Liste des gouverneurs de la Régence d'Alger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste des gouverneurs de la Régence d'Alger, en Algérie, de 1516 à 1830.

Beylerbeys[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Époque des beylerbeys.

En raison des fonctions d'Uludj Ali à Constantinople, le gouvernorat d'Alger est délégué à :

Pachas[modifier | modifier le code]

Aghas[modifier | modifier le code]

Deys[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dey d'Alger.
  •      Deys mis en place par l'Odjak (milice des janissaires).
  •      Deys mis en place par la Taïfa des Raïs (corsaires).
  •      Deys consolidant leur autorité, élu par le Diwan
Portrait Nom
(Naissance-Mort)
Dates du mandat

Mandat électoral
Gouvernement Régime politique Autres titres et fonctions occupées
pendant le mandat
Notes, faits marquants
1 Hadj Mohamed
1671 1682 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr[1].[réf. à confirmer]
Premier Dey d'Alger. Il est élu par la Taïfa des Rais (corsaires de la Régence), qui choisissent l'un d'entre eux, ce sera aussi le cas des 3 Deys suivants. Son élection marque l'affaiblissement du Diwan alors dominé par les janissaires, son pouvoir étant théoriquement absolu.
-
2 Baba Hassan 1682 1683 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il déclara la guerre à la France, ce qui provoquera l’expédition de Duquesne. Il sera massacré pour sa gestion catastrophique de la crise, et l'acceptation de la paix imposée par l'Empire ottoman et remplacé par Hadj Hussein dit Mezzomorto.
-
3 Mezzomorto.jpg Hadj Hussein dit MezzoMorto 1683 1688 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Après avoir participé au renversement de Baba Hassen, il déclare la guerre à nouveau à la France, pour l'obliger à négocier directement avec Alger sans l’intermédiaire de l'Empire ottoman. Duquesne bombardera à nouveau Alger en 1683. Il négociera la paix avec l'amiral de Tourville en 1684. À nouveau en crise avec la France en 1688, il repoussera la flotte du maréchal d'Estrées. Parallèlement il charge le bey de l'ouest, Ramdane Bey, de reprendre Oran aux Espagnols, sans succès. Il refusera le débarquement d’Ismaël Pacha, pacha mandaté par l'Empire ottoman à la demande de la France pour apaiser les relations avec la Régence d'Alger . Il sera chassé par une révolte en 1688 et rejoindra Tunis puis Constantinople où il deviendra Grand amiral de la Flotte Ottomane.
-
4 Hadj Chabane 1688 1695 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il enverra un représentant à Versailles pour apaiser les relations avec le Royaume de France, avec un nouveau traité en 1690 et continuera à harceler les Espagnols dans Oran. Il sera victime d'un attentat en pleine mosquée, et reprimera durement les janissaires suspectés. Il sera finalement étranglé par les janissaires qui imposeront son successeur Hadj Ahmed. .
-
5 Hadj Ahmed 1695 1699 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Les janissaires lui imposent de respecter les limites fixé par le Diwan et leur milice.
-
6 Hassen Chaouch 1699 1700 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il doit démissionner à la suite d'une révolte à la suite de la victoire du Bey de Tunis sur les milices de Constantine.
-
7 Hadj Moustapha 1700 1705 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il mènera la victoire contre le Bey de Tunis près à Sétif et stoppera l'offensive de Moulay Ismael, sultan de Fez, à l’ouest. Cependant il échouera dans le siège de Tunis en 1705, et prendra la fuite. Il sera rattrapé par les janissaires près de Collo et mis à mort.
-
8 Hussein Khodja 1705 1707 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Son règne ainsi que celui de son successeur est marqué par des difficulté financière, notamment fiscale.
-
9 Mohamed Bektach 1707 1710 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Massacré par les janissaires il sera remplacé par son neveu, Deli Ibrahim.
-
10 Deli Ibrahim 1710 1710 - Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Assassiné après 5 mois de règne.
-
11 Baba Ali Chaouche 1710 1718 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il fera éliminer plus de 1 000 janissaires. Et décidera de ne plus recevoir de pacha d'Istanbul marquant son indépendance. Le dey assurera désormais la fonction de pacha, pour les habitants d'Alger il est considéré comme le « Sultan d'El-Djazaïr ». Il réforme le diwan qu'il débarrasse de l'influence des janissaires frondeurs.
-
12 Mohamed Ben Hassen 1718 1723 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il rencontrera des difficulté intérieures vis-à-vis des tribus et des Raïs. Il affiche l'indépendance de sa politique extérieur vis a vis de Constantinople, en refusant de recevoir des directives du sultan ottoman concernant les relation avec la Hollande. Il sera tué par les Raïs (corsaires), lors d'une révolte de ces derniers, qui lui reprochent d'avantager les janissaires[2] .
-
13 Baba Abdi 1723 1729 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il sera un grand défenseur de l’intérêt des Raïs et de l'activité du corso. Il maintiendra la ligne de fermeté de ses prédécesseur à l'égard de Constantinople, refusant de recevoir un pacha[2].
-
14 Arslan Mohamed 1729 1731 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
15 Ibrahim 1731 1745 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il échoue à reprendre Oran aux Espagnols. Mais il imposera au Bey de Tunis le payement d'une redevance de 50 000 piastres.
-
16 Kouchouk Ibrahim 1745 1748 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Son règne vit de nombreuses révoltes intérieures.
-
17 Mohamed Ibn Bekir 1748 1754 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il renforce la discipline des janissaires en leur donnant un règlement intérieur précis. Il devra aussi faire face à plusieurs révoltes intérieures.
-
18 Baba Ali dit Bou Sebâa 1754 1766 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Grâce aux réformes sur l'armée de son prédécesseur, il peut réprimer les révoltes dans le Constantinois et à Tlemcen où un notable s'est déclaré indépendant[2] .
-
19 Mohamed Ben Osmane 1766 1791 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
Il aura un règne relativement long. Doté d'un grand sens de l’État, qu'il manifestait dans la gestion des affaires intérieures et extérieures du pays. Il poursuivait les navires des nations qui refusaient de payer le droit de passage, et repoussait les attaques danoises (1772), espagnoles (1775-1783-1790) entretenant la réputation de « ville imprenable » d'Alger. Les Espagnols commencent à être expulsé d'Oran, qu'ils abandonneront sous son successeur. Il sut aussi faire face aux multiples soulèvement du Constantinois où il nommera un bey énergique, Salah Bey[2].
-
20 Hassan 1791 1798 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
21 BainbridgeTribute.jpg Mustapha 1798 1805 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
22 Ahmed II 1805 1808 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
23 Ahmed Khodja 1808 1809 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
24 Hadj Ali Khodja 1809 1815 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
25 Decatur and the Dey of Algiers (1881).jpg Hadj Mohamed 1815 1815 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
26 Interview with the dey.jpg Omar Agha 1815 1817 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
27 Ali Khoja, ruler of Algiers 1817-1818, resplendent in a green turban and wearing a fine sword, is surrounded by the severed heads of vanquished enemies after the bombardment of 1816 (C19).jpg Ali Khodja 1817 1818 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-
28 Hussein Pacha, par Fernel.jpg Hussein Dey 1818 1830 Régence d'Alger Sultan d'El-Djazaïr.
-

Frise chronologique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mahfoud Kaddache, L'Algérie des algériens, p. 411, EDIF 2000
  2. a, b, c et d Kaddache 2011, p. 436.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]