Liste des personnages de Faucongris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Faucongris.

Ceci est une liste des personnages fictifs issus du décor de campagne de Faucongris pour le jeu de rôle médiéval-fantastique Donjons et Dragons.

Sommaire:
Top   0–9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Acérérak[modifier | modifier le code]

Aegwareth[modifier | modifier le code]

Aegwareth est une ombre humaine. Ancien Druide Hiérophante, Aegwareth vivait dans la "Montagne au Panache Blanc"[1] jusqu'en -800 AC[2], date à laquelle il fut tué par le mage Kéraptis, qui s'empra de la Montagne au Panache blanc pour s'y établir. Aegwarth n'est maintenant plus qu'une ombre mort-vivante.

Agathon de Thrunch[modifier | modifier le code]

Alhamazad le Sage[modifier | modifier le code]

Alhamazad le Sage est un puissant magicien d'origine baklunie et l'un des nouveaux membres du Cercle des Huit[3]. C'est un homme âgé qui boite légèrement, s'habille de robes unies et couvre son crâne rasé d'un turban simple. Alhamazad est un bon ami de Mordenkaïnen, qu'il connaît depuis plus de vingt ans[4]. Il se méfie de Drawmij et ressent une vive antipathie à l'encontre de Warnès Mantétoile[5]. Kermin le Lieur d'Esprits des Âmes Damnées de Iuz fut autrefois l'apprenti d'Alhamazad, mais tous deux sont aujourd’hui ennemis.

Arnd[modifier | modifier le code]

Azalin[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

Bigby[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bigby (Faucongris).

Bucknard[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

Compagnie des Sept (la)[modifier | modifier le code]

Cousin d'Érac (le)[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

Dragotha[modifier | modifier le code]

Drawmij[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Drawmij.

E[modifier | modifier le code]

Eclavdra[modifier | modifier le code]

Edralve[modifier | modifier le code]

Edralve est une prêtresse drow de Lolth.

Éhlissa[modifier | modifier le code]

Éli Tomorast[modifier | modifier le code]

Évard[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

Gord le Fripon[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

Halmadar le Cruel[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

Iggwilv[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Iggwilv.

Iuz[modifier | modifier le code]

Ivid V[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

Jallarzi Sallavarian[modifier | modifier le code]

Jaran Kriméæh[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

Kargoth[modifier | modifier le code]

Kas à la Main Ensanglantée[modifier | modifier le code]

Kéraptis[modifier | modifier le code]

Le sorcier maléfique Kéraptis est l'adversaire principal de l'aventure "White Plume Mountain"[6]. On sait peu de choses de l'enfance et de la jeunesse de Kéraptis. Il s'installa sans doute dès les environs de -1500 AC, comme protecteur de l'enclave flannæ de Tostenhca dans les Monts Griffons, mais il en fut chassé en -1100 AC. Aux environs de -800 AC, Kéraptis s'empara de la Montagne au Panache Blanc, près de la Faille Béante, à l'aide d'une armée de guerriers gnomes et tua personnellement le précédent gardien de la montagne, le druide Aegwareth. Kéraptis occupa la Montagne au Panache Blanc pendant neuf siècles après cela, pour finalement l'abandonner au cours des dernières années du 1er siècle AC pour compléter ses recherches[7].

À la fin du 5e siècle AC[8], un groupe d'aventuriers connu sous le nom de Fraternité du Livre déroba les quatre armes magiques Noir-Rasoir, Rasoir-de-Givre, Vague et Trombe cachées dans la Montagne au Panache Blanc[9]. Réalisant qu'ils allaient avoir besoin de protection contre de tels raids, les gnomes de la montagne ouvrirent l'ancien laboratoire de Kéraptis et utilisèrent des grimoires magiques qui réécrivirent les personnalités de ceux les utilisèrent en y copiant des parcelles de celle de Kéraptis[10]. Il en résultat un premier Faux Kéraptis, un gnome qui croyait véritablement être le sorcier original. Bien que ce Faux Kéraptis ait fini par mourir, d'autres ont vu le jour depuis: Nightfear, Spatterdock, Killjoy, Mossmutter et Zhawar Orlysse qui croient tous être le seul et vrai Kéraptis.

Kéraptis est l'auteur du "Pyronomicon".

L[modifier | modifier le code]

Léomund[modifier | modifier le code]

Léomund, également appelé Léomund le Rouge, est un archimage intelligent et pragmatique, ancien membre du Cercle des Huit. Le supplément "Greyhawk Ruins" le nomme parmi les membres supposé de l'Alliance des Cinq. Il reste toujours discrets quant aux lieux qu'il fréquente, mais on pense qu'il vivait autrefois en Médégie.

