Liste des plantes médicinales en vente libre en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le code de la santé publique précise que les pharmaciens ont le monopole de la vente des plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée sous réserve des dérogations établies par décret[1].
Une première liste de 34 plantes médicinales pouvant être vendues au public hors du circuit pharmaceutique a été publiée en 1979. Une nouvelle liste, comportant 148 plantes, a été publiée en 2008 et se substitue à la précédente.

Plantes médicinales en vente libre en 1979[modifier | modifier le code]

Cette liste a été publiée en France par le décret no 79-480 du 15 juin 1979, relatif à la vente au public des plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée française.

Plantes médicinales en vente libre en France


Le décret précise que ces plantes ne peuvent être vendues mélangées

dont les mélanges entre elles sont autorisés.

Plantes médicinales en vente libre depuis 2008[modifier | modifier le code]

Cette liste a été publiée par le décret no 2008-841 du 22 août 2008, relatif à la vente au public des plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée[2].
Cette liste donne plus d'informations sur les plantes médicinales. Outre les noms vernaculaires (en français), elle donne les noms scientifiques (en latin) et les synonymes, la famille, les parties utilisées et les formes de préparations : en l'état (E), sous forme de poudre (P) ou d'extrait aqueux (EA)

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

  • Houblon - Humulus lupulus L. - Cannabaceae - Inflorescence femelle dite cône de houblon - E

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

  • Olivier - Olea europaea L. - Oleaceae - Feuille - E
  • Oranger amer (= Bigaradier) - Citrus aurantium L. (= Citrus bigaradia Duch.), (= Citrus vulgaris Risso) - Rutaceae - Feuille, fleur, péricarpe dit écorce ou zeste - E, P (péricarpe)
  • Oranger doux - Citrus sinensis (L.) Pers. - Rutaceae - Péricarpe dit écorce ou zeste - E, P
  • Origan - Origanum vulgare L. - Lamiaceae - Feuille, sommité fleurie - E, P
  • Ortie brûlante - Urtica urens L. - Urticaceae - Partie aérienne - E
  • Ortie dioïque - Urtica dioica L. - Urticaceae - Partie aérienne - E

P[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

  • Radis noir - Raphanus sativus L. var. niger (Mill.) Kerner - Brassicaceae - Racine - E
  • Raifort sauvage - Armoracia rusticana Gaertn., B. Mey. et Scherb. (= Cochlearia armoracia L.) - Brassicaceae - Racine - E, P
  • Réglisse - Glycyrrhiza glabra L. - Fabaceae - Partie souterraine - E, P, EA
  • Reine-des-prés (= Ulmaire) - Filipendula ulmaria (L.) Maxim. (= Spiraea ulmaria L.) - Rosaceae - Fleur, sommité fleurie - E
  • Romarin - Rosmarinus officinalis L. - Lamiaceae - Feuille, sommité fleurie - E, P
  • Ronce - Rubus sp - Rosaceae - Feuille - E
  • Rose trémière (= Passerose) - Alcea rosea L. (= Althaea rosea L.) - Malvaceae - Fleur - E
  • Rosier à roses pâles - Rosa centifolia L. - Rosaceae - Bouton floral, pétale - E
  • Rosier de Damas - Rosa damascena Mill. - Rosaceae - Bouton floral, pétale - E
  • Rosier de Provins (= Rosier à roses rouges) - Rosa gallica L. - Rosaceae - Bouton floral, pétale - E

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Code de la santé publique, article L4211-1
  2. Code de la santé publique, article D4211-11