Liste des records de l'Ère Open

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente tous les records et un résumé détaillé depuis le début de l'Ère Open.

Résumé[modifier | modifier le code]

1968-1979 : domination du tennis américain, australien et suédois[modifier | modifier le code]

1980-1989 : la relève assurée[modifier | modifier le code]

1990-1999 : d'une période de transition aux nouveaux champions[modifier | modifier le code]

2000-2009 : domination de Federer, Nadal et des sœurs Williams[modifier | modifier le code]

Les années 2000 voient un nouveau changement dans les joueurs qui vont jouer les premiers plans. Boris Becker, Steffi Graf et Thomas Muster sont partis en retraite à la fin de l'année 1999. Goran Ivanišević ne cesse de décliner, accompagné de Michael Chang, Lindsay Davenport, Martina Hingis, Richard Krajicek, Carlos Moyà, Arantxa Sánchez Vicario, Patrick Rafter et Pete Sampras, tandis qu'Andre Agassi et Gustavo Kuerten continuent de s'imposer. Jennifer Capriati revient sur les devants grâce à sa volonté et à un travail acharné qui vont lui permettre de décrocher trois Grands Chelems après sa médaille olympique en 1992. Des joueurs comme Marion Bartoli, Kim Clijsters, Guillermo Coria, Nikolay Davydenko, Juan Martín del Potro, Novak Djokovic, Roger Federer, Juan Carlos Ferrero, Richard Gasquet, Tommy Haas, Justine Henin, Lleyton Hewitt, Ana Ivanović, Jelena Janković, Thomas Johansson, Svetlana Kuznetsova, Amélie Mauresmo, Gaël Monfils, Andy Murray, Rafael Nadal, David Nalbandian, Andy Roddick, Marat Safin, Dinara Safina, Maria Sharapova, Jo-Wilfried Tsonga et les sœurs Williams s'affirment sur le circuit professionnel. Le tennis américain décline de plus en plus. Il ne ramènera pas une Coupe Davis jusqu'en 2007. Le tennis italien progresse avec Flavia Pennetta et Francesca Schiavone qui décrochent en compagnie de Roberta Vinci la première Fed Cup de l'histoire du tennis italien face à la Belgique en 2006. On assiste également au déclin du service-volée, style de jeu pratiqué par les attaquants tels que Stefan Edberg, John McEnroe, Patrick Rafter ou encore Pete Sampras. Roger Federer le fera perdurer quelque temps avant d'abandonner ce système de jeu.

Serena Williams aux Internationaux de Sydney en 2002.
Lleyton Hewitt à Wimbledon en 2004.
Marat Safin à l'Open d'Australie en 2005.
Justine Henin aux Internationaux de Sydney en 2006.
Andre Agassi au Masters d'Indian Wells en 2006.
Amélie Mauresmo à Wimbledon en 2006.
Roger Federer à l'US Open en 2006.
Andy Roddick au Classic de Washington en 2007.
Ana Ivanović à Roland-Garros en 2008.
Rafael Nadal à l'US Open en 2008.
Thomas Johansson à l'US Open en 2008.
Jo-Wilfried Tsonga à l'Open d'Australie en 2009.
Venus Williams à l'Open d'Australie en 2009.
Juan Martín del Potro à Roland-Garros en 2009.
Novak Djokovic à l'US Open en 2009.
Flavia Pennetta à l'US Open en 2009.
Svetlana Kuznetsova à l'US Open en 2009.
Kim Clijsters à l'US Open en 2009.

