Liste des livres de la Bible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'établissement d'une liste de canonicité de livres fondateurs est toujours le fait d'une autorité. Il en va ainsi tant pour le canon de la Septante, peut-être imité d'une chronologie alexandrine, que pour le canon de la Bible hébraïque ou encore pour le canon des écritures défini au Concile de Trente.

Pseudépigraphes et apocryphes[modifier | modifier le code]

Catholiques et protestants n'ont pas le même canon des livres de l'Ancien Testament. Les catholiques reconnaissent des livres deutérocanoniques, c'est-à-dire admis secondairement dans le canon (du grec deutéros second), que les protestants désignent au contraire comme apocryphes. Des divergences existent aussi entre les églises orientales.

Les catholiques reconnaissent la plupart des livres contenus dans la Septante qui contenait des livres écrits en grec. À partir de la Réforme, Luther, et, par suite, les protestants, n'ont retenu que les livres contenus dans le Tanakh, se fondant sur le principe, donné par Jérôme, le traducteur de la Vulgate, de la veritas hebraica.

Cette différence de corpus de texte fondateur tient à la publication en 1504 par Elias Levita[1], d'une révision de la grammaire hébraïque de Moshe Kimchi[2]. Cette révision serait passée inaperçue si Eliahu n'avait précisé que seul le texte consonantique du Tanakh est de la rédaction d'Esdras tandis que la vocalisation du texte est l'œuvre des Massorètes, achevée vers le VIe siècle.

Les protestants devinrent adeptes de la version hébraïque au nom de sa plus grande antiquité tandis que les catholiques déniaient cette antiquité du fait des voyelles plus tardives. Ils argumentaient contre les protestants que la Septante était en usage chez les premiers chrétiens avant la fixation définitive du canon hébraïque et que la Bible ne saurait se comprendre sans la tradition fixée par le magistère à l'imitation de la tradition massorète.

Études sur la canonisation de l'Ancien Testament[modifier | modifier le code]

Cette affaire de voyelles tardives lança l'examen du dogme talmudique qui postulait que le Pentateuque était écrit par Moïse. Cet examen fut lancé par Gilbert Génébrard (15351597) qui postula une canonisation de la Bible hébraïque en 3 étapes :

  • après la rédaction d'Esdras,
  • le grand prêtre de Jérusalem avait convoqué les 72 traducteurs de la Septante pour les envoyer en Égypte canoniser Tobit, Qohelet et les autres Ketoubim,
  • Enfin, un dernier synode, sous Shammaï et Hillel aurait canonisé les livres Macchabées.

La problématique essentielle, à cette époque, tentait de connaître le cheminement des apocryphes jusqu'à la version latine du canon, en dépit de l'estime de Jérôme pour le canon hébreu. John Cosin (1595-1672) [3] tenait à ce que la Diaspora Juive les eût elle-même introduits, dans un premier temps dans la version grecque de Théodotion, et que de là ils fussent passés dans la version latine. Le facteur grec fut souligné par John Ernest Grabe (1666-1711) qui, à l'hypothèse de Génébrard d'un sanhédrin de Jérusalem pour mandater les septantes, substitua celle d'un sanhédrin alexandrin, après avoir observé que la plupart des apocryphes venaient d'Alexandrie. Le traducteur en anglais de la Lettre d'Aristée, Thomas Lewis, affirmait que de nombreux écrits de l'Ancien Testament étaient en usage au Temple juif de Léontopolis et, par ce biais, avaient trouvé leur chemin vers la Palestine.

Enjeux et diversité des canons antiques[modifier | modifier le code]

à suivre

Listes de canonicité[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Canons des Églises.

Liste des livres[modifier | modifier le code]

Le Livre d'Isaïe dans une Bible anglaise

Un décompte unique des livres de l’Ancien Testament n’est pas possible car il varie suivant le canon de chaque confession.

Ancien Testament[modifier | modifier le code]

On peut néanmoins faire la recension suivante :

Ces sept premiers livres sont dans cet ordre dans toutes les éditions de la Bible. Toutefois, dans les bibles produites par le judaïsme, ces livres ne portent pas le même nom. Au lieu d'un titre, ce sont les premiers mots du livre qui le désigne.

