Liste des patriarches arméniens de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le patriarche Harouthioun Véhapétian en 1900.

La liste des patriarches arméniens de Jérusalem est la liste des primats du Patriarcat arménien de Jérusalem.

Patriarches de Jérusalem[modifier | modifier le code]

  • 638-669 : Abraham Ier ;
  • 669-696 : Krikor Ier Ézékiélian ;
  • 696-708 : Kevork ;
  • 708-730 : Mkrtitch Ier ;
  • 730-758 : Hovhannès Ier ;
  • 758-774 : Stéphanos ;
  • 774-797 : Éghia ;
  • ...
  • 885-909 : Abraham II ;
  • ...
  • 981-1006 : Krikor II ;
  • 1006-1038 : Arsène Yerusaghematsi (de Jérusalem) ;
  • 1008-???? Mesrob Ier (installé et déposé après un an par le calife fatimide) ;
  • ...
  • 1090-1109 : Siméon Ier ;
  • 1109-1133 : Movses ;
  • 1133-1152 : Éssaï Ier ;
  • 1152-1180 : Sahak Ier ;
  • 1180-1191 : Abraham III de Jérusalem ;
  • 1191-1205 : Minas Ier ;
  • 1205-1218 : Abraham IV ;
  • 1218-1230 : Arakel ;
  • 1230-1238 : Hovhannès II Garnetsi (de Garni) ;
  • 1238-1254 : Garabed Ier de Jérusalem ;
  • 1254-1281 : Hagopos ;

Patriarches indépendants[modifier | modifier le code]