Loran[modifier | modifier le code]

Lorana Kath[modifier | modifier le code]

Lum le Fou[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

Melf[modifier | modifier le code]

Melf, également connu sous le titre de Prince Viveflamme, est un Elfe gris archimage, qui était à l'origine le personnage joué par Lucion Paul (dit Luke) Gygax dans la campagne de son père Gary Gygax. Melf est l'un des personnages originaux qui explorèrent des souterrains de Castel Gryffalc imaginés par Gary Gygax. Gary Gygax évoquera plus tard un incident datant de ces premières parties de jeu de rôle:

« En punition de ses crimes contre nature, Melf fut contraint de se lever avant l'aube tous les matins pendant un an, [et] de gambader joyeusement au soleil levant en chantant :
When the sun in the morning peeps over the hill
and caresses the rosebuds on my windowsill,
my heart fills with gladness when I hear the trill
of the birds in the treetops around any old hill.
Tra-la-la, fiddle-dee-dee-dee,
it gives me a pain to dance and sing this, must I do it again?
Tra-la-la, fiddle-dee-dee-dee, there’s penance to do,
how happy I'll be when it’s finally through! »[11].

Dans le roman de Gary Gygax "Artifact of Evil"[12], Melf porte le surnom de « Melf la Flèche ». Il semble admettre que "Melf" n'est pas son véritable nom et dit "c'est un nom simple, aussi bon qu'un autre".

Melf est natif du royaume elfique de Célène. Il mesure 1,70 m, pèse 73,5 kg et est âgé d'environ 200 ans (ce qui lui donne l'apparence d'un humain d'une trentaine d'années). Melf change de temps en temps d'apparence, mais il assume toujours la forme d'une elfe. Le scénario "The Shady Dragon Inn"[13] décrit son alter-ego Peralay comme un "gaucher, blond, aux yeux noisettes et corpulent pour un elfe (1,70 m pour 74 kg)"; il y est dit en outre que le bouclier de Peralay est décoré du "faucon en chasse, symbole de son clan" et que son épée, "Fendoir-à-Gnolls", fut forgée il y a fort longtemps par les nains. Le Prince Viveflamme croit fermement à la médiation, à la diplomatie et à la franchise ce qui amène certains à le croire naïf. Charmant et urbain, Melf apprécie la bonne chère, la culture et les accortes personnes du sexe opposé. Melf est expérimenté et possède d'immenses connaissances. Il s'oppose à la fois à Iuz et à la Fraternité Écarlate.

Ancien membre de la Citadelle des Huit[14], on dit que Melf aurait juré vassalité à Mordenkaïnen et il porte le symbole sacré de Fharlanghn. Mordenkaïnen et lui éprouvent un grand respect mutuel, mais ils ne coopèrent pas, du moins plus maintenant. Melf est également le cousin de la Reine Yolande de Célène. On le dépeint combattant aux cpités du Prince Olinstaad Corond d'Ulek, vraisemblablement durant l'une des contre-offensives de 586 AC visant à reconquérir les terres de la Principauté envahies par l'Empire du Pomarj durant la Grande Guerre de Faucongris. Bien qu'il soit discret et réservé, Melf est en bons termes avec les sommités comme Kiéran Jalucian, le Roi Belvor IV de Furyondie et les dirigeants de Dyves, Maison-Haute (dont le maire, Tavin Ersteader, est un de ses anciens apprentis) et de la Cité-Franche de Faucongrisoù on peut le voir fréquemment en compagnie de Kirilarien Allavesse.

Dans le supplément "Greyhawk Ruins"[15], Melf est cité comme l'un des membres de la mystérieuse "Alliance des Cinq". Un certain Prince Archosian Viveflamme de Célène est mentionné dans le "Fiendish Codex I: Hordes of the Abyss"[16]; cet autre Prince Viveflamme a plus de 150 de plus que Melf et occupe actuellement les fonctions d'un héroïque général combattant les démons dans les Abysses.

Il existe quelques indices selon lesquels Melf et Warduke pourraient se connaître mutuellement: dans l'aventure "The Shady Dragon Inn"[13], Warduke est mentionné comme étant membre du même groupe d'aventuriers qu'un elfe nomméd "Peralay" qui eurent chacun leur figurine dans la gamme de jouets publiés par TSR en 1983. Le fait que la figurine de Peralay soit commercialisée à l'origine sous le nom de "Melf" et la retconde Warduke dans le canon de Faucongris a suscité les interrogations des fans[17]. Selon la boîte de jeu "From the Ashes"[18], Melf représente les Chevaliers de Luna à Faucongris. Le "Guide du joueur de Greyhawk" affirme qu'il est actuellement exilé de Célène et qu'il vit parfois dans la Cité de Faucongris.