Les livres suivants comprennent tous les autres livres de la Bible hébraïque et les Livres deutérocanoniques, dans des ordres différents suivants les confessions et ici par ordre alphabétique :

Nom du livre Canon
hébreu et
protestant
Septante Canon
catholique
Vulgate Canon
orthodoxe
Peshitta
et canon
syriaque
Canon
slavon
Canon
éthiopien
Aggée X X X X X X X X
Amos X X X X X X X X
Baruch X X X X X X X
Bel et le dragon9, Daniel grec 14 X X9 ? ? ? ?
Cantique des cantiques X X X X X X X X
I Chroniques X X X X X X X X
II Chroniques X X X X X X
Daniel X X X4 X X4 X X4 X
Ecclésiaste ou Qohélèth X X X X X X X X
Ecclésiastique ou Siracide X X X X X X X
Hénoch X
Isaïe ou Ésaïe X X X X X X X X
Esther X X X X X X X X
Ézéchiel X X X X X X X X
Esdras A ou III Esdras2 X

Esdras A

X

III Esdras

? ? ? ?
Ezra ou I Esdras2 X X10

Esdras B

X

I Esdras

X X X X X
IV Esdras ou Apocalypse d’Esdras X ? ? ? ?
Habaquq X X X X X X X X
Jérémie X X X X X X X X
Job X X X X X X X X
Joël X X X X X X X X
Jonas X X X X X X X X
Jubilés X
Judith X X X ? X ? ?
Lamentations X X X X X X X X
Lettre de Jérémie X X ? ? ?
I Macchabées X X X X X X X6
II Macchabées X X X X X X X6
III Macchabées X X X
IV Macchabées X X8
Malachie X X X X X X X X
Michée X X X X X X X X
Nahoum X X X X X X X X
Néhémie ou II Esdras X X10 X

II Esdras

X X X X X
Osée X X X X X X X X
Prière de Manassé X X8 X X
Proverbes X X X X X X X X5
Psaumes7 X X3 X X3 X3 X11 X X3
Psaumes de Salomon X X ?
I Rois ou III Règnes X X X X1 X X X X
II Rois ou IV Règnes X X1 X X X X
Ruth X X X X X X X X
Sagesse de Salomon X X X X X X X
I Samuel ou I Règnes X X X X1 X X X X
II Samuel ou II Règnes X X1 X X X X
Sophonie X X X X X X X X
Suzanne, Daniel grec 13 X X4 X4 ? X4
Tobie X X X X X X ?
Zacharie X X X X X X X X

1Les livres hébreux des Rois et de Samuel sont édités en grecs sous la dénomination I, II, III et IV Règnes.

2Esdras, ou Ezra, est parfois nommé Esdras B (II Esdras), en relation avec l’Esdras grec, contenu dans la Septante, qui y est nommé Esdras A (I Esdras en français). L’Esdras grec ne fait pas partie des canons hébreu, catholique et protestant. Dans la Septante, Esdras B regroupe Esdras et Néhémie en un seul livre.

3 Comprend un psaume supplémentaire, le psaume 151.

4 Le livre de Suzanne est fusionné avec Daniel et correspond à son chapitre 13

5 Dans le canon éthiopien, le livre des Proverbes est parfois divisé en deux livres: Messale qui correspond aux chapitres 1 à 24 et Tägsas comprenant les chapitres 25 à 31.

6 Dans le canon éthiopien, les Deuxième et Troisième livres des Maccabées' sont fusionnés. Les textes de ces trois livres sont très éloignés de ceux de la Septante

7 Le découpage en psaumes est différent entre la Septante, la Vulgate, les canons catholique, orthodoxe et éthiopien d’une part, les canons hébreu et protestant de l’autre

8 Est présent en appendice.

9 Bel et le dragon est fusionné avec Daniel et correspond à son chapitre 14

10 Ezra et Néhémie sont regroupés sous l’unique II Esdras, ou Esdras B

11 Certaines versions syriaques contiennent cinq psaumes supplémentaires numérotés de 151 à 155. Le psaume 151 correspond à celui ajouté à d’autres versions de la Bible.

