Liste des destroyers italiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste recense les destroyers (ou contre-torpilleurs) de la Marine Royale (Regia Marina) puis de la Marine militaire (Marina Militare) d'Italie par époque et par classe.

Sur les autres projets Wikimedia :

Regia Marina[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Fulmine[1]
  • Classe Lampo : Ostro, Lampo, Euro, Strale et Dardo
  • Classe Nembo : Nembo, Turbine, Espero, Borea, Aquilone et Zeffiro
  • Classe Soldato : Granatiere, Bersagliere, Garibaldino, Corazziere, 'Lanciere, Artigliere, Alpino, Fuciliere, Pontiere et Ascaro
  • Classe Indomito : Impetuoso, Impavido, Insidioso et Irrequieto
  • Classe Ardito : Ardito et Ardente
  • Classe Audace : Audace et Animoso
  • Classe Rosolino : Rosolino Pilo, Giuseppe Cesare Abba, Pilade Bronzetti, Giuseppe Missori, Antonio Mosto, Ippolito Nievo, Francesco Nullo, Simone Schiaffino
  • Classe Alessandro Poerio : Alessandro Poerio, Cesare Rossarol, Guglielmo Pepe
  • Classe Aquila : 4 unités pour la Marine militaire roumaine
  • Classe Mirabello : Carlo Mirabello, Carlo Alberto Racchia et Augusto Riboty
  • Classe La Masa : Giuseppe La Masa, Angelo Bassini, Agostino Bertani, Benedetto Cairoli, Giacinto Carini, Nicola Fabrizi, Giuseppe La Farin et Giacomo Medici
  • Classe Giuseppe Sirtori : Giuseppe Sirtori, Giovanni Acerbi, Vincenzo Giordano Orsini et Francesco Stocco

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Classe Palestro : Palestro, Confienza, San Martino et Solferino
  • Classe Generali : Generale Antonio Cantore, Antonino Cascino, Antonio Chinotto, Carlo Montanari, Achille Papa et Marcello Prestinari
  • Classe Curtatone : Calatafimi, Castelfidardo, Curtatone et Monzambano
  • Classe Leone  : Leone, Pantera et Tigre
  • Classe Sella : Francesco Crispi, Quintino Salla, Bettino Ricasoli et Giovanni Nicotera
  • Classe Sauro : Cesare Battisti, Daniele Manin, Francesco Nullo et Nazario Sauro
  • Classe Turbine : Aquilone, Borea, Espero, Euro, Nembo, Ostro, Turbine et Zeffiro
  • Classe Navigatori : Alvise da Mosto, Antonio da Noli, Nicoloso da Resso, Giovanni da Verrazzano, Lanzerotto Malocello, Leone Pancaldo, Emanuele Pessagno, Antonio Pigafetta, Luca Tarigo, Antoniotto Usodimare, Ugolino Vivaldi et Nicolo Zeno
  • Classe Freccia : 4 unités italiennes, 4 unités grecques
  • Classe Folgore : Baleno, Folgore, Fulmine et Lampo
  • Classe Maestrale : Maestrale, Grecale, Libeccio et Scirocco
  • Classe Oriani : Alfredo Oriani, Vittorio Alfieri, Giosuè Carducci et Vincenzo Gioberti
  • Classe Soldati :
    • 1re série : Alpino, Artigliere, Ascari, Aviere, Bersagliere, Camicia Nera, Carabiniere, Corazziere, Fuciliere, Geniere, Granatiere, Lanciere
    • 2e série : Bombardiere, Carrista, Corsaro, Legionario, Mitragliere, Squadrista, Velite

Navires capturés : (Marine yougoslave)

  • Premuda (ex-JRM Dubrovnik)[2]
  • Classe Beograd : Sebenico (ex-Beograd) et Lubiana (ex-Ljubljana)[3]

Marina Militare[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Impavido (D570)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fulmine sur site naval-encyclopedia
  2. Premuda (ex-Drubovnik) sur site navypedia
  3. Beograd destroyers sur site navypedia