Liste des compagnies aériennes qui font l'objet d'une interdiction d'exploitation dans l'Union européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le 22 mars 2006, l'Union européenne a publié une liste noire comportant 96 compagnies. Cette liste, mise à jour régulièrement, comporte 192 compagnies en juillet 2008[1]. La dernière mise à jour de la liste a été faite le 30 mars 2010[2].

Liste des compagnies aériennes bannies[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, la liste noire des compagnies interdites d'exploitation au sein de la Communauté européenne, mise en place le 24 juillet 2008, actualisée en juillet 2009 puis en mars 2010. Les codes OACI sont indiqués entre parenthèses (quand ils sont connus).

Note : les compagnies aériennes qui sont bannies peuvent être autorisées à exploiter un avion loué à un transporteur aérien qui ne soit pas soumis à une interdiction d'exploitation, à condition que les normes de sécurités applicables soient respectées.

Pays certificateurs entièrement bannis[modifier | modifier le code]

Drapeau de l’Afghanistan Afghanistan[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République Islamique d'Afghanistan sont bannis.

Drapeau du Bénin Bénin[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République du Bénin sont bannis.

République du Congo République du Congo[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République du Congo (Brazzaville) sont bannis.

Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo (RDC)[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République démocratique du Congo (Kinshasa) sont bannis.

Djibouti Djibouti[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République de Djibouti sont bannis.

Guinée équatoriale Guinée équatoriale[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la Guinée équatoriale sont bannis.

Kirghizistan Kirghizistan[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République kirghize sont bannis.

Drapeau du Libéria Liberia[modifier | modifier le code]

Toutes les compagnies certifiées par les autorités du Libéria sont bannies.

Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de São Tomé-et-Príncipe sont bannis.

Sierra Leone Sierra Leone[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de Sierra Leone sont bannis.

Drapeau du Soudan Soudan[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités du Soudan sont bannis.

Swaziland Swaziland[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités du Swaziland sont bannis.

Zambie Zambie[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la Zambie sont bannis.

Pays certificateurs bannis sauf certaines compagnies (avec réserves)[modifier | modifier le code]

Drapeau de l’Angola Angola[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de l'Angola sont bannis (à l’exception de TAAG Angola Airlines).

Compagnies angolaises partiellement autorisées[modifier | modifier le code]
  • TAAG Angola Airlines (DTA) : les avions sont certifiés par le Congo mais immatriculés à Aruba (Royaume des Pays-Bas).
    • Seuls quelques avions (Boeing B777 et B737NG) sont autorisés.

Gabon Gabon[modifier | modifier le code]

Toutes les compagnies certifiées par les autorités de la République du Gabon sont bannies (sauf exceptions listées ci-dessous).

Compagnies gabonaises partiellement autorisées[modifier | modifier le code]
  • Afrijet
    • Seuls quelques avions de type Falcon 50 ou Falcon 900 sont autorisés.
  • Gabon Airlines
    • Seul un Boeing B767-200, immatriculé TR-LHP est autorisé.
  • Nouvelle Air Affaires Gabon — SN2AG (NVS)
    • Toute la flotte est bannie sauf un Challenger CL601 et un HS-125-800.

Drapeau de l'Indonésie Indonésie[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités de la République d’Indonésie sont bannis (sauf exceptions ci-dessous).

Compagnies indonésiennes partiellement autorisées[modifier | modifier le code]

Ces transporteurs sont listés dans l'annexe B et partiellement autorisés sur certains appareils.

Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan[modifier | modifier le code]

Tous les transporteurs aériens certifiés par les autorités du Kazakhstan sont bannis (à l'exception d’Air Astana, sous réserves).

Compagnies kazakhes partiellement autorisées[modifier | modifier le code]
  • Air Astana () : seuls certains avions sont autorisés

Pays certificateurs autorisés mais dont certaines compagnies ou certains aéronefs sont bannis[modifier | modifier le code]

Drapeau du Bangladesh Bangladesh[modifier | modifier le code]

Drapeau des Comores Comores[modifier | modifier le code]

  • Air Service Comores (KMD)
    • Toute la flotte est bannie, sauf un LET 410 UVP immatriculé D6-CAM (851336).

Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord[modifier | modifier le code]

Drapeau du Ghana Ghana[modifier | modifier le code]

Drapeau de l’Iran Iran[modifier | modifier le code]

  • Iran Air (IRA)
    • Toute la flotte est bannie sauf certains Airbus A300, A310, A320 et Boeing B737 et B747 (exploités en codeshare avec d’autres compagnies internationales).

Rwanda Rwanda[modifier | modifier le code]

Suriname Suriname[modifier | modifier le code]

Ukraine Ukraine[modifier | modifier le code]

Venezuela Venezuela[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]