Canons comparés[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous compare le canon hébreu avec les canons de la Septante ainsi que de la Vulgate et les canons catholiques, orthodoxes et réformés. Il liste les livres de l'ancien testament dans l'ordre où ils apparaissent ainsi qu'avec leurs noms respectifs. Note : il manque ici le canon Ethiopien, qu'il serait intéressant d'ajouter car il est très spécifique, avec plusieurs livres supplémentaires.

Canon
hébreu[5]
Septante Vulgate Canon
catholique
Canon
orthodoxe
Canon
protestant
Genèse (בראשית) Genèse (ΓΕΝΕΣΙΣ) Genèse (Genesis) Genèse Genèse Genèse
Exode (שמות) Exode (ΕΞΟΔΟΣ) Exode (Exodus) Exode Exode Exode
Lévitique (ויקרא) Lévitique (ΛΕΥΙΤΙΚΟΝ) Lévitique (Leviticus) Lévitique Lévitique Lévitique
Nombres (במדבר) Nombres (ΑΡΙΘΜΟΙ) Nombres (Numeri) Nombres Nombres Nombres
Deutéronome (דברים) Deutéronome (ΔΕΥΤΕΡΟΝΟΜΙΟΝ) Deutéronome (Deuteronomium) Deutéronome Deutéronome Deutéronome
Josué (יהושע) Josué (ΙΗΣΟΥΣ ΝΑΥΗ) Josué (Iosue) Josué Josué Josué
Juges (שפטים) Juges (ΚΡΙΤΑΙ) Juges (Iudicum) Juges Juges Juges
Samuel[6] (שמואל) Ruth (ΡΟΥΘ) Ruth (Ruth) Ruth Ruth Ruth
I Règnes (ΒΑΣΙΛΕΙΩΝ Α)[7] I Samuel (Samuelis I) I Samuel I Rois[7] I Samuel
Rois[8] (מלכים) II Règnes (ΒΑΣΙΛΕΙΩΝ Β)[9] II Samuel (Samuelis II) II Samuel II Rois[9] II Samuel
III Règnes (ΒΑΣΙΛΕΙΩΝ Γ)[10] I Rois (Regum I) I Rois III Rois[10] I Rois
Isaïe (ישעיהו) IV Règnes (ΒΑΣΙΛΕΙΩΝ Δ)[11] II Rois (Regum II) II Rois IV Rois[11] II Rois
Jérémie (ירמיהו) I Paralipomènes (ΠΑΡΑΛΕΙΠΟΜΕΝΩΝ Α)[12] I Paralipomènes (Paralipomenon I)[12] I Chroniques I Paralipomènes[12] I Chroniques
Ézéchiel (יחזקאל) II Paralipomènes (ΠΑΡΑΛΕΙΠΟΜΕΝΩΝ Β)[13] II Paralipomènes (Paralipomenon II)[13] II Chroniques II Paralipomènes[13] II Chroniques
Les Douze[14] (תרי עשר) I Esdras (ΕΣΔΡΑΣ Α)[15]     III Esdras  
Osée (הושע) II Esdras (ΕΣΔΡΑΣ Β)[16] Esdras (Esdrae) Esdras Esdras/I Esdras Esdras
Joël (יואל) Néhémie (ΝΕΕΜΙΑΣ) Néhémie (Nehemiae) Néhémie Néhémie/II Esdras Néhémie
Amos (עמוס) Tobie (ΤΩΒΙΤ) Tobie (Tobiae) Tobie Tobie  
Abdias (עובדיה) Judith (ΙΟΥΔΙΘ) Judith (Iudith) Judith Judith
Jonas (יונה) Esther (ΕΣΘΗΡ) Esther (Esther) Esther Esther Esther
Michée (מיכה) I Maccabées (ΜΑΚΚΑΒΑΙΩΝ Α) I Maccabées (Machabaeorum I) I Maccabées I Maccabées  
