Liste des plus hauts bâtiments d'Île-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici une liste des plus hauts bâtiments de l'agglomération parisienne.

Méthode[modifier | modifier le code]

La liste suivante est basée sur les critères suivants :

  • les structures considérées sont des bâtiments, c’est-à-dire des immeubles de grande hauteur utilisés par des habitations ou des bureaux sur la quasi-totalité. Les autres structures, telles la tour Eiffel ou les églises par exemple, ne sont pas prises en compte ;
  • la hauteur prise en compte est la hauteur du toit de l'édifice. Certains immeubles peuvent posséder des antennes qui rehaussent d'autant leur hauteur totale, mais qui ne sont pas prises en compte ici.

Localisation[modifier | modifier le code]

Paris et ses environs immédiats comptent parmi les régions ayant le plus de bâtiments de grande hauteur en Europe ; en 2006, on y dénombrait douze immeubles de plus de 150 m et deux autres en construction, contre neuf à Londres et à Francfort, six à Moscou et à Istanbul ; en revanche il n'y existait qu'un seul bâtiment de plus de 200 m, contre cinq à Francfort, trois à Londres et deux à Moscou. Cependant, le nombre de tours de plus de 200 m devrait augmenter très fortement à l'horizon 2015, avec six nouvelles tours entrant dans cette catégorie dont trois tours de plus de 300 m, les Hermitage Plaza (x2) (323 m) et la tour Phare (environ 300 m). La tour Hermitage sera le plus haut bâtiment de l'Union Européenne. Le renouveau du quartier de la Défense portera, en 2015, à sept le nombre de bâtiments dont la hauteur est supérieure à 200 m et à vingt-six le nombre de constructions de plus de 150 m dans la « ville lumière ».

La plupart des gratte-ciel franciliens sont répartis dans sept secteurs :

D'autres gratte-ciel ont été construits de façon éparse, dans l'agglomération parisienne, comme la Tour Montparnasse en 1972, l'hôtel Pullman Paris Montparnasse en 1974, et plusieurs à proximité du boulevard périphérique, comme les tours Mercuriales et celles de la Résidence du Parc de la Noue à Bagnolet,la Tour Essor 93 à Pantin, non loin de la Porte de Pantin, la Tour La Villette (anciennement connue sous les noms de Tour "Pariphérique", puis Tour Olympe ou encore Tour Daewoo) à Aubervilliers, non loin de la Porte de la Villette la tour Pleyel à Saint-Denis ou l'Hyatt Regency Paris Étoile (ex hôtel Concorde Lafayette), près de la Porte Maillot.

Bâtiments de plus de 100 mètres[modifier | modifier le code]

Bâtiments construits[modifier | modifier le code]

Tour First
Tour Montparnasse
Tour Majunga
Tour Total
Tour Granite
Tour CB21

Ce paragraphe liste les immeubles d'Île-de-France de plus de 100 m. Les bâtiments ayant été le plus haut d'Île-de-France au moment de leur achèvement sont en gras.

