Liste des préfets de Mayotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article recense, par ordre chronologique, les hauts fonctionnaires de la France qui ont occupé le poste de préfet à Mayotte.

Ils siègent à l'hôtel de préfecture de Mayotte, situé à Dzaoudzi jusqu'au milieu des années 1980, puis à Mamoudzou.

Préfet Date de nomination
Younoussa Bamana 21 juillet 1975
(proclamé par le conseil général)
[réf 1]
Préfet Décret de nomination
Jean-Marie Coussirou 30 avril 1976 [1]
Jean Rigotard 27 avril 1978 [2]
Philippe Kessler 25 mars 1980 [3]
Pierre Sevellec 31 décembre 1980 [4]
Yves Bonnet 19 janvier 1982 [5]
Christian Pellerin 2 février 1983 [6]
François Bonnelle 13 février 1984 [7]
Guy Dupuis 28 février 1986 [8]
Akli Khider 24 septembre 1986 [9]
Daniel Limodin 24 novembre 1988 [10]
Jean-Paul Coste 17 octobre 1990 [11]
Jean-Jacques Debacq 1er mars 1993 [12]
Alain Weil 31 décembre 1993 [13]
Philippe Boisadam 27 janvier 1996 [14]
Pierre Bayle 15 juillet 1998 [15]
Philippe de Mester 18 septembre 2001 [16]
Jean-Jacques Brot 4 juillet 2002 [17]
Jean-Paul Kihl 20 novembre 2004 [18]
Vincent Bouvier 1er février 2007 [19]
Denis Robin 28 juillet 2008 [20]
Hubert Derache 24 juillet 2009 [21]
Thomas Degos 22 juillet 2011 [22]
Jacques Witkowski 31 janvier 2013 [23]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance :

  1. Décret du 30 avril 1976, JORF no 103 du 2 mai 1976, p. 2627.
  2. Décret du 27 avril 1978, JORF no 101 du 29 avril 1978, p. 1907.
  3. Décret du 25 mars 1980, JORF no 75 du 28 mars 1980, p. 802.
  4. Décret du 31 décembre 1980, JORF no 8 du 10 janvier 1981, p. 217.
  5. Décret du 19 janvier 1982, JORF no 17 du 21 janvier 1982, p. 326–327.
  6. Décret du 2 février 1983, JORF no 29 du 4 février 1983, p. 483.
  7. Décret du 13 février 1984, JORF no 38 du 14 février 1984, p. 578.
  8. Décret du 28 février 1986, JORF no 51 du 1er mars 1986, p. 3239–3240.
  9. Décret du 24 septembre 1986, JORF no 225 du 27 septembre 1986, p. 11590–11591.
  10. Décret du 24 novembre 1988, JORF no 276 du 26 novembre 1988, p. 14744–14745, NOR INTA8810024D.
  11. Décret du 17 octobre 1990, JORF no 244 du 20 octobre 1990, p. 12704–12705, NOR INTX9010354D.
  12. Décret du 1er mars 1993, JORF no 55 du 6 mars 1993, p. 3554, NOR INTA9310007D.
  13. Décrets du 31 décembre 1993, JORF no 2 du 4 janvier 1994, p. 169, NOR INTA9310115D.
  14. Décret du 27 janvier 1996, JORF no 26 du 31 janvier 1996, p. 1526, NOR INTA9610008D.
  15. Décret du 15 juillet 1998, JORF no 165 du 19 juillet 1998, p. 11125–11126, NOR INTA9810066D.
  16. Décret du 18 septembre 2001, JORF no 219 du 21 septembre 2001, p. 15002, NOR INTA0110064D.
  17. Décret du 4 juillet 2002, JORF no 156 du 6 juillet 2002, p. 11650, texte no 45, NOR INTA0210033D.
  18. Décret du 20 décembre 2004, JORF no 299 du 24 décembre 2004, texte no 103, NOR INTA0410151D.
  19. Décret du 1er février 2007, JORF no 28 du 2 février 2007, p. 2070, texte no 56, NOR INTA0710015D.
  20. Décret du 28 juillet 2008, JORF no 176 du 30 juillet 2008, texte no 55, NOR IOCA0818498D.
  21. Décret du 24 juillet 2009, JORF no 170 du 25 juillet 2009, texte no 62, NOR IOCA0916226D.
  22. Décret du 22 juillet 2011, JORF no 169 du 23 juillet 2011, texte no 71, NOR IOCA1110684D.
  23. Décret du 31 janvier 2013, JORF no 27 du 1er février 2013, texte no 66, NOR INTA1300247D.

Autres références :

  1. Hervé Chagnoux et Ali Haribou, Les Comores, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? »,‎ 1980, 127 p., p. 62.

Lien externe[modifier | modifier le code]