Liste des figures mythologiques étrusques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste des figures mythologiques étrusques recense et compare les divinités étrusques, les apports grecs, et leur correspondance dans le panthéon romain.

Les douze dieux principaux, rapidement identifiés avec les douze dieux de l'Olympe hellénique, constituaient le second rang de la hiérarchie céleste dans les croyances religieuses des Étrusques.

Le premier rang en effet était occupé par des divinités mystérieuses, impénétrables, dont on ne connaît ni le nom ni le nombre, dont il n'existe nulle représentation. On les désignait par des termes vagues, généraux, de « dieux voilés » (dii involuti).

Divinités principales[modifier | modifier le code]

Divinité étrusque Nom grec Nom latin Fonction(s)
Tins / Tinia Zeus Jupiter dieu de la lumière, roi des dieux et maître des Cieux
Uni Héra Junon reine des dieux, sœur et femme de Tins
Velch Héphaistos Vulcain dieu du feu et des métaux, fils de Uni
Turan Aphrodite Vénus déesse de l'amour, de la beauté, de la fécondité et de la santé
Nethuns Poséidon Neptune dieu de la mer, frère de Tins
Turms Hermès Mercure dieu du commerce, des marchands et protecteur des voyageurs
Laran Arès Mars dieu de la guerre
Maris Demeter Cérès déesse des champs, de la fertilité et de l'agriculture
Aritimi/Artumes Artémis Diane déesse de la chasse, de la lune et de la virginité
Apulu / Aplu Apollon Phébus dieu du Soleil et de la lumière, frère jumeau de Artimi
Menrva Athéna Minerve déesse de la sagesse et des arts
Fufluns Dionysos Bacchus dieu du vin et de la fête
Usils Hélios Sol dieu du soleil
Artumes Artémis Diane déesse de la chasse et de la lune.

Divinités mineures[modifier | modifier le code]

Le troisième rang était constitué par des divinités qu'on ne pouvait classer dans les deux autres catégories : les divinités infernales.

Divinité étrusque Nom grec Nom latin Fonction(s)
Hercle Héraclès Hercule Ce dieu était très populaire en Étrurie et possédait une mythologie originale, différente de la tradition grecque et comportant certains éléments d'origine orientale rappelant le Melqart phénicien.
Aita Hadès Pluton Dieu des morts
Vanth Hécate (?)   Divinité infernale de la mort
Charun Charon   Le « nocher des Enfers »
Artha Ariane Arachne (?)  
Tuchulcha (?) (?) Divinité infernale
Thalna Ilithye (?) Lucine Déesse des naissances, épouse de Tins
Lares   les Lares Divinités chargés de veiller sur les carrefours et les enclos domestiques.
les Pénates (?)   les Pénates  
les Mânes (?)   les Mânes  
les Génies (?)   les Génies  
Voltumna   Vertumnus  
Pomone (?)   Pomone  
Végoia ou Bégoé    Vegontici Nymphe et prophétesse
Tagès Hermès Chtonien    
Silenus Silène   Divinité de la nature sauvage
Semla Sémélé   Divinité de la terre
Ani Janus    
Aradia ou Herodias     Déesse de la Magie et de la Sorcellerie
Calu     Dieu des morts qui semble être antérieur à Aita
Carmen ou Carmenta     Déesse des sorts et enchantements
Canthas      
Cel     Dieu de la mort et du monde souterrain
Comus     Dieu de la gaÏeté, des festins et de l'ivresse.
Copia     Déesse de l'abondance
Corvus     Dieu messager
Culsu     Assimilable aux Furies
Eitas Hadès    
Faunus     Dieu de la fécondité, des troupeaux et des champs
Februus     Dieu de la purification, la mort, et l'initiation.
Fortuna     Déesse de la fortune, du destin, de la chance
Funa     Déesse de la terre, de la vie sauvage, des forêts, de la fertilité.Fille ou femme de Faunus
Janus     Dieux des commencements des portes
Leta (Leθam),     Divinité du domaine chtonien ou de la fertilité?
Lethns     Deitée de la nature et de la terre
Lucifer     Dieu de la Lumière, son nom signifie porteur de Lumière
Lupercus     Ancien Dieu, parfois assimilé à Pan
Mania     Dieu des morts et époux de Mantus
Mantus     Dieu des morts et époux de Mania
Marica     Nymphe épouse de Faunus
Meane     Déesse de la mer
Munthu     Déesse de la parure
Nortia     Déesse du destin
Nox     Déesse de la nuit
Orchus     Démon
Persiphnaï Perséphone Proserpine  
Pertunda     Déesse de l'amour charnel
Plutos Hadès Pluton  
Pomone     Divinité des fruits et des jardins
Satre Cronos Saturne  
Selvans   Silvanus ou Sancus Dieu étrusque de la forêt
Sethlans Héphaïstos Vulcain Dieu du feu, la forge, la métallurgie
Suri     Dieu oraculaire associé à Apulu (sur les lamelles de Pyrgi)
Summanus     L'un des dieux de la Foudre
Thesan     Dieu de l'aurore
Tivr ou Tiv     Déesse de la nuit
Tujltha Perséphone Proserpine ou Mater Matuta Divinité protectrice des morts
Umbria     Déesse de l'ombre et des choses cachées et secrètes.
Vertumnus     Divinité présidant aux changements de saisons et aux récoltes
Vesuna      
Vetis      
Virbius     Dieu des hors la loi et protecteur des sanctuaires
Diana ou Tana     Déesse primordiale de l'Obscurité et de la Nuit, mère sœur et épouse de Lucifer
Nortia (?) Némésis   Vénérée à Volsinies, Les clous attachés dans son temple désignaient le nombre des années[1].
Culsans ... Janus Divinité de la conception, de la fortune.
Zirna, Tiv et Losna. ... ... Déesses Étrusques de la Lune
Veive ou Veiove ou Vetis. ... ... Divinité infernale d'origine Étrusque[2].
Lasa. ... ... Gardienne des tombes.
Horta. ... ... Déesse Étrusques de l'agriculture.
       