La saison 2000 commence par une nouvelle victoire d'Andre Agassi à l'Open d'Australie contre Ievgueni Kafelnikov (3-6, 6-3, 6-2, 6-4), tenant du titre. Lindsay Davenport remporte elle son dernier majeur en battant la triple tenant du titre Martina Hingis (6-1, 7-5). À Roland-Garros, Gustavo Kuerten domine Magnus Norman, qui réalise une saison exceptionnelle (6-2, 6-3, 2-6, 7-6). Mary Pierce remporte son deuxième et dernier majeur contre Conchita Martínez (6-2, 7-5). À Wimbledon, Pete Sampras remporte sa septième et dernière couronne contre Patrick Rafter (6-7, 7-6, 6-4, 6-2). Venus Williams domine Lindsay Davenport pour remporter son premier majeur et sa première couronne à Wimbledon (6-3, 7-6). Venus Williams signe le doublé à l'US Open, toujours en battant Lindsay Davenport (6-4, 7-5) à Flushing Meadows. Marat Safin remporte son premier majeur face à Pete Sampras (6-4, 6-3, 6-3). Ievgueni Kafelnikov et Venus Williams remportent la médaille olympique à Sydney contre Tommy Haas (7-6, 3-6, 6-2, 4-6, 6-3) et Elena Dementieva (6-2, 6-4). Martina Hingis remporte le Masters contre Monica Seles à New York (6-7, 6-4, 6-4). Gustavo Kuerten remporte le Masters contre Andre Agassi à Lisbonne (6-4, 6-4, 6-4). Gustavo Kuerten et Martina Hingis finissent no 1 mondiaux devant Marat Safin et Venus Williams. L'Espagne remporte la Coupe Davis contre l'Australie, tandis que les États-Unis remportent la Fed Cup contre l'Espagne.

La saison 2001 commence une troisième victoire d'Andre Agassi à l'Open d'Australie contre Arnaud Clément (6-4, 6-2, 6-2), alors qu'il était proche d'être éliminé par Patrick Rafter en demi-finale. Jennifer Capriati remporte quant à elle son premier majeur face à Martina Hingis, no 1 mondiale (6-4, 6-3). À Roland-Garros, Gustavo Kuerten remporte pour la dernière fois le Grand Chelem parisien contre le malheureux Àlex Corretja (6-7, 7-5, 6-2, 6-0). Jennifer Capriati remporte le tournoi contre Kim Clijsters dans un match au couteau (1-6, 6-4, 12-10). À Wimbledon, Goran Ivanišević invité par les organisateurs du tournoi, classé no 125 avant le tournoi le remporte après trois échecs en finale contre Patrick Rafter (6-3, 3-6, 6-3, 2-6, 9-7), finaliste malheureux pour la deuxième année consécutive dans une finale jouée intégralement le lundi pour la première fois depuis 1922, une première depuis le début de l'Ère Open. Venus Williams remporte le tournoi pour la deuxième année consécutive face à Justine Henin (6-1, 3-6, 6-0). Lleyton Hewitt remporte l'US Open contre Pete Sampras (7-6, 6-1, 6-1) qui ne remporte aucun titre pour la première fois depuis 1990. Venus Williams bat sa sœur Serena dans une finale qui opposera deux sœurs pour la première fois dans l'histoire (6-2, 6-4). Lleyton Hewitt remporte le Masters contre Sébastien Grosjean (6-3, 6-3, 6-4) à Sydney. Serena Williams remporte le Masters à Munich sans jouer, profitant du forfait de Lindsay Davenport. Lleyton Hewitt et Lindsay Davenport finissent no 1 mondiaux devant Gustavo Kuerten et Jennifer Capriati. La France remporte la Coupe Davis contre l'Australie, tandis que la Belgique remporte la Fed Cup contre la Russie. Andreï Medvedev et Patrick Rafter partent à la retraite cette année-là.