Rang Nom Année Utilisation Hauteur (m) Étages Localisation
1 Tour First 2011 Bureaux 231 50 La Défense
2 Tour Montparnasse 1972 Bureaux 210 59 Paris 15e
3 Tour Majunga 2013 Bureaux 195 47 La Défense
4 Tour Total 1985 Bureaux 190 48 La Défense
5 Tour GDF SUEZ 2008 Bureaux 185 37 La Défense
6 Tour Granite 2008 Bureaux 184 37 La Défense
7 Tour CB21 1974 Bureaux 179 46 La Défense
8 Tour Areva 1974 Bureaux 178 44 La Défense
9 Tour Alicante 1995 Bureaux 167 37 La Défense
9 Tour Chassagne 1995 Bureaux 167 37 La Défense
11 Tour Carpe Diem 2013 Bureaux 166 39 La Défense
12 Tour EDF 2001 Bureaux 165 41 La Défense
13 Cœur Défense 2001 Bureaux 161 40 La Défense
14 Tour Adria 2002 Bureaux 155 41 La Défense
14 Tour Égée 1999 Bureaux 155 40 La Défense
16 Tour Ariane 1975 Bureaux 152 36 La Défense
17 Tour Dexia 2005 Bureaux 142 36 La Défense
18 Tour Eqho 1988 Bureaux 140 42 La Défense
19 Hôtel Hyatt Regency Paris Étoile 1974 Hôtel 137 33 Paris 17e
20 Tour Défense 2000 1974 Résidentiel 136 48 La Défense
21 Tour Europlaza 1972 Bureaux 135 31 La Défense
22 Tour Pleyel 1973 Bureaux 129 36 Saint-Denis
23 Tour Les Poissons 1970 Mixte 128 42 La Défense
24 Tour France 1973 Résidentiel 126 41 Puteaux
25 Tour La Villette 1974 Bureaux 125 36 Aubervilliers
26 Tour Prélude 1979 Résidentiel 123 39 Paris 19e
27 Tour Levant 1977 Bureaux 122 33 Bagnolet
27 Tour Ponant 1975 Bureaux 122 33 Bagnolet
29 Tour Franklin 1972 Bureaux 120 33 La Défense
30 Tour Winterthur 1974 Bureaux 119 33 La Défense
30 Tour Séquoia 1990 Bureaux 119 33 La Défense
32 Tour Michelet 1985 Bureaux 117 34 La Défense
32 Tour Neptune 1972 Bureaux 117 28 La Défense
34 Hôtel Pullman Paris Montparnasse 1974 Hôtel 116 31 Paris 14e
35 Préfecture des Hauts-de-Seine 1974 Administration 113 30 Nanterre
36 Tour Super-Italie 1974 Résidentiel 112 39 Paris 13e
37 Arche de la Défense 1989 Bureaux 110 40 La Défense
37 Résidence du Parc - Tour 4 1974 Résidentiel 110 33 Bagnolet
37 Tour CGI 1971 Bureaux 110 32 La Défense
37 Tour Manhattan 1975 Bureaux 110 32 La Défense
41 Tour Initiale 1966 Bureaux 109 30 La Défense
41 Tour Ève 1974 Mixte 109 30 La Défense
43 Tour Fugue 1972 Résidentiel 108 33 Paris 19e
44 Tour Giralda 1975 Résidentiel 105 36 Paris 20e
44 Tour Nuages 1 1977 Résidentiel 105 39 Nanterre
44 Tour Nuages 2 1977 Résidentiel 105 39 Nanterre
47 Résidence Antoine et Cléopâtre 1974 Résidentiel 104 38 Paris 13e
47 Tour Anvers 1974 Résidentiel 104 37 Paris 13e
47 Tour Athènes 1974 Résidentiel 104 37 Paris 13e
47 Tour Helsinki 1974 Résidentiel 104 37 Paris 13e
47 Tour Londres 1974 Résidentiel 104 37 Paris 13e
47 Tour Mexico 1974 Résidentiel 104 37 Paris 13e
47 Tour Sapporo 1974 Résidentiel 104 37 Paris 13e
47 Tour Gambetta 1975 Résidentiel 104 37 La Défense
47 Tour Cortina 1974 Résidentiel 104 35 Paris 13e
56 Tour Chéops 1974 Résidentiel 103 36 Paris 13e
56 Tour Cèdre 1998 Bureaux 103 26 Courbevoie
58 Tour Ancône 1975 Résidentiel 102 36 Paris 13e
58 Tour Bologne 1975 Résidentiel 102 36 Paris 13e
58 Tour Ferrare 1975 Résidentiel 102 35 Paris 13e
58 Tour Palerme 1975 Résidentiel 102 35 Paris 13e
58 Tour Ravenne 1975 Résidentiel 102 35 Paris 13e
63 Tour Cantate 1970 Résidentiel 101 31 Paris 19e
64 Tour Aurore 1970 Bureaux 100 34 La Défense
64 Tour Opus 12 1973 Bureaux 100 32 La Défense
64 Tour Les Terrasses Rodin 1979 Résidentiel 100 31 Issy-les-Moulineaux
64 Tour Vendôme 1975 Bureaux 100 29 Boulogne-Billancourt
64 Tour Blanche 1967 Bureaux 100 27 La Défense
64 Tour Sequana 2010 Bureaux 100 24 Issy-les-Moulineaux
Vue panoramique sur les tours du 13e arrondissement.

