Liste des personnages de La Grève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article décrit les personnages du roman d'Ayn Rand intitulé La Grève (Atlas Shrugged), d'après le titre original Atlas Shrugged).

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Dagny Taggart[modifier | modifier le code]

Dans le roman, elle occupe le poste de vice-présidente chargée des Opérations pour Taggart Transcontinental, l'entreprise ferroviaire familiale dirigée par son frère James Taggart. A mesure que l'histoire avance, elle prendra davantage de responsabilités pour sauver l'entreprise, menacée par l'incompétence de James.

Dagny expérimente trois relations amoureuses avec, successivement : Francisco d'Anconia, Hank Rearden, et John Galt, tous les trois des hommes d’habileté et de compétence. Galt marque l'accession pour Dagny à ce qu'elle a toujours cherché dans le monde, de même que, tous les deux représentent pour Ayn Rand l'homme et la femme idéaux conformément aux principes de l'Objectivisme.

Elle est typiquement ce que l'on peut appeler une héroïne randienne, comme peuvent l'être également, à des degrés moindres, Dominique Francon (La Source vive) ou Kira Argounova (Nous, les vivants).

John Galt[modifier | modifier le code]

Article détaillé : John Galt (personnage de fiction).

John Galt est le principal personnage masculin de La Grève. Énigmatique, il apparait d'abord en tant que travailleur anonyme de Taggart Transcontinental, dinant avec Eddie Willers dans la cafétéria de l'entreprise. Les conversations entre Eddie Willers et John Galt ne sont données que du point de vue d'Eddie. Celui-ci lui explique le fonctionnement de Taggart Transcontinental, les principaux fournisseurs, qui sont ensuite les suivants à disparaître. Plus tard dans le roman, le lecteur découvre la véritable identité de ce travailleur.

Ragnar Danneskjöld[modifier | modifier le code]

L'un des premiers à rejoindre la grève, Ragnar Danneskjöld joue dans le roman le rôle d'un pirate. Étant jeune, il étudia à la Patrick Henry University où il se lia d'amitié avec John Galt et Francisco d'Anconia et où il eut comme professeurs Hugh Akston et Robert Stadler. Par la suite, son activité principale devient l'attaque et le pillage de navires envoyés des États-Unis vers les Républiques Populaires d'Europe. Le but de cette activité est de rendre aux créateurs de richesse, ingénieurs, entrepreneurs, scientifiques, l'argent que l'imposition injuste de l'État leur a extorqué - typiquement, les montants payés par eux au titre de l'impôt sur le revenu. Les fonds retiré de la piraterie, il se met à le placer sur des comptes secrets, et à proposer aux hommes concernés le remboursement de leurs impôts en lingots d'or. Il explique que cela n'est pas de l'altruisme, mais de la justice. Alors qu'il offre à Hank Rearden, l'un des grands industriels, un lingot d'or, lui expliquant que bien davantage l'attend dans des coffres, il fait part de ses raisons et de ses motivations. Quand l'État tout entier, lui dit-il, recourt, de manière généralisée et universelle, au vol et à la spoliation, on ne peut rétablir la justice qu'en usant du vol et de la spoliation.

Hank Rearden[modifier | modifier le code]

Henry (ou "Hank") Rearden est l'un des personnages centraux de La Grève. Comme beaucoup des personnages capitalistes chez Rand, il est un self-made man. Il est le propriétaire de Rearden Steel, la plus importante entreprise d'acier des États-Unis. Il est l'inventeur du Métal Rearden (Rearden Metal). Il vit à Philadelphie avec sa femme Lillian, son frère Philip, et sa mère, des personnes qu'il aide toutes.

Hank Rearden sait bien que le monde va mal, mais il est incapable de définir précisément le problème. C'est son ami Francisco d'Anconia qui l'aide à découvrir les causes réelles des maux dont souffre le monde. Par la même occasion, le lecteur est préparé à la révélation complète et explicite du secret lors du discours de Galt.

Le personnage de Rearden permet aussi d'illustrer la théorie de Rand relative au sexe.

