Liste des lochs d'Écosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ce qui suit est une liste des lochs d'Écosse. Cette liste est loin d'être exhaustive : seuls les plus connus sont répertoriés. Il a été estimé qu'il y a au moins 3 lochs dans les Hébrides extérieures seules[1]. Loch est un mot gaélique écossais pour un lac ou d'un fjord (apparenté au Loch gaélique irlandais, qui est anglicisé comme Lough) qui a été emprunté par les Écossais et les Anglais écossais et donner à ces étendues d'eau, en particulier celles situées en Écosse.

Le lac de Menteith est l'unique étendue d'eau douce naturelle appelé « lac » en Écosse. Il y a, cependant, un ou deux autres « lacs » artificiels, comme le lac des Hirsel. Il y a aussi de nombreux lochs appelée « Water », en particulier dans les îles du Nord, par exemple, Roer Water dans les îles Shetland et Heldale Water dans les îles Orcades. Ils ne doivent pas être confondus avec les cours d'eau ayant un nom similaire, en particulier dans le Sud de l'Écosse, comme, Whiteadder Water and Blackadder Water.

Lochs d'eau douce[modifier | modifier le code]

Loch Arkaig
Loch Awe
Lochindorb
Loch Katrine
Loch Finlaggan, Islay
Loch Ken
Loch Leven, Kinross
Loch Leven Castle island
Loch Lomond
Une carte des années 1800 montrant les îles du Loch Lomond.
Inchfad in Loch Lomond
Loch Maree
Lac de Menteith
Loch Morar
Loch Tay

Plus grand et plus profond[modifier | modifier le code]

Ce tableau comprend les douze plus grands lacs par volume, surface et la longueur comme indiqué par Murray et Pullar (1910)[2],[3]. Le volume d'eau dans le Loch Ness est presque le double que celui de tous les lacs d'Angleterre et du Pays de Galles réunis[1]. Murray et Pullar notent également que la profondeur moyenne du Loch Ness est de 57,4 % de la profondeur maximale - plus que dans toute autre Loch profond, avec pour suivant le Loch Avich avec 52,4 %[4].

Les Lochs Maree, Shiel et Ness sont enregistrées comme étant les lochs les plus étroit, des lochs importants, par rapport à leur longueur[5].


Loch Volume (km³) Surface (km²) Longueur (km) Profondeur max. (m) Profondeur moy. (m)[6]
Loch Ness 7.45 56 39 230 132[4]
Loch Lomond 2.6 71 36 190 37[7]
Loch Morar 2.3 27 18.8 310 87[8]
Loch Tay 1.6 26.4 23 150 60,6[9]
Loch Awe 1.2 39 41 94 32[10]
Loch Maree 1.09 28.6 20 114 38[5]
Loch Ericht 1.08 18.6 23 156 57,6[9]
Loch Lochy 1.07 16 16 162 70 [11]
Loch Rannoch 0.97 19 15.7 134 51[12]
Loch Shiel 0.79 19.5 28 128 40[13]
Loch Katrine 0.77 12.4 12.9 151 43,4[14]
Loch Arkaig 0.75 16 19.3 109 46,5[15]
Loch Shin 0.35 22.5 27.8 49 15,5[16]

Lochs continentaux[modifier | modifier le code]

Dans les îles[modifier | modifier le code]

Il y a un très grand nombre de lacs dans les îles d'Écosse, la plus grande densité se trouvant dans les Hébrides extérieures. North Uist, South Uist et Lewis, en particulier, possèdent de très nombreuses surfaces d'eau douce, avec une multiplicité de forme différentes de lochs. Harris a moins de grandes étendues d'eau, mais d'innombrables lacs de petite étendue. Les lochs énumérés ici sont les plus grands ou les plus notables.

Le Loch Orasaigh sur l'île Lewis n'a qu'une superficie de 125 ha, mais abrite l'île de Rainish Eilean Mòr qui est probablement la plus grande île en Écosse par rapport à surface d'eau relative, car elle représente environ 20 % de la superficie du Loch Orasaigh.

La signification des noms provient généralement du Gaélique écossais, du Vieux norrois ou du Scots.