Ce paragraphe liste les projets d'immeubles ou structures de l'agglomération parisienne de plus de 100 m.

En construction[modifier | modifier le code]

Nom Utilisation Hauteur (m) Localisation Statut Date de livraison prévue
Tour D2 Bureaux 171 La Défense En construction fin 2014
Cité judiciaire de Paris Administration 160 Paris 17e En construction 2017
Tour Trinity Bureaux 140 La Défense Travaux préparatoires 2017

En projet[modifier | modifier le code]

Nom Utilisation Hauteur (m) Localisation Statut Date de livraison prévue Architecte
Hermitage Plaza Est Mixte 320 La Défense Projet retenu 2019 Norman Foster
Hermitage Plaza Sud Mixte 320 La Défense Projet retenu 2019 Norman Foster
Tour Phare Bureaux 296 La Défense Projet retenu 2020 Morphosis (Thom Mayne)
Tour Air² Bureaux 195 La Défense Projet retenu 2019 Arquitectonica
Tour Hekla Mixte 200 La Défense Projet proposé 2019 Jean Nouvel
Tour bioclimatique Bureaux 194 Issy-les-Moulineaux Projet proposé Inconnue UNStudio
Tour IMEFA 52 Bureaux 189 Issy-les-Moulineaux Projet retenu 2018 Jean-Paul Viguier
Tour Triangle Mixte 180 Paris 15e Projet proposé 2019 Herzog & de Meuron
Tour Duo Mixte 175 & 115 Paris 13e Projet proposé 2020 Jean Nouvel
Tour Saint-Gobain Bureaux 165 La Défense Projet proposé 2019 Valode et Pistre
Tour Alto Bureaux 150 La Défense Projet retenu 2016 Interface Architectes/SRA
Tour Hélice Bureaux 145 Issy-les-Moulineaux Projet proposé 2019 Françoise Raynaud
Tour Ava Bureaux 142 La Défense Projet retenu 2017 Manuelle Gautrand
Tour Fiducial Bureaux 127 La Défense Projet proposé Inconnue LOG Architectes
Tour du Centre Aquatique Bureaux 110 Aubervilliers Projet retenu Inconnue Valode et Pistre
Tour du projet N°2 Mixte 110 Ile Seguin Boulogne-Billancourt Projet retenu 2018 Jean Nouvel

Records successifs[modifier | modifier le code]

Hauteur (m) Nom Localisation Utilisation Dates Architecte
231 Tour First La Défense Bureaux depuis 2011 Kohn Pedersen Fox
210 Tour Montparnasse Paris 15e Bureaux 1972 - 2011 Saubot, Beaudouin, Cassan et Hoÿm de Marien
128 Tour Les Poissons La Défense Mixte 1970 - 1972 Henry Pottier
109 Tour Nobel La Défense Bureaux 1966 - 1970 Jean de Mailly

Bâtiments entre 90 et 100 mètres[modifier | modifier le code]