       

Héros[modifier | modifier le code]

Achille 
Achle, Achile. Héros de la guerre de Troie, dans l’Illiade et l’Odyssée[3].
Agamemnon 
Achmemrun. Roi de Mycènes[3].
Ajax fils de Télamon et Ajax fils d'Oïlée 
Aivas Tlamunus et Vilates Aivas ; aussi Eivas ou Evas[4].
Amycos 
Amuce, Amuche, Amuke. Figure légendaire du mythe des Argonautes[5].
Atlas 
Aril[5].
Actéon 
Ataiun[5].
Admète 
Atmite[6].
Adonis 
Atunis[6].
Kallinikos 
Calanice. Nom grec de Hercle[6].
Capanée 
Capne, Kapne[6].
Castor 
Castur[6].
Jason 
Easun, Heasun, Heiasun.
Asclépios 
Esplace [7],
Étolos 
Etule. Ne pas confondre avec son frère, Épéios, qui a construit le cheval de Troie[7].
Étéocle 
Evtucle, [Ev] thucle[7].
Amphiaraos 
Hamphiare, Amphare. Devin argien[8].
Hercle, Hercele, Herecele, Herkle, Hrcle 
Forme étrusque du héros connu des Grecs comme Héraclès et des Romains comme Hercule[8].
Lyncée 
Lunc, Lnche[9].
Méléagre 
Meleacr[10].
Ménélas 
Menle. Roi de Sparte[10].
Nestor 
Nestur[11].
Palamède 
Palmithe, Talmithe[11].
Patrocle 
Patrucle[11].
Pélée 
Pelé[11].
Persée 
Perse, Pheres[12].
Phaon 
Phaun, Faun, Phamu[12].
Phénix 
Phuinis. Ami de Pélée[12].
Prométhée 
Prumathe[13].
Pollux 
Pultuce, Pulutuce, Pulutuke, Pultuke. L'un des Dioscures[13].
Sisyphe 
Sispe, Sisphe[14].
Dédale 
Taitle[15].
Teucros 
Techrs. Héros de la guerre de Troie[15].
Télamon 
Telmun, Tlamun, Talmun, Tlamu. Argonaute[15].
Tirésias 
Teriasals, Teriasa. Devin aveugle[15].
Thésée 
These.
Dioscures 
cliniar Tinas, «fils de Tina", désignant les Dioscures[16].
Tyndare 
Tuntle[17].
Tydée
Tute[17].
Orphée 
Urphe[3].
Oreste 
Urusthe[3].
Elpénor 
Velparun[18].
Icare 
Vikare. Fils de Taitle[19].
Iolaos 
Vile, Vilae. Neveu de Hercle[18].


Références[modifier | modifier le code]

  1. François-Joseph-Michel Noël, Dictionnaire de la fable ou mythologie grecque, latine, égyptienne, Volume 2, p. 221[1]
  2. Aulus Gellius, le considère comme un anti-Jupiter en donnant à la particule ve la signification d'anti.(Noctes Atticae,livre 5, §12)
  3. a, b, c et d Bonfante (2002), page 192.
  4. Bonfante (2002), page 193.
  5. a, b et c Bonfante (2002), page 194.
  6. a, b, c, d et e Bonfante (2002), page 195.
  7. a, b et c Bonfante (2002), page 198.
  8. a et b Bonfante (2002) page 199.
  9. Bonfante (2002), page 200.
  10. a et b Bonfante (2002), page 201.
  11. a, b, c et d Bonfante (2002), page 202.
  12. a, b et c Bonfante (2002), page 203.
  13. a et b Bonfante (2002), page 204.
  14. Bonfante (2002), page 205.
  15. a, b, c et d Bonfante (2002), page 206.
  16. Swaddling et Bonfante (2006) page 78.
  17. a et b Bonfante (2002), page 208.
  18. a et b Bonfante (2002), page 210.
  19. Swaddling & Bonfante page 42.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Giuliano Bonfante, Larissa Bonfante, La langue étrusque, une Introduction, Manchester, University of Manchester Press,‎ 2002 (ISBN 0-7190-5540-7)
  • (en) Nancy Thomson De Grummond, Mythologie étrusque, l'histoire sainte et légende: une introduction, University of Pennsylvania Museum of Archaeology,‎ 2006 (ISBN 1931707863)
  • (en) George Dennis, Les villes et les cimetières d'Étrurie, Londres, John Murray,‎ 1848 (présentation en ligne)
  • (en) Charles Godfrey Leland, étrusques vestiges romains dans la tradition populaire, Londres, T. Fisher Unwin,‎ 1892 (présentation en ligne)
  • (it) Massimo Pallottino, Les Étrusques, Londres, Penguin Books,‎ 1975
  • (en) Emeline Hill Richardson, Les Etrusques: leur art et civilisations, Chicago, University of Chicago Press,‎ 1964 (ISBN 0226712346)
  • (en) Judith Swaddling et Larissa Bonfante, Les mythes étrusques, University of Texas Press,‎ 2006 (ISBN 0292706065)
  • (de) Carl Thulin, Die Götter des Martianus Capella und von der Bronzeleber Piacenza, Alfred Töpelmann

Voir aussi[modifier | modifier le code]