des rois d'Arménie regroupe les souverains ayant régné sur l'Arménie, ancien royaume du haut-plateau arménien, d'Anatolie et du Caucase, ainsi que sur les autres royaumes arméniens. Les dates de règne étant souvent mal connues, des détails supplémentaires à leur sujet sont donnés dans les articles individuels.

Voir aussi : Histoire de l'Arménie et Royaume arménien de Cilicie.

Rois d'Urartu[modifier | modifier le code]

Les souverains ayant régné sur l'Urartu, ancêtre territorial de l'Arménie historique, sont les suivants :

Dates Rois d'Urartu Notes
ca.880 à 844 av. J.-C. Arame ou Aramu Sans doute fondateur du royaume d'Urartu.
844 à 828 av. J.-C. Sarduri Ier
828 à 810/806 av. J.-C. Ishpuhini Fils du précédent.
810/806 à 785 av. J.-C. Menua Fils du précédent, corégent depuis 820 av. J.-C. environ.
785 à 756 av. J.-C. Argishti Ier Fils du précédent.
756 à 735 av. J.-C. Sarduri II Fils du précédent.
735 à 713 av. J.-C. Rusa Ier Fils du précédent.
713 à 680 av. J.-C. Argishti II Fils du précédent.
680 à 646 av. J.-C. Rusa II Fils du précédent.
646 à 625 av. J.-C. Sarduri III Fils du précédent.
ca. 625 à vers 610 av. J.-C. Sarduri IV Probable fils du précédent.
ca. 610 à vers 605 av. J.-C. Erimena Durée du règne incertaine, parenté inconnue avec les précédents.
605 à 590 av. J.-C. Rusa III Fils du précédent.
590 à 585 av. J.-C. Rusa IV Fils du précédent et dernier roi d'Urartu.

Satrapes d'Arménie[modifier | modifier le code]

Dès le début de l'Empire achéménide, l'Arménie est sous le contrôle de cet empire et constitue l'une de ses satrapies. Mais les noms des premiers satrapes, antérieurs à Hydarnès III, restent inconnus.

Dates Satrape Dynastie Notes État suzerain
vers 450-428 av. J.-C. Hydarnès III Hyrdanides Noble perse. Perse achéménide
vers 428-410 av. J.-C. Teritouchmès Hyrdanides Fils du précédent. Perse achéménide
401-344 av. J.-C. Orontès Ier Orontides Noble perse d'origine bactrienne, marié à Rodogune, fille d'Artaxerxès II et de Stateira, elle-même fille d'Hydarnès III. Perse achéménide
344-336 av. J.-C. Codoman achéménide Futur Darius III. Perse achéménide
336-331 av. J.-C. Orontès II Orontides Fils d'Orontès Ier, tué à la bataille de Gaugamèles (331 av. J.-C.). Perse achéménide
331-323 av. J.-C. Mithrénès Orontides Probable fils d'Orontès II. Empire d'Alexandre le Grand
323-321 av. J.-C. Néoptolème -- Général macédonien. Empire d'Alexandre le Grand
321-317 av. J.-C. Mithrénès Orontides Restauré. Empire d'Alexandre le Grand
317-260 av. J.-C. Orontès III Orontides Fils du précédent. Il profite du trouble entre les diadoques pour prendre le titre royal. Empire d'Alexandre le Grand

Rois d'Arménie[modifier | modifier le code]