La saison 2002 commence par le succès surprise de Thomas Johansson à l'Open d'Australie contre Marat Safin, grand favori (3-6, 6-4, 6-4, 7-6). Jennifer Capriati remporte le tournoi pour la deuxième année consécutive contre Martina Hingis en sauvant deux balles de match (4-6, 7-6, 6-2), ce qui constitue son troisième et dernier majeur. Albert Costa remporte également Roland-Garros à la surprise générale contre Juan Carlos Ferrero, largement favori (6-1, 6-0, 4-6, 6-3). Serena Williams s'impose pour la première fois à Paris contre sa sœur Venus (7-5, 6-3). À Wimbledon, Lleyton Hewitt confirme son rang de no 1 mondial en battant la surprise du tournoi, David Nalbandian (6-1, 6-3, 6-2) qui a battu en demi-finale une autre surprise, Xavier Malisse. Serena Williams s'impose à nouveau contre sa sœur Venus, double tenante du titre à Londres (7-6, 6-3). À l'US Open, on assiste à une énième finale entre Andre Agassi et Pete Sampras, remportée par ce dernier qui mit un terme à sa carrière suite à ce dernier succès à Flushing Meadows (6-3, 6-4, 5-7, 6-4). Serena Williams signe le Petit Chelem en battant à nouveau sa sœur Venus, également double tenante du titre à New York (6-4, 6-3). Kim Clijsters met fin à la domination de Serena Williams en remportant le Masters à Los Angeles. Lleyton Hewitt remporte son deuxième Masters en battant en finale Juan Carlos Ferrero (7-5, 7-5, 2-6, 2-6, 6-4) et en demi-finale sa future bête noire, Roger Federer. Lleyton Hewitt et Serena Williams terminent l'année no 1 mondiaux devant Andre Agassi et Venus Williams. La Russie remporte la Coupe Davis contre la France, tandis que la Slovaquie remporte la Fed Cup contre l'Espagne. Arantxa Sánchez Vicario et Pete Sampras partirent à la retraite cette année-là.

La saison 2003 commence par le huitième et dernier succès d'Andre Agassi, le quatrième à l'Open d'Australie contre Rainer Schüttler (6-1, 6-3, 6-2), qui a battu Andy Roddick, la révélation du tournoi, en demi-finale. Chez les dames, la quatrième finale consécutive entre les sœurs Williams a tourné en faveur de Serena qui bat Venus pour la quatrième fois en cinq finales de Grand Chelem disputées (7-6, 3-6, 6-4). Juan Carlos Ferrero remporte quant à lui Roland-Garros contre Martin Verkerk, révélation du tournoi (6-2, 6-3, 6-1). Justine Henin met fin à la domination de Serena Williams en s'imposant en demi-finale, puis en finale contre Kim Clijsters (6-0, 6-4). Roger Federer remporte son premier majeur à Wimbledon contre Mark Philippoussis (7-6, 6-3, 7-6) qui effectue un nouveau come-back tandis que Serena Williams bat encore sa sœur Venus (4-6, 6-4, 6-2). Andy Roddick remporte l'US Open contre Juan Carlos Ferrero (6-3, 7-6, 6-3) après avoir sauvé une balle de match en demi-finale contre David Nalbandian. Justine Henin remporte également le tournoi de Flushing Meadows contre Kim Clijsters (7-5, 6-1). Roger Federer remporte le Masters contre Andre Agassi à Houston (6-3, 6-0, 6-4). Kim Clijsters remporte le Masters contre Amélie Mauresmo à Los Angeles (6-2, 6-0). Andy Roddick et Justine Henin finissent l'année no 1 mondiaux devant Roger Federer et Kim Clijsters. L'Australie remporte la Coupe Davis contre l'Espagne tandis que la France remporte la Fed Cup contre les États-Unis. Richard Krajicek, Ievgueni Kafelnikov et Michael Chang partirent à la retraite cette année-là.