Bâtiments construits[modifier | modifier le code]

le quartier du Front de Seine, 15earrondissement.
Nom Année Utilisation Hauteur (m) Étages Localisation
Tour Boucry 1974 Mixte 99 29 Paris 18e
Tour Europe 1969 Bureaux 99 28 La Défense
Tour Avant-Seine 1970 Résidentiel 98 32 Paris 15e
Tour de Mars 1974 Résidentiel 98 32 Paris 15e
Tour Paris Côté Seine 1977 Hôtel 98 32 Paris 15e
Tour Seine 1970 Résidentiel 98 32 Paris 15e
Hôtel Novotel Paris Tour Eiffel 1976 Hôtel 98 31 Paris 15e
Tour Espace 2000 1976 Résidentiel 98 31 Paris 15e
Tour Évasion 2000 1971 Résidentiel 98 31 Paris 15e
Tour Totem 1978 Résidentiel 98 31 Paris 15e
Tour Beaugrenelle 1979 Résidentiel 98 30 Paris 15e
Tour Panorama 1974 Résidentiel 98 30 Paris 15e
Tour Perspective 1 1973 Résidentiel 98 30 Paris 15e
Tour Perspective 2 1975 Résidentiel 98 30 Paris 15e
Tour Reflets 1976 Résidentiel 98 30 Paris 15e
Tour Rive Gauche 1975 Résidentiel 98 30 Paris 15e
Tour Keller 1970 Résidentiel 98 29 Paris 15e
Tour Cristal 1990 Bureaux 98 27 Paris 15e
Tour Prisma 1998 Bureaux 97 25 La Défense
Tour Chambord 1975 Résidentiel 96 34 Paris 13e
Tour Obélisque 1973 Résidentiel 96 30 Épinay-sur-Seine
Tour Saint-Blaise (HT1) Résidentiel 95 33 Paris 20e
Tour Atlas Résidentiel 95 33 Paris 13e
Tour Puccini Résidentiel 95 33 Paris 13e
Tour Verdi Résidentiel 95 33 Paris 13e
Tour Atlantique 1970 Bureaux 95 27 La Défense
Tour Pascal 1983 Bureaux 95 27 La Défense
Tour Mantoue Résidentiel 95 30 Paris 13e
Tour 9 1980 Bureaux 94 26 Montreuil
Tour Rodin Résidentiel 93 30 Champigny-sur-Marne
Tour de Flandre 1973 Résidentiel 93 31 Paris 19e
Residences Beryl 1975 Résidentiel 92 32 Paris 13e
Residences Jade 1975 Résidentiel 92 32 Paris 13e
Residences Onyx 1975 Résidentiel 92 32 Paris 13e
Residences Rubis Résidentiel 92 32 Paris 13e
Tour Abeille Résidentiel 92 32 Paris 13e
Tour Capri Résidentiel 92 32 Paris 13e
Tour Rimini Résidentiel 92 32 Paris 13e
Tour Chéphren 1974 Résidentiel 90 27 Paris 13e
Tour Sonate 1970 Résidentiel 90 26 Paris 19e
Résidence Super Montparnasse 1969 Résidentiel 90 30 Paris 15e
Tour Pacific 1992 Bureaux 90 25 La Défense
Tour Zamansky 1970 Éducation 90 24 Paris 5e

Autres structures[modifier | modifier le code]

Tour hertzienne TDF de Romainville sur la commune Les Lilas.

Ce paragraphe liste les structures de l'agglomération parisienne de plus de 90 m de haut qui ne sont pas des immeubles.

Nom Année Utilisation Hauteur (m) Localisation
Tour Eiffel 1889 Tourisme, radiodiffusion 324 Paris 7e
Émetteur de Sainte-Assise 1921 Radiodiffusion 250 Seine-Port
Cheminée de la Centrale thermique de Porcheville 1968 Cheminée 220 Porcheville
Émetteur de Maudétour-en-Vexin ~1970 Radiodiffusion 200 Maudétour-en-Vexin
Cheminée de la centrale thermique de Vitry 1966 Cheminée 160 Vitry-sur-Seine
Cheminée du Front-de-Seine 1971 Cheminée 130 Paris 15e
Tour hertzienne TDF de Romainville 1984 Radiodiffusion 123 Les Lilas
Tour hertzienne de Chennevières-sur-Marne 1972 Radiodiffusion 120 Chennevières-sur-Marne
Dôme de l'hôtel des Invalides 1708 Monument 107 Paris 7e
Aéroport Roissy CDG - Tour de Contrôle Nord ~2006 Communication 95 Roissy-en-France
Aéroport Roissy CDG - Tour de Contrôle Sud ~2004 Communication 90 Roissy-en-France