Dates Satrape Dynastie Notes Suzeraineté
317- vers 260 avant J.-C. Orontès III Orontides Satrape qui prend le titre royal. Diadoques
vers 260 - 240 avant J.-C. Samès Orontides Fils du précédent. Syrie séleucide
240-228 avant J.-C. Arsamès Orontides Fils du précédent. Syrie séleucide
228-212 avant J.-C. Xerxès Orontides Probablement fils du précédent. Syrie séleucide
cité vers 212 avant J.-C. Abdissarès Orontides Probablement frère du précédent, dates et durée du règne inconnues.
212–189 avant J.-C. Orontès IV Orontides Probablement frère du précédent, assassiné par les satrapes Artaxias et Zariadris. Syrie séleucide
189-159 av. J.-C. Artaxias Ier Artaxiades Général d'Antiochos le Grand, Artaxias Ier se rend maître de l'Arménie et s'en déclare roi en 189 av. J.-C., fondant la lignée des Artaxiades. Les dates de règne des rois artaxiades d'Arménie sont bien souvent incertaines, ainsi que le nombre exact de rois ayant porté le nom « Artavazde ». La liste suivante ne tient pas compte de toutes les nuances, que l'on retrouvera dans les articles consacrés à chacun de ces rois[1]. Syrie séleucide
159-123 av. J.-C. 159-149 av. J.-C. Artavazde Ier Artaxiades Fils du précédent.
123-95 av. J.-C. 149-123 av. J.-C. Tigrane Ier Artaxiades Frère du précédent.
123-95 av. J.-C. Artavazde (II) Artaxiades Probablement fils du précédent. Roi dont l'existence est incertaine, d'où les deux chronologies proposées. Vassal des Parthes
95-55 av. J.-C. Tigrane II le Grand Artaxiades Fils de Tigrane Ier.
55-34 av. J.-C. Artavazde II Artaxiades Fils du précédent. Allié à Rome
34-30 av. J.-C. Alexandre Hélios Fils de Marc Antoine et de Cléopâtre VII d'Égypte. Vassal de Rome
30-20 av. J.-C. Artaxias II Artaxiades Fils d'Artavazde II. Vassal des Parthes
20-6 av. J.-C. Tigrane III Artaxiades Frère du précédent. Vassal de Rome
6 av. J.-C. - 1 après J.-C. Artavazde III Artaxiades Probablement frère du précédent. Vassal de Rome
6 av. J.-C. - 1 apr. J.-C. Tigrane IV et Érato Artaxiades Fils et fille de Tigrane III. Vassaux des Parthes
1-4 apr. J.-C. Ariobarzane II d'Atropatène Atropatène Arrière-petit-fils d'Ariobarzane Ier, roi de Médie Atropatène, et d'une fille de Tigrane II le Grand ; également roi de Médie Atropatène. Vassal de Rome
4-6 apr. J.-C. Artavazde IV Ariobarzane III Atropatène Fils du précédent, également roi de Médie Atropatène. Vassal de Rome
6-vers 12 apr. J.-C. Tigrane V Hérode Hérodiens Petit-fils d'Hérode le Grand. Vassal de Rome
vers 12 apr. J.-C. Érato Artaxiades De nouveau. Vassale des Parthes
vers 12-15/16 Vononès Ier Arsacides Roi des Parthes détrôné, à qui le trône d'Arménie est offert, mais non investi par les Romains, qui ne souhaitent pas entrer en guerre avec Artaban III, le nouveau roi parthe.
16-18 Pas de roi, l'Arménie est une province romaine. Vononès reste roi titulaire d'Arménie.
18-34/35 Artaxias III Zénon Polémon du Pont Fils de Polémon Ier, roi du Pont, et de Pythodoris de Trallès. Protectorat romain
34-35 Arsace Ier Arsacides Fils du roi parthe Artaban III. Protectorat parthe
35 Orodès Ier Arsacides Frère du précédent. Vassal des Parthes
35-37 Mithridate d'Arménie Artaxiades d'Ibérie Fils de Kartam d'Egrissi, prince d'Ibérie. Protectorat romain
37-42 Satrapie parthe
42-51 Mithridate d'Arménie Artaxiades d'Ibérie De nouveau. Protectorat romain
51-53 Rhadamiste Artaxiades d'Ibérie Fils du roi Pharsman Ier d'Ibérie, qui est frère du précédent.
Marié à Zénobie, fille du précédent.
Protectorat romain
53 Tiridate Ier Frère du roi parthe Vologèse Ier, neveu d'Artaban III. Vassal des Parthes
53-54 Rhadamiste Artaxiades d'Ibérie De nouveau Protectorat romain
54-58 Tiridate Ier Arsacides De nouveau. Protectorat parthe
58-59 Occupation romaine
59-62 Tigrane VI de Cappadoce Hérodiens Neveu de Tigrane V. Protectorat romain
62-72 Tiridate Ier Arsacides De nouveau Protectorat parthe (62-63)
Protectorat romain (63-72)
72 ? -105 ? Sanatruk Ier ou Sanadroug Ier Arsacides
72 ? - ? Axidarès Arsacides Fils du roi parthe Pacorus II. Protectorat romain
 ?-114 Parthamasiris Arsacides Frère d'Axidarès. Protectorat parthe
114 - 118 Arsacides Province romaine
116-138 Vologèse Ier Arsacides Protectorat romain
 ?-140/44 Pakoros Arsacides Vassal des Parthes
ca. 140/144-161 Sohaemus  ? Vassal de Rome
161-163 Pakoros Arsacides De nouveau. Vassal des Parthes
163-? Sohaemus  ? De nouveau. Protectorat romain
185 ? - 197 ? Sanatruk II Arsacides Protectorat romain
180-191 Vologèse II Arsacides
191-216 Khosrov Ier Arsacides Fils du précédent.
216-252 Tiridate II Arsacides Fils du précédent.
252-271 Hormizd-Ardaschir ou Artavazde V Sassanides Roi sassanide de Perse.
271-293 Narseh Sassanides Roi sassanide de Perse.
279/280 à 287 Khosrov II Arsacides Fils de Tiridate II, rétabli dans l'ouest de l'Arménie.
287-298 Tiridate III Arsacides Frère du précédent, roi dans l'ouest de l'Arménie.
298-330 Tiridate IV, dit Hélios le Grand Arsacides Fils de Khosrov II. Il règne sur l'ensemble de l'Arménie. Protectorat romain
330-339 Khosrov III le Petit Arsacides Fils du précédent.
339-ca.350 Tigrane VII Arsacides Fils du précédent.
ca. 350-368 Arsace II Arsacides Fils du précédent.
368-370 Occupation perse
370-374 Pap Arsacides Fils d'Arsace II.
374-378 Varazdat Arsacides Petit-fils d'Arsace II.
378-379 Reine Zarmandoukht Arsacides Veuve de Pap.
379 Période perse
384-389 Arsace III Arsacides Fils de Pap et de Zarmandoukht ; époux de Vardandoukht, fille de Manouel Mamikonian, régent du royaume.
384-386 Valarchak Arsacides Frère du précédent, associé ; époux de la fille de Sahak Ier Bagratouni.
387-392 Khosrov IV Arsacides Fils de Varazdat ?
392-414 Vram Châhpouh Arsacides Frère de Khosrov IV.
414-415 Khosrov IV Arsacides Pour la seconde fois.
415-421 Châhpûhr Sassanides Prince héritier de Perse.
421-423 Gouverneurs locaux indépendants.
423-428 Artaxias IV Arsacides Fils de Vram Châhpouh.
En 428 : abolition de la monarchie.