Loch Signification du nom Île Localisation Surface (en hectares) Profondeur (en mètres) Notes[6]
Loch a' Phuill Gaelique: Lac de tourbière ou piscine[17] Tiree 56° 28′ 03″ N 6° 56′ 43″ O / 56.46738, -6.945178 (Loch a'Phuill) Localisé au sud ouest de l'île proche de Balephuil.
Loch Bà Mull 56° 28′ 05″ N 5° 56′ 51″ O / 56.468096, -5.947562 (Loch Bà) 324 44[18]
Loch Barabhat Great Bernera 58° 12′ 53″ N 6° 50′ 37″ O / 58.21485, -6.843732 (Loch Barabhat)
Loch Bì South Uist 57° 22′ 11″ N 7° 22′ 52″ O / 57.369843, -7.381074 (Loch Bì) <10 Le plus large Loch de l'île, situé dans sa partie nord, long de 8 km il coupe l'île en deux.
Loch of Boardhouse Mainland (Orcades) 59° 07′ 07″ N 3° 16′ 46″ O / 59.118579, -3.279386 (Loch of Boardhouse) 244 5[19] Dans la paroisse de Birsay
Loch Carabhat Grimsay 57° 29′ 27″ N 7° 14′ 49″ O / 57.49071, -7.246814 (Loch Carabhat)
Loch Carabhat North Uist 57° 31′ 55″ N 7° 16′ 16″ O / 57.531986, -7.271162 (Loch Carabhat) 151 22.5 Troisième plus grand loch de l'île[20]
Loch of Cliff Unst 60° 47′ 03″ N 0° 53′ 57″ O / 60.784194, -0.899049 (Loch of Cliff) 104 6.5 Long de 5 km, le loch plus septentrional de Grande Bretagne[21].
Loch Coruisk Gaelique: Loch du cirque de l'eau Skye 57° 12′ 26″ N 6° 10′ 13″ O / 57.207222, -6.17041 (Loch Coruisk) 38.4[22],[23] Localisé au cœur des « Black Cuillin ».
Loch Druidibeag South Uist 57° 18′ 52″ N 7° 19′ 53″ O / 57.314374, -7.331363 (Loch Druidibeag) c.500[24] Partie de la réserve naturelle nationale Loch Druidibeg sur la côte ouest de l'île.
Loch Fad Gaelique: Lac long Bute 55° 48′ 35″ N 5° 04′ 27″ O / 55.809624, -5.074265 (Loch Fad) 71 11.5[25] Riche en truite fario et arc-en-ciel, le loch est un site d'intérêt scientifique particulier[26].
Loch Fada Colonsay 56° 04′ 52″ N 6° 12′ 13″ O / 56.081043, -6.203747 (Loch Fada) Plus grand loch de l'île
Loch Fada Gobha Lewis 58° 06′ 44″ N 6° 40′ 43″ O / 58.112185, -6.678499 (Loch Fada Gobha) c.125 14 Ce loch qui relie les lochs Treabhal et Langavat est long de 3 km[27].
Loch Finlaggan Lac du trou blanc[28] Islay 55° 50′ 02″ N 6° 10′ 26″ O / 55.833836, -6.173797 (Loch Finlaggan) Eilean Mor était un centre administratif des Lords des Iles au 13ème et 15ème siècles. Le nom anglais est dérivé du gaélique, Port an Eilein signifiant "port de l'île"[28].
Loch Frisa Mull 56° 33′ 26″ N 6° 05′ 08″ O / 56.557153, -6.085487 (Loch Frisa) 430 62.5 Plus grand loch de l'île[29]
Loch of Girlsta Mainland (Shetland) 60° 14′ 58″ N 1° 13′ 07″ O / 60.249506, -1.218731 (Loch of Girlsta) 20
Loch Gorm Lac bleu Islay 55° 48′ 19″ N 6° 25′ 23″ O / 55.805322, -6.423065 (Loch Gorm) Héberge le Loch Gorm Castle, une place forte du Clan Macdonald.
Loch of Harray Vieux norrois: Loch de la butte Mainland (Orcades) 59° 01′ 03″ N 3° 13′ 43″ O / 59.017581, -3.22861 (Loch of Harray) 971 4[30] Héberge le Heart of Neolithic Orkney, un site inscrit au patrimoine mondial.
Heldale Water Hoy 58° 48′ 47″ N 3° 17′ 01″ O / 58.813166, -3.283699 (Heldale Water) Une des plus grandes plan d'eau douce des Orcades qui ne soit pas sur la l'île principale
Loch Langavat Gaelique/Vieux norrois: lac long[31],[32] Lewis 58° 05′ 06″ N 6° 45′ 23″ O / 58.085007, -6.756452 (Loch Langavat) 906.5 30[33] Ce loch se situe à 33 m au-dessus du niveau de la mer, il est long de 11 km et, est la source du système de rivières de Grimersta.
Loch Langavat Gaelique/Vieux norrois: lac long Iles d'Harris 57° 47′ 58″ N 6° 58′ 36″ O / 57.799483, -6.976535 (Loch Langavat)
