Liste des mammifères à Sao Tomé-et-Principe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici la liste des espèces mammifères signalées à Sao Tomé-et-Principe. Il y a 11 mammifères terrestres et 3 mammifères marins originaires de Sao Tomé-et-Principe, dont 2 en danger critique d'extinction, 1 en danger ; 2 sont quasi menacées[1]. De plus, 6 espèces de mammifères terrestres ont été introduite sur les îles, et 8 espèces domestiques ensauvagées ou qui posent une menace à la faune autochtone[2],[3].

EX Éteint Il n'y a pas le moindre doute sur le fait que le dernier spécimen est mort.
EW Éteint à l'état sauvage Connu uniquement en captivité ou en tant que population naturalisé bien en dehors de son ancienne aire de répartition.
CR En danger critique d'extinction L'espèce risque prochainement de s'éteindre à l'état sauvage.
EN En danger L'espèce fait face à un très gros risque d'extinction à l'état sauvage.
VU Vulnérable L'espèce fait face à un gros risque d'extinction à l'état sauvage.
NT Quasi menacé L'espèce ne satisfait pas un ou plusieurs des critères prévus qui permettraient de la catégoriser mais pourrait risqué de s'éteindre dans le futur.
LC Préoccupation mineure Il n'y a pas de risques identifiables pour l'espèce.
DD Données insuffisantes Il n'y a pas d'informations adéquates qui permettraient de faire une évaluation des risques pour cette espèce.

Certaines espèces ont été évaluées en utilisant un ensemble de critères plus anciens. Les espèces évaluées utilisant ce système ont ce qui suit à la place de Quasi menacé et Préoccupation mineure :

LR/cd Risque faible/dépendant de mesures de conservation Espèce bénéficiant d'un programme de conservation continue et qui pourraient basculer dans une catégorie de risque plus élevée si ce programme s'arrêtait.
LR/nt Risque faible/Quasi menacé Espèces qui sont proches d'être classées en tant qu'espèce vulnérable mais qui ne sont pas l'objet de programmes de conservation.
LR/lc Risque faible/Préoccupation mineure Espèces pour lesquelles il n'y a pas de risques identifiés.

Sous-classe : Theria[modifier | modifier le code]

Infra-classe : Eutheria[modifier | modifier le code]

Ordre : Rodentia (rongeurs)[modifier | modifier le code]

Les rongeurs constituent l'ordre le plus important de mammifères, avec 40 % des espèces mammifères. Ils possèdent deux incisives à la mâchoire inférieure et à la mâchoire supérieure à croissance continue et doivent les user continuellement pour les garder courtes. La plupart des rongeurs sont petits même si le capybara peut peser 45 kg.

Ordre : Primates[modifier | modifier le code]

L'ordre des primates contient toutes les espèces associées aux lémures, singes, et hominoïdes, avec cette dernières catégorie comprenant les humains. Il est divisé de manière informelle en trois groupes principaux : prosimiens, singes du Nouveau Monde, et singes du l'Ancien Monde.

Ordre : Soricomorpha (musaraignes, taupes, et solédontes)[modifier | modifier le code]

Les musaraignes (sensu lato) sont des mammifères insectivores. Les musaraignes et les sélodontes ressemblent beaucoup aux souris tandis que les taupes sont un peu plus courtaudes.

Ordre : Chiroptera (chauve-souris)[modifier | modifier le code]

Ce qui distingue le plus les chauves-souris sont leurs ailes membraneuses, faisant d'elles les seuls mammifères de la planète capables de vol actif. Le nombre d'espèces de chauves-souris représentent 20 % des mammifères.

Ordre : Cetacea (baleines)[modifier | modifier le code]

L'ordre des cétacés comprend entre autres les baleines, les dauphins et les marsouins. Ce sont des mammifères totalement adaptés à la vie aquatique avec un corps lisse et fuselé, avec une couche de graisse sous-cutanée, et des membres antérieurs et une queue modifiés pour la propulsion sous l'eau.

Ordre : Carnivora (carnivores)[modifier | modifier le code]

Les carnivores comprend plus de 260 espèces, dont la plupart mangent de la viande comme élément principal de leur régime alimentaire. Ils se distinguent par une mâchoire et une denture qui leur permet de chasser et de manger d'autres animaux.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette liste est dérivée de la liste rouge de l'UICN qui répertorie les espèces animales qui ont été récemment classifiées comme éteintes (depuis 1500). La taxonomie et la nomenclature des espèces est basée sur celles utilisées par les articles de wikipédia et complété par les nom communs et la taxonomie provenant de l'UICN, Smithsonian Institute, ou de l'Université du Michigan
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) John Dutton, « Introduced mammals in São Tomé and Príncipe: possible threats to biodiversity », Biodiversity and Conservation, vol. 3, no 9,‎ 1994, p. 927–938 (DOI 10.1007/BF00129667)
  3. Les espèces domestiques ou féralisées qui menacent la faune autochtone sont : le cochon, la chèvre, le cheval, l'âne, la vache, le mouton, le chat domestique et le chien.