La saison 2004 commence par un succès de Roger Federer à l'Open d'Australie contre Marat Safin (7-6, 6-4, 6-2) qui effectue alors son retour à la compétition ainsi que de Justine Henin contre Kim Clijsters (6-3, 4-6, 6-3). Gastón Gaudio remporte Roland-Garros contre Guillermo Coria, après avoir remonter un déficit de deux sets (0-6, 3-6, 6-4, 6-1, 8-6) alors que celui-ci a servi pour le match à deux reprises. C'est la première fois depuis 1936 qu'un joueur obtient des balles de match en finale d'un tournoi du Grand Chelem sans les convertir et d'atteindre une autre finale. Chez les dames, Anastasia Myskina s'impose devant Elena Dementieva (6-1, 6-2). Roger Federer remporte Wimbledon devant Andy Roddick pour la deuxième année consécutive (4-6, 7-5, 7-6, 6-4) tandis que Maria Sharapova déjoue tout pronostic pour battre Serena Williams (6-1, 6-4). Alors que Lleyton Hewitt se prive de Jeux olympiques disputés à Athènes, les autres joueurs s'y rendent. Nicolás Massú remporte la première médaille d'or olympique du Chili en battant en finale Mardy Fish (6-3, 3-6, 2-6, 6-3, 6-4) alors que Justine Henin l'emporte chez les dames contre Amélie Mauresmo (6-3, 6-3). Roger Federer remporte l'US Open contre Lleyton Hewitt (6-0, 7-6, 6-0) et signe le premier Petit Chelem depuis celui de Mats Wilander en 1988. Svetlana Kuznetsova remporte l'US Open contre Elena Dementieva (6-3, 7-5). Roger Federer remporte le Masters contre Lleyton Hewitt à Houston (6-3, 6-2) tandis que Maria Sharapova remporte le Masters contre Serena Williams à Los Angeles (4-6, 6-2, 6-4). Roger Federer et Lindsay Davenport terminent l'année no 1 mondiaux devant Andy Roddick et Amélie Mauresmo. L'Espagne remporte la Coupe Davis contre les États-Unis, tandis que la Russie remporte la Fed Cup contre la France. Marcelo Ríos, Todd Martin et Jennifer Capriati partirent à la retraite cette année-là tandis que Martina Navratilová effectuait son retour à la compétition en simple.

La saison 2005 commence par le deuxième et dernier majeur de Marat Safin à l'Open d'Australie contre Lleyton Hewitt (1-6, 6-3, 6-4, 6-4), après avoir battu Roger Federer dans une demi-finale d'une durée de 4h09, tandis que chez les dames Serena Williams bat Lindsay Davenport dans une finale riche en rebondissement (2-6, 6-3, 6-0). Rafael Nadal remporte Roland-Garros dès sa première participation contre Mariano Puerta qui sera suspendu pour dopage (6-7, 6-3, 6-1, 7-5), chez les dames Justine Henin remporte son deuxième trophée parisien en battant Mary Pierce (6-1, 6-1). Roger Federer remporte son premier majeur de l'année après deux échecs en demi-finale contre Safin et Nadal et son troisième à Wimbledon contre Andy Roddick, finaliste pour la deuxième année consécutive (6-2, 7-6, 6-4), alors que chez les dames, Venus Williams s'impose contre Lindsay Davenport dans un final extraordinaire (4-6, 7-6, 9-7). Il remporte également l'US Open contre Andre Agassi (6-3, 2-6, 7-5, 6-1), chez les dames Kim Clijsters remporte son premier succès après trois échecs en finale contre Mary Pierce (6-3, 6-1). David Nalbandian remporte le Masters à Shanghai contre Roger Federer (6-7, 6-7, 6-2, 6-1, 7-6) tandis qu'Amélie Mauresmo remporte le Masters contre Mary Pierce (5-7, 7-6, 6-4) à Los Angeles. Roger Federer et Lindsay Davenport finissent l'année no 1 mondiaux devant Rafael Nadal et Kim Clijsters. La Croatie remporte la Coupe Davis contre la Slovaquie tandis que la Russie remporte la Fed Cup contre la France. Roger Federer fut battu par quatre joueurs seulement au cours de l'année, Marat Safin à l'Open d'Australie (no 4 mondial), Richard Gasquet à Monte-Carlo (no 101 mondial), Rafael Nadal à Roland-Garros (no 5 mondial) et David Nalbandian au Masters (no 12 mondial). Wayne Ferreira parti à la retraite cette année-là.

2010-présent : records des uns, déclins des autres[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]