Francisco d'Anconia[modifier | modifier le code]

Francisco d'Anconia est l'un des personnages centraux dans La Grève. Héritier d'un empire industriel, à savoir l'entreprise d'extraction minière d'Anconia Copper, il est aussi un ami d'enfance, et premier amour, de Dagny Taggart.

Enfant prodigieux aux talents exceptionnels, Francisco se veut être le summum de la lignée des d'Anconias, une famille déjà prestigieuse d'industriels compétents. À la Patrick Henry University où il part étudier, il rencontre John Galt et Ragnar Danneskjöld. Tous les trois, ils reçoivent l'enseignement de Hugh Akston et Robert Stadler. Il commence à travailler dès ses plus jeunes années, prouvant qu'il aurait pu avoir une carrière pleine de succès par ses propres efforts, sans l'aide de la richesse et du pouvoir de sa famille. On ne nait pas d'Anconia, explique-t-il, on le devient.

Francisco est l'un des grévistes ayant suivi l'appel de John Galt. Il tâche de détruire progressivement et tout à fait secrètement l'empire de d'Anconia Copper. Son but est de piéger les pillards du gouvernement, selon ses propres termes, en leur montrant les conséquences inévitables du pillage. Il commence alors à se comporter comme un playboy désœuvré, apparence qu'il utilise comme couverture. Dans l'affaire, il est cependant obligé d'abandonner Dagny, sachant qu'elle ne rejoindrait pas la grève. Il en reste profondément amoureux jusqu'au bout du livre, tout en conservant une amitié franche et loyale avec les deux personnes avec qui Dagny va avoir une relation amoureuse, à savoir Hank Readen et John Galt.

Son nom complet est Francisco Domingo Carlos Andres Sebastian d'Anconia. Depuis son enfance, Dagny le surnomme "Frisco".

James Taggart[modifier | modifier le code]

James Taggart est le frère de Dagny Taggart et le président de l'entreprise familiale Taggart Transcontinental. Incapable de prendre des décisions opérationnelles par lui-même, il se repose systématiquement sur sa sœur Dagny, qui dirige de fait l'entreprise ferroviaire. Il est présenté comme l'antithèse de Dagny.

Au cours du roman, la philosophie des pillards (le gouvernement et ses bureaucrates) est révélée : c'est la philosophie de la stagnation. Le but de leur système n'est pas d'exister ni d'avancer, mais de devenir un néant. James Taggart essaie tant bien que mal de continuer à ignorer les fondements de ce système qu'il accepte. Cette accession lente et graduelle à la compréhension de la morale altruiste dénoncée par Galt dans son discours. À la fin du roman James finit par comprendre que la philosophie des pillards (et donc la sienne) est en réalité un acte suicidaire en contradiction avec la vie. Rendu fou par cette révélation il sombre dans un état léthargique.

Eddie Willers[modifier | modifier le code]

Eddie Willers est présenté comme un ami d'enfance de Dagny et de Francisco vouant un culte sans faille à ces derniers. Toute au long du roman il prouvera sa fidélité à Dagny allant jusqu'à lui avouer son amour pour elle. Il sera également la "taupe" de John Galt à la Taggart Transcontinental, discutant avec lui de la société et de Dagny à la cafétéria de l'entreprise où John Galt se présentera à lui comme un simple ouvrier. À la fin du roman Eddie refusera d'abandonner l'entreprise de son amie bien que celle-ci ait déjà jeté l'éponge, et lorsque le personnel et les voyageurs abandonnèrent la Comète tombée en panne au milieu du désert, il comprit le choix de Dagny et préféra couler avec le navire, en s'allongeant sur les rails.

Lillian Rearden[modifier | modifier le code]

Lillian Rearden est la femme d’Hank Rearden. Lorsque le roman débute, ils sont mariés depuis huit ans. Dans l'ombre, elle essaie de détruire son mari et l'entreprise qu'il dirige. Elle compare le fait d'être la femme de Rearden à la possession du meilleur cheval de course du monde. Puisqu'elle ne peut pas monter un cheval qui va trop vite, elle doit le limiter, l'empêcher d'atteindre sa pleine puissance.

