Liste des opérations du SAS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente la liste des opérations du Special Air Service (SAS).

Opérations de la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Ce qui suit est une liste, chronologique, des opérations effectuées par le Special Air Service pendant la Seconde Guerre mondiale.

Afrique du Nord

Méditerranée

Nord-ouest de l'Europe

  • Opération Titanic IV (en) : 6 juin 1944, diversion en Normandie
  • Opération Nelson : prévue en juin 1944, région d'Orléans, mais non exécutée.
  • Opération Dingson : 6 juin 1944, parachutage de 18 Français libres du 4e Bataillon SAS dans le Morbihan
  • Opération Samwest : 6 juin 1944, parachutage de 18 Français libres du 4e Bataillon SAS dans les Côtes-du-Nord
  • Opération Cooney : 8 juin 1944, parachutage en Bretagne de 18 équipes (58 parachutistes) du 4e bataillon SAS de la France libre pour neutraliser le réseau ferré breton
  • Opération Grog : 14 juin 1944, base de recueil et de parachutage à la suite des opérations Dingson et Samwest après la dispersion de la base Samwest le 12 juin et de la base Dingson le 18 juin 1944
  • Opération Bulbasket : juin 1944, destruction de lignes de chemin de fer et de trains dans la Vienne et les Deux-Sèvres
  • Opération Houndsworth (en) : juin 1944, destruction de lignes de chemin de fer et de trains dans la région de Dijon
  • Opération Lost : 23 juin 1944, raid sur la Bretagne pour rétablir la liaison radio du 4e SAS dispersé, avec le commandement SAS en Grande-Bretagne
  • Opération Span : 1944
  • Opération Gain : juin 1944, raids contre les voies ferrées entre Paris et la Normandie.
  • Opération Defoe (en) : juillet 1944, patrouilles en Normandie.
  • Opération Hast : juillet 1944, collecte de renseignements dans le Nord de la France
  • Opération Gaff (en) : juillet 1944, élimination ou capture d'Erwin Rommel.
  • Opération Dickens : juillet 1944, raids contre les voies ferrées dans la région de Nantes.
  • Opération Marshall : août 1944, opérations de destruction offensive en France
  • Opération Barker : août 1944, protection de l'armée américaine pendant son avance à travers la France
  • Opération Derry : 5 août 1944, parachutage de 82 Français libres du 3e bataillon SAS dans le Finistère à l'approche de l'armée américaine
  • Opération Snelgrove : août 1944, armement de la Résistance dans le sud de la France
  • Opération Dunhill : août 1944, opérations en Normandie comme support de l'opération Cobra.
  • Opération Loyton (en) : août 1944, opération contre les bases arrières allemandes dans la région de Belfort.
  • Opération Haggard : août 1944,
  • Opération Harrod : août 1944, perturbation des mouvements de l'ennemi dans le centre de la France
  • Opération Kipling : août 1944, raids dans le Massif Central
  • Opération Jockworth : août 1944, perturbation des mouvements de l'ennemi dans le Sud-Est de la France
  • Opération Moses (Moïse) : août 1944, prend le relais de l’opération Bulbasket (Vienne)
  • Opération Newton (en) : août 1944, opérations contre les bases arrières allemandes en Bourgogne et Champagne.
  • Opération Wallace : août 1944, opérations en jeep, dans la région de Dijon.
  • Opération Noah : août 1944, collecte de renseignements dans les Ardennes françaises
  • Opération Wolsey : août 1944, collecte de renseignements dans le Nord-Est de la France
  • Opération Benson : septembre 1944, collecte de renseignements dans le Nord-Est de la France
  • Opération Spencer : septembre 1944, harcèlement des Allemands remontant du Sud - Ouest, sur la Loire (secteur Orléans - Nevers) par le 4e bataillon SAS francais
  • Opération Brutus : septembre 1944, collecte de renseignements dans les Ardennes belges
  • Opération Caliban : septembre 1944, attaques des communications ennemies dans le Nord de la Belgique
  • Opération Pistol : septembre 1944, raids contre les voies ferrées dans l'Est de la France
  • Opération Fabian : septembre 1944, collecte de renseignements dans la région d'Arnhem aux Pays-Bas
  • Opération Gobbo : septembre 1944, collecte de renseignements dans la province de Drenthe en Pays-Bas
  • Opération Franklin : décembre 1944, soutien des forces américaines pendant la bataille des Ardennes
  • Opération Regent : : décembre 1944, harcèlement des troupes allemandes pendant la bataille des Ardennes
  • Opération Galia : décembre 1944, collecte de renseignements dans le Nord de l'Italie.
  • Opération Canuck : janvier 1945, opération dans le Nord de l'Italie.
  • Opération Cold Comfort (en) : février 1945, raid au nord de Vérone.
  • Opération Brake : mars 1945,
  • Opération Tombola : mars 1945, opérations contre les bases arrières allemande dans la région de Bologne
  • Opération Archway : mars 1945, opération de reconnaissance en support de l'opération Plunder.
  • Opération Keystone (en) : avril 1945, opération près d'IJsselmeer aux Pays-Bas.
  • Opération Larkswood : avril 1945, attaques en jeep dans le Nord de l'Allemagne
  • Opération Howard : avril 1945, opérations en jeep dans le Nord-Ouest de l'Allemagne
  • Opération Amherst : 7 avril 1945, opération aéroportée des 2 régiments SAS français aux Pays-Bas entre Hoogeveen et Groningue
  • Opération Apostle : mai 1945, désarment de la garnison allemande de Norvège.

