Liste des gouverneurs de Guadeloupe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Début Fin Identité
1635 1635 Jean Duplessis, sieur d'Ossonville
1635 1640 Charles Liènard de l'Olive
1640 1643 Jean Aubert
1643 1664 Charles Houël, sieur de Petit-Pré
1664 1669 Claude François du Lyon
1669 1677 .... les gouverneurs de Martinique
1677 1695 Pierre Hencelin
1695 1702 Charles Auger (1640-1705)
1702 1703 de Mahaut
1703 1706 Joseph d'Honon de Gallifet (16..-1706)
1704 1717 Hemon Coinard de la Malmaison
1717 1719 Michel Savinien Lagarigue de Savigny
1719 1728 Alexandre Vaultier de Moyencourt
1728 1734 Robert Giraud du Poyet
1734 1737 Charles de Brunier, marquis de Larnage (†1746)
1737 1753 Gabriel de Clieu, (1687-1774)
1753 1757 Jean-Antoine Riqueti de Mirabeau (1717-1794), gouverneur de la Guadeloupe[1]
1757 1759 Charles François Emmanuel Nadeau du Treil, (1703-1786)
avril 1759 1760 Occupation anglaise, Byam Crump
1760 1763 Occupation anglaise, Campbell Dalrymple, (1716-1764)
1763 1764 François Charles de Bourlamaque, (1716-1764)
1764 1765 Édouard de Copley
20 mars 1765 29 novembre 1768 Pierre Gédéon de Nolivos, (1714-17..)
1768 1769 Anne Joseph Hippolyte de Maurès de Malartic, (1730-1800)
1769 1771 François Claude Amour du Chariol, marquis de Bouillé (1739-1800)
1771 1773 Louis François de Dion
1773 1775 Édouard Hilaire Louis de Tilly (1738-1785)
1776 1782 Bache-Elzéar-Alexandre, Comte d'Arbaud de Jouques, (1720-1793)
1782 1783 Claude Charles de Marillac (Vicomte de Damas), (1731-†?)
1783 1784 Marc-Antoine Beaumé de la Saulais
1784 1792 Marc Antoine Nicolas Gabriel de Clugny, (13 février 1741-18 octobre 1792)
1792 1793 René Marie, vicomte d'Arrot, (intérim)
janvier 1793 mars 1793 Jean-Baptiste Raymond de Lacrosse, (1765-1829) 1er Commissaire de la République
mars 1793 avril 1794 Georges-Henri-Victor Collot, (1750-1805) Général, 2e Commissaire de la République
1794 Juin 1794 Occupation Anglaise : Thomas Dundas (1750-1794), Colonel
1794 * Victor Hugues & Pierre Chrétien, Commissaires civils
Janv.1795 * Victor Hugues, Gaspard Goyrand & Alexandre Lebas, Comm.
05-06-1798 * Edme Etienne Borne Desfourneaux, Général, Agent de Directoire
06-10-1799 * Paris, Général, Agent par intérim
1799 * Georges-Nicolas Jeannet-Oudin, René Gaston Baco de la Chapelle & Etienne Lavaux
mars 1803 janvier 1810 Jean-Auguste Ernouf, capitaine général
février 1810 1822
1823 1825 Louis-Léon Jacob, gouverneur et administrateur de la Guadeloupe.
1826 1837
1837 1841 Jean Jubelin, gouverneur de la Guadeloupe.
1841 1845 Jean-Baptiste-Marie-Augustin Gourbeyre, gouverneur de la Guadeloupe.
1845 1848 Marie Jean-François Layrle, gouverneur de la Guadeloupe.
1848 1859
1859 1862 Charles Victor Frébault, général de brigade, gouverneur de la Guadeloupe.
1862 Louis Hippolyte de Lormel, gouverneur par intérim.
1863 1863
1864 Louis Hippolyte de Lormel, gouverneur de la Guadeloupe.
1864 1870
1870 1880 Gabriel Couturier, gouverneur de la Guadeloupe[2].
1886 1891 Adolphe Le Boucher, gouverneur de la Guadeloupe
1891 1894 Louis Nouët, gouverneur de la Guadeloupe.
1894 1903 Noël Pardon, gouverneur de la Guadeloupe
1903 1905 Paul Marie Armand de la Loyère (Vicomte), gouverneur de la Guadeloupe[3].
1905 1913
1913 1917 Émile Merwart, gouverneur de la Guadeloupe.
1917 1920
1920 1924 Pierre Louis Alfred Duprat, gouverneur de la Guadeloupe.
1924 1933
1933 1936 Louis Joseph Bouge, gouverneur de la Guadeloupe.
1936 1940
1940 1943 Constant Sorin, gouverneur de la Guadeloupe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. chevalier de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, gouverneur de la Guadeloupe (1752-1755), puis bailli de son Ordre.
    « Veux-tu savoir ce que disait hier de toi, dans le salon du maréchal (de Belle-Isle), un homme que l'on écoute et que l'on croit ? On est fort content de la manutention du chevalier, et l'on rend justice à la bonne envie qu'il a de bien faire. Les fripons, qui ne sont pas en petit nombre, tremblent; les honnêtes gens se rejouissent, et les pauvres savent que la justice leur sera rendue, sans acception de personne. La porte de leur gouverneur leur est ouverte, disent-ils, a toute heure, et toute la colonie sait qu'aucun de ses gens ne serait assez osé pour empêcher le plus petit et pauvre nègre de conter ses raisons au gouverneur; ils savent aussi qu'il ne veut point de présent, ni de bien mal acquis; qu'il n'a ni femme, ni maîtresse, ni parens, ni amis; qu'il est un vrai Melchisédec, qui ne boit, ne joue, ne représente; qu'enfin il ne pourrait manquer de rendre justice, que parce qu'il se tromperait; et, partout, on pardonne ce qui ne part pas du cœur. » (Lettre inédite du marquis au bailli de Mirabeau, du 27 avril 1754).
    « Revoyant, l'autre jour, notre homme, je lui parlai de ta pénurie ; il me répéta tout un système de commerce licite que tu serais à portée de faire ; que M. le comte de Toulouse y avait beaucoup gagné; et que la maison de Penthièvre le continuait. Que le maréchal d'Eslrées, né sans biens, et mort sans dettes, n'avait fait tant et de si folles dépenses, que par le moyen du commerce qu'il faisait par tout le monde. Je répondis que, préposé à la police de cette partie, tu essuierais la calomnie, alors que tu ne chercherais que la justice; il répondit que nous n'étions que des buses, avec nos romans et nos systèmes, et je me tus. » (Lettre inédite du marquis au bailli de Mirabeau, du 26 octobre 1754.)
    Mémoires biographiques, littéraires et politiques de Mirabeau, Mémoires biographiques, littéraires et politiques de Mirabeau, écrits par lui-même, par son père [Victor Riqueti, Mis de Mirabeau], son oncle [le bailli de Mirabeau] et son fils adoptif (J.-M.-N. Lucas de Montigny), Volume 1 : XVIIIe ‑ XIXe siècle : 1700-1835, Paris, Louis Hauman,‎ 1834-1835.(notice BnF no FRBNF30842595z)
  2. « Notice no LH/622/66 », base Léonore, ministère français de la Culture
  3. Du Code noir au Code civil: Jalons pour l'histoire du Droit en Guadeloupe - Perspectives comparées avec la Martinique, la Guyane et la République d'Haïti, de Jean-François Niort (p. 188-194)