Abolition de la royauté[modifier | modifier le code]

Marzban d'Arménie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Marzpanat d'Arménie.
Dates Marzpan Notes
428-442 Veh Mihr Chapour Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Vahram V.
442-451 Vasak, prince de Siounie Noble arménien, nommé par le roi sassanide Yazdgard II. Destitué en 451.
451-465 Adhour Hordmidz (forme arménienne : Adrormizd) Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Yazdgard II.
465-481 Adhour Gouchnasp (forme arménienne : Ardervechnasp) Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Péroz Ier.
481-482 Sahak II Bagratouni Noble arménien, élu par les nobles insurgés. Tué à la bataille d'Akesga.
482-482 Chahpouhr Mihran (occupation militaire).
482-483 Vahan Ier Mamikonian Chef du gouvernement provisoire.
483-483 Zarmihr Karen (occupation militaire).
483-484 Chahpouhr de Reyy Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Péroz Ier.
Pour la même période, Cyrille Toumanoff propose un marzban du nom d'Andigan[2].
484-505 Vahan Ier Mamikonian (pour la seconde fois) Noble arménien, nommé par le roi sassanide Péroz Ier.
505 ou 510 Vard Mamikonian ou Vard le Patrice Frère du précédent, reconnu marzban par le roi sassanide Kavadh Ier.
Plusieurs marzbans perses Selon Samuel d'Ani : « Après le patrice Vard, frère de Vahan, des marzpans perses gouvernèrent l'Arménie pendant onze ans ... Le gouvernement d'Arménie passa ensuite à Mjej de la famille Gnouni, qui l'exerça trente ans »[3].
518-548 Mejēj Ier Gnouni Mentionné par Cyrille Toumanoff[2] et Gérard Dédéyan[4], non signalé par René Grousset.
548-552[2] ou 552-554[5] Gouchnasp Bahrām
552-560[2] ou 554-560[5] Tan-Châhpouhr
560-564 Varazdat
564-572 Souren
572 Vardan Mamikonian Gouvernement insurrectionnel[5].
572 Mihrān Mihrevandak Général envoyé par le roi sassanide Khosro Ier[5].
572-573 Vardan Mamikonian De nouveau (gouvernement insurrectionnel)[5].
À la place de ces trois périodes, Cyrille Toumanoff donne un unique Vardān-Goushnasp[2]. Peut-être faut-il voir une confusion avec Vardan Mamikonian.
573-574 Glōn Mihrān
573-577 Vardan Mamikonian Sous protectorat byzantin[5].
Pour la même période, Cyrille Toumanoff donne Philippe, prince de Siounie.
577-580 Tamkhosrau Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Khosro Ier.
580-581 Varaz Vzour Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Hormizd IV.
581-582/588 Pahlav Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Hormizd IV.
582/588-588/589 Frahât Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Hormizd IV.
588/589-590 Hrartin (Fravardin) Seigneur iranien, nommé par le roi sassanide Hormizd IV.
590 Occupation byzantine.
590-591 Moušeł II Mamikonian Gouverneur, installé par les Byzantins.
592-605 Vindātakān Ces cinq marzbans sont donnés par Cyrille Toumanoff.
Nakhvēfaghan
Merakbōūt
Yazdēn
Bōūtmah
604-611 ou 616 Smbat IV Bagratouni[6] Il n'est pas mentionné comme marzban d'Arménie par Cyrille Toumanoff. Selon René Grousset, après ses victoires en Hyrcanie, Khosro II le fait marzban d'Arménie, avant 604. Grousset ajoute en note que « Sembat paraît avoir conservé ses fonctions jusqu'à sa mort en 616-617 »[7], mais il indique par ailleurs trois marzbans, l'un de 611 à 613 (Chahrayanpet), un autre en 613 (Pârsâyênpet) et un troisième de 616 à 619 (Nâmdar-Gouschnasp)[8].