Opérations de l'après-guerre[modifier | modifier le code]

Ce qui suit est une liste des opérations du Special Air Service après la seconde guerre mondiale.

Insurrection communiste malaise

  • Opération Prosaic
  • Opération Helsby : février 1952
  • Opération Hive : automne 1952
  • Opération Sword : février 1954
  • Opération Termite : juillet-novembre 1954
  • Opération Asp
  • Opération Sweep : février 1958

Jebel Akhdar

  • Prise du plateau du Jebel Akhdar à Oman, 1958-1959

Confrontation indonésio-malaisienne

  • Opération Hellfire
  • Opération Viper
  • Opération Claret : patrouilles transfrontalières en Indonésie

Insurrection en Arabie du Sud (« Aden »/Yémen du Sud)

  • Opération Nina

Conflit nord-irlandais

  • Opération Cuff : premier déploiement du SAS en Irlande du Nord en août 1969.
  • Opération Judy : le SAS tend une embuscade à Loughgall en Irlande du Nord et abat huit membres de la brigade d'East Tyrone de l'Armée républicaine irlandaise provisoire.
  • Opération Flavius : le SAS tue trois suspects de l'IRA, désarmés, à Gibraltar le 6 mars 1988.

Guerre du Dhofar

Libération d'otages

  • Opération Pagoda : création de l'équipe de libération d'otages du SAS.
  • Opération Feuerzauber : opération du GSG9 allemand à Mogadiscio en octobre 1977. Assistance du SAS.
  • Opération Nimrod : Libération des otages de l'ambassade d'Iran à Londres en mai 1980.

Gambie

  • En juillet 1981, deux hommes du SAS aident le président Dawda Jawara à se rétablir au pouvoir.

Guerre des Malouines

  • Opération Paraquet : opérations de reprise de la Géorgie du Sud
  • Opération Prelim : attaque d'une base aérienne argentine à Pebble Island dans la nuit du 14-15 mai 1982.
  • Opération Plum Duff
  • Opération Mikado

Extrême-Orient

  • Formation de groupes de résistance cambodgiens.

Colombie

  • A partir de 1989, le SAS forme des unités colombiennes pour la lutte contre les cartels de la drogue.

Guerre du Golfe

  • Chasse aux lanceurs de missiles Scud. Des patrouilles mobiles fouillent certaines zones du désert et des patrouilles fixes surveillent les lignes de communications irakiennes.

Liberia

  • Une équipe du SAS assure la protection du personnel diplomatique à Monrovia en août 1990[1]

Ethiopie

Zaïre

  • Une équipe du SAS assure la protection de l'ambassade britannique à Kinshasa en 1991[2].

Siège de Waco

Yougoslavie

  • Équipes d'observateurs au service de la Force de protection des Nations unies (1994-1995)
  • Opérations d'arrestations de personnes inculpées de crimes de guerre (1997-2001)
    • Opération Tango : opération d'arrestation de deux inculpés, Milan Kovacevic et Simo Drljaca en juillet 1997. Kovacevic est arrêté mais Drljaca tire sur les SAS, qui l'abattent.
    • Opération Ensue : opération d'arrestation de Stevan Todorovic en septembre 1998.

Cambodge

  • Préparation du sauvetage d'otages européens enlevés par les Khmers rouges au Cambodge en juillet 1994, mais les otages seront exécutés[3].

Sierra Leone

  • Une équipe SAS de deux hommes est envoyée étudier la possibilité du sauvetage d'Occidentaux pris en otages par des rebelles fin 1994. Les otages sont finalement libérés sans intervention militaire[2].

Algérie

  • Une équipe du SAS protège l'évacuation de personnel diplomatique d'Alger en 1996[4].

Lima

Albanie

  • Sauvetage du personnel de l'orphelinat de Elbasab, en Albanie en 1997.

Guerre du Kosovo

  • Marquage laser des cibles au cours de la guerre du Kosovo et Opération contre les criminels de guerre.

Sierra Leone

Macédoine

  • Opération en Macédoine avant l'arrivée des troupes de l'OTAN en 2001 : reconnaissances, hostilités de la population, collecte de renseignements, cartographie des points susceptibles d'embuscade.

Afghanistan

  • Opération Determine
  • Opération Blood
  • Opération Trent : attaque contre les plantations d'opium d'Al-Qaida et le centre de commandement en novembre 2001.

Zimbabwe

  • Le SAS effectue des reconnaissances sur la frontière entre l'Afrique du Sud et le Zimbabwe en vue d'une éventuelle évacuation de citoyens britanniques en août 2002.

Guerre d'Irak

  • Opération Row : Le SAS britannique et la Force Delta américaine sont envoyés dans l'ouest de l'Irak pour empêcher Saddam Hussein de lancer des Scud sur Israël.
  • Opération Marlborough : élimination à Bagdad de trois kamikazes irakiens, dans la rue, avant qu'ils actionnent leurs détonateurs en juillet 2005.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Tony Geraghty, Who Dares Wins : The Story of the SAS 1950-1992, Londres, Time Warner,‎ 2002 (1re éd. 1992) (ISBN 0-7515-0358-4)
  2. a, b et c (en) Gaz Hunter, The Shooting Gallery, Londres, Orion Books Ltd.,‎ 1999 (1re éd. 1998), 338 p. (ISBN 0-75282-720-0)
  3. Jean Guisnel, « Le lourd tribut de l'opération de la DGSE en Somalie », Le Point,‎ 21 janvier 2013 (lire en ligne).
  4. (en) Mike Curtis, C.Q.B. : Close Quarter Battle, Londres, Bantam Press,‎ 1997, 394 p. (ISBN 0-593-04032-5)