Liste de prénoms bretons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des prénoms bretons)
Aller à : navigation, rechercher

Les prénoms bretons sont des prénoms d'origines diverses (celtique, latine, germanique, etc.) qui sont ou ont été portés dans la zone bretonnante de la Bretagne, souvent dans une forme respectant les règles lexicales propres au breton. Depuis que la loi française n'interdit plus l'inscription de prénoms issus des calendriers locaux, la vogue des prénoms bretons ne cesse de grandir. Cependant certains sont mal transcrits notamment quand les règles liées à la prononciation et à la grammaire diffèrent entre le français et le breton.

Cette liste recense les prénoms dans leur forme en s'efforçant de respecter les règles de graphie moderne du breton. On ne trouve donc pas "Annick", "Tanguy" ou "Gaelle" qui sont des formes francisées de prénoms bretons, mais incorrectement écrites en breton.

Tous les prénoms bretons peuvent avoir une forme diminutive en leur ajoutant "ig". Il est inutile d'écrire cette forme dans la liste ci-dessous, sauf si elle est irrégulière. Ex. pour "Gael" : "Gaelig" est son diminutif régulier, inutile de l'écrire. Mais "Laig" est une forme irrégulière, donc intéressante.

Règles de prononciation[modifier | modifier le code]

  • "g" est toujours dur ("gi" se prononce comme le français "gui"), mais se prononce "K" en fin de phrase et en fin de mot avant une consonne dure (K T P S F CH). Par exemple, "Brieg" se prononce "Briègue" dans la phrase "Brieg va bien", mais se prononce "Brièk" dans la phrase "tu vas bien Brieg ?" ou dans "Brieg part demain". Cf le dernier point.
  • "w" = le son ou
  • "ch" se prononce comme "ch" français
  • "c'h" peut se prononcer de deux manières différentes en fonction du dialecte et de la position dans le mot. Le plus souvent, en fin de mot, il se prononce comme le "ch" allemand dans noch, ou comme la jota castillane. En début de mot, il s'agit d'un "h" expiré, un peu comme "home" en anglais. Il y a des exceptions.
  • "an", "ann" et "añ" ne se prononce jamais comme le prénom français "Anne". "an" et "ann" se prononce "an-nn" et "añ" se prononce simplement "an".
  • La lettre "i" est toujours indépendante : Kaourintin = ...ri-n-ti-n, Loig = lo-ic, Mai = ma-i. Le tréma est inutile.
  • Deux voyelles qui se suivent se prononcent indépendamment, sauf "ou" et "eu" qui se prononcent comme en français.
  • le plus souvent, le "e", même en fin de mot, est ouvert et prononcé. Prononcer "è" ou "é" dans le mot, mais "é" en fin de mot.
  • Le groupe "ae" se prononce en règle générale "è" : Gwenvael = Gwen-vèl. Cependant, il peut parfois aussi de prononcer "a-è" ou bien encore, dans certains dialectes, "é-a"
  • Un "v" final se prononce, le plus souvent, comme le français "o": Andrev = an-n-dréo
  • L'accent tonique est généralement porté sur la pénultième syllabe (ANdrev, PERig), mais cela dépend des dialectes et il existe de nombreuses exceptions.
  • Les terminaisons consonantiques sont toujours sourdes : "Brieg" se prononce Bri-ec, "Roparz" se prononce Roparss.

Éléments lexicaux[modifier | modifier le code]

  • La lettre "c" ne se rencontre pas seule, sauf dans les formes archaïques de certains prénoms (écriture avant la généralisation du "k" en breton ou prénoms bretons originaires d'Outre-Manche).
  • La terminaison "ig" est diminutive ou affectueuse (Soazig = "petite" Françoise, Annaig = Annette, Perig = Pierrot) et se prononce (en français) comme le français "ic". Tous les prénoms peuvent recevoir cette terminaison. On évite de donner un prénom comportant ce diminutif : en grandissant, l'enfant peut trouver cela gênant ! Et on n'a jamais écrit en breton "...ick".
  • Le féminin est donné par la terminaison "...a", "...enn", "...ell", "...ez". En aucun cas par un "e" : "...elle" est toujours incorrect.
  • Les prénoms féminins qui se terminent par "e" en français peuvent se retrouver en breton avec la terminaison "a" à la place de ce "e".
  • Les formes contractées sont nombreuses en breton : Lena pour Elena, Juhel ou Jikel pour Judikael, Soazig pour "Fransoazig" etc.

Liste des prénoms[modifier | modifier le code]

Prénoms masculins Prénoms féminins
  • Flamen, Flamel (Flamig, Flamelig)
  • Fragana, Fraganez, Fraganen
  • Frañseza (Soaz, Soazig, Seza, Fant, Fantig, Fañchen)
  • Oanez (Oanel, Nezig, Nelig)
  • Onen
  • Orguen (Aourken, Ourken, Aouregan, Ouragona)
  • Ronana, Ronanez, Ronanen, Reunana, Reunanez, Reunanen
  • Rozenn
  • Ruvona, Ruvonen, Ruvonez

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gwennole Le Menn, Grand choix de prénoms bretons, Coop Breizh. La référence.
  • Gwennole Le Menn, Les noms de famille les plus portés en Bretagne (5000 noms étudiés), Coop Breizh. Beaucoup de noms de famille sont issus de prénoms.
  • Mikael Madeg, "Noms de lieux et de personnes du Léon" embann Kêredol 2010.
  • M.Madeg, P.Pondaven, Y.Riou, "Anoiou badiziant Bro Leon" Emgleo Breiz 2006: livre fondamental sur les prénoms dans la tradition orale du Léon.
  • Gilles et Bleuzen Du Pontavice, Les prénoms en Bretagne, Ouest-France, 1999
  • Alain Stéphan, Tous les prénoms bretons, Gisserot.