Liste des comtes du Perche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le comté du Perche est issu de l'union de deux seigneuries : celle de Mortagne-au-Perche, et celle de Nogent-le-Rotrou. Les seigneurs de Mortagne furent parfois qualifiés de comtes, mais pas de manière systématique.

Ce fut le comte Geoffroy de Mortagne qui adopta le titre de comte du Perche, à la fin du XIIe siècle. À la mort de l’évêque Guillaume du Perche, en 1226, le comté fut réuni à la Couronne. Plus tard il fut donné en apanage à des princes du sang.

Seigneurs de Mortagne[modifier | modifier le code]

  • Hervé Ier, comte, seigneur de Mortagne, vers 941 et 955
  • Hervé II, comte, seigneur de Mortagne, vers 974 et 980

Seigneurs de Nogent[modifier | modifier le code]

  • Rotrou Ier, comte de Nogent, de 960 à 996
  • Mélisende, comtesse de Nogent, fille du précédent, mariée à Fulcois, comte de Mortagne

Seigneurs ou comtes de Mortagne et de Nogent[modifier | modifier le code]

Maison de Châteaudun[modifier | modifier le code]

  • Fulcois, v. 1000
  • Geoffroy Ier, vicomte de Châteaudun (Geoffroy II), seigneur de Nogent et de Mortagne, mort avant 1041
  • Hugues Ier, vicomte de Châteaudun (Hugues II), seigneur de Nogent, comte de Mortagne, mort vers 1077-1080
  • Rotrou II, vicomte de Châteaudun, seigneur de Nogent, comte de Mortagne, mort vers 1077-1080

Comtes du Perche[modifier | modifier le code]

d'argent aux trois chevrons de gueules

Généalogie[modifier | modifier le code]

Voir celles de la maison du Maine et de la Maison de Châteaudun, ainsi que la famille de Rotrou.

Apanage capétien[modifier | modifier le code]

Voir ensuite la liste des comtes d'Alençon.