Melf est célèbre pour avoir créé des sorts tels que la Flèche Acide de Melf, la Flèche Unicorne de Melf ou les Minuscules Météores de Melf[19]. Il est également l'auteur des livres suivants:

  • Traité d'Astronomie Universelle
  • Les Armes de l’Éther (avec Mordenkaïnen)

Mordenkaïnen[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mordenkaïnen.

Murlynd[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

Nérof Gasgal[modifier | modifier le code]

Nolzur[modifier | modifier le code]

Nystul[modifier | modifier le code]

Nystul est un archimage membre du Cercle des Huit. Il est l'un des plus célèbres natifs du Duché de Taine. A un moment donné, Nystul eut une apprentie nommé Janina. Il est l'un des mages célèbres dont les sortilèges sont décrits dans le supplément "Greyhawk Adventures"[20]. Nystul a développé les sortilèges suivants:

  • Arche Rayonnante de Nystul
  • Aura Indétectable de Nystul
  • Aura Magique de Nystul
  • Bâton Rayonnant de Nystul
  • Conjuration Effroyable de Nystul
  • Dague Cristalline de Nystul
  • Éclair Lumineux de Nystul
  • Ensorcellement Dansant de Nystul
  • Explosion de Lumière Noire de Nystul
  • Explosion Lumineuse de Nystul
  • Extincteur Expéditif de Nystul
  • Feu de Saint-Elme de Nystul
  • Particule Noire de Nystul
  • Poignard Cristallin de Nystul
  • Rayon Embrasé de Nystul
  • Révélation Dorée de Nystul
  • Ténèbres Enveloppantes de Nystul

Il est également l'auteur du Libram des Grandes Émanations Paravisuelles et de Métaphysique des Mathématiques. [21],[22],[23],[24],[25],[26],[27],[28],[29],[30].

O[modifier | modifier le code]

Obmi[modifier | modifier le code]

Otiluke[modifier | modifier le code]

Otis[modifier | modifier le code]

Otto[modifier | modifier le code]

Otto est un puissant mage, membre du Cercle des Huit. Dans la campagne personnelle de Gary Gygax, Otto, d'alignement neutre chaotique, est l'un des habitants du deuxième niveau souterrain de Castel Gryffalc; c'est là que Robilar, Tenser et Térik le rencontrent au cours de leur incursion. Otto est maîtrisé par Tenser, mais décide de travailler pour Robilar. Par la suite, il gagne rapidement des niveaux et quitte rarement les côtés de Robilar. Il atteindra ainsi un mage de niveau 18.

Otto est petit et rondouillard, avec des cheveux bouclés à la hauteur des épaules et une moustache bien soignée. Il a tendance à se vêtir de vêtements fins et luxueux. Otto est à l'origine un prêtre de Boccob en Almor, mais il se découvre bientôt des facilités incroyables pour la sorcellerie et devient tout à fait compétent dans les arts magiques. À l'instigation secrète de Mordenkaïnen, il devient l'un des compagnons d'armes de Robilar pendant un moment. Otto est un gourmet et amateur de musique. Il possède un manoir dans la Quartier des Jardins de Faucongris, où il est connu comme un généreux mécène des beaux-arts.

Otto a créé et développé les sorts suivants, dont de nombreux sont orientés vers les motifs sonores, soniques ou musicaux:

  • Attaque Tonale d'Otto
  • Avertisseur Tonal d'Otto
  • Brassage Habile d'Otto
  • Carillon Libérateur d'Otto
  • Danse Irrésistible d'Otto
  • Déambulation Iméprative d'Otto
  • Distraction Tonale d'Otto
  • Gong d'Isolation d'Otto
  • Langue d'Argent d'Otto
  • Rythmes Cristallins d'Otto
  • Soldats de Plomb d'Otto
  • Tambours du Désespoir d'Otto
  • Vibrations Apaisantes d'Otto

Otto est également l'auteur des ouvrages suivants: Æstrella (un aria magique de sa composition) et Manipulations Hermétiques de l'Entourage[28],[30],[25],[31],[32],[33],[29],[34],[35].

R[modifier | modifier le code]

Rary[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rary (Faucongris).

Riggby[modifier | modifier le code]

Robilar[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

Serten[modifier | modifier le code]

Sire Animal[modifier | modifier le code]

Snurri Ventre-de-Fer[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

Tasha[modifier | modifier le code]

Pseudonyme d'Iggwilv.

Tenser[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tenser.

Térik[modifier | modifier le code]

Térik (ou Téric) est un personnage créé par Terry Kuntz pour jouer les aventures imaginées par Gary Gygax.

