Liste des dieux cités dans Astérix le Gaulois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voici la liste des dieux apparus ou cités dans la bande dessinée Astérix par René Goscinny et Albert Uderzo.

Liste[modifier | modifier le code]

Dieu du temps. Astérix chez Rahazade
Vac Indien Dieu de la parole. Astérix chez Rahazade
Skambha Indien Dieu défenseur. Astérix chez Rahazade
Visnu Indien Dieu protecteur. Astérix chez Rahazade
Thor Normand Dieu du tonnerre dans la mythologie germanique. Il est l'un des dieux principaux du panthéon, et fut vénéré dans l'ensemble du monde germanique. Astérix et les Normands
Odin Normand Dieu principal de la mythologie nordique. Fils de Bor et de la géante Bestla, il a pour frères Vili et Vé. Son épouse est Frigg ; il a de nombreux enfants, dont les dieux Baldr, Thor et Vidar. Astérix et les Normands
Vesta Romain Déesse du Foyer domestique. Son culte était desservi par le collège des vestales. Hestia chez les grecque. Astérix légionnaire
Zeus Grec Divinité suprême de l'Olympe, fils de Cronos et de Rhéa. Dieu du Ciel et maître des dieux, il fait régner sur la Terre l'ordre et la justice. Son attribut est le foudre. Célèbres sanctuaires à Dodone, à Olympie et en Crète. Les Romains l'assimilèrent à Jupiter. Astérix légionnaire
Lug Gaulois Dieu des métiers et du commerce. Le Bouclier arverne
Saturne Romain Divinité romaine, qui préside la période qui précède le solstice d'hiver, celle des Saturnales. Cronos chez les grecque. Le Bouclier arverne
Artémis Grec Divinité de la nature sauvage et de la chasse. Chez les Romains c'est Diane. Astérix aux Jeux olympiques
Athéna Grec Déesse de la Sagesse, des Arts, des Sciences, protectrice d'Athènes. Sortie tout armée du cerveau de Zeus, elle est la déesse guerrière. Elle correspond à la Minerve des Romains. Astérix aux Jeux olympiques
Héphaïstos Grec Dieu du Feu et des Forges. C'est le Vulcain des Romains. Astérix aux Jeux olympiques
Hermès Grec Dieu des Voyageurs, des Marchands et des Voleurs, messager des dieux, conducteur des âmes, identifié au Mercure romain. À l'époque hellénistique, les Grecs l'ont assimilé au dieu égyptien Thot, dont on fit, à partir du IIIe siècle après J.C., sous le nom d'Hermes Trismégiste ("trois fois grand"), l'auteur de plusieurs livres secrets relatifs à la magie et à l'alchimie. Astérix aux Jeux olympiques
Poséidon Grec Dieu de la Mer, le Neptune des Romains. On le représente armé d'un trident. Astérix aux Jeux olympiques
Pan Grec Divinité de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux Astérix aux Jeux olympiques
Amora Gaulois (imaginaire) Déesse de la moutarde. Abraracourcix, effrayé ainsi que tout le village par un orage très violent, déclare qu'il espère « qu'Amora (...) n'a pas monté au nez des autres dieux ». Le Devin
Borvo Gaulois Dieu des sources. Le Devin
Cernunnos Gaulois Dieu des morts et de la richesse. Le Devin
Damona Gaulois Déesse des sources et des rivières[1]. Le Devin
Épona Gaulois Déesse de la guerre. Le Devin
Ésus Gaulois Dieu de la vie. Le Devin
Sucellus Gaulois Dieu des tonneliers[2]. Le Devin
Taranis Gaulois Dieu du tonnerre. Le Devin
Sequana Gaulois Déesse de la Seine, elle porte le numéro 75[3] (allusion à l'ancien département de la Seine). Le Devin
Cybèle Romain Déesse Mère ou encore Mère des dieux (origine phrygienne). Astérix chez Rahazade
Ahura_Mazda Persan Seigneur-Sagesse. Astérix chez Rahazade

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, page 58.
  2. Sucellus sur Universalis
  3. Les divinités gauloises sont très nombreuses à tel point que les Gaulois les numérotent.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]