611-613 Schahrayeanpet Marzpan à Dvin, dans l'est de l'Arménie, tandis que Shahen Vahmanzadhaghan est pahghospan dans l'ouest de l'Arménie, tous deux nommés par Khosro II.
613-613 Parschenazdat Seigneur iranien, nommé par Khosro II.
616-619 Nāmdār-Gouchnasp Seigneur iranien, nommé par Khosro II.
619-624 Shāhraplakan (Sarablagas) Seigneur iranien, nommé par Khosro II.
624-627 Rotchvēhān Seigneur iranien, nommé par Khosro II.
627-628 Une grande partie de l'Arménie devient province byzantine.
628-634 Varaz-Tiroç II Bagratouni Nakharar arménien, nommé marzban pour les provinces restées perses par le roi sassanide Kavadh II.
Devant les démêlés de la Perse avec les Arabes, Varaz-Tiroç se rapproche des Byzantins.
630-635 Mejēj Gnouni Nakharar arménien, nommé gouverneur par Héraclius pour l'Arménie byzantine.
635-638 Davith Saharouni Il tue Mejēj Gnouni, se proclame général du corps d'occupation byzantin, est ensuite reconnu par Héraclius qui le fait curopalate et ichkhan d'Arménie.
638-643 Pas d'autorité centralisée, plusieurs nakharark se partagent le pouvoir.
643-645 Théodoros Rechtouni
645-646 Varaz-Tiroç II Bagratouni À la chute de l'Empire sassanide, il devient prince d'Arménie.

Princes d'Arménie et gouverneurs[modifier | modifier le code]

En 642, l'Empire sassanide disparaît, conquis par les Arabes, ce qui met fin au marzpanat. Le gouvernement est assuré par des princes d'Arménie, issus de la noblesse arménienne.

Les Arméniens sont plutôt partisans de Byzance. Mais les divergences religieuses enveniment cette amitié et l'Arménie se place sous protectorat arabe. Après quelques révoltes, les califes arabes nomment un gouverneur, auquel est assujetti le prince d'Arménie. Les Byzantins ont aussi nommé à l'occasion des gouverneurs.

Princes d'Arménie Gouverneurs byzantins Gouverneurs arabes
  • Habîb ibn-Maslama
  • 693-695 : Mohamed Ibn-Merwan
  • 695-700 : Abd Allh Ibn Hatim al-Bahili
  • 705-710 : Mohamed Ibn-Merwan
  • 710-721/4 : Abd al-Azîz ibn Hâtim al-Bâhilî
  • 721/4-??? : Hârith ibn-Amrou
  •  ???-730 : Djarrah
  • 744-750 : Ichak ibn-Moslim
  • 748-748 : Grigor II Mamakonian, pour la seconde fois
  • 748-753 : Moušeł VI Mamikonian, frère du précédent
  • 750-754 : Al-Mansur, abbasside, futur calife
  • 754-770 : Yazîd ibn-Ouseïd as-Soulamî
  • 770-771 : Bagar ibn-Moslim al-Oqqaïlî
  • 771-775 : Hasan ibn-Qahtaba
  • 775-785: Yazîd ibn-Ouseïdas-Soulamî
  • 785-786 : Khozaïma ibn-Khâzim al Tamîmî
  • 785-806 : vacant
  • 786-??? : Yousouf ibn-Rachid as-Soulamî
  • Soulaïman ibn-Yasïd
  •  ???-792 : Yazid ibn-Mazyad ach-Chaïbânî
  • 792 : Abd al-Kabir al 'Addaoui
  • en 799 : Yazid ibn-Mazyad ach-Chaïbânî
  • 800-806 : Khozaïma ibn-Khâzim al Tamîmî

En 806, le calife Hârûn ar-Rachîd, pour mettre fin au mécontentement arménien, supprime la charge de gouverneur d'Arménie et nomme Achot IV Bagratouni comme prince des princes d'Arménie. Celui-ci reste cependant dépendant de l'émir d'Azerbaïdjan.