Loch Leathan Skye 57° 28′ 40″ N 6° 10′ 16″ O / 57.477875, -6.171207 (Loch Leathan) Ce loch est situé à l'est de Portree. Il inclut le loch Fada, est fait environ 5 km de long.
Loch Mòr Gaelique: grand lac Boreray 57° 42′ 40″ N 7° 17′ 26″ O / 57.711149, -7.29052 (Loch Mòr) Un loch peu profond qui représente environ un huitième de la superficie de l'île.
Muckle Water Scots: grand lac Rousay 59° 41′ 33″ N 3° 04′ 45″ O / 59.692461, -3.07915 (Muckle Water) L'une des plus grandes étendues d'eau douce dans les îles Orcades qui ne soit pas sur le continent.
Loch nan Cinneachan Gaelique: Lac des "pagans" ou des "Gentils"[34]. Coll 56° 36′ 48″ N 6° 35′ 09″ O / 56.613433, -6.585794 (Loch nan Cinneachan) Contient le crannog Dùn Anlaimh
Loch Olabhat Benbecula 57° 26′ 08″ N 7° 20′ 14″ O / 57.435607, -7.337351 (Loch Olabhat) Un des plus grands lochs de Benbecula, il enserre de nombreuses îles.
Loch Orasaigh Gaelique: Lac de l'île Tidal? Lewis 58° 09′ 53″ N 6° 26′ 31″ O / 58.164729, -6.442032 (Loch Orasaigh) Contient Rainish Eilean Mòr (voir ci dessus).
Loch Righ Mòr Gaelique: Grand lac du roi Jura 55° 59′ 49″ N 5° 56′ 45″ O / 55.996944, -5.945864
Loch Sgadabhagh Vieux norrois: peut-être le "lac de la baie de l'impôt" North Uist 57° 35′ 47″ N 7° 16′ 44″ O / 57.596455, -7.278836 453 15[35] Selon Murray and Pullar (1910) "il n'y a probablement pas d'autre loch en Grande-Bretagne qui se rapproche du loch Scadavay par son irrégularité et la complexité de son contour."[35]
Loch an Sgoltaire Colonsay 56° 05′ 47″ N 6° 12′ 14″ O / 56.09633, -6.203807
Loch Spiggie Shetland 59° 55′ 56″ N 1° 20′ 20″ O / 59.932296, -1.338919 86 12.5[36] Partie d'une réserve naturelle de la Société royale pour la protection des oiseaux, sa surface est seulement à un mètre au-dessus du niveau de la mer.
Loch of Stenness Vieux norrois: Lac du cap du promotoire de pierre Mainland (Orcades) 58° 59′ 42″ N 3° 15′ 14″ O / 58.994885, -3.253908 647 5[37] Les pierres levées de Stenness sont situées sur sa rive sud-est.
Loch of St Tredwell Lac de St Tredwell Papa Westray 59° 20′ 27″ N 2° 53′ 38″ O / 59.340932, -2.893929 <10 Nommé d'après St Triduana, ses eaux étaient traditionnellement considérées comme médicinales[38].
Loch Suaineabhal Lewis 58° 09′ 33″ N 6° 59′ 03″ O / 58.159051, -6.984208 c.226[39] 66.7 Ce bassin glaciaire a une profondeur moyenne de 33 m et est le plus volumineux de Lewis[40].
Loch of Swannay Orcades 59° 08′ 11″ N 3° 12′ 30″ O / 59.136323, -3.208395 244 5 Situé dans le nord-ouest de île principale des Orcades. De nombreux bancs de pierre parsèment le loch[19].
Loch of Tankerness Vieux norrois: Peut-être le lac du point de Tannskári[41]. Mainland (Orcades) 58° 58′ 04″ N 2° 50′ 46″ O / 58.967658, -2.845986 60 2 Au nord-est de Kirkwall, la profondeur moyenne du lac est seulement de 1,4 m[42].
Loch Tanna Île d'Arran 55° 38′ 11″ N 5° 18′ 14″ O / 55.636441, -5.303854 Plus grand lac de l'île d'Arran, situé à 321 mètres d'altitude.
Loch of Tingwall Vieux norrois: lac des terres du parlement Mainland (Shetland) 60° 09′ 55″ N 1° 15′ 05″ O / 60.16529, -1.251361 43 12[43] À l'est de Lerwick
Loch Trealabhal Lewis 58° 07′ 04″ N 6° 37′ 29″ O / 58.117745, -6.624836 157 10.5[44] Un autre lac peu profond des Hébrides avec une forme complexe.
Loch of Watlee Norse: Unst 60° 43′ 40″ N 0° 54′ 56″ O / 60.727762, -0.915648
Loch Leathan, Skye