Nahum (נחום) II Maccabées (ΜΑΚΚΑΒΑΙΩΝ Β) II Maccabées (Machabaeorum II) II Maccabées II Maccabées
Habaquq (חבקוק) III Maccabées (ΜΑΚΚΑΒΑΙΩΝ Γ)     III Maccabées
Sophonie (צפניה)    
Aggée (חגי)
Zacharie (זכריה)
Malachie (מלאכי)
Psaumes (תהילים) Job (ΙΩΒ) Job (Iob) Job Psaumes[17] Job
Proverbes (משלי) Psaumes (ΨΑΛΜΟΙ)[17] Psaumes (Psalmi) Psaumes Proverbes Psaumes
Job (איוב) Proverbes de Salomon (ΠΑΡΟΙΜΙΑΙ ΣΟΛΟΜΩΝΤΟΣ) Proverbes (Proverbia) Proverbes Job Proverbes
Le Cantique des Cantiques (שיר השירים) L'Écclésiaste (ΕΚΚΛΗΣΙΑΣΤΗΣ) L'Écclésiaste (Ecclesiastes) L'Écclésiaste/Qohéleth L'Écclésiaste L'Écclésiaste
Ruth (רות) Le Cantique des Cantiques (ΑΣΜΑ ΑΣΜΑΤΩΝ) Le Cantique des Cantiques (Canticum Canticorum) Le Cantique des Cantiques Le Cantique des Cantiques Le Cantique des Cantiques
Lamentations (איכה) Sagesse de Salomon (ΣΟΦΙΑ ΣΟΛΟΜΩΝΤΟΣ) Sagesse (Sapientia) Sagesse Sagesse de Salomon  
Qohéleth (קהלת) Sagesse de Sirach (ΣΟΦΙΑ ΣΕΙΡΑΧ) L'Écclésiastique (Ecclesiasticus) L'Écclésiastique/Siracide Sagesse de Jésus, le fils de Siracide
Esther (אסתר)   Isaïe (Isaias) Isaïe Isaïe Ésaïe
Daniel[18] (דניאל) Jérémie (Ieremias) Jérémie Jérémie Jérémie
Esdras-Néhémie[19] (עזרא ונחמיה) Lamentations (Lamentationes) Lamentations Baruch Lamentations
Baruch (Baruch) Baruch Lamentations  
Chroniques[20] (דברי הימים)     Lettre de Jérémie
Ézéchiel (Ezechiel) Ézéchiel Ézéchiel Ézéchiel
  Daniel (Daniel) Daniel[21] Daniel Daniel[18]
Osée (ΩΣΗΕ) Osée (Osee) Osée Osée Osée
Amos (ΑΜΩΣ) Joël (Ioel) Joël Amos Joël
Michée (ΜΙΧΑΙΑΣ) Amos (Amos) Amos Michée Amos
Joël (ΙΩΗΛ) Abdias (Abdias) Abdias Joël Abdias
Abdias (ΟΒΔΙΟΥ) Jonas (Ionas) Jonas Abdias Jonas
Jonas (ΙΩΝΑΣ) Michée (Michaeas) Michée Jonas Michée
Nahum (ΝΑΟΥΜ) Nahum (Nahum) Nahum Nahum Nahum
Habaquq (ΑΜΒΑΚΟΥΜ) Habaquq (Habacuc) Habaquq Habaquq Habaquq
Sophonie (ΣΟΦΟΝΙΑΣ) Aggée (Aggaeus) Aggée Sophonie Aggée
Aggée (ΑΓΓΑΙΟΣ) Sophonie (Sophonias) Sophonie Aggée Sophonie
Zacharie (ΖΑΧΑΡΙΑΣ) Zacharie (Zacharias) Zacharie Zacharie Zacharie
Malachie (ΜΑΛΑΧΙΑΣ) Malachie (Malachias) Malachie Malachie Malachie
Isaïe (ΗΣΑΪΑΣ)     IV Esdras  
Jérémie (ΙΕΡΕΜΙΑΣ) IV Maccabées
Baruch (ΒΑΡΟΥΧ)[22] Annexes
Lamentations de Jérémie (ΘΡΗΝΟΙ ΙΕΡΕΜΙΟΥ)  
Lettre de Jérémie (ΕΠΙΣΤΟΛΗ ΙΕΡΕΜΙΟΥ)[23]
Ézéchiel (ΙΕΖΕΚΙΗΛ)
Suzanne (ΣΩΣΑΝΝΑ)[24]
Daniel (ΔΑΝΙΗΛ)[25]
IV Maccabées (ΜΑΚΚΑΒΑΙΩΝ Δ)
Annexes (ΠΑΡΑΡΤΗΜΑ)[26]