Lillian parvient à détruire l'entreprise de son mari, en offrant à James Taggart une information sur la relation entre Dagny et son mari. Cette information est utilisée pour faire pression sur Hank Rearden, et le pousser à signer le Gift Certificate (une expropriation consentie) pour son métal Rearden. Elle continue à le manipuler jusqu'à ce qu'il décide finalement de rejoindre les grévistes de Galt.

Docteur Robert Stadler[modifier | modifier le code]

Ancien professeur de la Patrick Henry University, mentor de Francisco d'Anconia, de John Galt et de Ragnar Danneskjöld. Il travaille au State Science Institute où ses inventions sont perverties pour un usage militaire. Pour John Galt, son ancien élève, il est représentatif de l'homme mauvais, un homme qui connait le bien, mais choisit de ne pas agir en accord avec celui-ci.


Docteur Floyd Ferris[modifier | modifier le code]

Floyd Ferris est un biologiste du State Science Institute. Il utilise cette position pour railler la raison et les réalisations productives, et publie un livre intitulé Why Do You Think You Think ?. Il s'oppose plusieurs fois à Hank Rearden, et essaie deux fois de le pousser à abandonner le Métal Rearden.

Wesley Mouch[modifier | modifier le code]

Il est l'employé d'Hank Rearden à Washington, un lobbyiste aussi incompétent que perfide. Plus loin dans le roman, il devient le dictateur économique du pays.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Hugh Akston est décrit comme l' "un des derniers grands avocats de la raison". Il fut un philosophe renommé, à la tête du Département de Philosophie de la Patrick Henry University, où il eut Francisco d'Anconia, John Galt, et Ragnar Danneskjöld, comme élèves. Comme Robert Stadler, il devint un père spirituel pour les trois jeunes étudiants. Le nom d'Akston est tellement sanctifiée désormais, qu'entendant que Francisco a eu cet homme comme professeur, une jeune femme est fort surprise. Elle pensait qu'il était un de ces grands hommes d'un siècle passé. Ayant rejoint la grève initiée par Galt, il se retrouve cuisinier, et affiche un certain talent pour cela.
  • La nounou est un membre du gouvernement envoyé pour surveiller Hank Rearden. Au fil du roman il apprendra à respecter Rearden et à partager ses idées. Il finira par mourir dans ses bras alors qu'il tentait de protéger son usine d'une émeute fomenté par le gouvernement.
  • Jeff Allen est un clochard que Dagny retrouve dans un des trains Taggart durant un périple à travers le pays. Au lieu de l'expulser, elle décide de l'autoriser à rester à titre d'invité. C'est de lui que Dagny apprend l'histoire complète de la faillite de la Twentieth Century Motor Company (métaphore utilisée par Rand pour montrer les défauts inhérents du communisme), ainsi que des indices sur le passé de John Galt.
  • Calvin Atwood est le propriétaire de l'entreprise Atwood Light and Power Company qui finit par rejoindre la grève.
  • Cherryl Brooks est une vendeuse d'un petit magasin, qui épouse James Tagaart après l'avoir rencontré par hasard un soir. Elle l'épouse en croyant qu'il est responsable des succès de la John Galt Line, et qu'il est la tête pensante derrière Taggart Transcontinental. Ses rapports avec Dagny Taggart sont d'abord assez mauvais, Cheryll croyant solidement à la description faite d'elle par son frère James. Ayant questionné des employés de Taggart Transcontinental, elle comprend finalement la vérité. Elle s'excuse alors auprès de Dagny, expliquant qu'elle a épousé James pour des qualités qui n'étaient pas les siennes. Elle finit par se suicider, incapable de faire face à la réalité du code moral du monde qui l'entoure.
  • Mayor Bascom est le maire de la ville de Rome, dans le Wisconsin, qui révèle une partie de l'histoire de la Twentieth Century Motor Company.
  • Bill Brent est un employé de Taggart Transcontinental, qui essaie d'empêcher les difficultés du Tunnel Taggart.
  • Dr. Blodgett est le scientifique qui tire le levier pour commencer la démonstration du Projet X.
  • Orren Boyle est à la tête des Associés de l'Acier (Associated Steel), ami de James Taggart. Il est présenté comme l'antithèse d'Hank Rearden. Il est un des investisseurs des Mines de San Sebastián.
  • Laura Bradford est une actrice, et la maitresse de Kip Chalmers.