Lochs de mer[modifier | modifier le code]

Lochs disparus[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Botanical survey of Scottish freshwater lochs" SNH Information and Advisory Note Number 4. Consulté le 1 janvier 2010.
  2. Le Loch Trelg et le Loch Glass sont répertoriés comme les 9e et 12e lochs les plus profond respectivement.
  3. Ce n'était pas une enquête exhaustive, et plusieurs des grands lacs dans le Hébrides extérieures n'ont pas été inclus. Toutefois, il est hautement improbable qu'un de ceux-ci apparaisse dans ce tableau. Loch Langavat est répertorié comme le 14e plus long et le 19e plus grand, le Loch Harray est lui le 16e plus grand.
  4. a et b Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Ness Basin" Pages 381-85, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  5. a et b Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Ewe Basin" Page 211, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  6. a et b Les sources pour les cinq données numériques sont les mêmes sauf indications contraires.
  7. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Clyde Basin" Page 262, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  8. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Morar Basin" Page 197, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  9. a et b Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Tay Basin" Page 80, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  10. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Etive Basin" Page 270, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  11. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Lochy Basin" Page 356, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  12. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Tay Basin" Pages 68-69, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  13. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Shiel Basin" Pages 241-42, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  14. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Forth Basin" Pages 1-2, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  15. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Lochy Basin" Page 359, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 janvier 2010.
  16. Murray and Pullar (1910) "Lochs of the Naver Basin" Pages 293-94, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 2 January 2010.
  17. [PDF] (en) Iain Mac an Tàilleir, « Placenames A-E », Pàrlamaid na h-Alba (consulté le 15 décembre 2009)
  18. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Mull" Page 175, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 18 décembre 2009.
  19. a et b Murray and Pullar (1910) "Lochs of Orkney" Page 227, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 18 décembre 2009.
  20. Murray and Pullar (1910) "Lochs of North Uist" Page 197, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  21. Murray and Pullar (1910) "Lochs of North Shetland" Page 246, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  22. "Central Skye" (pdf) skye.co.uk. Consulté le 29 décembre 2009.
  23. Douglas, W. (1898) recorded a depth of 96 feet or 29 metres. See « "The Climbers' camp at Coruisk" » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-08 Scottish Mountaineering Club Journal 5 No. 1. Consulté le 29 décembre 2009.
  24. The Loch Druidibeg National Nature Reserve extends to 1677 ha, of which the loch makes up about 30%. See "Loch Druidibeg National Nature Reserve: ‘Where Opposites Meet’ " SNH. Consulté le 15 décembre 2009.
  25. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Bute" Page 84, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  26. "Loch Fad" Isle of Bute.com. Consulté le 21 décembre 2009.
  27. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Lewis" Page 209, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  28. a et b [PDF] (en) Iain Mac an Tàilleir, « Placenames F-J », Pàrlamaid na h-Alba (consulté le 15 décembre 2009)
  29. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Mull" Page 174, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 20 décembre 2009.
  30. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Orkney" Page 225, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 20 décembre 2009.
  31. [PDF] (en) Iain Mac an Tàilleir, « Placenames K-O », Pàrlamaid na h-Alba (consulté le 23 July 2007)
  32. Maxwell, Sir Herbert (1894) Scottish Land-Names: Their Origin and Meaning Archive.org. Consulté le 28 décembre 2009. Originally published by William Blackwood and Sons of Edinburgh.
  33. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Lewis" Page 213, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 20 décembre 2009.
  34. Beveridge (1903) pp. 25–29. "Gentiles" is a possible reference to Vikings.
  35. a et b Murray and Pullar (1910) "Lochs of North Uist" Page 188, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 20 décembre 2009.
  36. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Shetland" Page 244, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  37. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Orkney" Page 224, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 20 décembre 2009.
  38. "Holy Wells and Magical Waters" Orkneyjar. Consulté le 29 décembre 2009.
  39. Murray and Pullar (1910) state that its area is "nearly a square mile, or about one-fourth that of Loch Langavat".
  40. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Lewis" Page 216, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  41. "Orkney Placenames". Orkneyjar. Consulté le 28 décembre 2009.
  42. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Shetland" Page 227, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 28 décembre 2009.
  43. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Shetland" Page 243, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 21 décembre 2009.
  44. Murray and Pullar (1910) "Lochs of Lewis" Page 209, Volume II, Part II. National Library of Scotland. Consulté le 20 décembre 2009.
  • Beveridge, Erskine (1903). Coll and Tiree. Edinburgh: T. and A. Constable.
  • Murray, Sir John and Pullar, Laurence (1910) Bathymetrical Survey of the Fresh-Water Lochs of Scotland, 1897-1909. London; Challenger Office.