Projets annulés[modifier | modifier le code]

Plusieurs gratte-ciels ou structures de plus 90 m, dont la construction était projetée sur l'agglomération parisienne, n'ont finalement jamais été construits :

Nom Année Architecte Hauteur (m) Étages Localisation Raison de l'abandon.
Tour Tourisme TV (Radiodiffusion) 1962 André et Jean Polak 725 - La Défense Coût élevé, inutilité.
Tour sans fins 2000 Jean Nouvel 425 100 La Défense Raisons économiques[1].
Tour Lumière Cybernétique 1963 Nicolas Schöffer 347 8 La Défense Perte du soutient politique[2].
Hermitage Towers 2010 Jacques Ferrier 309 77 La Défense Désaccord entre le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre.
Tour Signal 2010 Jean Nouvel 301 71 La Défense Raisons économiques.
Tour Foster 2012 Norman Foster 297 La Défense Désengagement du maître d'ouvrage.
Tour Osmose 2013 Jean-Michel Wilmotte 284 74 La Défense Perdant du concours Signal, et n'a pas été retenu dans le projet du réaménagement de la Rose de Cherbourg.
Tour CB21 (restructuration) 2008 Ateliers 234 275 56 La Défense Raison financière.
Tour Generali 2011 Valode et Pistre 265 51 La Défense Renoncement du commanditaire.
Tour Zehrfuss 1969 Bernard Zehrfuss 250 60 La Défense Manque d’investisseur, coût élevé[3].
Tour Apogée 1977 Michel Holley 220 60 Paris 13e Annulation du permis de construire par l'État.
Tours du pont de Neuilly (x2) 2010 Claude Vasconi 220 40 Neuilly-Sur-Seine  ?
Tour Manhattan (surélévation) 2009 Lahon Dachy Devos & Partners Architectes 208 39 La Défense Raison financière.
Tour de la Terre (Radiodiffusion) 2002 Nicolas Normier 200 1 Bobigny Raison financière, Manque d’investisseur[4].
Tour CB2 (x2) 1974 SOM, Roger Saubot, François Jullien 184 46 La Défense Raison financière, 1 sur 2 fut construite.
Tour Naomi 2006 Jacques Ferrier 165 35 Clichy Vision
Tours Eollys (x2) 2011 Pierre Epstein 165 34 Levallois-Perret Opposition des riverains.
Tour Bouwfonds Marignan 2011 Bouwfonds Marignan 160 30 Levallois-Perret Opposition des riverains[5].
Plan Voisin (x18) 1925 Le Corbusier 155 51 Paris Irréalisable.
Tour PD22 (B) 2014 PCA 145 39 La Défense Absence structurelle interne, emplacement indésirable.
Tour Cetelem 2011 Antoine Delaire 140 29 Levallois-Perret Opposition des riverains[5].
Tour Cœur de Ville 2012 Jacques Ferrier 140 36 Issy-les-Moulineaux Renoncement du commanditaire[6].
Tour Estrel (A) 2010 Reichen et Robert 100 30 Saint-Denis Raison financière.
Tours Les portes d'Asnières (x2) 2009 Claude Vasconi 96 20 Asnières-sur-Seine Projet annulé suite au décès de l'architecte.
Tour Champs Philippe 2010 3AM et Internationale d'Architecture 91 25 Colombes Raison financière, (coût d'entretien trop élevé dû à la norme IGH).
Tour Vinci 2012 Dominique Perrault 90 24 Rueil-Malmaison Renoncement du commanditaire[7].

Photographies[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]