Le canon hébreu ou Tanakh est divisé en trois parties : la Torah ou la Loi qui regroupe les cinq premiers livres, les Nebiim qui regroupent les écrits des prophètes et les Ketubim qui rassemblent les autres écrits. Les canons chrétiens sont eux divisés en quatre parties. Le pentateuque : identique à la Torah, les livres historiques, les livres poétiques ou sapientiaux ainsi que les livres prophétiques. Le nombre de livres dans chaque catégorie varie en fonction des canons, mais quel qu'il soit, un livre commun à plusieurs canons est toujours classé dans la même catégorie. Ainsi, par exemple, le livre de Ruth est un livre historique, ou le livre de Jonas est un livre prophétique[A 1].

Nouveau Testament[modifier | modifier le code]

Le Nouveau Testament est la seconde partie de la Bible chrétienne (qu'elle soit selon le canon catholique, orthodoxe ou protestant). Les livres canoniques dans l'Église catholique, tant dans sa branche occidentale (rite latin), que dans sa branche orientale (différents rites uniates), sont les suivants :

Livres disparus mentionnés dans la Bible[modifier | modifier le code]

Des écrits mentionnés comme faisant autorité dans la Bible n'y figurent pas. Il s'agit des textes suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. connu aussi sous le sobriquet de Eliahu Bakhur (le célibataire) ou Elijahu ben Ascher ha-Levi (1469-1549), de la célèbre famille de massorete Ben Ascher
  2. rabbin et érudit juif du XIIe siècle, né à Montpellier] à une date inconnue, mort vers 1190 à Toulouse
  3. évêque anglican de Durham, théologien, et liturgiste
  4. dit aussi le Siracide
  5. « The 24 Books of the Hebrew Bible »
  6. Ensemble de I et II Samuel du canon catholique
  7. a et b I Samuel du canon catholique
  8. Ensemble de I et II Rois du canon catholique
  9. a et b II Samuel du canon catholique
  10. a et b I Rois du canon catholique
  11. a et b II Rois du canon catholique
  12. a, b et c I Chroniques du canon catholique
  13. a, b et c II Chroniques du canon catholique
  14. Ne forment qu'un seul livre
  15. III Esdras du canon orthodoxe
  16. Esdras du canon catholique
  17. a et b Sont inclus le psaume 151, voire les psaumes 152 à 155 pour le canon Slavon, ainsi que les psaumes de Salomon
  18. a et b Sans le chapitre 3 versets 24 à 90 ni les chapitres 13 et 14
  19. Parfois appelé simplement Esdras, ensemble des livres d'Esdras et de Néhémie du canon catholique
  20. Ensemble de I et II Chroniques du canon catholique
  21. Les versets 24 à 33 sont doublement présents, d'abord dans le texte grc, puis dans le texte hébreu
  22. Baruch chap. 1 à 5
  23. Baruch chap. 6
  24. Daniel chap. 13 du canon catholique
  25. Daniel chap. 1 à 12
  26. Comprennent notamment Bel et le dragon, soit le chapitre 14 de Daniel dans le canon catholique, ainsi que la Prière de Manassé

Références[modifier | modifier le code]

  • TOB : La Bible : Traduction œcuménique
  1. TOB, p. 6-7

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]