Théodain Ériason[modifier | modifier le code]

Tsojcanth[modifier | modifier le code]

Tuerny[modifier | modifier le code]

Turrosh Mak[modifier | modifier le code]

Tysiln San[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

Vecna[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vecna.

W[modifier | modifier le code]

Warduke[modifier | modifier le code]

Warnès Mantelastre[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Xavéner[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Yolande[modifier | modifier le code]

Yrag[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Zagyg[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Zagyg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bruce R. Cordell (en) - Return to White Plume Mountain (TSR, 1999)
  2. Wilson, Steve. "GreyChrondex 4.1" (2000). Available online
  3. Brown, Anne - Greyhawk: Guide du Joueur (TSR, 1998).
  4. Mona, Erik et Gary Holian - "Wheels within Wheels: Greyhawk's Circle of Eight", in Living Greyhawk Journal n°0 (Paizo Publishing, 2000). Disponible en ligne: [1]
  5. Moore, Roger E - Return of the Eight (TSR, 1998).
  6. Cordell, Bruce R. - Return to White Plume Mountain (TSR, 1999).
  7. Miller, Andy - "Ex Keraptis Cum Amore" Dungeon n°77 (Paizo Publishing, 1999).
  8. Schick, Lawrence - White Plume Mountain (TSR, 1979).
  9. Wilson, Steven B. "Greychrondex."
  10. Mullin, Robert S. - "Arcane Lore: Greyhawk Grimoires II" Dragon n°241 (TSR, 1997).
  11. Paul J. Stormberg, « Thus Spake Gary Gygax: Ye Secrets of Oerth Revealed », The Oerth Journal, no 12,‎ juillet 2002, p. 8
  12. Gygax, Gary - Artifact of Evil (TSR, 1986).
  13. a et b Carl Smith - The Shady Dragon Inn (TSR, 1983)
  14. Mona, Erik, et Gary Holian - "Wheels within Wheels: Greyhawk's Circle of Eight", in Living Greyhawk Journal n°0 (Paizo Publishing, 2000). Disponible en ligne: [2]
  15. Timothy B. Brown - Greyhawk Ruins (TSR, 1990)
  16. Stark, Ed, James Jacobs et Erik Mona - Fiendish Codex I: Hordes of the Abyss (Wizards of the Coast, 2006), page 149.
  17. En 1983, un figurine de Melf est commercialisée dans la gamme de jouets "Advanced Dungeons & Dragons" de LJN; cependant, la figurine sera finalement renommée "Peralay".
  18. Carl Sargent - From the Ashes (TSR, 1992)
  19. Heard, Bruce - "Spells Between the Covers" (Dragon n°82 (TSR, 1984).
  20. Jim Bambra, « Role-playing Reviews », Dragon, Lake Geneva, Wisconsin, TSR, no #143,‎ mars 1989, p. 71–72
  21. Brown, Anne - Bigby's Curse (TSR, 1995)
  22. Brown, Anne.- Guide du joueur de Greyhawk (TSR, 1998).
  23. Browne, David J., et Don Turnbull - The Sinister Secret of Saltmarsh (TSR, 1981).
  24. Cook, David - Vecna Lives! (TSR, 1990).
  25. a et b Gygax, Gary - Manuel des Joueurs (TSR, 1978).
  26. Heard, Bruce.- "Spells Between the Covers", in Dragon n°82 (TSR, 1984).
  27. Holian, Gary, Erik Mona, Sean K Reynolds et Frederick Weining - Atlas de Greyhawk (Wizards of the Coast, 2000).
  28. a et b Mona, Erik et Gary Holian - "Wheels within Wheels: Greyhawk's Circle of Eight", in Living Greyhawk Journal n°0 (Paizo Publishing, 2000). Disponible en ligne: [3]
  29. a et b Sargent, Carl - The City of Greyhawk (TSR, 1989).
  30. a et b Ward, James M - Greyhawk Adventures (TSR, 1988).
  31. Heard, Bruce - "Spells Between the Covers", in Dragon n°82 (TSR, 1984).
  32. Holian, Gary, Erik Mona, Sean K Reynolds et Frederick Weining - Atlas de Greyhawk' (Wizards of the Coast, 2000).
  33. Kuntz, Robert J. et Douglas J. Behringer - "Robilar Remembered: Lord Robilar and Company", in Oerth Journal n°7 (Council of Greyhawk, 1997). Disponible en ligne: [4]
  34. Sargent, Carl - From the Ashes (TSR, 1993).
  35. Williams, Skip, Penny Williams, Ari Marmell, Kolja Raven Liquette - Complete Mage (Wizards of the Coast, 2006).