Princes des princes[modifier | modifier le code]

Dates Princes des princes Notes
806-826 Achot IV Msaker Bagratouni Fils de Smbat VII.
830-851 Bagrat II Bagratouni Fils d'Achot Msaker.
861-884 Achot V Medz Bagratouni Neveu du précédent, devient roi en 884.

Restauration de la monarchie[modifier | modifier le code]

Les nakharark arméniens demandent au Calife al-Mutamid d’élever Achot à la dignité royale, lequel calife le fait vers 884. Mais les royaumes d'Arménie vont rapidement se multiplier :


Rois d'Arménie
(Bagratouni)
Rois de Vaspourakan
(Arçrouni ou Ardzrouni)
Rois d'Ani Rois de Lorri (Tachir) Rois de Kars
884-890 : Achot Ier Medz.
890-912 : Smbat Ier Nahadak, fils du précédent. 908-944: Gagik Ier (ca 879 † 944).
913-928 :Achot II Erkath, fils du précédent.
  • 914-920 : Achot le Sparapet, anti-roi, fils de Chapouh, frère cadet de Smbat Ier.
928-951 : Abas, frère d'Achot II.
951-962 : Achot III Olomadz, fils aîné d'Abas. 944-959: Dérénik-Achot († 959), fils du précédent.
962-977 : Achot III Olomadz, le même. 962-984 : Mouchel, fils cadet d'Abas et frère d'Achot III Olomadz. 959-969: Abousahl-Hamazasp († 969), frère du précédent.
977-989 : Smbat II Tiezerakal, fils aîné d'Achot III. 982-989 : Gourgen Ier (ou Kiourikê Ier), roi d'Aghbanie, fils cadet d'Achot III. 984-1029 : Abas Ier, son fils. 969-991: Achot-Sahak († 991), fils du précédent.
989-1020 : Gagik Ier Chahinchah, fils puîné d'Achot III. 989-1048 : David Ier Anholin, roi de Lorri, son fils. 991-1004: Gourgen-Khatchik († 1004), frère du précédent.
1003-1021: Sénéqérim-Hovhannès († 1027), frère du précédent.
1020-1041 : Hovhannès-Smbat III, fils aîné de Gagik Ier.
  • 1021-1039 : Achot IV Qatz, co-roi, frère de Hovhannès-Smbat III.
1029-1064 : Gagik-Abas II († 1080), fils du précédent. Sénéqérim-Hovhannès Arçrouni abdique en faveur de l'empereur byzantin Basile II.
1042-1045 : Gagik II († 1079), fils d'Achot IV.
Gagik II abdique en faveur de l'empereur byzantin Constantin IX Monomaque. 1048-1089 : Gourgen II (ou Kiourikê II), curopalate de Lorri, son fils. Gagik-Abas II abdique en faveur de l'empereur byzantin Constantin X Dukas.
1089-1113 : David II et Abas Ier, curopalates de Lorri, ses fils.
En 1113, ils abandonnent le Lorri, occupé par les Turcs, et se réfugient à Tavouch.

Rois et princes arméniens de Cilicie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les dates reprises sont celles proposées par Cyrille Toumanoff (cf. Cyrille Toumanoff, ibid.), excepté celles en italiques (pour Artavazde Ier et Tigrane Ier) tenant compte de l'existence d'Artavazde II (René Grousset, op. cit., p.84, et (en) Vahan M. Kurkjian, A history of Armenia, New York, Vantage Press,‎ 1958 (réimpr. 1964), p. 502).
  2. a, b, c, d et e Toumanoff 1990, p. 506-507.
  3. Settipani 2006, p. 133, n.4.
  4. Dédéyan 2007, p. 195.
  5. a, b, c, d, e et f Grousset 1947, p. 242-247.
  6. Christian Settipani le dit marzban d'Arménie de 599 à 607(Settipani 2006, p. 330-334).
  7. Grousset 1947, p. 264.
  8. Grousset 1947, p. 272.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]