Liste des espèces de l'île du Millénaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bien qu'il reste difficile d'affirmer que le crabe de cocotier est une espèce menacée, l'île du Millénaire en abrite une grande population.

L'île du Millénaire, aussi connue sous le nom d'île Caroline, est une île inhabitée de la République des Kiribati et qui, de ce fait, présente un grand intérêt pour la faune et la flore qui peuvent ainsi s'y développer facilement. Malgré quelques changements dus à l'Homme, principalement dans la flore avec l'implantation de cocotiers, l'île semble aujourd'hui s'en être particulièrement bien remise et abrite plusieurs espèces vulnérables, essentiellement des oiseaux. Son état intact lui a par ailleurs valu d'être classée comme patrimoine mondial et réserve de biosphère, elle est notamment considérée comme une des rares îles primitives restantes.

Flore[modifier | modifier le code]

Arbres[modifier | modifier le code]

Les forêts de Pisonia grandis couvrent la partie centrale de beaucoup d'îlots.
Bien que non originaire de l'île, le cocotier fut implanté sur beaucoup d'îlots en 1920 et parfois plus tôt, notamment pour la culture du coprah. Ils ont aujourd'hui en grande partie disparu.

Arbustes[modifier | modifier le code]

Gros buissons d'Heliotropium foertherianum présents sur beaucoup d'îlots de l'île du Millénaire.

Herbes[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Oiseaux de mer nichant[modifier | modifier le code]

L'île du Millénaire est un site majeur pour le nichage de la sterne fuligineuse.

Autres oiseaux[modifier | modifier le code]

Le courlis d'Alaska fait partie des espèces vulnérables de passage sur l'île du Millénaire.

Lézards[modifier | modifier le code]

Six espèces de lézards dont le Cryptoblepharus poecilopleurus ont été observées sur l'île du Millénaire.

Mammifères[modifier | modifier le code]

Tortues[modifier | modifier le code]

La tortue verte pond ses œufs sur les plages de l'île du Millénaire.

Crabes[modifier | modifier le code]

Polychètes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. P.A. Hutchings (ed), Proceedings of the first International Polychaete Conference, Sydney, The Linnean Society of New South Wales,‎ 1984 (ISBN 0959053506), « Harry A. ten Hove (1984). Towards a phylogeny in serpulids (Annelida; Polychaeta) », p. 181–196
  • A.K. Kepler et C.B. Kepler, « The natural history of the Caroline Atoll, Southern Line Islands », Atoll Research Bulletin, vol. 397-398,‎ février 1994 (lire en ligne)