  • 1281-1313 : Sarkis Ier[1] ;
  • 1313-1316 : Teodoros Ier ;
  • 1316-1321 : David Ier ;
  • 1321-1331 : Boghos Ier ;
  • 1331-1341 : Vartan Areveltzi ;
  • 1341-1353 : Hovhannès III Josleen ;
    • 1349 : Parsegh et Garabed II (coadjuteurs) ;
  • 1353-1358 : Parsegh ;
  • 1358-1366 : Krikor III ;
    • Giragos (coadjuteur) ;
  • 1366-1381 : Mkrtith II ;
  • 1381-1386 : Hovhannes IV Lehatzi (de Pologne) ;
  • 1386-1390 : Krikor IV Yekibdatsi (d'Égypte) ;
  • 1390-1393 : Éssaï II ;
  • 1395-1417 : Sarkis II ;
    • 1399 : Martyros (coadjuteur) ;
    • 1402 : Mesrob (coadjuteur) ;
  • 1417-1419 : Boghos II Karnetzi (de Garni), transféré à Sis en 1419 ;
  • 1419-1430 : Martyros Ier d'Égypte, mort en 1450 ;
    • 1426 : Minas (coadjuteur) ;
  • 1430-1439 : Essaï III ;
  • 1441-1445 : Hovhannes V ;
  • 1445-1454 : Abraham V Missirtzi ;
    • 1436-1437 : Muron (coadjuteur) ;
  • 1454-1461 : Mesrob II ;
  • 1461-1476 : Petros Ier ;
  • 1476-1479 : Mkrtitch III Elovtzi ;
  • 1479-1485 : Abraham VI Periatzi (d'Alep) ;
  • 1485-1491 : Hovhannès VI Misirtsi ;
  • 1491-1501 : Martyros II Brusatzi (de Brousse) ;
  • 1501-1507 : Petros II ;
  • 1507-1523 : Sarkis III ;
  • 1523-1525 : Hovhannès Tulgurantsi[2] ;
  • 1525-1532 : Hovhannès Kilisti[3] ;
  • 1532-1544 : Astvatzatour II Merdintzi (de Mardin);
  • 1544-1564 : Philippos ;
  • 1564-1566 : Astvatzatour II Merdintzi  ;
  • 1566-1595 : Andréas Merdintzi ;
  • 1595-1615 : David II Merdintzi ;
  • 1613-1645 : Krikor V Markarian Kantsagetsi « Baron-Ter » ;
  • 1645-1666 : Astvatzatour III Daronesti (mort en 1672) ;
  • 1666-1667 : Eghiazar Ier d'Aïntab (mort en 1691) ;
  • 1667-1668 : Astvatzatour III Daronesti (à nouveau) ;
  • 1668-1669 : Eghiazar Ier d'Aïntab (à nouveau) ;
  • 1669-1670 : Martyros III Khrimtzi (de Kafa ; mort après 1684) ;
  • 1670-1672 : Astvatzatour III (à nouveau) ;
  • 1672-1682 : Eghiazar Ier d'Aïntab (à nouveau) ;
  • 1682-1684 : Martyros III Khrimtzi (à nouveau) ;
  • 1684-1691 : Hovhannès VI Amasyatzi ;
    • 1685-1688 : Hovhannes VII Bolsetzi (coadjuteur) ;
    • 1688-1691 : évêque Simeon (coadjuteur) ;
    • 1688-1691 : Hovhannes VII Bolsetzi ;
  • 1689-1701 : Minas II Hamtetzi (d'Amid, actuelle Diyarbakır) ;
    • mort en 1701 : Galoust Hetoontzi (coadjuteur) ;
    • 1691-1697 : Hovhannès VII Bolsetzi (coadjuteur) ;
  • 1701-1703 : Avétik ;
  • 1703-1704 : Minas II Hamtetzi (d'Amid, actuelle Diyarbakır) ;
  • 1704-1706 : Avétik Yevtogiatsi ;
  • 1705-1707 : Krikor (coadjuteur ; aussi patriarche arménien de Constantinople) ;
  • 1706-1706 : Martyros Yerzngasti ;
  • 1706-1707 : Michael de Kharpout ;
  • 1707-1707 : Sahak II d'Aboutchek ;
  • 1707-1708 : Hovhannès VIII de Smyrne ;
  • 1708-1711 : Sahak II d'Aboutchek ;
  • 1714-1715 : Hovhannès IX de Gandzak ;
  • 1715-1719 : Krikor VI Shiravantzi (de Chirvan) ;
  • 1749-1752 : Hagop II Nalian (mort après 1752) ;
  • 1752-1761 : Téodoros Ier Khorenatsi ;
  • 1761-1768 : Garabed III Kantchagetzi (de Gandzak) ;
  • 1768-1775 : Petros III Vanetzi ;
  • 1775-1793 : Hovahim Kanapertzi (de Kanaker) ;
  • 1793-1800 : Petros IV Yevtogeeyatzi ou de Tokat ;
  • 1800-1802 : conseil de Jérusalem présidé par l'évêque Teodoros Vanesti ;
  • 1802-1819 : Téodoros II Vanetzi (de Van) ;
  • 1819-1840 : Gabriel Neegomeetatzi (de Nicomédie) ;
    • 1824-1841 : Petros IV Krikorian ;
  • 1841-1846 : Zakaria Der Bedrossian Gopetzi (Ter-Grigorian) ;
  • 1847-1850 : Kirakos Munatzakanian Yerusaghemasti ;
  • 1850-1860 : Hovhannès X Movsessian Zmurnatsi (de Smyrne) ;
  • 1860-1864 : Vertanès (intérimaire) ;
  • 1865-1885 : Éssaï IV Garabédian Talasti (de Talas) ;
    • 1885-1889 : Yeremya Ter-Sahagian Kharpertsi, évêque locum tenens ;
  • 1885-1910 : Harouthioun Véhapétian Yekubdatsi ;

Période intermédiaire[modifier | modifier le code]

  • 1909-1913 : Taniel Hagopian, locum tenens ;
  • 1914-1916 : Malachia Ormanian[4], locum tenens ;
  • 1916-1917 : Sahag Khabayan[5]. Installé par le gouvernement Jeunes-Turcs avec le titre de « Catholicos-Patriarche de l'Empire ottoman » ;

Mandat britannique[modifier | modifier le code]

Indépendance retrouvée[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Considéré comme le premier patriarche officiel en 1311 après avoir rejeté les décisons pro-latines des conciles de Sis en 1307 et d'Adana en 1309.
  2. Également Catholicos de Cilicie (1515-1525).
  3. Également Catholicos de Cilicie (1525-1539).
  4. Également Patriarche arménien de Constantinople (1896-1908).
  5. Également Catholicos de Cilicie (1902-1939).

Source[modifier | modifier le code]

  • Krikor Jacob Basmadjian, « Chronologie de l'histoire de l'Arménie », dans Revue de l'Orient chrétien, Bureaux des œuvres d'Orient, Tome IX (XIX), Paris, 1914, « II. Les Patriarches, A. Les Patriarches de Jérusalem », p. 369-371.